Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Cabines d'essayage virtuelles | Page d'accueil | Que faisait un délinquant sexuel auprès d'Agnès et d'autres collégiens ? »

vendredi, 18 novembre 2011

Ouf ! Bayrou, lui, ne doit rien à personne.

Quand je vois les pressions de l'UMP sur le Nouveau Centre, avec à la clef une menace de voir des candidats UMP affronter ceux du Nouveau Centre si Hervé Morin se présente au premier tour contre Nicolas Sarkozy, et, à gauche, la situation financière d'EELV qui les poussent à faire des compromis sur leur programme simplement pour pouvoir se financer, franchement, je préfère mon petit MoDem avec ses maigres moyens mais qui ne doit et ne réclame rien à personne, et un candidat, Bayrou, qui s'est forgé le caractère dans le fer rouge de l'indépendance, et, de ce fait, n'est comptable envers aucune force politique, médiatique ou économique de ce qu'il dit, fait ou propose.

Regardez Eva Joly, contrainte de se retirer dans sa tour d'ivoire : on la comprend, c'est l'humiliation au regard des valeurs qu'elle affirme défendre. 

Tous ces marchandages font assez froid dans le dos. Je suis bien content d'être où je suis et de soutenir Bayrou. La pire des désillusions que je puis avoir, c'est de ne pas faire un score à la hauteur de mes espérances, mais pas de devoir renoncer aux choses auxquelles je crois pour une circonscription.

Ah, ça, on l'a moqué, la solitude de François Bayrou. Mais aujourd'hui, c'est bien celle-là qui lui aura donné finalement sa force et sa crédibilité.

23:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : bayrou, modem, ps, nouveau centre, ump, eelv |  Facebook | | |

Commentaires

Je suis aussi content de cette indépendance et que Bayrou soit loin de cette foire ou l'on vend automatiquement ses valeurs contre des sièges.

Écrit par : AG59 | samedi, 19 novembre 2011

@AG59
En effet, cela donne un spectacle assez triste de la politique.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 19 novembre 2011

J'approuve totalement. Bayrou est de très loin le candidat le plus "libre" dans cette future élection. Même pas prisonnier d'une quelconque idéologie, hors peut-être celle de la lutte contre la dette, qui est devenue une de ses manies depuis 2007 voire avant. Mais qui pourra le lui reprocher?

Écrit par : JF le démocrate | samedi, 19 novembre 2011

moui ... mais comme il devient objet de ralliement des déçus du sarkozysme uniquement,l'indépendance est relative ...

Écrit par : Mirabelle | samedi, 19 novembre 2011

"...et un candidat, Bayrou, qui s'est forgé le caractère dans le fer rouge de l'indépendance..."
Très très belle expression ! En phase avec ton billet.
Mirabelle a raison toutefois, il lui faudra se méfier des opportunistes.

Écrit par : Françoise Boulanger | samedi, 19 novembre 2011

pas mieux !

Écrit par : orange sanguine | samedi, 19 novembre 2011

Si certains français votent pour FB uniquement par anti-sarkozysme,
s'ils sont exédés par ce dernier qui ne représente plus leurs idées, qu'importe ! L'essentiel est que celui que nous jugeons le meilleur passe le premier tour et encore mieux gagne la présidentielle.
L'indépendance de Bayrou est bien réelle,
Et elle nous ouvre un bel espoir ...

Écrit par : signora | samedi, 19 novembre 2011

Oui seule l'indépendance permet de défendre librement et sincèrement ses idées ! Voilà pourquoi François Bayrou incarne de manière crédible le changement pour plus en plus de citoyens. Les gens en ont assez des compromis de circonstance ou seuls les rapports de forces et la politique obscure domine les débats ! En période de crise l'indépendance et la vérité sont deux notons capitales pour les véritables démocrates et authentiques hommes d'Etat.

Écrit par : Gerard Goussies | samedi, 19 novembre 2011

On ne peut rien reprocher à François BAYROU concernant le chemin qu'il a pris. Certains médias vont construire sa candidature comme une candidature opportuniste. Mais il s'agira avant tout d'une main tendue. J'espère que nous serons nombreux à saisir cette main. Je ne sais pas si François BAYROU sera notre prochain président de la république, la seule chose que je sais, c'est que ce sont les grands peuples qui élisent les grands hommes.

Écrit par : Nicolas | samedi, 19 novembre 2011

Pourvu que ça dure !

Écrit par : Isabelle | samedi, 19 novembre 2011

Problème : il reste de moins en moins de cabines téléphoniques en France !

Écrit par : Erasmus Tharnaby | dimanche, 20 novembre 2011

@Erasmus
tsss, c'est pas gentil ça. Au fait, il y a un problème avec ton habillage de blogue : pas moyen d'afficher un article quand je vais dessus. Je tombe seulement sur les menus du bas de page !

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 20 novembre 2011

@Erasmus
tsss, c'est pas gentil ça. Au fait, il y a un problème avec ton habillage de blogue : pas moyen d'afficher un article quand je vais dessus. Je tombe seulement sur les menus du bas de page !

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 20 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.