Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Jeux sociaux... | Page d'accueil | Breton, holl faoz, l'Nicolas ! »

mercredi, 05 octobre 2011

Je vais peut-être me déplacer pour Aubry, samedi...

Je ne suis pas de gauche et encore moins socialiste, mais je crois quand même que je vais faire le déplacement pour voter samedi. Après tout, il ne faut pas injurier l'avenir, et même si bien sûr, j'aimerais que ce soit François Bayrou qui figure au second tour dans 7 mois, il faut pouvoir prévoir de devoir faire un autre choix.

Or, quand j'écoute les 5 candidats socialistes, j'ai face à moi un Valls et un Montebourg qui ne me paraissent ni l'un ni l'autre crédible et dont les discours frisent soit les poncifs sans originalité aucune pour le premier, soit l'idéologie pour le second. J'ai face à moi un Hollande qui promet tout et n'importe quoi et dont l'indécision proverbiale l'amène à dire tout et son contraire ou à envisager n'importe quoi pour justifier ses promesses intenables. Et puis pour ce dernier, j'ai toujours son "moi j'aime pas les riches" en mémoire de 2007...Il y a Royal, évidemment, dont la tonalité est parfois sincère, le volontarisme évident, mais qui manque à mes yeux d'une ligne directrice toujours claire. Et puis enfin il y a Martine Aubry : bien sûr, j'ai des divergences avec bien des aspects de son projet, et pour cause : il est socialiste. Mais à côté de cela, elle me paraît la moins idéologue de tous, et surtout, la plus crédible, la plus respectueuse des libertés individuelles, et, en fait, des corps intermédiaires qui me sont chers, la plus soucieuse d'éthique, la plus déterminée aussi ; et de la détermination, il en faut quand on aspire à la Présidence de la République. Bref, si je choisis de prendre le chemin des urnes samedi, confirmant mon sentiment premier, c'est bien le bulletin qui porte son nom que je glisserai dans l'urne.

J'aime bien les hommes et les femmes qui ne se laissent pas imposer un tempo. Je trouve que ce n'est pas quelqu'un qui cède à l'immédiateté versatile des modes et des clashs de toute sorte. Bref, l'individu me plaît bien, humainement, et pour moi, c'est un élément déterminant.

Et puis elle a sans doute voté Bayrou en 2007, alors c'est un retour à l'envoyeur, finalement :-) Allez, hop, un petit coup de pouce centriste pour sa candidature :-)

Ah, ah, ah, la Batavosphère va écumer, j'en rigole par avance : vous allez voir, ils vont me servir le même plat en sauce, t'es pas de gauche, de quoi tu te mêles... :-) Ben, je ne suis pas de gauche, mais je suis Français, en revanche, et puis nous autres centristes, on jette toujours un oeil des deux côtés. Si la droite lançait une primaire, nulle doute que je me rendrais à leurs bureaux de vote aussi...!

22:57 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : aubry, primaire, ps |  Facebook | | |

Commentaires

Même appréciation sur les qualités de Martine Aubry. Grosse angoisse en imaginant que Flamby pourrait devenir Président. Comprends même pas qu'on puisse lui trouver l'ombre d'une qualité de leader...Quant à la vacuité des idées du PS et de ses candidats...le socialisme est mort, laissons les choisir leur candidat(e) entre eux...Dimanche !!!

Écrit par : zapataz | mercredi, 05 octobre 2011

Ah ! Mais tu te trompes, je ne vais pas écumer, ce qui n'est qu'un détail. Surtout, tu n'es pas centriste, tu es de droite, ce qui n'est pas grave mais pour ta santé, il serait bien d'arrêter de prétendre le contraire plutôt que d'adopter une posture.

Écrit par : Nicolas | mercredi, 05 octobre 2011

@Nicolas
J'adore que tu me dises que je suis de droite. Tss, tsss, tsss : je suis centriste, mais penchant légèrement sur sa droite. Si j'étais de droite, je ne pourrais pas voter socialiste, hors, je l'ai déjà fait plusieurs fois...
@zapataz
C'est sûr que cela ne m'enthousiasme vraiment pas : ce gars est un apparatchick qui a fait toute sa carrière dans le parti. Pas vraiment le président dont je rêve...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 05 octobre 2011

Pdlol
Yep, l'hérétique je ne voulais pas intervenir sur ces primaires par respect pour les militants de base, mais je crois bien que je vais faire le déplacement, hors de question de laisser un "mec" qui n'a pas soutenu sa femme contre NS...Zéro la bulle!

Écrit par : Martine | mercredi, 05 octobre 2011

Je ne sais pas si cela est une si bonne chose une alternance au profit du PS si au deuxième tour on retrouve UMP vs PS. Cette histoire des pleins pouvoirs me fait plus peur que quand il était dans les mains de la droite. Rendez-vous en 2017 pour une fois de plus espérer dans la 3e voie

Écrit par : Max | mercredi, 05 octobre 2011

Oups, laisser un "mec".... se placé. :o))

Écrit par : Martine | mercredi, 05 octobre 2011

Pooov Nicolas, si j'avais été adepte du coup de balai.Il aurait servi à balayer les harpies en tout genre du style "billets sociaux ", par exemple.
Sinon, l'héré à droite? Ca va l'écume aux lèvres? Faudrait songer à modérer la conso.

Écrit par : Martine | jeudi, 06 octobre 2011

Merci pour cet article :)

Écrit par : site de rencontre | jeudi, 06 octobre 2011

@Nicolas : Il est de droite, comme le PS, dirait des amis qui font partie de la "vraie gauche" :D

Écrit par : melianos | jeudi, 06 octobre 2011

Je ne voterai pas aux primaires, car militant MoDem, et de toute façon, je voterai Bayrou au premier tour des présidentielles, mais si je votais aux primaires, je voterai Manuels Valls, car au contraire, c'est le plus crédible. C'est le seul, avec François Bayrou, qui a une vision de ce qui se prépare dans ce pays.
Il y a même convergence entre le projet de Manuels Valls et de Bayrou. Normal, Manuels Valls est centre gauche.

Le reste est au pire mou(Hollande que Martine Aubry m'a rendu subitement sympathique) ou gauche décomplexé.

Arnaud Montebourg est le pire (bien que je l'aimais bien quand il voulais mettre Jacques Chirac en prison). Le concept de démondialisation est dangereux. Je tiens d'ailleurs à signaler que chez moi (à Malakoff), pour la futur place du 11 novembre, les pierres seront acheté en Chine. Parmi ceux qui critique la mondialisation, il y en a qui savent en profiter.

Quand à Martine Aubry, elle est dure, sectaire et communautariste (voir Lille ou je ne comprends pas bien la stratégie du MoDem là bas). Pour moi, Martine Aubry, c'est non.
J'ai d'ailleurs du mal à croire que c'est la fille de l'illustre Jacques Delors.
Elle pousse le PS vers la gauche...

Enfin, pour conclure, avec des gens comme Manuels Valls (qui a mon avis fera un faible score malheureusement), ce sera plus dure pour nous au premier tour mais plus facile au second. Inversement, si c'est une gauche dure (Martine ou Arnaud), ça sera plus facile au premier mais plus dure au second (y compris si Bayrou est dans les deux premiers). Quel est la meilleure configuration pour les français?

Le problème de fond reste que le PS est incapable de devenir un grand parti social démocrate....

Écrit par : Phil | jeudi, 06 octobre 2011

"Parmi ceux qui critique la mondialisation, il y en a qui savent en profiter."

JUSTEMENT ! la gauche doit aller jusqu'au bout de sa logique, socialiste donc nationaliste. On ne peut pas faire de socialisme en économie et en société ouverte.

Écrit par : le Parisien Liberal | jeudi, 06 octobre 2011

socialiste donc nationaliste... vous avez dit démondialisation ?

Écrit par : melianos | jeudi, 06 octobre 2011

Pour voter, il vous faudra déclarer que vous adhèrez aux valeurs de gauche ce qui n'est pas le cas. Cela ne vous pose aucun problème ?

Écrit par : capos | jeudi, 06 octobre 2011

l'Hérétique, tu commences a ne plus être dans le coup, tu perds tous tes repères....sans doute le trop de temps passé sur les jeux sociaux....faut te recycler.....

Plus sérieusement, la Martine c'est Sarko sans les coucougnettes, elle ne sait que passer en force( cf les 35H)....elle est à l'origine d'un programme absurde!!!!!

moi, si j'y allait ce serait pour voter Hollande car il semble le seul a comprendre quelque chose à la fiscalité( sujet le plus important pour 2012) ou pour Walls qui tient un discours de vérité ( p.e sur les retraites)........

Montebourg est dangereux car il s'exprime bien, son discours est rodé, on pourrait tomber dans le panneau si on a aucune culture politique.....le repli sur soi dans l'histoire économique a toujours eu des adeptes qui n'ont conduit qu'a des catastrophes......

sinon les louanges de ces primaires sont crétines( logique de la démocratie de l'émotion en temps réel)...il faut attendre le résultat final pour voir si c'est efficace.....imaginons que soit le foutoir dimanche soir avec des soupçons de triche ou de mauvaise organisation, tout le monde tirera a boulet rouge sur le PS et ces primaires.
même si cela se passe bien, si a la fin c'est encore Sarko qui gagne cela signifiera qu'un candidat issu de la télé-réalité n'a aucune chance de devenir président.....ben oui ces primaires sont pour moi de la télé-réalité car ce ne sera pas forcément le meilleur qui va gagner mais celui qui se sera le mieux servi de cet outil machiavélique qu'est la télé dans une démocratie.....

Écrit par : Europium | jeudi, 06 octobre 2011

Les socialistes imposent aux votants de signer une charte d'adhésion aux valeurs de gauche.
L'auteur -comme moi- soutenant Bayrou, ne peut moralement pas signer cette charte.

Si les socialistes sont présents au second tour, il considèrent donc que le président qui sera élu sera le président des socialistes et non le président des français. personnellement, je me vois mal à un second tour voter pour Hollande, Aubry ou pour le ou la candidate sorti(e) du chapeau...

Écrit par : gp | jeudi, 06 octobre 2011

Je suis d'accord avec Europium.

Je n'irai pas voter pour les primaires socialistes parce que je ne veux pas faire une fausse déclaration... mais si je devais choisir je choisirais Valls.

L'autre raison, et pas des moindres, c'est que Mélenchon a posé un ultimatum au PS pour les alliances de 2nd tour de la présidentielle : "ce sera ou moi ou le MoDem mais pas les deux !" Si c'est comme ça qu'il veut faire gagner la droite il ne pourrait pas mieux s'y prendre.

Si F. Bayrou n'est pas qualifié au second tour je voterai blanc.

Écrit par : airlane | jeudi, 06 octobre 2011

Ben, moi, je vais voter comme César, dont je partage une bonne partie de son avis exprimé ici, mais surtout pour ça :

http://www.cdh-politique.org/dernieres-infos/376-5-questions-aux-candidats-a-la-primaire-socialiste

http://www.leparisien.fr/lille-59000/education-aubry-veut-donner-a-chacun-les-moyens-d-etre-bien-accompagne-05-09-2011-1593465.php

http://www.dailymotion.com/video/xkw77w_faciliter-la-scolarisation-des-enfants-handicapes_news

Et c'est dimanche, bien sûr (j'ai déjà voté par correspondance).

Écrit par : Isabelle Resplendino | jeudi, 06 octobre 2011

@gp : "adhérer aux valeurs de la gauche et aux valeurs de la République", bon ça m'a pas dérangé de signer ça, moi en tant qu'humaniste je veux mettre l'économie au service de l'homme et non l'homme au service de l'économie.
@Airlane : en effet, Mélenchon (tout comme Montebourg qui a eu pro ou prou la même réflexion) bosserait pour Sarko qu'il ne s'y prendrait pas mieux... à quoi ça tient d'aller toujours vers l'extrême, à la fin on tourne en rond.

Écrit par : Isabelle Resplendino | jeudi, 06 octobre 2011

Mon 2e choix c'était Ségolène : vivent les femmes !

Écrit par : Isabelle Resplendino | jeudi, 06 octobre 2011

@Isabelle
Itou, pareil, Ségolène en 2nd choix.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 06 octobre 2011

Euh... Si vous y allez samedi, vous risquez de vous sentir un peu seul. La primaire PS, c'est dimanche !

Écrit par : Ch. Romain | jeudi, 06 octobre 2011

Eh bien , moi , je suis d'accord avec tout ce que tu as écris ; en revanche , ma conclusion n'est pas la même ... Bien que centriste de droite je vais aller dimanche à la primaire de la gauche et je vais y voter en mettant un bulletin de vote pour Manuel Valls. C'est en effet lui qui représente à mes yeux le mieux mes propres idées . Cependant , je ne suis pas trop d'accord avec lui sur ses positions sur la laïcité .

De toutes les façons , il prend position pour devenir ministre si la gauche passe.

J'aimerais bien aussi que François Bayrou arrive en seconde position ; mais il faut l'avouer , même si nous votons tous les deux pour lui , je ne le crois pas !

Écrit par : Thieffaine | jeudi, 06 octobre 2011

Moi j’irai bien mettre mon grain de sel dans cette élection primaire, mais pas pour la même raison que vous.
Je crois fondamentalement que les français en ont mare de se faire berner par la droite puis par la gauche, puis par la droite, et qu’il feront confiance à un homme honnête qui a tout lâché pour garder son intégrité.
Bayrou sera au second tour, et ce qui me paraît utile de préparer, c’est le ralliement d’une partie importante des sociaux démocrates au futur nouveau Président pour un changement de majorité.
Ma question est donc : qui est la plus proche des démocrates du centre ? Est-ce Ségolène qui avait envisagé une coopération en 2007, ou Aubry ? Valls ? mais lui n’est pas assez influent.

Écrit par : claude | jeudi, 06 octobre 2011

J'ai suivi les 3 débats des primaires socialistes et je suis assez en accord avec ton billet, hormis que je n'irai pas voter dimanche.

Valls est effectivement tout sauf original: dommage, parce qu'il est jeune, mais à part présenter bien, etc... il ne fait vraiment pas rêver. Il semble conscient de la situation que nous traversons, mais il me semble manquer cruellement d'imagination à une échelle de plus de 6 mois, où simplement à l'échelle d'un pays.

Montebourg est (volontairement?) excessif, et son retour au protectionnisme peut inquiéter parce que qu'il le veuille ou non nous ne sommes pas seuls au monde. Néanmoins, il aura eu le mérite de "titiller", ce qui n'est pas le cas des autres.

Royal fait du Royal, c'est à dire du "j'ose tout". No comment.

Baylet (qui n'est pas socialiste), n'a rien à voir avec cette primaire.

Hollande est très fort en humour, mais pour le moment, à part essayer de faire la synthèse de ce que disent les autres, on attend toujours ses idées. Ce n'est pas pour autant qu'il serait un mauvais candidat, hors la "connerie" de vouloir revenir en arrière de 5 ans et de rétablir 60.000 postes dans l'E.N (ce qui lui collera à la peau). Car c'est toujours une "connerie" que de vouloir revenir en arrière de 5 ans...

Aubry n'a pas su trop se dépêtrer de ces débats. On sent chez elle des capacités, une vraie autorité naturelle justifiée par la compétence, mais la com' reste à revoir.

La candidate la plus dangereuse pour N. Sarkozy me semble être M. Aubry. J'ai plus de doutes quant à la capacité de F. Hollande de faire face à notre actuel P.R.

Et autant ne pas m'en cacher, si tu as lu mon dernier billet, je ne veux plus voir Sarkozy à la tête de notre Etat.

Pour autant, je laisse libre choix aux sympathisants du PS pour désigner librement leur candidate ou candidat. On verra après...

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 07 octobre 2011

Salut JF
Très bonne analyse, on est exactement sur la même longueur d'onde. Moi aussi, sinon, je développe une violente Sarkozyte : une sorte d'allergie prononcée à la connerie et aux moulinets de bras...Mêmes les Socialistes ne réussiront pas à faire plus nul que lui, je ne le crois pas.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 07 octobre 2011

Bonjour,
Au conseil départemental du MODEM(59) nous avons eu ce type de discussion. Aprés une longue hésitation, j'ai pris la décision de ne pas voter aux primaires. J 'ai hésité par stratégie, Martine Aubry est la candidate la moins dangereuse pour que François Bayrou soit au second tour. Hollande, prendrait des voix du centre. Mais honnétement , voter par stratégie, ce n'est pas ma conception des idées Démocrates.... Ce n'est pas à nous de choisir notre adversaire... Mais j'ai eu une hésitation... Le petit démon qui est en moi.

Écrit par : Macou bruno | vendredi, 07 octobre 2011

Valls n'est pas très original, mais son programme tient la route ce qui n'est pas le cas de certains.

Je crois que Montebourg a simplement voulu surfer sur la vague nouvelle du protectio-nationalisme, mais ça ne lui réussira pas.
À la fin, je vais me demander s'il sait vraiment ce qu'est la mondialisation ou s'il veut juste récupérer les (nombreux malheureusement) électeurs du FN.

Si je dois voter, ce sera :
- Hollande
- Bayrou
- BLANC !

Écrit par : Web et SEO | vendredi, 07 octobre 2011

Je n'irai pas voter aux primaires, car je suis hostile, par principe, à l'ouverture des primaires d'un parti à tous les Français . Cette forme de consultation qu'on nous vend comme "une révolution démocratique" présente plusieurs inconvénients :
- elle renforce la présidentialisation du système politique et la domination des logiques d'opinion .
- elle contribue à affaiblir la légitimité militante et ainsi à mettre à mal la notion même de parti politique (le parti qui devrait être un lieu de réflexion, d'élaboration collective et d'éducation politique est réduit à un rôle de machine électorale) .
- elle veut nous imposer le bipartisme, car seuls le PS et l'UMP ont les moyens financiers (3,6 millions E) et logistiques d'organiser ce type de consultation . Si la participation est élevée, le candidat socialiste est, de facto, légitimé comme le candidat de l'opposition (cf la déclaration de F. Hollande le 2/10 sur Europe 1 : "Si vous ne voulez pas de N. Sarkozy, vous choisissez le 9 octobre le Président de la République "), ce qui dévalue le 1er tour des présidentielles et affaiblit notre candidat .
- elle peut entrainer des dérives, car des opposants ou des concurrents du PS peuvent-être tentés de voter pour le(la) candidat(e) non pas le meilleur pour le pays, mais le moins gênant pour leur propre candidat . Ainsi dans ma ville le mot d'ordre à Droite est d'aller voter pour M. Aubry, seule candidate pouvant devancer F. Hollande et considérée comme plus "jouable" pour N. Sarkozy que celui-ci .

Écrit par : Zenon | vendredi, 07 octobre 2011

@ L'hérétique : bon choix !

Écrit par : Jourdan | samedi, 08 octobre 2011

La candidature de M. Aubry me pose problème, car elle repose sur une imposture : au fond c'est une socio-démocrate, proche au niveau des idées de F. Hollande, mais elle gauchit artificiellement son discours pour obtenir l'appui de l'aile gauche de son parti, comme elle l'a fait pour devenir 1ère secrétaire . Elle devrait avoir le courage d'assumer ses convictions . Par ailleurs, le clientélisme qu'elle pratique à Lille est gênant .

Écrit par : Zenon | samedi, 08 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.