Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Etat d'urgence, la dernière séance ! | Page d'accueil | Règle d'or : la voter ou non ? »

lundi, 22 août 2011

Minc doit apprendre à lire

Bayrou fixe comme priorité dans son 2012 État d'urgence 100% de jeunes enfants maîtrisant la lecture à l'issue du CM2. Je propose un avenant pour les intellectuels grisonnants et pétris de morgue. J'ai lu la critique de Minc dans le dernier numéro du Point. Quel âne ! Le voilà à se lancer dans une diatribe contre Bayrou faisant valoir que ce dernier promeut un protectionnisme à l'échelle européenne.

Quand on critique un livre, on est prié de le lire. Dans le chapitre "démondialisation", Bayrou dit très exactement l'inverse. Il dénonce l'illusion dangereuse du protectionnisme, y compris à l'échelle européenne. 

Il y a même mieux en fait : page 40, un sous-titre intitulé "le mirage du protectionnisme européen"

Il n'y aura pas de protectionnisme français [...]. Encore moins y-aura-t-il une protectinnisme européen.[...].Ils sentent bien que le protectionnisme national n'est pas défendable et plus de saison. Y ajouter l'adjectif «européen» c'est éluder l'accusation de connivence avec le Front National.

Bayrou fait alors observer que c'est une duperie que de proposer un programme auquel plus d'un de nos voisins ne saurait donner son assentiment : imagine-t-on l'Allemagne, pays exportateur s'il en est, se ranger à une telle idée ? Ou encore la Grande-Bretagne, patire d'origine du libre-échangisme ? Bref, ceux qui défendent cette thèse savent qu'ils mentent et racontent n'importe quoi, à commencer par le Front National. C'est en substance ce que Bayrou relève dans le paragraphe que je cite. On ne saurait être plus explicite.

Minc est vraiment nul. Peut-être malhonnête, même. Allez savoir pourquoi, mais j'ai la forte intuition qu'il n'a pas lu l'ouvrage. Il a du se contenter d'organes et d'articles de presse. Or, de tous les articles parus, y compris sur la Toile, je suis le seul à avoir relevé la charge de Bayrou contre le protectionnisme. Conclusion collatérale, Minc ne lit pas mon blogue...

En tout cas, on ne pouvait pas rater ce point de vue sur lequel Bayrou insiste. Alors, Alain Minc : analphabète ou malhonnête ?

09:45 Publié dans Economie, Europe, Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : bayrou, minc |  Facebook | | |

Commentaires

Evidemment malhonnête...
La stratégie du camp de Minc est de dire que le seul candidat "sérieux" est N. Sarkozy.

Écrit par : Fabrice_BLR | lundi, 22 août 2011

La nouvelle phénoménalement bonne pour notre candidat, c'est que Le Point, pour trouver quelqu'un qui accepte de signer une attaque contre le livre de F. Bayrou, ait dû se rabattre sur Alain Minc.

Écrit par : FrédéricLN | lundi, 22 août 2011

Salut Fred,
Oui, mais le Point devrait tout de même publier un droit de réponse !

Écrit par : l'hérétique | lundi, 22 août 2011

Les deux peut-être?

Écrit par : Phil | lundi, 22 août 2011

Peu importe au fond, il s'agit d'un faux débat. Tout dépend en fait de ce qu'on met derrière les termes de "mondialisation" et de "protectionnisme" et de ce qu'on propose concrètement pour la prochaine législature... or si l'on dépasse le stade des invectives et de l'agitation d'épouvantails lexicaux, on s'aperçoit que les chemins dessinés ne sont pas toujours si différents que ça... pour une démonstration (partielle mais utile) je vous renvoie aux écrits de Marie-Anne Kraft sur l'un de ses blogs (désolé je ne sais plus lequel, elle est tellement ubiquiste!).

Écrit par : florent | lundi, 22 août 2011

Evidemment malhonnête. Minc est un type intelligent, même s'il fait profession de se tromper beaucoup plus souvent qu'à son tour. Rappelons que ce monsieur avait déjà accusé Bayrou de "pétainisme" après la publication de "Abus de pouvoir". Quant on a des ennemis comme Minc, c'est en général qu'on est dans le camp de ce qui est noble, juste et honnête. Donc, pas d'inquiétude de ce point de vue là.

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 22 août 2011

Cela dit, je trouve qu'éluder l'idée d'un protectionnisme national au simple motif que le Front national défend cette idée, c'est un peu léger. Je ne crois pas que je lirai le bouquin de Bayrou, mais j'espère qu'il a des arguments un peu plus conséquents à faire valoir pour justifier sa propre position !

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 22 août 2011

@L 'hérétique,
J'ai beau fouiller l'ouvrage, ne trouve point le chapitre "démondialisation".
Quelles pages, sioux plait? ;o))

Écrit par : Martine | lundi, 22 août 2011

Condamné pour plagiat, sérieusement mis en cause pour sa gouvernance du Monde, ridicule dans sa charge contre Benoit XVI critiquant le traitement réservé aux Roms... Minc est évidemment malhonnête.

Voir l'enquête de l'excellent Laurent Mauduit à son sujet.

Écrit par : Aurélien | mardi, 23 août 2011

Aye ai trouvé, les pages 37 et 38. :oDDD

http://www.2012etatdurgence.fr/

Écrit par : Martine | mardi, 23 août 2011

http://lesdemocrates.fr/2011/08/25/francois-bayrou-repond-a-alain-minc/

Excellent.

Écrit par : Martine | vendredi, 26 août 2011

Les commentaires sont fermés.