Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mariage gay ? Peu ou pas de sens. | Page d'accueil | Bayrou,Borloo et les centristes... »

dimanche, 12 juin 2011

Idées sur l'école, de l'UMP au MoDem.

J'ai pris connaissance d'une proposition de l'UMP assez intéressante (pour une fois) sur les collèges, ces jours derniers : séparer élèves de sixième/cinquième et élèves de 4ème/3ème. En soi, le principe est bon, mais le problème, c'est la faisabilité. L'UMP voudrait réserver des établissements aux deux premiers niveaux et d'autres aux deux suivants. Impossible à gérer en emplois du temps, temps de service des enseignants, et cetera. En outre, je trouve parfaitement démago et idiot de se servir de cette idée pour en faire un instrument de mixité sociale. Ils m'énervent avec leur mixité sociale, les uns et les autres. Je l'ai déjà dit, ils n'ont qu'à proposer de l'excellence partout, mais comme actuellement, le mot d'ordre, c'est d'acheter le ban et l'arrière-ban pédagogolâtre en banalisant ses idées en échange de son silence sur la raréfaction des moyens...l'excellence, on peut se la carrer là où je pense.

Positif, je propose une amélioration à l'idée de l'UMP : séparer en effet jeunes pré-adolescents et adolescents par les horaires de cours et de cantines, tout simplement. Récréations différentes, heures de demi-pension différentes également, et on obtient ainsi une part du résultat voulu. Ce n'est pas de la tarte à organiser, mais, en tout cas, tout de même plus simple que de prévoir des établissements spécifiques. Enfin, ne soyons pas négatifs, l'idée va être testée à Meaux : on verra bien ce que cela donnera, à condition que l'on parvienne à obtenir des données finales pas trop faisandées, évidemment.

M'enfin, au moins, l'idée de l'UMP était intéressante. Il en va tout autrement des déclarations du MoDem ce week-end. Je ne sais pas qui signe les communiqués à propos de l'éducation, mais j'aimerais bien le savoir. Il y a dans le tas, c'est sûr, un enragé/une enragée de la chronobiologie. La grande idée (à la c..) du moment, ce sont les rythmes scolaires.

Donc, voilà, je récapitule : le MoDem veut donc faire travailler plus ces fainéants d'instituteurs, parce que vous comprenez, les journées scolaires sont trop longues mais l'année scolaire est trop courte.

Débile.

Admettons que l'année scolaire soit plus longue : que vont devenir les élèves livrés à eux-mêmes lorsqque les cours s'arrêteront, disons, à 13h00 ? Des activités l'après-midi ? Financées avec quel argent alors que l'Éducation Nationale manque déjà cruellement de moyens ? En payant davantage les enseignants ? Ah, c'est réaliste de dire plus d'enseignants davantage payés alors que nous savons que nos déficits nous laissent une marge de manoeuvre très modérée ?

Et puis ce qui est imbécile au possible, c'est que les enfants ne seront pas moins fatigués au mois de juin parce qu'ils auront eu d'autres activités, même si elles ne sont pas scolaires ; la différence c'est qu'ils devront travailler trois semaines de plus. Ils ne seront donc pas davantage reposés, c'est parfaitement illusoire. En revanche, au risque de me répéter, puisque j'ai déjà fait le calcul, rien qu'en temps de déplacement, les enseignants seront au minimum perdants de 10 jours gratis.

Et puis à la limite, je m'en fous. Je trouve qu'il y a des choses autrement plus importantes et intéressantes à dire et à faire sur l'école que de faire des rythmes scolaires l'alpha et l'oméga de la pensée démocrate.

Je ne parle même pas de l'expression "collèges hors les murs" qui renvoie à la pure doxa socialo-pédagogolâtrisante. Tiens, t'en veux un collège hors-les-murs ? Eh bien lis le bilan

Je ne sais pas, moi, réhabilitons la maison de correction, plutôt. Ça va bien, un temps, le politiquement correct. Je ne suis pas venu à l'UDF pour ça.

Alors, moi, je commence à en avoir assez de lire conneries sur conneries du parti dont je suis adhérent. Ras la casquette. Entre les déclarations purement posturales, les non-idées et les essartz recyclés de propositions de gauche, je commence à en avoir ma claque de ce parti, moi. Je soutiendrai Bayrou jusqu'au bout parce que j'ai de l'estime pour lui, mais je vais sérieusement songer à mettre les voiles entre la présidentielle et les législatives pour échouer, d'ailleurs, je ne sais pas trop où...

00:27 Publié dans Education, Politique | Lien permanent | Commentaires (61) | Tags : modem, école, ump, collège |  Facebook | | |

Commentaires

Vous ne savez pas qui signe l'hérétique?
Pas FBayrou. Une liste qui cherche à se faire de la pub...Les memes qui prétendaient avoir à une époque un soutien de Jean personnalisé,d'ailleurs leur logo peut etre confondant pour les non avertis.
Ne voterai en aucun cas pour eux. NEGATIF.
Zéro soutien.

Écrit par : Martine | dimanche, 12 juin 2011

Et suis sympa...Car en termes de tentatives de cumuls de mandats, sur cette liste de la part de féministe ANTI, eh bè franchement...Beurk.

Écrit par : Martine | dimanche, 12 juin 2011

Je n'ai plus très présentes à l'esprit toutes les propositions du Modem sur l'école.
Mais globalement je suis de votre avis: beaucoup trop de démagogie (pour attraper l'électeur ou au moins ne pas le faire partir), pas assez de réflexion, pas assez de courage.
Et trop peu de débat interne au Modem. A qui la faute, je n'en sais rien. Mais moi aussi j'ai envie que ça change!

Écrit par : Monique | dimanche, 12 juin 2011

Je n'ai plus très présentes à l'esprit toutes les propositions du Modem sur l'école.
Mais globalement je suis de votre avis: beaucoup trop de démagogie (pour attraper l'électeur ou au moins ne pas le faire partir), pas assez de réflexion, pas assez de courage.
Et trop peu de débat interne au Modem. A qui la faute, je n'en sais rien. Mais moi aussi j'ai envie que ça change!

Écrit par : Monique | dimanche, 12 juin 2011

Tiens, ça commence à frémir... ;-)

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 12 juin 2011

Ton billet mérite réponse, l'Hérétique. Je suis d'accord avec toi, laisser les gamins ou les jeunes dans la nature dès 13 h, ça va bien en Allemagne, où les femmes travaillent moins qu'en France ; justement pour qu'il y ait quelqu'un l'après-midi à la maison. Mais pas chez nous avec notre système actuel...

Nous le savons bien que la délinquance vient pour une grande part de l'inaction mais surtout, mais vraiment surtout, parce que personne n'est à la maison lorsque l'enfant ou le jeune rentre chez lui. Peu importe la personne, mère, grand-mère ou nounou de remplacement -homme ou femme- du moment qu'il sache qu'il est "attendu",
(= "aimé", "apprécié", "respecté" et non pas "surveillé" !)
Apprendre devient un jeu, donc moins fatigant pour l'enfant, s'il sait qu'il est aimé indépendamment de ses résultats. C'est uniquement ça qu'il faut dire. L'enfant s'adapte à tout au contraire. :-)

Écrit par : Françoise Boulanger | dimanche, 12 juin 2011

@Monique
Il y a certaines propositions intéressantes dans les travaux de la commission éducation, mais ce ne sont pas celles-là qui sont poussées en avant, manifestement...
Oui, manque de courage, pensée dégoûlinante, adhésion à l'idéologie jospinienne de 1989, je trouve que ça commence sérieusement à suffire...
@Christian
oh...ça bout, plutôt...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 12 juin 2011

Postures, ou avis ? Après tout, ce n'est pas parce qu'ils(elles) ne sont pas d'accord avec vous que c'est nécessairement une posture contraire à l'avis de la personne qui l'exprime.

Écrit par : melianos | dimanche, 12 juin 2011

Moi aussi je soutiendrai F.Bayrou car s'est un homme honnête,courageux et qu'en tant qu'homme de lettres et ancien ministre de l'E.N il a une grande expérience sur le sujet,mais son européisme est incompréhensible,ayant été censuré sur le blog de Sylvie Goulard pour mes propos(très modestes)sur l'Europe,je souhaite (et malgré le soutien que je lui apporte)qui ne devienne pas président,se sont eux qui doivent répondre a notre souci d'intérêt général et pas nous qui devons les suivre dans LEURS CHOIX D'AVENIR,en cela nous avons le programme du Conseil National de la Résistance,appliquons-le.

Écrit par : yan2a | dimanche, 12 juin 2011

Moi aussi je soutiendrai F.Bayrou car s'est un homme honnête,courageux et qu'en tant qu'homme de lettres et ancien ministre de l'E.N il a une grande expérience sur le sujet,mais son européisme est incompréhensible,ayant été censuré sur le blog de Sylvie Goulard pour mes propos(très modestes)sur l'Europe,je souhaite (et malgré le soutien que je lui apporte)qui ne devienne pas président,se sont eux qui doivent répondre a notre souci d'intérêt général et pas nous qui devons les suivre dans LEURS CHOIX D'AVENIR,en cela nous avons le programme du Conseil National de la Résistance,appliquons-le.

Écrit par : yan2a | dimanche, 12 juin 2011

@melianos
Le problème, ce n'est pas tant les opinions exprimées dans d'autres domaines que l'habitude de ne jamais esquisser de propositions viables et argumentées. Une absence de profondeur, en somme.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 12 juin 2011

Bien d'accord avec vous, mais nous n'aurons aucune chance d'inverser la tendance si vous ne nous rejoignez pas à la commission pour renverser le rapport de forces (si tant est qu'il faille s'exprimer en ces termes...). Vous savez comment me contacter pour plus de détails.

Écrit par : florent | dimanche, 12 juin 2011

@florent
Je vais y réfléchir. Mais je vais aussi faire autre chose : envoyer un courriel à Bayrou pour lui faire observer ce que je pense de ces déclarations-là...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 12 juin 2011

@L' hérétique,
Florent à raison viendez. :)

Écrit par : Martine | dimanche, 12 juin 2011

@l'hérétique
Ok, je comprend mieux (et je suis d'accord). J'ai remarqué qu'il fallait une tweetinterview pour avoir une réponse simple à une question de la part de F Bayrou.

Écrit par : melianos | dimanche, 12 juin 2011

1-Je partage tout à fait l'avis de l'Hérétique à propos de la faisabilité des dernières propositions de l'UMP. Mais ce genre de pratique qui consiste à proposer (ça fait de la com) ce qui n'est pas réalisable n'est pas nouveau.
Du même genre , Ségolène Royal propose la mise en place de bureaux dans les établissements scolaires de façon à ce que les enseignants soient disponibles , sur place , toute la journée pour venir en aide aux élèves en difficulté (soutien scolaire). Mais ces bureaux où les mettre quand toutes les salles sont déjà pratiquement occupées par les élèves pour les cours , les travaux pratiques ?.....

2-les propositions du MoDem : c'est du blablabla .....J'ai l'impression qu'il y a aussi au Mouvement Démocrate , comme ailleurs des bien-pensants du "tout le monde il est beau , tout le monde il est gentil...." sauf ces "profs" qui ne travaillent pas assez.
Rien sur la réalité de la situation dans les lycées , les collèges où l'on a de plus en plus d'élèves difficiles qui pour certains d'entre eux sont prêts à cracher à la figure des enseignants .Que l'on se renseigne au MoDem sur le suicide des enseignants et l'on verra que ce n'est pas mieux qu'à France Télécom !

3-les rythmes scolaires : pendant qu'on occupe le terrain avec ça , on ne parle pas des vrais problèmes.

4-Finalement quoi faire ? Ouvrir les yeux , arrêter de se gargariser avec le politiquement correct (d'accord avec L'Hérétique). Il est urgent de rétablir l'autorité des professeurs dans les établissements scolaires , en finir avec le pédagogisme à la Philippe Meirieu, mettre les sciences de l'éducation au placard..etc.. Je conseille la lecture du livre de Sophie Coignard : "le pacte immoral" (quel réalisme!)

Écrit par : Daniel54 | dimanche, 12 juin 2011

@Daniel54
Déjà lu, hé hé :-) on apprend plein de choses, avec ce livre...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 12 juin 2011

@Daniel 54, Votre dernière proposition de rétablir l'autorité des enseignants est très juste. Cependant qu'en est-il dans les familles, au regard de l'autorité des parents?! Peut-être avons-nous trop souvent tendance à segmenter les sujets. Un politique de l'école qui n'entend qu'une approché pédagogique, sans une approche de la famille est-elle complète?
Cette exigence nous amènerait à porter un regard d'ensemble.

Écrit par : psauvajo | dimanche, 12 juin 2011

L'une des forces du MODEM répond selon moi à cette visée d'ensemble, dans la tentative d'élaborer un projet de société de long terme.
Electoralement c'est pas toujours payant, mais les idées restent et sont souvent reprises par d'autres ensuite.

Si certains sont intéressés par une réflexion sur ces questions de société, en général, je me permets de conseiller les écrits de Jean-Pierre Lebrun (psychiatre) et tout particulièrement l'un de ses livres: "La Perversion Ordinaire" (Denoel, 2007)

Écrit par : psauvajo | dimanche, 12 juin 2011

@psauvajo: vous avez tout à fait raison de dire qu'il faut associer les familles.Beaucoup de parents sont effectivement dépassés face à des comportements "négatifs" de leurs enfants.
Je me souviens d'un père n'hésitant pas à dire , s'adressant aux enseignants (ça fait mal d'entendre ça)"faites de votre mieux , moi je n'ai plus rien à dire !".
Notre système actuel saborde l'autorité des enseignants.
Je peux donner un exemple : quand vous avez eu des élèves pendant toute une année scolaire (j'enseigne en lycée) , que vous avez bataillé (par la douceur , la fermeté...disons en essayant de faire preuve d'imagination)auprès de ces élèves difficiles pour essayer de leur faire apprendre un peu quelque chose , mais que ces élèves n'ont jamais cessé de manifester ostensiblement leur refus de travailler la discipline , rendant des copies blanches , ne prenant pas de notes en classe ....(je me demande dans pareil cas "comment donner à boire à un âne qui n'a pas soif" ?), et qu'en fin d'année scolaire les chefs d'établissement font le forcing pour qu'ils ne redoublent pas (pression des autorités supérieures)et passent donc dans la classe supérieure , quelle belle victoire pour ces élèves car dans l'affaire ce sont eux qui ont gagné , le professeur peut dès lors ravaler sa salive et on comprend que son autorité a été mise à mal !Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Écrit par : Daniel54 | dimanche, 12 juin 2011

Oh oui, rejoins-nous à la commission éducation pour éviter la pédagogolâtrie au cas où.

Sinon, c'est bien dommage de constater ce qui sort publiquement de notre travail, qui est bien plus riche que cela.

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 12 juin 2011

@l'hérétique
En tout cas, pour que les choses soient claires, l'idée de collège hors les murs est bien une idée de Bayrou non ?
D'après ses propres dires, il l'a même appliquée (c'est ce qu'il dit ici : http://www.lejdd.fr/Societe/Education/Actualite/Bayrou-Ils-sont-devenus-fous-139334/ )

Pour les rythmes scolaires c'est un peu réducteur de dire que le MoDem veut faire travailler plus les instits, l'idée est moins de jours de vacances mais moins d'heures de travail par jour. (après on aime ou on aime pas, il faut juste voir le mieux pour l'intérêt des enfants)

Écrit par : Vincent | dimanche, 12 juin 2011

@Vincent
c'est du pipeau. J'ai fait le calcul. Uniquement en temps de transport, les enseignants y perdront à peu près l'équivalent de 10 jours de travail.
Ensuite, brandir l'étendard de l'intérêt supérieur des enfants, ça fait très socialiste comme déclaration. L'intérêt supérieur des enfants, c'est de disposer d'enseignants capables de les instruire, de ne pas venir dans les écoles la peur au ventre à cause de la racaille, de pouvoir étudier en toute quiétude dans les classes et qu'enfin, à chacun revienne selon son mérite avec une diversification des voies afin que les différences ne soient pas broyées par un moule unique.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 12 juin 2011

Salut luciole
et comment on fait exactement ? Qui décide de ce qui sort de la commission ? J'aimerais bien en savoir plus.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 12 juin 2011

@Daniel:D'accord avec vous, si ce n'est que je n'ai pas lu le livre de Sophie Coignard.
L'exemple que vous citez en lycée ne m'étonne pas; j'ai vécu des choses similaires et j'ai récemment reçu des confidences qui rejoignaient les vôtres: celles d'une professeur de maths dans une école privée de bonne réputation...
Je pense par ailleurs qu'il faudrait canaliser le droit des parents à intervenir dans l'école. Parfois, ils sapent l'autorité des enseignants et ne pensent qu'à défendre leur progéniture au-delà de toute mesure. La place des parents à l'école devrait être mieux définie.

@l'hérétique: Oui, très bien! Ecrivez à Bayrou! Nous ne sommes pas assez entendus! Et puis dans une émission de TV récente, Bayrou a très bien parlé de l'importance de dire la vérité aux Français. On peut alors lui demander de prendre de la hauteur sur tous les sujets et de laisser tomber le souci de l'"électoralement profitable".

Écrit par : Monique | dimanche, 12 juin 2011

@César : je te réponds en mp.

Écrit par : luciolebrune | lundi, 13 juin 2011

@Monique:
1-Vous avez parfaitement raison à propos de l'intervention des parents dans le système éducatif :
leur intervention (attention , je ne mets pas tous les parents à la même enseigne) au sein du système a eu des effets néfastes , certains ayant la prétention d'apprendre aux enseignants de faire leur métier (donne t-on des leçons à un ingénieur qui fait son métier ?)
2-A propos du métier d'enseignant , il suffit d'écouter les commentaires de certains candidats qui participent à la campagne de recrutement lancée par le ministre de l'Education Nationale , du genre (entendu hier à la télé) "c'est toujours mieux d'enseigner que de déplacer les poubelles" ,pour comprendre la haute opinion qu'ont certains du monde enseignant ! C'est très valorisant !!

Écrit par : Daniel54 | lundi, 13 juin 2011

@Daniel
ah, tiens, je n'avais pas relevé, ça : édifiant, en effet...

Écrit par : L'hérétique | lundi, 13 juin 2011

@ L'Hérétique

Et à propos de cette campagne de recrutement de 17 000 enseignants, aviez-vous remarqué que la pub qui montre les profs en action les montre... sans élèves ?

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 13 juin 2011

Qui a envie d'être enseignant par les temps qui courent....c'était un métier respecté d'ou il en découlait une forme d'autorité naturelle liée de plus a une vocation professionnelle...

Actuellement de façon schématique et caricaturale être enseignant c'est être une bête a concours qui recherche en premier lieu la sécurité de l'emploi........et que l'on envoie au charbon en début de carrière.....

Pour le reste, en ce qui concerne les programmes a force de détricoter, de re-tricoter, de détruire,
de reconstruire on finit par plus rien n'y comprendre....alors que la base minimale c'est quoi : des fondamentaux( perfectibles par souhait au gré des études), l'acquisition d'une base culturelle(aussi perfectible a souhait), le développement d'un esprit critique ( ce que les chinois au top sur les deux premiers points ne font pas)......

Écrit par : Europium | lundi, 13 juin 2011

J'ai lu le bilan du collège hors les murs. Et alors?

Quant au reste de l'article, de la bile anti-pédago. Aucun intérêt, pas une seule proposition.

On les connait les propositions d'ailleurs: lisez Brighelli, Polony et Coignard, les champions de l'analyse fumeuse-fumiste à partir d' "exemples" de la grande-tante qui m'a dit que ma soeur avait une cousine dont la nièce avait un prof qui...

Lamentable!

Écrit par : Noella | lundi, 13 juin 2011

"je vais sérieusement songer à mettre les voiles entre la présidentielle et les législatives pour échouer, d'ailleurs, je ne sais pas trop où..."

Le programme du FN devrait vous convenir.

Écrit par : benji | lundi, 13 juin 2011

@L' hérétique,
Eh bèè, les "juges" semblent etre de sortie.
Le gros des propositions faites sont un copier/coller du système US, l' Allemagne souvent citée en exemple envisage d'ailleurs de faire marche arrière toute.
Moi suis Martine et n'ai pas attendu de lire B F and co! Pour faconner mon opinion sur le sujet! J'ai étudié aux US et participé via interventions dans différents "Collège et Académies", voyez? :o))
Mes propositions seront adressées directement à la commission, avec remise de copies ailleurs, bien évidemment. Bah vouais, les clowneries cela va bien deux minutes, éviter de commettre les memes erreurs à l'infini: cela s'appelle tirer parti de ses expériences et vécu.

Écrit par : Martine | lundi, 13 juin 2011

eh ben

ça en fait du monde chez chevenement tout ça....

Écrit par : marc du PS | lundi, 13 juin 2011

@L'Hérétique Vous faites une crise ??? C'est normal de n'être pas d'accord sur tout dans un mouvement politique. Mais la moindre des choses, c'est de participer pour faire peser ses idées. Etes-vous à la Commission Economie ? Avez-vous écrit à Jacqueline Gourault, qui représente l'éducation au shadow-cabinet ? Alors, sans réponse ou avec fin de non recevoir, vous pourriez revendiquer publiquement votre désaccord. Au lieu de cela, vous crachez sur les blogs en alimentant les détracteurs du MoDem, ce qui n'est pas très sympa pour vos camarades. Votre billet est plus dans l'incantation et le registre de la colère que dans la critique argumentée et les propositions constructives.

Écrit par : Marianne | lundi, 13 juin 2011

Dslée Marc,
Suis irrécupérablement MoDem :)
Ce qui ne m'empèche nullement d'etre critique envers les facons d'etre et faire de certains individus.
Et ne fonctionne pas dans la "gourou mania", meme si le "gourou" me dit (sur sujet écono): "oui! mais cela va en intéresser d'autres, fais passer via..."
Déjà le via, pas convaincue mais aussi quels "autres"? En Béarnaise de bon sens que je suis, ne vais en faire qu'à ma tete.

Écrit par : Martine | lundi, 13 juin 2011

Coucou Marianne, faut pas s'énerver ainsi...M'enfin! :)))

Écrit par : Martine | lundi, 13 juin 2011

Oups, j'ai pu constater de visu que tu affectionnes toujours autant lui offrir des livres...Rha la la...

Écrit par : Martine | lundi, 13 juin 2011

La pierre d'achoppement,c'est l'emploi, les élèves ne voient plus à quoi sert l'école, d'où l'absence de motivation.
La réussite scolaire est liée à la maîtrise du français, le nombre d'heures a été diminué au fil du temps, une catastrophe pour toutes les disciplines!
La plus grosse difficulté, après la motivation, est une pédagogie spécifique pour les dyslexiques (8 à10 % des élèves = le noyau dur des échecs scolaires)
Sinon, bonne chance au Modem, Bayrou est quelqu'un d'intègre, mais il n'a jamais enseigné en primaire ou en collège sans doute.

Écrit par : Pilou Camomille | lundi, 13 juin 2011

Je souhaite répondre à quelques commentaires:
1-Je partage (après avoir lu les compte-rendus d'une commission école du Mouvement Démocrate )l'avis de l'Hérétique pour ce qui concerne la position du Modem face à l'école . Je suis d'ailleurs intervenu en faisant un commentaire assez long sur le site du Mouvement Démocrate .
Ce que j'ai lu est dans le droit fil des "pédagogistes" .
2-Il est vrai que la critique ne peut à elle seule suffire , il faut proposer , encore faut-il être en mesure de faire une analyse objective de la situation . La critique que j'ai lue à l'encontre de Sophie Coignard me semble malvenue . Son auteur devrait bien lire son livre.
3-Jacqueline Gourrault est certainement une personne très sympathique , mais je regrette que dans ses déclarations elle soit en retard d'un métro ou bien trop "molle" (disons qu'elle occupe un peu le terrain) . La aussi , je suis intervenu sur le site du Mouvement Démocrate (n'ai jamais eu le moindre écho !)

Écrit par : Daniel54 | lundi, 13 juin 2011

Oups, ai oublié de préciser que mon tout premier com ne concernait aucunement la liste sur laquelle une " Marianne " figure, mais une autre...

Écrit par : Martine | lundi, 13 juin 2011

Dslée la Marianne de chez Corto: "Try again" :DDD

Écrit par : Martine | lundi, 13 juin 2011

Encore un déçu de l'UDF-MoDem ! Et s'il rejoignait le Parti pour la Reconnaissance du Vote Blanc ?

Écrit par : Jean MECHET | lundi, 13 juin 2011

@l'hérétique
Hein ?
Comment c'est possible ?
Même si les instituteurs travaillaient 20 jours en plus dans l'année, ça ne pourrait leur faire perdre 10 jours de travail en temps de transport (si on compte une heure par jour par exemple)

Écrit par : vincent | lundi, 13 juin 2011

@Vincent,
Cette histoire relève d'expériences menées aux US novatrices dans les années 80, qui me furent présentées bien sur...
Voyez, un peu la nouveauté de certaines propositions! Et si vous etes curieux, cherchez donc à savoir, à l'arrivée...

Écrit par : Martine | lundi, 13 juin 2011

en passant de 144 jours à 180 = 36 jours en plus.
Prenons la RP ou c'est souvent près de 2 heures de trajet et non 1 heure.
36 X 2 = 72 heures = plus d'une semaine de travail, en fait 10 jours. Clair, non ?

Écrit par : l'hérétique | lundi, 13 juin 2011

Mais c'est dit quelque part 36 jours en plus ? Ce n'est pas forcément autant...
Et puis c'est sûr pour la région parisienne là d'accord ! (mais il faut faire la moyenne avec toutes les campagnes où c'est plutôt 5 min que 1h (source : mon père).
Mais bon ok ça fait plus de transport (c'était le 10 jours qui m'a surpris).

Écrit par : Vincent | lundi, 13 juin 2011

@Vincent
Le MoDem cite la moyenne européenne dans son document : vous croyez que c'est un hasard ? Je me demande d'ailleurs ce qu'ils ont bien pu calculer là-dedans, parce que ça m'étonnerait que la moyenne européenne soit vraiment de 180 jours.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 13 juin 2011

Vous êtes mignons tout plein les bayrouâtres...

Avec vos propos sur l'honnêteté de votre gentleman farmer éleveur de chevaux .

Equilibré mais issu de la droite active (ministre sous JC )...

Bon ! Certains savent toute l'ambigüité d'un politique qui a toujours rallié la droite , surtout quand il s'agit de savoir qui va rembourser les dépenses électorales...

Mais d'autres! Comment peuvent ils se laisser abuser par ce mouvement , complétement isolé sur le nombre de représentants élus...

Pourtant : 2007 c'est pas si loin !

Souvenez vous !

Le modem concrètement a largement participé à l'élection de NS .

Et F.B est contacté régulièrement par l'Elysée .

Mais ça c'est les arrières cuisines ...Bien peu sont témoins...

Même pas les militants .

Car votre "démocrate" a aussi le culte du secret .

Pc.

Écrit par : Pol Ignac | mardi, 14 juin 2011

@Pol Ignac et @l'Hérétique

Bonjour C bien votre patronyme ? si oui c bien ! (pas de secret)
Les bayouristes (bayourâtres pas joli !)
écoutent,constatent,critiquent(même sur le site du MoDem, peuvent participer à des débats, ne sont pas forcément des inconditionnels(preuve de l'hérétique qui par contre a un pseudo et pas de nom)
Comprenez aussi que FB n'est pas pour le bloc contre bloc qu'il aille à l'Élysée s' il est demandé quel est le PB ? sans doute est il moins demandé ouvertement par la gauche car eux pour être coincés par leur gauchisme ! mais de moins en moins ! DSK leur messie plébiscité hormis ses turpitudes, avait une vision au delà de cette gauche ! C PK F Bayrou répond mieux que quiconque à ce désir de rassemblement qu'aucun autre présidentiable !
Quant à l'hérétique en effet écrivez à F Bayrou pour l'école pour y donner votre avis mais sans pour autant être à vous questionner que de ce sujet vous ne sauriez pour quelle majorité et pas seulement le MoDem vous voudriez voter ! c faire le lit du FN !

Écrit par : GUY BLAISE | mardi, 14 juin 2011

"Il en va tout autrement des déclarations du MoDem ce week-end. Je ne sais pas qui signe les communiqués à propos de l'éducation, mais j'aimerais bien le savoir"

Le mieux est de s'adresser directement à Jacqueline Gourault (Education pour le Shadow cabinet)

j.gourault@lesdemocrates.fr

Personnellement, je me suis adressé récemment à Yann Wehrling à propos du gaz de schiste, et il m'a immédiatement répondu et nous avons échangé plusieurs mails.

Écrit par : Wildcat | mardi, 14 juin 2011

@Pol Ignac
Il me semble que vos critiques contiennent des affirmations gratuites.
"Surtout quand il s'agit de savoir qui va rembourser les dépenses électorales". Que voulez-vous dire au juste? Il me paraît au contraire que justement sur le plan financier le MoDem a pris son indépendance par rapport à la Droite, ce qui est loin d'être le cas des autres partis qui se disent "centristes". Un mérite qu'on ne peut pas retirer à F. Bayrou, c'est d'avoir voulu l'autonomie du MoDem, et d'en avoir payé le prix.
"Le MoDem concrètement a largement participé à l'élection de Nicolas Sarkozy"... Sur quels éléments précis repose cette affirmation? D'ailleurs le MoDem n'a réellement existé qu'après l'élection en question. Et il a regroupé des gens très divers, d'anciens UDF et aussi beaucoup de nouveaux adhérents qui n'avaient jamais adhéré à un parti de droite. Quant aux électeurs de F. Bayrou, certains ont dû voter pour N. Sarkozy, c'est sûr, mais je vois mal comment leur retirer leur liberté de vote.

Écrit par : Monique | mercredi, 15 juin 2011

@ l'Hérétique.

J'ai lu le rapport (épais) de la commission et j'en ai discuté avec une représentante syndicale. Ce qui en ressort ne serait pas une diminution du temps de prise en charge des enfants mais une différenciation qui se voudrait plus efficace des temps de l'enfant.

Ainsi il y aurait lissage du temps scolaire sur la semaine avec un mercredi matin travaillé ou un mercredi banalisé sur la journée entière. Le temps ainsi dégagé permettrait un arrêt des enseignements vers 15h au lieu des 16h30. Ce temps gagné serait alors mis à profit pour :
- l'aide personnalisé, le soutien scolaire et l'aide au devoir (ce qui sous entend la présence des enseignants) pour les élèves en situation délicate.
- une ouverture culturelle (hypothétiquement cultuelle) et sportive pour les autres avec les problèmes récurant de financements et l'implication des collectivités locales -qui n'ont pas toutes les mêmes moyens !-.

Pour ce qui est des vacances d'été c'est la recherche d'un calendrier alternant 7 semaines de travail et 2 semaines de congés qui oblige à une diminution de la durée des vacances d'été avec ou non un zonage pour éviter des pertes touristiques.

Dit comme ça moi ça ne me parait pas idiot même si on est d'accord les rythmes scolaires c'est l'arbre qui cache la forêt des problèmes de l'école.
Donc que le MoDem puisse participer à cette réflexion et adhérer à l'idée "de repenser le temps scolaire pour réduire la surcharge quotidienne d'enseignement et lisser les apprentissages sur une année plus longue, et plus équilibrée" ne me parait pas si atroce.

Cordialement

Écrit par : raison pure | mercredi, 15 juin 2011

"Je soutiendrai Bayrou jusqu'au bout parce que j'ai de l'estime pour lui, mais je vais sérieusement songer à mettre les voiles entre la présidentielle et les législatives pour échouer, d'ailleurs, je ne sais pas trop où..."

Monsieur,
En perdant mon temps sur quelques blogs, je tombe sur le vôtre. Sur le bandeau, il est écrit: Démocratie et hérésie économique.

Auriez-vous la gentillesse de nous dire de quelle hérésie vous parlez? Je lis vos billets, je ne vois rien.

Merci

Écrit par : Centriste?! | mercredi, 15 juin 2011

@Centriste?
z'êtes centriste, vous ? Non marxiste à ce que je vois sur votre blogue.
Sinon, au départ, l'hérésie renvoyait aux thèses économiques de Schumpeter.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 15 juin 2011

@raison pure
De là à en faire une tête d'affiche...C'est tout de même un arlésienne qui ne règle rien aux questions fondamentales.
Tenez, plutôt que de parler dans le vide de diversification des parcours dans le projet humaniste, j'aurais souhaité des prises de position claires sur les paliers d'orientation, sur le développement de l'alternance dès la 5ème, sur l'excellence dans tous les établissements scolaires (latin, grec, classes européennes) sur le création d'une voie littéraire qui intègre suffisamment de mathématiques pour devenir une voie d'excellence au même titre que la S, et cetera...Bref, des vraies prises de position.
Quant aux fameux 7 semaines/2semaines, c'est un gros pipo pédagogo. Rien, absolument rien n'en prouve l'efficience, et la Corée du Sud, par exemple, n'a absolument pas ce rythme là. La Corée du Sud se classe pourtant parmi les pays qui réussissent le mieux dans l'OCDE (2ème après la Finlande, je crois).
Bref, je suis furieux de voir le MoDem s'aligner sur les thèses pédagogistes que je réprouve depuis longtemps. Et ce n'est pas que sur les rythmes scolaires.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 15 juin 2011

"gros pipo pédagogo" peut-être ? Moi dans ma pratique professionnelle je me suis toujours placé du côté du raisonnable et du bon sens en essayant de me tenir à l'écart des théories fumeuses.

Or comme père et comme enseignant de maternelle je peux dire qu'à partir de 6/7 ou 8 semaines d'école consécutives mes filles comme mes élèves ne sont plus aussi en forme et ça se ressent sur leurs capacités à apprendre. De même si les vacances sont trop courtes ils ne sont pas suffisamment reposés.

Mais je ne suis pas dupe pour autant, je sais bien que ce n'est pas que l'école qui les fatigue et que certaines vies familiales perturbées sont bien plus assommantes que leur vie d'écolier. Et je sais bien aussi que mes filles en vacances en même temps que leurs parents sont plus reposées que ceux qui vont au centre aéré pendant deux semaines !

Du coup on retombe sur les comparaisons internationales (comparaison n'est pas raison) peut-être que le coup des 7/2 n'est pas suivi en Corée parce que les journées d'école coréennes ne sont pas les mêmes ?

Enfin ne soyons pas naïf dans notre pays à culture judéo-chrétienne le rythme 7/2 permet sans l'avouer de tomber peu ou prou sur une succession Toussaint, Noël, Pâques qui convient bien à tout le monde.

Néanmoins je vous rejoins entièrement sur la nécessité de hausser le niveau et de parier sur l'excellence plutôt que sur un tout petit bagage minimal commun.

Bien sincèrement.

Écrit par : raison pure | mercredi, 15 juin 2011

franchement le modèle coréen , c'est pas ma tasse de thé..

En Corée, après l'école, c'est encore l'école
http://www.telerama.fr/monde/en-coree-apres-l-ecole-c-est-encore-l-ecole,58489.php

il faudrait savoir ce qu'on appelle Education et Instruction..
le temps d'Instruction serait le temps où l'élève apprend des savoirs nouveaux, utiles pour la suite de ses études.
le temps d'Education serait le temps, où l'enfant s'ouvre à des relations sociales, culturelles, sportives, qui l'aident à se construire en tant que futur adulte, ce qui est le fait de l'education parentale, plus l'education disons collective.(école, assos,)

je suis pour le renforcement des moyens de l'Instruction, c'est prioritaire.
je pense que les moyens de l'Education collective devrait relever d'un autre budget, et d'un autre temps.

si on partageait le temps en 2 phases distinctes, avec des budgets distincts, dans des plages horaires distinctes,on pourrait peut-être améliorer le côté Instruction, sans perdre le côté Education.

Écrit par : juju41 | mercredi, 15 juin 2011

J'ai souvent (et je suis toujours) été critique vis-à-vis du travail programmatique du MoDem, souvent très supperficiel, et le sujet de l'éducation n'y échappe pas (connaisant certains responsables, je ne me faissais pas d'illusions). Néanmoins, sur ce thème des rythmes scolaires, je suis en désaccord avec l'auteur et en accord avec le MoDem. La France est le pays qui a les vacances les plus longues, et par voie de conséquences les journées les plus chargées pour les enfants afin de respecter le sacro-saint programme. Or, avant 14-15 ans, les capacités d'attentions et d'assimilations des enfants lors de ces journées trop longues sont dépassées. Prendre l'exemple de la corée du sud ou du japon ne me parait guère rasionable: on se place dans des cultures très différentes, avec des systèmes qui doivent consacrer un apprentissage à la langue écrite considérablement plus long, et où là aussi les conséquences psychologiques pour les exclus du système sont importantes. Il existe d'excellents rapports de l'OCDE sur l'éducation et les performances relatives des différents pays que je peux vous recommander. Ensuite, la question de l'organisation pratique du temps scolaire est bien sûr à discuter, mais il s'agit surtout de proposer une meilleure organisation du temps péri-scolaire, ce qui est largement à la portée de notre pays (on pourra prendre exemple sur des pays proches de nous, comme les Pays-Bas ou la Flandre, qui ont d'excellents résultats), et qui permettrait aux enfants Français de pratiquer une plus grande gamme d'activités (sports, culture etc.) en dehors de l'apprentissage purement scolaire.

Pour autant, votre seconde interrogation plus politique demeure (en espérant qu'elle ne soit pas simplement liée à ce simple épisode...). Le MoDem a montré ses limites. Si FB demeure le meilleurs candidat à la présidentielle pour cette famille depensée, il faudra bien constituer une nouveau mouvement rassemblé, plus efficace, après cette élection, car de nombreux "centristes" sont orphelins, et ce "centre" éclaté ne pèse guère. Mais c'est une autre histoire...

Écrit par : Voltaire | jeudi, 16 juin 2011

Non moi cela fait longtemps que je ne soutiens plus Bayrou ! Bienvenu au club l'hérétique...

Écrit par : ChristopheHumbert | lundi, 20 juin 2011

"Je soutiendrai Bayrou jusqu'au bout parce que j'ai de l'estime pour lui".

@L' hérétique,
"Et puis ce qui est imbécile au possible, c'est que les enfants ne seront pas moins fatigués au mois de juin parce qu'ils auront eu d'autres activités, même si elles ne sont pas scolaires" exact d'après les échos que j'ai pu avoir d'un "test" ayant lieu dans le 93.
@+

Écrit par : Martine | lundi, 20 juin 2011

Les commentaires sont fermés.