Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Hélas, il faudra se référer à ses écrits, désormais... | Page d'accueil | Deux âmes... »

vendredi, 15 avril 2011

Le Hamas a trouvé plus islamiste que lui...

Atroce, la mort de ce "pacifiste" italien tué à Gaza. Le groupe salafiste qui l'a capturé l'a fait étrangler. Évidemment, cela n'arrange pas les affaires du Hamas, d'autant que le groupe, proche d'Al-Qaeda, qui a commis cette barbarie, a été longtemps compagnon de route du Hamas avant de s'en détacher parce qu'il le jugeait trop faible et mou.

Il y a un autre aspect : le Hamas est financé par l'Iran, c'est à dire des concurrents directs des Salafistes pour porter le grand soir islamiste. 

Al Qaeda poursuit à l'inverses des buts qui lui sont propres, mais qui s'inspirent surtout du radicalisme sunnite. Les mouvements qui s'en réclament considèrent toutes les branches de l'Islam qui dévient de la Sunna comme hérétiques.

Pas étonnant, dans ces conditions, en dépit de la course au communiqué le plus provocant, qu'ils soient en confrontation. Ils chassent sur les mêmes terres.

A la décharge du Hamas, toutefois, il faut reconnaître que ce mouvement palestinien n'a jamais cherché à exporter le conflit israélo-palestinien en dehors du territoire qu'il contrôle et de celui d'Israël.

On peut discuter avec le Hamas, même si c'est très difficile. C'est impossible ou presqu'avec Al Qaeda.

Commentaires

Vous n'avez mis aucun lien ! Du coup je me perds en conjectures : que foutait ce pacifiste italien à Gaza ?

Écrit par : Didier Goux | vendredi, 15 avril 2011

@Didier
Il faisait son "pacifiste" depuis deux ans, c'est à dire qu'il conchiait l'état d'Israël, en somme...
Une sorte de Hessel local, quoi.
C'est triste pour lui, mais bon, à force de fricoter avec l'islamisme et les groupes terroristes de toutes sortes...C'est comme ceux qui tiennent absolument à faire joujou avec des scorpions...
Rien de tel ne lui serait arrivé dans une situation analogue mais en Israël...

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 15 avril 2011

J'ai cru voir qu'il était de la "flottille de la paix" non ? Hélas oui, il est en partie responsable de cette fin atroce.

Écrit par : Romain / Variae | vendredi, 15 avril 2011

@Romain
Je m'en doutais, mais je n'étais pas sûr. Merci pour l'info

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 15 avril 2011

Pas d'accord avec vos commentaires!
Vous dénoncez les terroristes et les assassins, d'accord!
Mais là vous dites qu'il s'agit d'un pacifiste. Lui était-il interdit de se rendre à Gaza? Et êtes-vous sûr que la politique de l'Etat d'Israël ne doive pas être dénoncée? Israël ne soutient pas de terroristes, en effet. Mais ne condamne-t-il pas au chômage et à la faim les Palestiniens? (Des Européens vivant à Jérusalem m'ont longuement parlé de cette situation...) Excusez-moi, mais je vous trouve sacrément partisans et bien peu objectifs.

Écrit par : Monique | samedi, 16 avril 2011

Parfois, ce blog centriste tombe dans l'indécence.

Mettre des guillemets à "pacifiste", c'est assez dégueu...

Même en Israel, seuls les fachos d'Avigdor Lieberman ont dénigré le mort.

Mais dès qu'il s'agit d'Israel, ce blog d'ordinaire mesuré et intelligent, devient bête et extremiste.

Comme l'islamisme, le sionisme aveugle ses adeptes.

Écrit par : Parménide | samedi, 16 avril 2011

"pacifiste" pourquoi l'hérétique?
J'ai pensé que vous évoquiez indirectement cette intervention:
http://france.upf.org/index.php?option=com_content&view=article&id=418&catid=106&Itemid=145
@+

Écrit par : Martine | samedi, 16 avril 2011

Hello,
Pour info, j'ai changé d'adresse

A toi l'honneur, la suite...

http://corto74.blogspot.com

cordialement,

Écrit par : corto74 | dimanche, 17 avril 2011

ouah quel sujet!

C'est toujours triste qu'un homme meure surtout un homme sans arme matérielle, l'histoire des fois se précipite pour montrer l'envers du décor. Cet acte nous montre que derrière ces gens de paix se cachent des hommes qui eux détestent l'humanité et donc les juifs (pour l'instant les salafistes demain?). Le hamas pour moi est prêt à faire la paix avec Israël et c'est pour ça que cet homme est mort. Un message de téhéran leur a été donné, si vous faîtes la paix c'est vous qui mourrez. Vous savez le hamas a compris qui était Israël pendant la guerre de Gaza car ce sont des croyants en Dieu. Je n'arrive pas à voir comment mais je sais que ces deux peuples réussiront à faire la paix. Plus il y aura d'extrémistes contre Israël plus Israël sera extrémiste donc la solution n'est pas là!
100 états préparent la reconnaissance de la Palestine comme étant un état à part entière. Si ce n'est pas la solution ces états vont être bouleversés.
Dans tous les cas je ne vois pas comment les Israéliens pourront accepter que la judée/samarie ne soit plus jamais Israélienne. Si la Palestine est reconnue c'est pour toujours et ça...
La 3ème guerre mondiale ne serait pas loin! Ca c'est le scénario catastrophe maintenant nous avons un signe avec ce pacifiste tué, et nous verrons dans quelques temps ce qu'il signifie concrètement. C'est pas un combat gentils/méchants ça dépasse ce cadre et ça les gens ne peuvent comprendre parce qu'on leur donne de la pâté pour chien à manger.
Il faut faire la paix mais pas contre l'un ou l'autre car se serait un piège pour les deux. Et nous occidentaux nous devons faire attention aux fantasmes que nous avons envers les juifs. Si la France reconnaît la Palestine comme état, je peux vous dire que je partirai de la France!

Écrit par : Bdnono | lundi, 25 avril 2011

"Il faut reconnaître que ce mouvement palestinien n'a jamais cherché à exporter le conflit israélo-palestinien en dehors du territoire qu'il contrôle et de celui d'Israël."

Bien sûr ! C'est pour ça que toutes les capitales occidentales sont régulièrement parcourues de manfiestants arabes brandissant des drapeaux palestiniens...

C'est pour ça que l'Union européenne (et les Etats-Unis, d'ailleurs) financent largement la "Palestine", payent ses fonctionnaires, forment ses "soldats" et ses "policiers", futurs terroristes...

C'est pour ça que les pays arabes n'évoquent jamais, à l'ONU ou dans les autres instances internationales, ce micro-conflit hyper-local qui concerne tout de suite quelques centaines de milliers de personnes, peut-être quelques millions, et qui n'a donc objectivement aucune importance au plan international...

Écrit par : Robert Marchenoir | mercredi, 27 avril 2011

Les commentaires sont fermés.