Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Juppé aux affaires étrangères ? Bonne nouvelle ! | Page d'accueil | Atlantico, c'est parti ! »

lundi, 28 février 2011

Le syndrome Galliano

Il y a au moins un avantage dans le gigantesque open-space que génère l'addition de l'Internet et de la téléphonie mobile : les vicissitudes du star-system ne peuvent plus bénéficier de l'immunité à laquelle les individus qui le forment sont habitués.

Galliano et ses injures (antisémites ou non) me font penser au comportement de Delarue il y a quelques mois de cela dans un avion avec une jeune femme.

Ces gars-là se croient tout-puissants. Ils pensent que rien ne peut les atteindre et se permettent du mépris et des insultes envers les gens ordinaires que nous sommes, nous qui les faisons vivre.

Écoutez ce pauvre type expliquer qu'il "aime Hitler", c'est édifiant. The Sun est un bon gros tabloïd populiste anglais, mais il a quelques qualités : il n'a pas nos pudeurs avec les élites, et il a balancé la vidéo qui enfonce Galliano. Il n'est pas prêt de reprendre les commandes de la maison Dior, celui-là.

Galliano va sans doute disparaître du monde de la mode. Il restera juste bon à figurer sur un stand de fête pour skinheads ou de néo-nazis américains.

Il aura ajouté le mensonge à l'ignominie. Dès le départ, connaissant un peu les habitudes de ce monde pourri, j'ai senti qu'il mentait. Le bar a bien essayé de le couvrir pour ne pas faire tache, mais c'est râpé, a téléphonie mobile est passée par là. 

On se dit vraiment qu'il n'y a plus que cela pour les arrêter, ces pourris.

Commentaires

Ouais merci le monde contemporain où même le lambda est un flicaillon qui peut te filmer et de mettre en une du sun. ah que c'est bon la fin de l'anonymat, exposition mondiale des hémoroïdes ! Et bientôt en 3D m'sieur dame, pour dénicher la bête immonde là où vous ne le voyez même pas ! Houuu vous le sentez le grand retour ...? Hitlerjugend partout, le bruit des bottes commencent à couvrir celui des air max, c'est les fachiSSes !!!

Écrit par : Al | lundi, 28 février 2011

En toute franchise l' hérétique, n'étant pas fan de son style (je préférais de loin son prédécesseur) s'il disparaissait de la maison Dior, je ne le pleurerais pas.

Écrit par : Martine | lundi, 28 février 2011

« Pauvre type » : c’est ce que j’ai spontanément pensé en apprenant l’affaire. Type complètement surévalué comme peuvent l’être tant (je pense par exemples aux footeux ou à certaines bébêtes du showbizz). Si Dior s’était contenté de lui faire dessiner des sacs à femmes sans le vedettariser, il n’aurait pas chopé le melon, non, la citrouille.

Noter au passage que, s’il chie sur les pauvres, il veut bine s’en inspirer, se souvenir de sa collection « sortie de poubelle » qui m’a autant fait vomir que la mode des jeans déchirés, moi j’en ai porté gosse mais c’est parce que mes dabes n’avaient pas la thune pour du neuf.

Le troquet où ce type sévissait avait déjà été le lieu de tels exploits sans que personne de la direction ne moufte. J’imagine que n’importe quel clodo qui oserait tendre la main sans rien d’autre à sa sortie se ferait jarter comme une m… A boycotter d’urgence !

Écrit par : PMB | lundi, 28 février 2011

Perso, je suis très, très loin d'être fan de Galliano et la haute couture me laisse encore plus indifférent que Roland-Garros ou le tournois des 6 nations.

Cela étant, je me pose deux questions à la suite de cette histoire :

1) peut-on être antisémite et excellent styliste ?

2) si oui, qu'est-ce qui pousse exactement (je dis bien "exactement", c'est à dire "précisément") Dior à virer si vite son styliste en chef ?

Il y a là matière, me semble-t-il, à une vraie réflexion philosophique sur les notions d'image de marque et d'honorabilité.

Pour éviter tout malentendu, je m'empresse d'ajouter que cette éviction ne me paraît pas anormale ni scandaleuse. Juste intéressante.

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 28 février 2011

@PMB,
Mon commentaire n'est pas tout à fait objectif: une amie travaillait chez D en tant que mannequin, une très jolie brunette made in normandie, mère de sept enfants fine mais avec de très jolies courbes, très "Italienne" quand bien meme absolument pas. Galliano plus adepte des filiformes.
En tant que femme et mère, n'ai jamais apprécié son style.

Écrit par : Martine | lundi, 28 février 2011

Ah, ai oublié de préciser, pas passée par les coups de bistouris ou autres sottises ma cop, ni moi non plus.
http://www.youtube.com/watch?v=uDtqGdtLkTc
Dslée, pas concernées, bisous bisous.

Écrit par : Martine | lundi, 28 février 2011

De quoi Galliano, Céline, Gainsbourg and others sont ils le nom ? Génie, voyou ?
Difficile de juger. Mais ils font parler. Et ça LVMH and others savent que ça rapporte.
Rallumez les lumières.

Écrit par : Rallumez les Lumières | lundi, 28 février 2011

Ah tiens, vous faites bien de passer, pour lier avec mon précédent com: ai visité Mme Laure Leforestier, la décomplexitude totale dans cette famille...Et puis, je crois me souvenir qu'elle était très attachée au non cumul des mandats à une époque, p'tre qu'elle a oublié ou syndrome d'alzheimer, allez savoir?

Écrit par : Martine | lundi, 28 février 2011

"Galliano va sans doute disparaître du monde de la mode"
Et la photo dans laquelle on le voir recevoir la Légion d'Honneur des mains du président, ils vont disparaître aussi, comme celles avec Gadhafi ?
Pour l'instant, on pourra toujours en voir ici :
http://www.oblomov.fr/?p=2794&lang=fr

Écrit par : oblomov | lundi, 28 février 2011

Petit test, j'observe des bizarreries sur mon blogue...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 28 février 2011

Je sais...Les ai observées aussi.
Mais bon, fonctionne bien autrement^^^. ;)

Écrit par : Martine | lundi, 28 février 2011

Lorsque l'on entre chez vous par les voies classiques, deux billets font défaut...
Je sais.

Écrit par : Martine | mardi, 01 mars 2011

Mozilla, itou...

Écrit par : Martine | mardi, 01 mars 2011

Incroyaaable...! Galliano est soudainement apparu, manque plus qu'Atlantico^^^.

Écrit par : Martine | mardi, 01 mars 2011

Elle n'a pas honte la Laure avec son "demandez le programme"...Pfiouou, il y a vraiment des baffes qui se perdent.

Écrit par : Martine | mardi, 01 mars 2011

@Martine
ça s'est rétabli, en effet, au bout de deux heures. J'ai cru à une censure ponctuelle, sait-on jamais...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 01 mars 2011

Aimer hitler ,t'insulter comme si tu n'étais rien,être vulgairement défoncé ,c'est Galliano le neonaz de la mode,c'est grave et c'est terriblement décevant, c'est à gerber; quelles excuses,quelles justifications???

Écrit par : Chômepa | mardi, 01 mars 2011

Aimer hitler ,t'insulter comme si tu n'étais rien,être vulgairement défoncé ,c'est Galliano le neonaz de la mode,c'est grave et c'est terriblement décevant, c'est à gerber; quelles excuses,quelles justifications???

Écrit par : Chômepa | mardi, 01 mars 2011

encore un insignifiant ...

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 02 mars 2011

encore un insignifiant ...

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 02 mars 2011

@L' hérétique,
Nan, la censure viendra lors des présidentielles, pour l'instant "on" a besoin de vous lire. ;)

Écrit par : Martine | mercredi, 02 mars 2011

J'aaadoooore les digitaaales...:o)))

Écrit par : Martine | mercredi, 02 mars 2011

Les commentaires sont fermés.