Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pauvre bonhomme Chabert | Page d'accueil | Le syndrome Galliano »

dimanche, 27 février 2011

Juppé aux affaires étrangères ? Bonne nouvelle !

Des rumeurs de plus en plus insistantes font état de la nomination prochaine d'Alain Juppé à la tête des affaires étrangères, puisqu'il paraît acté que Michèle Alliot-Marie va partir. Il conserverait de surcroît la Défense, situation inédite dans l'histoire de notre Vème République.

Bonne nouvelle de mon point de vue : j'ai conservé le meilleur souvenir de la gestion des affaires étrangères par Alain Juppé. Je sais que c'est un homme qui ne sacrifie pas les principes, tout en promouvant une diplomatie efficace.

A vrai dire, il va devoir s'adapter à une nouvelle donne mondiale : les révoltes successives dans les pays arabes vont redistribuer les cartes dans une large portion du monde de manière tout à fait inattendue. La question que tout le monde se pose, du moins en Europe, c'est de découvrir ce qui émergera des décombres des despotismes : démocraties ? théocraties ? régimes militaires ? Personne ne peut le dire avec certitude, même si les armées semblent avoir pris fait et cause pour les peuples, dans l'ensemble, et que les islamistes, Al Qada en tête, ont été pris de cours par des révolutions qui à aucun moment ne se sont réclamées d'Allah et encore moins des fous de Dieu... 

Comme le dit Alain Juppé, tout en invitant à la vigilance, et si les peuples arabes réussissaient ? Ce n'est pas le seul défi que devra relever le maire de Bordeaux : l'affaire Florence Cassez, les otages en Afghanistan, le désengagement ou non de ce pays, le délitement européen, les relations avec la Chine, le déclin de l'influence française, particulièrement en Afrique...

Il restera à Alain Juppé la difficile tâche d'effacer les relents brouillons de l'agitation sarkozyste. Juppé est une forte tête, mais saura-t-il faire entendre sa voix ? L'avenir seul le dira...

Commentaires

Bonjour,

Vrai sujet...je serai étonné que Sarkozy laisse à Juppé ( ou n'importe qui d'autre d'ailleurs)l'autonomie nécessaire pour rétablir une situation dramatique qu'il a lui meme largement contribué à créer.

Bien à toi,

Écrit par : PhilDémo | dimanche, 27 février 2011

Il est indéniable que la politique extérieure de Mr.President (non, ce n'est pas une faute) a été catastrophique.

Est-que la nomination de Juppé pourrait changer quelque chose ?

Regardons les faits : est-que la nomination de Mercier à la Justice a changé quelque chose ?

Les hommes ont leur qualités, se plier à de telles mascarades ne fait pas honneur à leur niveau

Écrit par : Claudio Pirrone | dimanche, 27 février 2011

J'ai entendu parler de Longuet ou d'Hortefeux pour la défense,

Ca me sape mon week-end, ces conneries !

Écrit par : Teo Toriatte | dimanche, 27 février 2011

Juppé va cesser le gâchis des Affaires Étrangères, s'il a vraiment les coudées franches.

En revanche, Longuet mouais. Il me semble bien qu'il a été le beau-frère de Bolloré. En somme, Bolloré, l'un des grands entrepreneurs de la Françafrique, s'empare du ministère de la Défense. Pour quoi faire, à votre avis ?

Quant à Guéant, il était déjà dircab adjoint du ministre de l'intérieur Pasqua en 1993-95 et, entendu dans l'affaire de l'Angolagate, a assuré s'être contenté d'obéir aux ordres qu'on lui donnait. Pauvre argument, mais c'est qq'un qui connaît la chanson et qui, certainement, va se consituer des dossiers pour l'après-Sarkozy, voire pour des intimidations pendant la campagne de 2012. Les barbouzes sont de retour.

Écrit par : Hervé Torchet | dimanche, 27 février 2011

Ministre des affaires étrangères de Mitterrand au début des années 90, Alain Juppé avait arbitré en faveur des bosniaques contre les serbes. Et ce contre l’avis de Mitterrand !
Résultat ? Une paix artificielle en ex Yougoslavie et des mafias bosniaques, kosovardes et albanaises en Europe de l’Ouest.
Depuis 1995, Alain Juppé est maire de Bordeaux. Bordeaux 1995, un millésime exceptionnel !
Juppé 2011 ? entre méfiance et chance.

Écrit par : Rallumez les Lumières | dimanche, 27 février 2011

Dans la presse anglo saxonne on s'etonne tjs qu'en France on puisse nommer un repris de justice à un poste de Ministre...

Écrit par : pauld | lundi, 28 février 2011

tiens,tiens l'Hérétique ne défend plus aussi "droitisement" MAM et la politique étrangère de Sarko......

Plus sérieusement comme je le soulignais comme bien d'autres à tous les niveaux, la politique étrangère de la France est catastrophique....A lire la presse étrangère on s'aperçoit que depuis que Sarko est président l'image de la France s'est sérieusement dégradée car Sarko se comporte mal, il veut toujours être dans la lumière,il vole la vedette a tout le monde, il mélange tout,il fait souvent des mauvais choix, il appréhende mal l'évolution du monde, etc....

Oui Juppé est un excellent choix a condition que Sarko lui laisse pas mal de degrés de libertés, le laisse faire pour remettre de l'ordre dans la maison. Pour cela Sarko doit lui laisser un peu de temps car pour retrouver de nouveau une certaine crédibilité ça prendra du temps.

Autre bonne nouvelle, Hortefeux a lui eu aussi son sac... Quid de Gueant? Ce n'est pas un vrai politique(jamais élu,n'aime pas les médias), peut-il réussir dès lors dans un ministère aussi sensible même s'il connaît bien la maison?

Écrit par : Europium | lundi, 28 février 2011

@L'hérétique,
Vous constaterez une erreur de ma part : des "clics" à répétition dans le commentaire sur le colonel Chabert.

Je serais heureux de connaître votre point de vue sur le discours de Sarkozy. Quitte à choquer, on peut dire qu'il ne se passe plus rien dans l'Hexagone, y compris quant à sa place dans le monde. La diplomatie française n'existe plus vraiment depuis que ses budgets se sont vus sévèrement amputés avec la suppression de nombreuses succursales consulaires. Ne nous leurrons pas sur ce "gisant" politique qu'est la France Sarkozienne en mal de politique : dans les faits,la France réelle s'ennuie. On se réfugie dans le rite, dans la commémoration et dans une micro-information nationale à la petite semaine. Le discours de Sarkozy ? d'une truculence rhétorique totalement lamentable quant au fond. On est content à l'extérieur mais on se barricade à l'intérieur. Quel schématisme affligeant ! Une dernière garantie pour un électorat de droite qui se débande, tenté qu'il est par les extrêmes. C'est tout de même pitoyable d'en être là. La délinquance aujourd'hui ? Il ne faut tout de même pas charrier. Un peu de relativisme en Histoire ferait du bien à nos politiques : on n'est tout de même plus à l'époque des grandes invasions, normandes ou musulmanes. A la différence de l'Europe qui semble se scléroser, le monde arabe aujourd'hui est porteur de courants de civilisation futurs autrement plus forts. Des hommes et des femmes à qui il a tout manqué et qui sont capables de penser et de construire des nations arabes sont les vecteurs du XXI siècle, qui commence peut être avec les événements survenus sur le pourtour méridional de la Méditerranée. Mais ce phénomène de consolidation politique prendra du temps, avec sans doute des phases d'avancée et de recul; peut être plus de cinquante ans de combats à venir pour obtenir une restauration rayonnante des libertés publiques. Quant à Juppé, ne m'en parlez plus : nous sommes devenus des nains politiques et la figure de mon ancien leader politique ne change pas grand chose à la situation. Il va être très difficile de redonner à l'Europe dans son ensemble le goût du politique.

Écrit par : Jourdan | lundi, 28 février 2011

Chic alors! Il va pouvoir nous parler à nouveau de l'Ossétie, Tibet et Mongolie :o))
Il devrait s'entendre avec LL, vouiii l'éolien un secteur d'avenir... ;o))

Écrit par : Martine | lundi, 28 février 2011

comme tous les 1ers mardi du mois, pot au Bowler de 18.30 à 20.

Écrit par : Le Parisien Liberal | mardi, 01 mars 2011

Bonjour,

H16 se pose fort opportunément la question de savoir si il faut avoir été condamné dans ce pays pour exercer une charge publique: http://h16free.com/2011/03/01/7209-une-republique-de-pieds-nickeles

Curieuse inversion des valeurs, non?

Écrit par : H. | mardi, 01 mars 2011

Juppé ? bof ! faut pas avoir la mémoire courte ... il n'a pas particulièrement brillé en son temps ...

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 02 mars 2011

@Mirabelle
aux affaires étrangères, si !
@H
Je l'ai lu. Je ne mettrais pas sur le même plan la condamnation de Juppé et celle de Longuet...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 02 mars 2011

Les commentaires sont fermés.