Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Fabrication hexagonale | Page d'accueil | L'AOC France, label national ? »

jeudi, 16 décembre 2010

Bayrou et le petit journal de Canal + : tout s'explique

Je ne voulais pas revenir sur le clash entre Yan Barthès et François Bayrou, mais, étant donné l'information que l'hôpital du Val de Grâce a communiquée au Président du MoDem, je crois nécessaire d'en faire état : 

Les médecins ont mis un mot sur le malaise qu'il a subi: il s'agit d'un léger ictus transitoire, dont la cause probable est le surmenage, et qui s'accompagne d'une perte momentanée de l'attention et d'une partie de la mémoire.

Voilà pourquoi François Bayrou a nié avoir prononcé les phrases qu'avait retenu Yan Barthès. Et s'il les a associées à des discours anciens, c'est parce qu'il en avait déjà prononcé certaines par le passé.

François Bayrou a confirmé avoir été pris d'inattention et de troubles pendant l'émission et avoir cherché à le cacher.

Voilà qui met par terre une partie de mon raisonnement sur son comportement ce soir-là. Mais cela anéantit corollairement complètement toutes les analyses à charge portées contre lui par les parties adverses

Je crois que ce chapitre est clos, il n'est guère utile d'y revenir. Pour ma part, je préfère me consacrer à mon dada, la réindustrialisation et la relocalisation en France. Je suis sur une série de billets à ce sujet avec des échanges intéressants avec des décroissants dans les commentaires, et je prépare un autre billet, justement, d'ici demain, sur les marges de manoeuvre locales, nationales, européennes et internationales...

Commentaires

C'était pour moi la seule explication possible , depuis le début, maintenant un petit passage au vrai journal dès que la santé le permettra pour présenter ses excuses et même en rire avec Barthès et l'affaire sortira par le haut

Écrit par : Eric | jeudi, 16 décembre 2010

C'était pour moi la seule explication possible , depuis le début, maintenant un petit passage au vrai journal dès que la santé le permettra pour présenter ses excuses et même en rire avec Barthès et l'affaire sortira par le haut

Écrit par : Eric | jeudi, 16 décembre 2010

C'était pour moi la seule explication possible , depuis le début, maintenant un petit passage au vrai journal dès que la santé le permettra pour présenter ses excuses et même en rire avec Barthès et l'affaire sortira par le haut

Écrit par : Eric | jeudi, 16 décembre 2010

ce que j'écrivais hier après midi sur FB

Perso
, je pense sincèrement qu'il a merdé pour une raison ou une autre que
j'espère médicale et réversible, mais pas qu'il ait menti , globalement
il a eu l'air de s'emmêler avec la notion de temps malgré qu'il n'ait pas
nié la paternité des phrases , il a affirmé ne pas les avoir tenus la
...veille, contre toute évidence comme l'a reconnu son entourage politique
proche

Écrit par : Eric | jeudi, 16 décembre 2010

ce que j'écrivais hier après midi sur FB

Perso
, je pense sincèrement qu'il a merdé pour une raison ou une autre que
j'espère médicale et réversible, mais pas qu'il ait menti , globalement
il a eu l'air de s'emmêler avec la notion de temps malgré qu'il n'ait pas
nié la paternité des phrases , il a affirmé ne pas les avoir tenus la
...veille, contre toute évidence comme l'a reconnu son entourage politique
proche

Écrit par : Eric | jeudi, 16 décembre 2010

@Éric
Eh bien...bien vu !

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

on attend de voir ce que tu entends par "relocaliser l'industrie et les services en France" !

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 16 décembre 2010

@Parisien libéral
eh bien cela ne va pas être simple...je ne sais pas pourquoi, mais je parie que tu flaires les nouvelles taxes de loin :-)

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

:-)
pire, un neo communisme !

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 16 décembre 2010

Il va mieux alors? Tant mieux souhaitons lui un repos bien mérité en famille avec les fetes qui approchent. :)
La réindustrialisation à mon sens l' hérétique ne peut que passer par une remise à plat de la fiscalité mais aussi des prélèvements sociaux SS retraite conjointement.
Nouvelle taxe ? TVA sociale ? com d'hab copiage d'outre-rhin à la sauce Parisienne^^^Bof :((

Écrit par : Martine | jeudi, 16 décembre 2010

Tant mieux si ce n'est que ça.

Ce sera intéressant de voir si le Petit Journal (ou le Grand d'ailleurs) en fera mention, ou au moins n'usera pas de cet incident dans ses futures moqueries.

Écrit par : Aurélien | jeudi, 16 décembre 2010

Ah oui ! Un ictus temporaire ! Bayrou avait brièvement perdu la mémoire et s'est pris les pieds dans le tapis !

Mais alors, cela anéantit corollairement complètement toutes les analyses de ses groupies qui nous ont expliqué en long en large et entravers qu'il avait parfaitement raison, que c'est nous qui n'avions pas compris ce qu'il avait voulu dire et qu'il avait fait exprès de prendre Barthès à son propre jeu !

Enfin, nous voilà rassurés : même quand le Chef a tort, il a raison d'avoir tort !

Écrit par : Ch. Romain | jeudi, 16 décembre 2010

@Ch.Romain
Vous êtes d'une mauvaise foi édifiante...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

C'est étrange qu'il soit surmené ?

Écrit par : Disparitus | jeudi, 16 décembre 2010

???????

Alors là, cher Hérétique, je suis soufflé !

Expliquez-moi ce qu'il y a de faux dans ma conclusion et où mon raisonnement pêche ?

Écrit par : Ch. Romain | jeudi, 16 décembre 2010

Bon, admettons qu’il y ait eu réellement de la grosse contrariété, voire de la sombre colère, de la part de François Bayrou.

Voici la définition du mot "ictus" du Larousse :
"Symptôme neurologique (paralysie, amnésie, etc.) survenant brutalement."

N’est-il pas exact que sous le coup d'une grande émotion, la peur par exemple, il peut nous arriver, à moi comme à n’importe qui, d'avoir les jambes coupées ? Ce fameux ictus peut-être… Cela ne signifie pourtant pas que nous soyons diminués en quoi que ce soit. Ou que nous soyons lâches si justement il fallait courir ! Ou que François Bayrou mente alors qu’il n’y a eu que confusion passagère due au déficit de l’attention, lui même peut-être dû à sa contrariété ou sa fatigue...

Personnellement, j'aurais été intérieurement très contrariée de voir des paroles d'un discours humaniste détournées comme le petit journal l’a fait. Parce qu’il y avait quand même des comparaisons en-dessous de la ceinture, qui moi ont le don de sérieusement m’énerver. J’adore les blagues, y compris les salaces, mais certaines sont vraiment mal venues à la télé. Pour un philosophe c’est un peu comme une insulte j’imagine. Et la facilité de ce genre de procédé peut mettre en rogne.

Donc, la fatigue de préparation du congrès aidant, aurais-je été capable de répliquer d'une façon humoristique, ou de ne rien dire, alors même que je m'y serais soigneusement préparée ? Pas sûr du tout finalement.
Nous avons beau jeu de critiquer celui qui passe devant une caméra. Il faudrait peut-être nous y essayer nous-mêmes avant... Hein, Christian ?!

(Je suis pourtant de ceux et celles qui souhaitent que François Bayrou accepte de se faire conseiller sur certains points... Mais là, Christian, bien que j'adore ton sens aigu de l'analyse, il ne faut pas exagérer quand même !) ;-)

Écrit par : Françoise Boulanger | jeudi, 16 décembre 2010

@ Françoise

Tout cela est bel et bon, mais il ne faudrait pas oublier le point de départ du débat. Le point de départ tient en deux questions :

1) Bayrou a-t-il eu tort en affirmant n'avoir pas prononcé les phrases mises en images par le Petit Journal ?

2) Ceux qui ont pris fait et cause pour Bayrou en affirmant qu'il avait raison, soit parce que les phrases résultaient d'un montage, soit parce que Bayrou avait été mal compris dans ses protestations, ceux-là avaient-ils raison ou tort ?

Aujourd'hui, on nous explique que Bayrou a été victime d'une perte momentanée de mémoire. Et du coup, ses partisans évacuent la question du FAIT pour s'intéresser à la CAUSE DU FAIT.

Ce qui donne des propos pleins de justesse et de compassion, mais parfaitement hors-débat.

Ma position est la suivante :

1) il apparait que Bayrou a disjoncté, pour des raisons X, Y ou Z, et qu'il a nié avoir prononcé des phrases qu'il avait bel et bien prononcées, ayant momentanément oublié ce qu'il avait raconté la veille.

2) Par conséquent, il apparaît que Barthès était de bonne foi et que ceux qui l'ont accusé SUR CE POINT PRECIS d'intentions malveillantes et de volonté de nuire ont fait de la parano, Hérétique en tête.

3) Enfin, il apparaît AUSSI que Bayrou, ayant perdu la mémoire, niait en bloc une réalité dont il n'avait plus souvenir. Ce qu'il voulait dire, c'est "Je n'ai pas prononcé ces phrases hier", un point c'est tout. Et il était sincère en le disant. Par conséquent, tous ceux qui ont fait des prodiges de linguistique, de psychologie, d'interprétation ou de pilpoul pour démontrer que Bayrou avait été mal compris alors qu'il avait raison, que ce qu'il disait était exact, qu'il faisait référence à tel morceau de telle phrase et pas à tel autre, etc. tous ceux-là se sont carré le doigt dans l'œil et n'ont démontré au final que ce dont leur... disons, fidélité au chef, les rend capables en termes de déni de réalité.

Voilà.

Maintenant, que Bayrou ait eu 17 milliards d'excellentes raisons d'avoir un coup de fatigue, c'est tout à fait possible. Mais, encore une fois, CE N'EST PAS LA QUESTION.

Bises.

Écrit par : Ch. Romain | jeudi, 16 décembre 2010

@Christian
Je pourrais vous démontrer que les 3/4 de mon raisonnement tiennent toujours, mais franchement, le sujet n'en vaut pas la peine. Je préfère que l'on débatte sur quelque chose de plus intéressant qu'un épiphénomène même pas vraiment médiatique de surcroît...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

Tout cela m'inquiète...
Le Docteur Gubler aurait-il pris sa carte au MoDem...

Écrit par : Bob | jeudi, 16 décembre 2010

C'est l'analyse que j'en avais fait dans mon billet cet après-midi dans lequel je te citais d'ailleurs, l'Hérétique : http://modemvarois.over-blog.com/article-fran-ois-bayrou-a-t-il-menti-ou-s-est-il-trompe-63131878.html
Je dis que je ne suis pas médecin, mais j'ai peut-être raté ma vocation...;-)))

Écrit par : Chantal Portuese | jeudi, 16 décembre 2010

Salut Chantal
Bah, oublions ce non-évènement.
@Bob
Mouais...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

Allez, mes frères, mettons tous ensemble ce gros caca de chat sous le tapis et passons vite à autre chose !

Oui, faisons ça.

Écrit par : Ch. Romain | jeudi, 16 décembre 2010

@Ch.Romain
Chut, frère, viens fumer le calumet de la paix, on a mis des herbes dedans, et ce sont des bonnes...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

Cet episode aura au moins eu une vertu, celle de reveler(si cela était necessaire)l'état d'aigreur de certains commentateurs sur ce blog et sur d'autres....
François Bayrou est un être humain avec ses forces et ses faiblesses...
Comme nous tous...
Ce n'est pas une tare d'être humain... Bien au contraire...
En tout cas, je suis bien content qu'il aille mieux et cela renforce mon attachement au personnage...

Quant aux aigris qui cherchent la moindre occasion de deverser leur fiel, ils ne mérient que de l'indifférence...

Écrit par : serge92 | vendredi, 17 décembre 2010

@ Serge92

Sans parler de l'état de lévitation béate et hypnotisée de certains autres... ;-)

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 17 décembre 2010

Je vous trouve tous très simplistes. Dans les analyses usines à gaz tout le monde y va de son petit bout de gras et puis à la fin, le vide !
C'est toujours comme cela les blogs politiques, ça fait des lignes pour ne rien dire alors ?

Servons-nous des faits pour tirer des leçons ; Bayrou a un gros problème avec son image dans les médias. Que peut-on y faire ? (je parle aux modemistes)

Écrit par : max | vendredi, 17 décembre 2010

@Max, "La menace" pd lol
Certainement, sommes nous simplistes vous y compris , p't ben ! :o)))

Écrit par : Martine | vendredi, 17 décembre 2010

@Ch romain


Mais j'assume tout à fait mon coté fan :o)

De par son integrité, son courage et ses valeurs, François Bayrou a mérité ma loyauté...

Écrit par : serge92 | vendredi, 17 décembre 2010

Moi, j'adore léviter.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 17 décembre 2010

A Max qui dit:
"Bayrou a un gros problème avec son image dans les médias. Que peut-on y faire ? (je parle aux modemistes)"
Il n'y a rien à faire, c'est une des raisons de la fuite des adhérents.

Écrit par : Géraldine | dimanche, 19 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.