Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ça va valser au wikio politique de novembre 2010 | Page d'accueil | Pas de vague à l'AME ! »

lundi, 01 novembre 2010

Inquiétant désarmement européen

Quand on observe dans le détail les plans de réduction de dépenses des grands pays européens, on observe que partout les budgets militaires souffrent.

J'avoue que je suis perplexe devant l'incohérence des pays européens. Ils sont engagés sur tous les continents, avec des forces parfois importantes, et, en même temps, ils réduisent toujours plus leurs moyens.

Bien plus grave : les mesures d'austérité touchent également la recherche dans le domaine des technologies militaires, tandis que des pays agressifs et expansionnistes, au moins localement, investissent, eux, de plus en plus. 

Plus que jamais, l'Europe laisse l'Amérique supporter toute seule le fardeau d'assurer la sécurité du monde. Partout où il y a des crises, nous sommes désormais incapables d'intervenir, simplement pour des raisons financières.

Sans dépenses nationales, les industries d'armement n'auront plus guère de débouchés et seront condamnées à disparaître ou à vendre à outrance à l'étranger.

Dans ces conditions, l'OTAN a-t-elle encore un sens ? Je me demande ce que vont bien pouvoir se dire ses représentants les 19 et 20 novembre prochains.

Il me paraît au minimum nécessaire de conserver la suprématie au moins qualitative à défaut de quantitative.

Pendant ce temps, l'Iran, la Chine, la Corée du Nord, malgré sa pauvreté, développent des programmes militaires de plus en plus lourds. Or, ces pays sont des régimes despotiques, le premier et le troisième menaçant clairement la sécurité du monde. On peut également craindre qu'un jour des organisations terroristes s'associent pour développer à leur tour une recherche militaire en vue d'actions terroristes plus destructrices. Apparemment, il y a tout de même au moins une démocratie qui se soucie de l'expansion perse, sans doute parce qu'elle est la première concernée par le danger que cette expansion représente.

Couper dans les budgets militaires, c'est facile et cela ne mange pas de pain auprès de l'opinion. Attention, car c'est un calcul à court terme qui pourrait un jour nous coûter très cher. A la veille de la Seconde guerre mondiale, l'armée française n'avait pas même assez de cartouches de fusil pour munir ses soldats de munitions suffisantes, et trois cinquièmes de son aviation étaient hors d'usage.

23:38 Publié dans Europe, International | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : armée, iran, chine, europe |  Facebook | | |

Commentaires

Mais pourquoi pensez-vous qu'il y a une "expansion Perse ?" L'Iran n'a pourtant attaqué personne depuis plus de 50 ans.
Vous croyez vraiment que ce pays va nous envahir militairement ? A moins que ce ne soit la Corée, le Yemen, ou la Mauritanie… ?

Au contraire, celui que vous croyez devoir assurer "la sécurité du monde" est en guerre perpetuelle depuis 70 ans, un peu partout, et pour imposer son idéologie et son économie.

Ses derniers engagements se sont tous soldés par des défaites. Mais peu importe, puisque cet état de guerre fait tourner une puissante industrie, un des trois premiers marchés du monde : la vente d'arme. Tout cela est bien connu.

Et vous, avec votre petit nationalisme franchouillard, vous pensez que notre pays peut rivaliser avec une nation comme les états unis ? Mais mon pauvre ami, il n'est pas capable de vendre ses avions de chasses (le Rafale est un Concorde militaire) ou de faire naviguer un porte avions. Et quand il vend des sous-marins au Pakistan, c'est à perte.

Je crois que s'il y a bien des économies à faire, c'est dans le budget militaire. D'une force de dissuasion nucléaire inutile au maintien sous perfusion de la maison Dassault, les exemples sont nombreux.

Il faudrait arrêter de péter plus haut que son cul et se rendre compte que De Gaulle est mort depuis longtemps et que les 30 glorieuses sont bien terminées.

Écrit par : rimbus | mardi, 02 novembre 2010

En Europe, il n'y a que deux armées digne de ce nom : la GB et la France. Ces deux pays a lire la presse tentent de se rapprocher afin de mutualiser les moyens pour des raisons économiques.

Le traité de Lisbonne reprend un mot à mot le traité de l'OTAN en ce qui concerne la réactivité en cas d'attaque d'un des ses membres. Seul 4 pays de l'UE ne font pas partie de l'Otan.

Dans le traité européen il est question de la mise en place d'une défense européenne, mais c'est très ambigue....En effet un des article dit en substance que tous les pays de l'UE ont vocation à participer à la défense européenne mais que s'ils estiment que leur défense est mieux assurée par l'Otan , ils ne sont pas obligés de participer a la défense européenne......

On voit bien dès lors que la majorité des pays vont laisser les USA tout faire. on voit de plus des pays créer des groupes sur tels ou tel sujet.

Les européens dans de nombreux secteurs ( en particulier le renseignement) ont 10 ans de retard sur certains pays. S'ils n'investissent pas cela risque a terme d'être très problématique. La dissuasion peut-elle a elle seule suffire pour garantir la défense de l'UE!

L'UE? première économie au monde pourra-t-elle influer lors de certaines crise si ses capacités militaires ne lui, permettent pas de jouer les gros bras?

Quel rôle va jouer avec la russie dans le future au sein de ses accords (COR)avec l'Otan. Elle sera présente à la prochaine réunion de l'OTAN....

Écrit par : europium | mardi, 02 novembre 2010

@rimbus
Vous n'avez pas compris les enjeux. Je ne parle pas de la France mais de l'Europe. Cf la réponse d'europium qui fait peu ou prou la même analyse que moi.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 02 novembre 2010

Cher Hérétique, comme souvent je suis d'accord avec vous sur les budgets.. le monde devient de moins en moins sûr et la crise financière se transforme en crise économique qui se transformera peut être en crise sociale globale et le bon peuple de France n'a aucune idée des enjeux.. Dans les temps à venir, une bonne armée est essentielle!

Mais s'il vous plait!! arrétez avec les Etats Unis gendarme du monde et "assurant la sécurité du monde". Que ça vous plaise ou non, Rimbus a raison, au Moyen Orient, les pays les plus aggressifs et expantionnistes, c'est les Etats Unis.

Écrit par : lg | mardi, 02 novembre 2010

Je pense que l'Hérétique quand il parle des USA en tant que gendarme du monde, il pense gendarme du monde occidental. Les américains dans leur grande majorité raisonnent ainsi, ceci étant lié à une culture qui se développe avec une méconnaissance du monde. C'est aussi en adéquation avec un héritage issu de la guerre froide ou les USA ont toujours raisonné en terme de bloc contre bloc....

Aux grandes puissances citées par l'Hérétique il faut ajouter le Brésil et l'Inde qui comme économies émergentes font d'énormes investissements dans le secteur militaire.

Écrit par : europium | mardi, 02 novembre 2010

@lg
Je n'ai pas dit que ce rôle était positif. Justement, si l'Europe assumait le rôle qu'elle veut jouer, les USA feraient peut-être moins d'erreurs.
@rimbus (bis)
de fait l'Iran (ni la Perse par le passé) n'ont un jour représenté de danger pour la France. Mais rappelez-vous que les deux dernières guerres mondiales sont indirectes : c'était la Serbie en 1914 puis la Pologne en 1939 qui ont été attaqués, pas la France. Rappelez-vous que l'Iran annonce vouloir anéantir un de ses voisins.
J'ai plutôt confiance dans l'évolution de ce pays et notamment dans sa jeunesse, mais il ne faut pas non plus être naïf, et il faut également être capable de se mettre à l'abri d'éventuels chantages (voyez la politique de la Corée du Nord...).
L'Inde et le Brésil sont des démocraties, mais je ne suis pas convaincu qu'elles soient franchement dans le camp occidental...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 02 novembre 2010

@ l'hérétique : vous avez une vision des choses digne du XXe siècle. Mais nous sommes au XXIe siècle. Le brésil soutient l'Iran, ainsi que la Russie. Pourquoi autoriser une théocratie juive a avoir l'arme nucléaire, et l'interdire à une théocratie chiite ? Pourquoi autoriser un pays comme le Pakistan a avoir des bombes nucléaire (alors qu'il soutient les pires mouvement intégristes) ? Pourquoi autoriser un pays ségrégationniste comme l'Inde a avoir une arme nucléaire alors qu'il organise des massacres au Bengale, qu'il isole avec un "mur de la honte" ?
La justice n'est-elle pas de garantir à tous les même droits et les même devoirs ?

Écrit par : rimbus | mardi, 02 novembre 2010

@Rimbus
vos comparaisons montrent le dévoiement de vos valeurs.
Entre l'Inde d'un côté, le Pakistan de l'autre, Israël d'un côté, l'Iran de l'autre, j'ai choisi mon camp, c'est celui de la démocratie.
Et vous, à choisir entre Israël et l'Iran, dans lequel de ces deux pays choisiriez-vous de vivre ? et entre l'Inde et le Pakistan ?...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 02 novembre 2010

@ Hérétique : ses comparaisons, et ses mensonges pitoyables, Israël n'étant en rien une théocratie.

L'archétype du soit disant relativiste tentant de cacher sa haine derrière de grands mots et de grandes postures... On verra sa cohérence le jour où l'Iran ou la Corée, à force de vendre leurs armes (dans le "meilleur" des cas) voir de soutenir activement les mouvements de terreur, auront fait pousser un champignon au dessus d'une capitale occidentale...

Écrit par : Gally | mardi, 02 novembre 2010

@Gally : je vous conseille l'article de Gideon Levy paru dans Haaretz le 10 octobre dernier :
"From now on, we will be living in a new, officially approved, ethnocratic, theocratic, nationalistic and racist country. "
Je serais un menteur si je n'avais pas de références pour soutenir mes affirmations. Mais c'est vrai que sur ce blog on préfère les idées préformatées que celles qui s'appuient sur des éléments concrets.

@hérétique : c'est vos valeurs qui sont déformées par le prisme de votre idéologie qui vous empêche de juger objectivement et sur le même plan d'égalité les nations. Vous êtes un occidentaliste, c'est votre droit, mais ne me faites pas croire que vous êtes plus objectif que moi.
J'attends que vous me fournissiez des preuves de l'impérialisme iranien, et que justifiez avec de vrais arguments pourquoi le Pakistan (ou la France, ou l'Inde) auraient plus de légitimité à avoir une bombe nucléaire que l'Iran.

Écrit par : rimbus | mardi, 02 novembre 2010

L'arme nucléaire s'est développée, a été utilisé une fois, puis est devenue une force de dissuasion. Certains pays respectables la détiennent et c'est très bien ainsi.Il s'est créé un équilibre mondial et est inutil que d'autres pays la possède afin de perduerer cet équilibre.

Les pays possédant l'arme nucléaire sont depuis la fin de la guerre froide dans une logique de non prolifération de cette arme voire même dans une une démentellement d'une partie de leur arsenal nucléaire.

Le fait que l'Iran puisse posséder l'arme nucléaire serait un signe négatif dans cette partie du monde!

Écrit par : europium | mardi, 02 novembre 2010

@europium : ah ok il y a des états respectables… j'imagine que pour vous ce sont ceux qui ont une tradition chrétienne ?

Le fait que le Pakistan possède l'arme atomique n'est pas un signe négatif ? pourtant c'est un état musulman (l'islam étant la raison d'être de ce pays).

J'en déduit que vous aimez les sunnites et que vous détestez les chiites…

Écrit par : rimbus | mardi, 02 novembre 2010

@ rimbus

Ne mélangez pas tout.Ne jouez pas les victimes. Je ne parle jamais religion.... Je dis juste que certains pays sont dans une logique de dissuasion nucléaire et que c'est très bien ainsi.

Si L'IRAN ou un autre pays possède l'arme nucléaire,d'autres pays voudront l'avoir et ainsi de suite.Il est nécessaire dans l'intérêt de tous que la prolifération de l'arme nucléaire cesse, c'est tout!!!!

Écrit par : europium | mardi, 02 novembre 2010

Europium, vous ne répondez pas à mon argument sur l'égalité de traitement. Pourquoi refuser à l'Iran ce qu'on accorde au Pakistan ?

Écrit par : rimbus | mardi, 02 novembre 2010

Laisser l'Iran avoir la bombe, ce serait l'accepter au rang des grandes puissances mondiales, et les pays qui s'opposent le plus à la puissance américaine soutiennent logiquement l'émergence de nouveaux centres d'opposition.

A propos du sujet lui même, je pense effectivement que c'est une mauvaise idée, très mauvaise, l'histoire démontre que pour survivre, il faut avoir une armée digne de ce nom, plus encore lorsque le reste a du mal à suivre.

De plus, a propos de la France, la seule présence de l'arme atomique ne suffit pas, comme je l'explique dans un billet (http://www.vincent15.fr/index.php?post/2010/02/20/Retablir-la-conscription-partie-3-%3A-pertinence-dune-preparation-militaire).

Quand a l'alibi technologique qui nous imposerait de laisser faire les "grands", c'était déjà une des bases du défaitisme en 40... Les choses ne changent guère

Écrit par : vincent15 | mardi, 02 novembre 2010

L'Hérétique a un siècle de retard en matière de vision de l'Histoire, dit Rimbus qui défend toujours l'Iran.
Aujourd'hui, on va y lapider une femme adultère.

Écrit par : Suzanne | mercredi, 03 novembre 2010

@Suzanne
Oui, Rimbus, ce serait de l'ordre du demi-millénaire. Et encore : en réalité, l'Islam médiéval, chiite ou non, était bien plus libéral que celui que nous connaissons aujourd'hui dans nombre de pays musulmans.
@Rimbus
C'est la Chine qui a donné au Pakistan sa technologie nucléaire, essentiellement pour poser des problèmes à l'Inde avec laquelle elle était en conflit.
Les USA ont à l'époque fermé les yeux, parce que l'Inde était alliée de l'URSS et que la Chine découvrait les charmes de la realpolitik dans le domaine diplomatique.
Soyons précis sur les faits.
C'est en effet dramatique que le Pakistan possède la bombe atomique, et je considère que cet état est bien plus dangereux que l'Iran. Si c'est ce que vous voulez dire, nous sommes d'accord.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 03 novembre 2010

Ce que doit craindre l'Occident, c'est le surarmement y compris l'arme nucléaire des pays où la démocratie n'est pas encore à l'ordre du jour. En temps de crise, les états se replient sur eux-mêmes, voir la montée de l’extrême droite en Europe, et la tendance en général à se réarmer comme l'a fait l'Allemagne dans les années trente. Je partage l'opinion du billet qui dit que nous faisons le contraire en Europe, malgré la crise, nous continuons à affaiblir nos armées. Et comme la nature a horreur du vide, les pays surarmés prennent la place... Les ventes d'armes qui n'ont pas d'opinion; continuent à prospérer donc. Espérons que nous n'aurons pas à regretter un jour notre désarmement.

Écrit par : verso | mercredi, 03 novembre 2010

@Suzanne
+1

Écrit par : europium | mercredi, 03 novembre 2010

• Teresa Lewis, une Américaine de 41 ans, a été exécutée le 23 septembre par injection mortelle, peu après la tombée de la nuit dans l'Etat de Virginie (Etats-Unis), malgré une déficience intellectuelle qui en fait un symbole de la lutte contre la peine de mort pour les abolitionnistes.

• Sakineh Mohammadi-Ashtiani, condamnée à mort par lapidation, est toujours en vie et ne devrait pas être exécutée ce mercredi en Iran. (L'Iranienne, mère de famille de 43 ans, a été condamnée en 2006 à 10 ans de prison pour participation au meurtre de son mari avec l'un de ses amants, ainsi qu'à la lapidation à mort pour plusieurs adultères, selon les autorités iraniennes)

En quoi ce que font les états-unis est-il mieux que ce que font les Iraniens ?

Écrit par : rimbus | mercredi, 03 novembre 2010

Les USA, ce n'est déjà pas fameux, mais l'Iran, c'est mille fois pire.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 03 novembre 2010

Vincent, ton lien ne fonctionne pas parce que tu l'as mis (entre parenthèses)...
Je me permets de le remettre à ta place.
http://www.vincent15.fr/index.php?post/2010/02/20/Retablir-la-conscription-partie-3-%3A-pertinence-dune-preparation-militaire

Je suis assez d'accord avec toi sur tes arguments (je me souviens lorsque tu l'avais écrit). Ce n'est pas forcément sa supériorité technologique apparente qui fait la suprématie d'un pays. En tout cas
pas seulement. Ce sont surtout les compétences humaines. Donc des gens formés, même réservistes...
Nos jeunes n'ont plus aucune sensibilisation à ces dangers me semble-t-il.

D'ailleurs je me demande aussi si le recul de l'engagement citoyen, que ce soit un plus d'égoïsme dans les comportements ou plus d'abstention lors des votes, ne serait pas dû pour une part à l'abandon du service militaire.

Écrit par : Françoise Boulanger | jeudi, 04 novembre 2010

Bon courage Francoise^^^

Écrit par : Martine | jeudi, 04 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.