Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le vieux facho perd vraiment la boule | Page d'accueil | La Mort Rouge »

mercredi, 06 octobre 2010

Le Centre reconstitué ?

Je vais suivre avec le plus grand intérêt les élections cantonales en Savoie. Là-bas, les centristes ont opéré leur jonction et uni leurs courants pour former une grande alliance.

Nouveau Centre, MoDem et Radicaux Valoisiens iront main dans la main et de concert devant les Savoyards. Évidemment, cela a impliqué quelques révisions : j'ai cru comprendre que les relations entre l'UMP d'un côté, et les néo-centristes et radicaux de l'autre, s'étaient un tantinet dégradées. Les centristes, les démocrates, les radicaux, là-bas, sont clairement déterminées à se frayer un chemin entre les deux rouleaux compresseurs que sont le PS et ses alliés écologistes d'un côté, et l'UMP de l'autre.

Marina-Port.jpgLa délicieuse Marina Ferrari (miam miam, quelle belle femme !) présidente du MoDem de Savoie est convaincue de la pertinence de ce rassemblement. L'idée d'origine est celle de Lionel Mithieux (il a des qualités évidentes, mais celui-là, il faudra qu'il apprenne à se servir d'un blogue, parce que se contenter de coller des gros jpeg d'articles de presse en lieu et place d'authentiques billets, pas fameux....), maire MoDem de Vimines.

Il a réussi à convaincre Michel Duval, le président du Parti Radical valoisien de Savoie ainsi que Jean Pollier, celui du Nouveau centre dans la département mais a échoué à rallier les radicaux de gauche qui ont préféré la sécurité de l'alliance de gauche.

Ce qui est très intéressant, dans cette alliance inédite, c'est que les trois partis centristes ont la volonté de construire un projet politique et humain typiquement centriste. L'humanisme sera au coeur de leur réflexion.

Il reste, en revanche, à parvenir à ne pas donner le tournis aux électeurs : les centristes sont localement tantôt alliés avec la droite, tantôt alliés avec la gauche. Le Nouveau Centre reste sibyllin quant à son attitude au second tour vis à vis de l'UMP.

Il n'en reste pas moins que cette nouvelle est excellente. Évidemment, on peut toujours rêver à une grande alliance Bayrou-Arthuis-Borloo-Morin, avec si possible des radicaux de gauche, qui unirait tout le centre en 2012, mais nous n'en sommes pas encore là dans l'immédiat.

Commentaires

C'est vrai qu'elle a l'air délicieuse...
Tu as trouvé la formule juste.
Vive la recomposition du Centre :)

Écrit par : jean-pierre bozzonne | mercredi, 06 octobre 2010

Le problème reste entier. Que feront les candidats de ce centre reconstitué au second tour si ce n'est se désister automatiquement à droite?

Écrit par : zapataz | mercredi, 06 octobre 2010

Salut Zapataz.

A l'héré : "(il a des qualités évidentes, mais celui-là, il faudra qu'il apprenne à se servir d'un blogue, parce que se contenter de coller des gros jpeg d'articles de presse en lieu et place d'authentiques billets, pas fameux". J'ai souri. Il faudrait des cours donnés aux élus sur tout internet.

Écrit par : LCDM | jeudi, 07 octobre 2010

Je vais suivre avec intêret la vie politique en Savoie ^___^

Écrit par : falconhill | jeudi, 07 octobre 2010

"Ce qui est très intéressant, dans cette alliance inédite, c'est que les trois partis centristes ont la volonté de construire un projet politique et humain typiquement centriste. L'humanisme sera au coeur de leur réflexion."

Le propre du centrisme n'est-il pas d'être un parti libéral? Que je sache, la Droite promeut le libéralisme économique mais reste conservatrice sur sa version "sociétale", c'est l'inverse pour la Gauche (ok au mariage pour les homos mais on assume pas l'économie de marché et la libre concurrence). Entre ces deux frilosités, le centre est-il à l'image de l'allemagne une famille réunissant des libéraux qui s'assument , ou bien une combinaison disparates de sociaux-démocrates et démocrates chrétiens en mal de reconnaissance des appareils UMP et PS?

Écrit par : Crapoto | jeudi, 07 octobre 2010

Compte tenu de l'évolution générale, c'est tout simplement le retour de l'UDF..ça n'est pas du tout ce pour quoi j'ai adhéré en 2007, c'est pourquoi mon chemin s'arrête là.ça ne m'empêchera pas de voter Bayrou en 2012, mais pour le reste, il y a eu trop de revirements, pour finir par un retour à la case départ avec des gens qui j'en suis certaine , cèderont une fois de plus en 2011, et 2012, pour garder leurs sièges.. on peut se tromper une fois, mais pas 2, et faire confiance à certains , comme ceux de l'UDF devenus NC par faiblesse ,ou aux radicaux valoisiens , dont le chef sera peut-être premier ministre d'ici 2 mois, ( entre nous clamer la séparation d'avec l'UMP comme en savoie, et avoir un chef dirigeant un gouvernement UMP, c'est plutôt risible), ce chef d'ailleurs vient de réunir les centristes de la majorité dans ce cadre là, et je doute que ça soit pour quitter le giron sarkoziste..

Écrit par : juju41 | jeudi, 07 octobre 2010

Ce retour vers l'UDF proclamé par le leader de cette alliance et un effrayant retour vers le passé.
Il s'agit d'une erreur startégique qui ne pourra que désorienter l'électeur entre le local et le national.
Le centrisme tue jour aprés jour le rêve modem....

Écrit par : Axurit | jeudi, 07 octobre 2010

Cher(s) Amis,
Dans le cadre de la lutte contre le projet de loi sur les retraites, nos sénateurs du Parti de Gauche ont mis en place un dispositif permettant à tous de suivre les débats au Sénat. En effet, les sénateurs sont appelés à se prononcer sur ce texte qui remet en cause le droit à une retraite à 60 ans à taux plein à partir du mardi 5 Octobre.
Au Parti de Gauche, comme au Front de Gauche, le cœur de notre projet politique est la « Révolution citoyenne ». Ainsi, nous pensons qu’il est important que tous les citoyens qui le souhaitent puissent s’impliquer activement dans ce débat sur les retraites, symbole de notre contrat social.
Pour ce faire, nos sénateurs Marie-Agnès Labarre et François Autain vous invitent à vous rendre sur le site du Parti de Gauche, www.lepartidegauche.fr , pour suivre tous les deux jours des comptes-rendus de la bataille parlementaire au Sénat (en haut à droite sur le site). En effet, chaque soir, sur les coups de 20h, sera mise en ligne une petite vidéo revenant sur l’évolution de la discussion au Sénat. Cette petite série s’intitule « Chronique de la bataille parlementaire contre le projet de loi sur les retraites ».
La première vidéo est d'ores et déjà en ligne.

Vous pouvez aussi la retrouver sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xf3jma_chronique-de-la-bataille-contre-la_news.

Sacha Tognolli

Écrit par : Sacha Tognolli | jeudi, 07 octobre 2010

Il est formidable ce sacha trollolli! On parle du centre, de manoeuvres politiques, il nous ramène sa propagande avec l'espoir de convertir de nouveaux adeptes! Tu ne m'auras pas, sache-le!

Écrit par : Crapoto | jeudi, 07 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.