Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'emploi, oui, mais comment faire ?... | Page d'accueil | Apprendre aux enfants à lire... »

dimanche, 26 septembre 2010

Hé hé, j'ai repéré un blog de droite sarkozyste (mais intelligent)

Je me suis demandé si j'allais écrire la note "Comment repérer un blogue de droite" après avoir écrit "Comment écrire un billet de droite".

Mais bon, je vais faire la bonne surprise à la horde gauchiste qui truste désormais tous les titres dans la blogosphère. J'ai identifié un blogue de droite, favorable à Nicolas Sarkozy, avec lequel on peut discuter.

J'ai rarement tort...mais ça m'arrive souvent... est un blog tout neuf fraîchement émoulu, puisque sa première note date du 18 septembre. Il est tenu par un jeunot, puisqu'Alexandre n'a que 17 ans, mais on a affaire à quelqu'un dont la culture politique et la réflexion sont déjà fort solides ; il se définit politiquement à équidistance du Nouveau Centre et de l'aile centriste de l'UMP, et donc, tout comme moi, de centre-droit. Pour reprendre ses propres formulations et l'éloge vibrant qu'il me décerne (et je l'en remercie), il est selon moi une source permanente te bon sens dans la Blogosphère française, bien que son principal défaut soit de soutenir Sarkozy. 

En tout cas, un nouveau blogue de centre-droit dans la blogosphère, il faut fêter ça dignement. Libéral hybride, il se juge un libéral hybride et critique qui croit beaucoup à l'implication de l'État. Tout pareil pour ce qui me concerne. Fédéraliste, c'est un européen convaincu (que des qualités, ce petit), et il déteste tous les extrémismes, droite de la droite (MPF, FN) et bien sûr la cohorte de ceux de gauche (Parti de gauche, PCF, LO, anarchistes, syndicalistes orientés CGT). Tiens, il a oublié le NPA.

Il apprécie particulièrement, outre Sarkozy (mais qu'est-ce qu'il lui trouve ????) Fillon, Borloo, Pécresse, NKM, Jean Arthuis, Damien Abad, Alain Lambert, Blair ou Clegg en Grande-Bretagne, Fini en Italie…

Pour conclure : ben mon gars, avec la meute de gauchos qui traînent sur la blogo, tu vas avoir du boulot, et ce d'autant plus si tu veux défendre les mesures prises par Sarkozy...

Personnellement, je déteste Blair, je n'ai pas d'avis politique sur Pécresse (mais elle est très à mon goût pour le reste :-) ), je ne connais pas assez Damien Abad, et je me méfie de Fini à cause de son passé. J'ai une certaine estime pour Fillon, apprécie Borloo comme beaucoup de Français, et lis régulièrement Alain Lambert et Jean Arthuis qui sont des individus d'exception.

15:50 Publié dans Blog, Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : droite, blog, centre |  Facebook | | |

Commentaires

Je me disais que j'avais déjà vu ce nom quelque part. Bah oui, pour l'affaire du gendarme ! Blog à suivre !

Écrit par : Vallenain | dimanche, 26 septembre 2010

Bonjour,

Tout d'abord, je tiens à remercier l'Hérétique de me faire l'honneur de me consacrer un article. Je ne m'y attendais absolument pas, et je suis véritablement flatté !

Bon, du coup, par la même occasion, il m'oblige à être à la hauteur de mon statut de blogueur de centre-droit. J'en ressens toute la responsabilité. ^^

J'aime bien quand vous précisez que je suis « un blogue de droite, favorable à Nicolas Sarkozy, avec lequel on peut discuter ». Parce que le dialogue est un principe auquel je tiens. Je n'aime pas les gens intolérants, trop sûr d'eux, vindicatifs et présomptueux, persuadés de représenter le bon sens, l'humanité, la raison... Je suis toujours prêt à échanger, à débattre, et même à reconnaître mes faiblesses, les faiblesses de mes argumentaires, comme les faiblesses de ma pensée. Mais UNIQUEMENT quand on en parle dans un esprit positif de tolérance, pas dans un échange d'insultes, avec d'immenses œillères de certitudes.

J'ai pas mal de connaissances qui sont de gauche, et même sympathisants du Parti de Gauche. Et tant qu'ils respectent ce que je pense, ce que je suis, sans préjugés excessifs, je n'ai rien contre le fait de discuter de politique avec eux. Hélas, sur le web, bien souvent, être de droite (et surtout, apprécier Sarkozy) est très mal perçu. On est raillé, moqué, insulté, voire même menacé, sans problème. Sans compter qu'on n'est pas servis par la multitude de blogueurs Sarkozystes trop inconditionnels qui n'ont aucune capacité de nuance, et qui ne donnent pas spécialement une bonne image de la droite (le genre de gars qui applaudissent à se casser les poignets en entendant Lefebvre, quoi).

Quant à ma culture et à ma réflexion, on verra bien si elle résiste à l'épreuve du temps.

Au fait, je n'ai pas oublié le NPA, je l'ai placé avec amour entre LO et les Anarchistes. Mais c'est vrai qu'il se fait en ce moment si petit sur la scène politique qu'il peut passer inaperçu (et ce n'est pas moi qui m'en plaindrais).

Ce que je trouve à Sarkozy ? Ce serait peut-être long à expliquer dans le détail. Disons que depuis 2002, j'aime beaucoup Sarkozy, d'abord pour des raisons familiales (parce qu'à 9 ou 10 ans, ma réflexion politique était assez binaire, quoi), puis par conviction, et enfin, pour sa personnalité. Mes idées ont certainement évolué. Je me suis considérablement « centrisé » depuis 2 ou 3 ans. Sur certains points, mes conceptions divergent de celles du Président. Mais dans l'ensemble, je partage encore suffisamment de choses avec lui, comme l'attachement à la valeur travail, à l'ordre, et au volontarisme. Je n'ai pas dit que sa politique dans ces domaines était justement irréprochable, mais j'aime « l'esprit » théorique. J'apprécie son omniprésence (qui est, quoi qu'on en dise, courageuse, car il est bien plus confortable d'utiliser son Premier Ministre comme fusible en s'abstenant de s'engager directement là où ça fâche), sa volonté (qui manque selon moi à beaucoup de politiques : avec de la volonté, on pourrait changer beaucoup de choses, mais personne n'ose donner des coups de pied dans la fourmilière de peur d'avoir des fourmis dans les jambes), et sa carrure. Je me dis souvent qu'en 2007, il était le mieux placé pour diriger le pays, et je me demande de quels désastres se serait rendue coupable Ségolène. Quant à Bayrou, j'avais, et j'ai toujours, du mal à digérer qu'il ait changé de bord, en « trahissant » la droite (même si le mot est un peu fort). L'UDF était un parti centriste, mais traditionnellement ancrée dans des alliances à droite, et non pas un parti centré autour d'un chef jouant à l'équilibriste entre ronds de jambe à gauche, et coups de volants idéologiques à droite. Un vrai parti de centre et de centre droit, allié à Sarkozy, malgré les divergences qui peuvent exister entre droite et centre, m'aurait bien davantage séduit (qui inclurait MoDem, NC, Alliance Centriste, Gauche Moderne...).

Cela dit, je rejette principalement la personnalité de Bayrou, que je trouve trop fluctuant, vindicatif, et trop souvent excessif dans ses attaques (même Mélenchon ne juge peut-être pas la République autant en danger que ne le prétend Bayrou).

Pécresse, je l'apprécie parce que c'est une Chiraquienne ayant su s'adapter sans heurts au Sarkozysme (et sans chercher en permanence à marquer sa différence, à l'image de Juppé, Raffarin, Villepin...), et pour sa fermeté, malgré son relatif jeune âge, lors de la Réforme des Universités, une des plus réussies de Sarkozy. Damien Abad, qui est le chef des Jeunes du Nouveau Centre, me séduit par ses idées europhiles très fédéraliste (notamment le fait qu'il soit favorable à l'élection du Président de l'UE au suffrage universel etc), et son travail au Parlement Européen (sans compter que j'ai une petite dent contre Morin que je trouve assez fade, et légèrement égoïste/ingrat). Quant à Fini, malgré son passé néo-fasciste, il a évolué, s'est centrisé, libéralisé, et europhilisé. Et entre une droite Berlusconienne aux relents nauséabonds de Ligue du Nord empêtrée dans les affaires politico-financières et mafieuses et une gauche totalement divisée et … nule, je trouve que Fini a un profil assez satisfaisant. Par élimination, je trouve qu'il est le personnage le plus intéressant sur la scène politique italienne aujourd'hui.

Tiens. Je viens d'illustrer l'avertissement que j'avais fait dans mon premier billet : « Dois-je préciser que j’ai une vilaine tendance à toujours faire trop long ? Vous l’apprendrez à vos dépends. ». J'ai ENCORE fait trop long.

Sur ce, je remercie encore l'Hérétique pour l'honneur qu'il m'a fait, je le félicite pour l'extrême qualité de son Blog, et je vous souhaite à tous une très bonne semaine !

Écrit par : Alexandre GERARD | dimanche, 26 septembre 2010

Comment peut-on même en lui reconnaissant quelques réussites, eprouver la moindre admiration pour Sarko? même quand on se situe plutôt à droite et en plus quand on a 17 ans ?? quelle tristesse ! la messe est dite...

Écrit par : Interaction | dimanche, 26 septembre 2010

Comment peut-on même en lui reconnaissant quelques réussites, eprouver la moindre admiration pour Sarko? même quand on se situe plutôt à droite et en plus quand on a 17 ans ?? quelle tristesse ! la messe est dite...

Écrit par : Interaction | dimanche, 26 septembre 2010

Et sur la scène politique allemande, qui trouverait grâce à ses yeux ?

Écrit par : flo | lundi, 27 septembre 2010

@ Interaction : Vous seriez surpris de savoir combien de gens continuent à le soutenir, ou à penser qu'il est toujours le moins mauvais à ce poste aujourd'hui. S'il n'est pas réélu en 2012, en tous cas, les Français ne mettront pas longtemps à le regretter (à la manière dont ils regrettent Chirac aujourd'hui, c'est-à-dire, peut-être, par manque de mémoire).

@ Flo : Délicate question ! Je dois bien avouer que je connais davantage la politique italienne qu'allemande.
Cela dit, partagé que je suis entre droite et centre, j'hésiterais entre le CDU de Merkel (bien que je la trouve un peu timorée) et le FDP des Libéraux. J'aime bien la ligne du FDP sur l'Europe, par exemple, mais moins sur le rôle de l'Etat dans l'économie.
Qu'en pense l'Hérétique ?

Écrit par : Alexandre GERARD | lundi, 27 septembre 2010

Tu as vraiment mis peu de temps pour me remplacer !^^ Tenez bon mes grands, je lis encore (enfin un peu)

Écrit par : LCDM | lundi, 27 septembre 2010

Salut Crapouillot,

Non, tu es irremplaçable. Je t'en veux vachement d'avoir fermé ton blogue et te somme de le rouvrir sur le champ afin de créer enfin une amicale des blogueurs de centre-droit.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 27 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.