Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Récidive des violeurs, les mensonges des bien-pensants | Page d'accueil | Une cagnotte ? Ah, les imbéciles !... »

vendredi, 10 septembre 2010

République Solidaire - MoDem, c'est soluble ?

J'ai observé quelque chose en politique : dans une série de domaines autres, quand on additionne des choses on obtient au minimum le résultat arithmétique de l'addition, dans le meilleur des cas de belles synergies. Mais, en politique, quand on essaie d'additionner des voix, le compte n'y est pas au bout.

Je me fais souvent la réflexion avec amertume que l'addition des électorats Bayrou-Villepin serait sinon la carte gagnante, au moins un atout majeur dans le jeu politique national. Un sacré coup de poker, in fine. L'inconvénient, c'est que les électeurs font bien ce qu'ils veulent, et que l'alliance des deux hommes n'entraînerait pas forcément une addition de leurs électorats, très loin de là, sans parler des militants des deux partis. Si les cadres et les militants du MoDem considèrent plutôt favorablement République Solidaire, pour les échos que je reçois, la réciproque n'y est pas.

Le MoDem est un parti auquel on a trop demandé : trop et trop vite. On voulait, Bayrou en tête, que ce fût dès sa création la troisième force à toutes les élections, et non seulement la troisième force, mais de surcroît une force fleurant les 15% à chaque élection.

Au lieu de cela, le MoDem n'a jamais dépassé 8.5%. L'espérance de vie d'un parti n'est pas celle d'un être humain dans notre beau pays. Ils sont nombreux à être atteints de rachitisme indécrottable. 

Il eût fallu se contenter de scores finalement honorables, à l'échelle de l'échiquier politique national. L'aventure ne fait que commencer, et petit MoDem a bien le temps de devenir grand un jour. Un jour, peut-être, certains d'entre nous, qui continuons de croire en l'émergence d'une troisième force entre socialistes et conservateurs, pourrons-nous dire, j'en ai été, et quand le navire a tangué, je suis resté. Et aujourd'hui, je suis là. Peut-être.

République Solidaire n'existe que par Villepin et pour faire face à Nicolas Sarkozy. Sur la page d'accueil, on lit d'ailleurs en sous-titre, le mouvement politique de Dominique de Villepin. On a du mal à le voir se constituer en parti. Qu'en pense Disp, au fait, lui qui aura testé les deux partis ?

Bayrou connaîtra le destin qui devra être le sien ou non, mais, je tends à le penser, le MoDem pourra lui survivre. A condition de se doter d'un corpus idéologique qui lui fait encore défaut à l'heure actuelle, le livret orange demeurant indigent à plus d'un égard.

Commentaires

"RS n'existe que par Villepin et pour faire face à Nicolas Sarkozy". Mettons. Mais bien entendu, il serait faux et limite insultant d'écrire que "le MoDem n'existe que par Bayrou et pour faire face à Nicolas Sarkozy... en attendant peut-être de s'y rallier" ?

Oculos habes, et non videbis.

Là où nous sommes d'accord c'est pour dire que le MoDem aurait dû "se doter d'un corpus idéologique qui lui fait encore défaut". J'avais énoncé ce diagnostic dès le lendemain des Européennes, j'ai travaillé en ce sens à la mesure de mes moyens, j'ai compris en voyant la pitrerie d'Arras que cette affaire-là ne serait jamais à l'ordre du jour et j'en ai tiré les conclusions.

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 10 septembre 2010

Pardon : vidisti. ;-)

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 10 septembre 2010

Euh....Le pourquoi de sa république "solidaire" Tiens donc, me demande bien, pourquoi et ou il a péché ca....!!!
Euh....Mieux que je sorte raapidooos prrrréseentement là!

Écrit par : Martine | vendredi, 10 septembre 2010

@Ch Romain
Le problème, c'est que très tôt, nous avons commencé à manquer de matière grise pour constituer un corpus idéologique digne de ce nom. Pour le reste, j'ai vu, j'ai vu, mais bon, que faire d'autre...

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 10 septembre 2010

je pense que c'est un peu le contraire: il faudrait surtout se dédoter d'un corpus d'idées foireuses: le manque d'idées ne fait fuir personne, mais pour ma part, certaines idées que le Modem a adoptées et qui sont à la gauche du PS, et que Bayrou n'aurait jamais acceptées si il n'avait pas au moins peu cherché à être élu avant d'être intègre, me font vraiment fuir, et font fuir les gens que je connais. Il aurait mieux fait de rester fidèle à lui même: à vouloir être trop démocrate et se plier à des avis contraires de sa lignes directrice, il perd l'essence de ce qui lui donnait la confiance des français: ses idées à lui, qui étaient justes.

Les 20% qui ont suivi Bayrou sont partis quand ils ont vu qu'ils votaient pour des idées de plus en plus instables, que n'importe qui pouvait décider n'importe quoi dans ce parti: comment faire confiance à un truc mutant?

Pour moi, je regarde ce que fera le PCD, et à mon avis, c'est de là que viendra une initiative fiable et viable. un jour. quand la droite de Sarko, qui n'est la droite que de lui même, pas des gens qui votaient à droite, aura dépassé les limites: à mon avis dans pas très longtemps.

Écrit par : do | vendredi, 10 septembre 2010

---
Le Modem soluble ?
Oui, comme le café-chicorée déca trop sucré pour salons de thé... (désolé, mais c'est plus fort que moi, j'ai pas pu m'empecher)

Tiens, pour faire intello, je vais causer latin, moi-z-aussi, et pour résumer la politique, je dirais :

"Asinus asinum fricat"
---

Écrit par : Le Gaulois | samedi, 11 septembre 2010

@Tsss...Vous avez omis la rime avec le lait :Nan mais!! Kesaco?

Écrit par : Martine | samedi, 11 septembre 2010

@ L'Heretique

Je n'ai pas l'impression que le MoDem ait manqué de matière grise, mais plutôt que celle-ci n'a pas été employée. Je crois qu'il n'y avait pas 'et qu'il n'y a toujours pas) volonté de créer un parti au vrai sens du terme : l'idée était plutôt de créer un fan-club. C'est d'ailleurs ce qui explique les invraisemblables chasses aux sorcières de ces derniers mois.



@ Do

Des idées à la gauche du PS ? Au MoDem ? Vous êtes sûr(e) ? Lesquelles, par exemple ?

Écrit par : Ch. Romain | samedi, 11 septembre 2010

"On" ne voulait pas des "matières grises"...

Écrit par : cath37 | samedi, 11 septembre 2010

"On" ne voulait pas des "matières grises"...

Écrit par : cath37 | samedi, 11 septembre 2010

Désolée pour le doublon mais il y a eu un "bug"

Écrit par : cath37 | samedi, 11 septembre 2010

@do
Moi aussi cette dérive vers la gauche m'a donné envie de partir à plusieurs reprises. Le Congrès d'Arras a accouché d'un programme qui n'est pas le mien.
@tous
De manière générale, il y a eu comme un problème du côté ressources humaines. C'est vrai qu'il y a eu du gaspi de matières grises, en effet.
@Gaulois
Tiens, on ne vous avait plus revu depuis fort longtemps, vous par ici.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 11 septembre 2010

@Chriz (Gaulois)
Oups, je t'ai confondu avec un ex-militant MoDem qui tenait le blog Le Gaulois !

Écrit par : l'hérétique | samedi, 11 septembre 2010

Il y a certainement du vrai dans ces critiques. Mais un tas de matière grise, même bien organisé, est-ce un parti, s'il n'a pas de force de frappe ou très peu dans les réseaux d'influence locaux, sur les marchés et au domicile des habitants, et dans les médias ?

Ça me semble s'appeler un (grand) club de réflexion, et pour ce qui est de faire changer les choses, ce n'est guère mieux qu'un fan-club. C'est juste un endroit plus agréable pour les (nombreux) adhérents démocrates qui apprécient d'être considérés pour des personnes capables de réfléchir et pas seulement d'applaudir.

Mais qui est le destinataire, la raison d'être de l'action politique ? Le pays, ou les militants ?

Je sais bien qu'on a été assez inefficaces depuis 2007 tant dans une direction que dans l'autre. Mais il ne suffirait pas, demain, de créer un espace agréable aux militants, pour que le pays change.

Écrit par : FrédéricLN | samedi, 11 septembre 2010

C'est grâce ( ou à cause, au choix ) des agissements de Dominique De Villepin dans l'exercice du pouvoir que l'UDF a senti l'obligation de se désolidariser de la majorité gouvernementale en 2005-2006.

Souvenez vous !

Le CPE/CNE : Un président de la république ( garant des institutions !!) a du dire à la télé de ne pas appliquer la loi qu'il venait pourtant juste de promulguer. Pourquoi ? Pour ma part je pense que c'est suite à l'entêtement buté de son premier ministre.

Les autoroutes : Les privatisations d'autoroutes décidées en catimini par decret alors que l'Article 34 de la constitution dit que c'est la loi qui " fixe les règles concernant les transferts de propriété d'entreprises du secteur public au secteur privé".


Et surtout Clearstream ... ou les deux prétendants au trône se sont servi de l'Appareil d'Etat pour se démolir , démolissant ainsi la crédibilité des politiques en terme d'intégrité auprés de la population ( on en subit les conséquences encore aujourd'hui ..et ça va durer un bout de temps )

Je ne veux pas m'allier avec ce gars là aussi symphatique ( et beau ) qu'il soit.

Écrit par : Teo Toriatte | samedi, 11 septembre 2010

Excellente question, mérite réflexion avant de tenter de répondre, je m'y attèle

Écrit par : disparitus | samedi, 11 septembre 2010

@ Frédéric LN

Mais Frédéric, il n'y a pas eu volonté NON PLUS de créer et d'organiser un parti de militants ! Au contraire. Et pas plus aujourd'hui qu'hier. Le sénateur Vanlerenberghe, prétendument en charge de l'organisation (cf. le livret d'accueil), n'a absolument rien fait ; en sorte que Marc Fesneau a été nommé au dernier CN pour faire le job à sa place. Et depuis sa nomination, ledit Marc n'a rien fait d'autre que de suspendre des cadres et mettre des fédés sous tutelle...

Écrit par : Ch. Romain | samedi, 11 septembre 2010

tu écris "le MoDem n'a jamais dépassé 8.5%." Faux !!! Aux dernières régionales, en Aquitaine, il fait 16%. Certains devraient s'interroger sur le pourquoi du comment de ce "miracle" au-delà de la personnalité de Jean Lassalle.

Écrit par : Orange Sanguine | samedi, 11 septembre 2010

---
Mon Dieu quelle horreur : me confondre avec un centriste... qu'ai-je donc fait au Ciel pour mériter une telle infamie...

J'ai choisis le pseudo Gaulois, parce que très tendance, et plus symbolique, et parce que j'ai très peu d'imagination...
---

Écrit par : Le Gaulois | samedi, 11 septembre 2010

Ah voui, les querelles de clocher^^^
:D

Écrit par : Martine | samedi, 11 septembre 2010

En effet, César, s'il y aura partage de voix entre DDV et FB au 1er tour, rien n'est dit qu'elles se regrouperaient toutes en faisant alliance au préalable. Mais une partie non négligeable, je crois bien.

Écrit par : luciolebrune | samedi, 11 septembre 2010

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iObdziOig2VqSOEERpBcQQv75a_A

Écrit par : luciolebrune | samedi, 11 septembre 2010

Le brassage de personnes venues d'horizon différents était un bon socle. Certains s'émeuvent que Bayrou ait un peu lorgné vers la gauche ; je viens de celle-ci et au grand jamais je ne suivrai un Villepin ou une UDF relookée.

Écrit par : alouette | samedi, 11 septembre 2010

"A condition de se doter d'un corpus idéologique qui lui fait encore défaut à l'heure actuelle,..."
Je ne partage pas du tout votre analyse. Ce n'est pas le corpus idéologique qui est manquant, il est d'ailleurs clairement posé dans la charte des valeurs du Mouvement Démocrate et ne souffre pas de contestation à ce jour parmi les adhérents.
Ce sont les propositions faites à Arras qui ne sont pas en ligne avec ce corpus idéologique.
J'ai le sentiment, au vu des discours récents tenus par nos cadres nationaux, qu'un réalignement est en préparation.
C'est d'ailleurs sain que ce parti jeune se réajuste encore pour concrétiser, dans un projet d'espérance, le corpus idéologique qui l'a fait naître. Tant qu'une certaine stabilité et une confiance en ce projet ne seront pas atteintes, nous vivrons encore quelques tanguages. Du moment que nous ne coulons pas, il y a toutes les raisons de ne pas chercher chez d'autres une solubilité illusoire. Une alliance tactique et programmatique peut-être, encore que... DDV revendiquant clairement une appartenance à l'UMP, pourquoi dans ce cas explorer des voies avec lui, qu'espère-t'on y gagner ?

Écrit par : jbr | samedi, 11 septembre 2010

@jbr,
Comment ce décalage a-t-il pu survenir à votre avis? :))

Écrit par : Martine | samedi, 11 septembre 2010

Chez la jeunesse circule ce dicton:
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
Bon courage à DDV

Écrit par : Martine | samedi, 11 septembre 2010

Le décalage survient quand l'intérêt personnel et tactique l'emporte sur la gestion durable et une bonne gouvernance du Mouvement Démocrate.

Écrit par : jbr | lundi, 13 septembre 2010

Le modem a été créé dans la hâte pour servir de base à la candidature de FB. RS est créé dans la polémique pour servir de base à la candidature de DDV... tout ceci est bringuebalant ! qu'ils prennent tous le temps de réfléchir et de présenter quelque chose de convenable, c'est à dire de viable. Quant à la matière grise, il y en avait mais il y a eu beaucoup de mépris à son égard... hélas ! quand on n'était pas connu des instances parisiennes, peu de chance de faire remonter ses idées !

Écrit par : Mirabelle | mardi, 14 septembre 2010

Presque d'accord avec toi Mira, l'absence de primaire interne serait-elle à l'origine de certaines "créations"? ;))
Ensuite les groupes de travail, pour avoir testé à certaines occasions^^^Cela tenait beaucoup pour certains à une forme de lobbying interne...
Me tiens éloignée à présent, n'interviens que lorsque sollicitée comme pour le sujet retraite, ou l'on me demandait ce que je pensais de certaines propositions, j'ai donné mon avis, ils en ont fait ce qu'ils en ont voulu.
Tu peux donner ton avis toi aussi.

Écrit par : Martine | mardi, 14 septembre 2010

sur les retraites c'est extrêmement compliqué vu le nombre de régimes, et la disparité des situations ! j'admire ceux qui arrivent à faire une synthèse !
Une chose qui m'étonne beaucoup c'est que je n'entends pas parler de la réversion-veuvage !
pour le reste, mes idées restaient très institutionnelles, mais elles permettaient de permettre de repenser beaucoup de choses.
Mais à quoi bon dans un système où les politiques se satisfont parfaitement d'un système sur lequel par pure opportunisme ils cognent sans vouloir sincèrement le réformer !

Écrit par : Mirabelle | mardi, 14 septembre 2010

La reversion veuvage s'il y a alignement avec les fonds de retraite privés qui sont développés actuellement de grande chance qu'elle disparaisse.
A mon avis sous-jacent...La "surprise" dans quelques temps, as-tu noté qu'indirectement nos esprits sont guidés en ce sens?

Écrit par : Martine | mardi, 14 septembre 2010

c'est que nous sommes dans la même situation!
je ne crois pas que la réversion va disparaître, mais elle mériterait d'être repensée.
Quant à l'alignement des fonds de retraite privés sur le régime général, ça m'étonnerait beaucoup !

Écrit par : Mirabelle | mardi, 14 septembre 2010

Mira,
Elle a déjà disparu des fonds de retraite privés "offerts" par certaines entreprises à leurs salariés.

Écrit par : Martine | mardi, 14 septembre 2010

Cela remonte à quelques années déjà...
@+

Écrit par : Martine | mardi, 14 septembre 2010

Impossible de tout savoir, moi je ne me plains pas de celle des médecins, bien qu'à mon sens elle serait à réformer totalement.
Chez les médecins, il n'y a pratiquement rien dans le général, tout est dans le complémentaire obligatoire.

Écrit par : Mirabelle | mardi, 14 septembre 2010

Tu parles de la médecine du travail, je suppose, elle doit etre réformée pour etre indépendante mais pas éliminée car elle seule, a la connaissance du terrain.
Je crois qu'il faut savoir regarder le passé, pour pouvoir se projeter vers l'avenir et mieux appréhender le présent.

Écrit par : Martine | mardi, 14 septembre 2010

non, je parle de la retraite et de la réversion des toubibs... mais bon, je réalise que ce n'était vraiment pas le sujet du post !

Écrit par : Mirabelle | mardi, 14 septembre 2010

Je sais Mira, c'est en général l'angle d'attaque choisi pour faire avaler le reste...;)
Exact pas le sujet, je sors donc aussi.

Écrit par : Martine | mardi, 14 septembre 2010

@ Mirabelle "Le modem a été créé dans la hâte pour servir de base à la candidature de FB."

C'est tout simplement contraire aux faits ... La candidature de François Bayrou avait pour base l'UDF, je le sais, j'y étais ... le MoDem n'a été lancé qu'après la présidentielle et rassemble, me semble-t-il, des gens qui se sont reconnus dans le combat (et autour du combat) de François Bayrou. Cette candidature est donc l'origine et non la destination du MoDem.

La destination, elle est dans les statuts proposés par l'exécutif, amendés et votés par les militants, article "Objet".

Et ce n'est pas demain la veille du jour où on lira, que ce soit à l'UDF ou au MoDem, "le parti de Untel".

Notre Mouvement a trop d'histoire et trop d'avenir pour ça ;-)

Écrit par : FrédéricLN | mercredi, 15 septembre 2010

@ Frédéric : ne jouons pas avec les mots ni les circonstances, le modem a été créé pour la future candidature de 2012... pour celle de 2007 c'était l'UDF, bien sûr, j'y étais moi aussi !

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 15 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.