Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les flics ? Une bande comme une autre... | Page d'accueil | Le Voyage... »

mercredi, 11 août 2010

Légitime défense ou pas ?

Jeudi dernier, un homme âgé de 73 ans a tiré sur deux cambrioleuses qui s'étaient introduites dans sa maison. Il a été incarcéré pour tentative d'homicide volontaire. Les deux cambrioleuses sont mineures. Dans l'histoire, ce n'est pas la minorité qui me gêne en soi, on ne va pas demander une fiche d'état-civil à des cambrioleurs pris sur le fait, mais deux choses :

a) ce sont des femmes, des jeunes filles, même : j'ai peut-être été trop marqué par la littérature courtoise, mais l'idée de tirer sur une femme ou une jeune fille m'est assez insupportable. Confronté à une situation similaire, je ne le ferais vraiment qu'en dernier recours, c'est à dire avec une menace sur la vie de mes proches ou sur la mienne. Pour être honnête, s'il s'était agi de deux garçons de 15-16 ans, je n'aurais pas cillé plus que cela. Mais là, deux jeunes filles...

b) les deux jeunes filles n'étaient pas armées.

Il faudrait déterminer les circonstances précises : a-t-il vu ou non qu'il s'agissait de jeunes filles ? Ont-elles ou non esquissé des gestes de menace ? Le cambriolage s'est déroulé en journée, donc ni pénombre ni obscurité pour masquer des traits. Il a appelé la police (saine réaction). Il avait été cambriolé déjà trois fois. J'aimerais bien savoir au bout de combien de temps elle est arrivée et ce que les policiers lui ont dit au téléphone, par ailleurs. Parce qu'évidemment, s'il y avait des individus dans sa propriété et une menace potentielle et que la police ne vient pas...

Qu'a-t-il cherché à faire exactement ?

Si je comprends bien le code pénal et ce qu'il dit sur la légitime défense, c'est qu'il serait incarcéré parce qu'il aurait cherché à tuer, pas à blesser mais bien à tuer, les deux cambrioleuses.

C'est cela qu'il faut établir. Un cambriolage est bien sûr un délit, mais on ne peut banaliser un homicide volontaire. La loi est très claire. Je ne suis pas certain qu'il soit nécessaire d'incarcérer le tireur dont le profil est tout de même quelque peu éloigné du multirécidiviste.  Mais je pense que Marine Le pen et Lionnel Luca devraient être bien plus prudents dans leurs déclarations : si cet homicide est volontaire avec cibles identitfiées sans, que de façon nette, il y ait eu menace, l'incarcération n'est pas abusive.

Commentaires

A ceci près cependant, un pépé de 73 ans en plein pendant un cambriolage... Je doute qu'il ait réellement eu conscience du fait que c'était des femmes avant de tiré, je doute qu'il ait également eu envie de potentiellement confier sa vie à des préjugés lié au sexe de ses agresseurs.

Les deux jeunes filles n'était pas armées ... Là encore, si tu ne demandes pas d'état civil, il faut reconnaître que la fouille est encore un peu plus complexe.

Très personnellement, je trouve cela déplorable que l'on doive se justifier de flinguer des gens qui rentrent chez soi en effraction, mais ça c'est une prise de position plus personnelle.

Écrit par : AsTeR | mercredi, 11 août 2010

Rentrer en contact avec un ou plusieurs intrus chez soi est une agression, un choc, interprété différemment suivant les individus, le contexte.
Cela peut être assimilé à une atteinte à son intégrité physique. Si des individus pénètrent chez vous, rien ne dit qu'ils ne sont pas capables de tuer. C'est éminemment complexe car tout se joue en une fraction de seconde dans la tête.

Écrit par : Vlad | mercredi, 11 août 2010

Tu oublies qq bricoles.
Il avait appelé la police municipale, qui ne s'est pas vraiment pressée.
Il a été cambriolée 3 fois précédemment. Ça agace.

Écrit par : h16 | mercredi, 11 août 2010

(hum, lecture trop rapide, tu peux effacer mon commentaire précédent - mes excuses)

Écrit par : h16 | mercredi, 11 août 2010

@tous
de toutes façons, la peur et l'impunité généralisées nourrissent de telles réactions, c'est évident.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 11 août 2010

Si on veut un minimum se mettre dans la te du papy. On ne tire que lorsque l'on est paniqué, déconcerté.

N'importe qui qui parvient à garder un tant soit peu la raison lance une menace, éventuellement un tir en l'air (si possible en évitant de trouer un mur ou un plafond)

Mais les vieux ont plus de mal avec le stress, surtout à ces âges.

J'ai vu un vieux se mettre à hurler des insultes (sale pédé surtout) dans le bus une fois, parcequ'un raveur au look toxico paumé lui avait involontairement touché l'épaule. Il aurait eu un fusil, il l'aurait flingué en direct.
Des gens de plus en plus terrifiés par ce que l'on voit et entend l'extérieur, donc tu le remarque dans ton commentaire, il y en de plus en plus...

Écrit par : Florian | mercredi, 11 août 2010

ça risque de se terminer en procès. Il faudra établir le rapport de proportionnalité des choses. 73 ans, je conteste que ce soit aujourd'hui un âge de "pépé" ...mais bon, il faudra effectivement voir son état de santé, s'il était vraiment en position de faiblesse.
Vu ainsi, il risque tout de même une condamnation sévère, car :
1- c'était en plein jour ( donc pas de réveil en sursaut ...)
2 - les filles n'étaient pas armées ( donc disproportion manifeste de la réplique)
à sa décharge :
1- il était peut être déjà un "pépé", son état précis reste à établir
2- elles ont pénétré dans la maison.
donc logiquement, la légitime défense ne devrait pas être retenue.

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 11 août 2010

"l'idée de tirer sur une femme ou une jeune fille m'est assez insupportable"

ça c'est du sexisme ordinaire ;-)

Écrit par : polluxe | mercredi, 11 août 2010

"l'idée de tirer sur une femme ou une jeune fille m'est assez insupportable"

Certes mais il faut reconnaître que l'on entend de plus en plus parler de filles ultra violentes.

"les deux jeunes filles n'étaient pas armées"

D'accord, mais pour notre papi, aucun moyen d'en être sûr . Une arme de poing c'est vite sorti.

"Le cambriolage s'est déroulé en journée, donc ni pénombre ni obscurité pour masquer des traits"

Rien n'est moins sûr. En été et en journée justement, il est courant (en particulier dans le sud et à l'heure de la sieste) de fermer ses volets pour se protéger de la chaleur. Faisait-il beau ce jour là?

Personnellement, vu la régularité avec laquelle on entend parler de cambriolage qui finissent en passage à tabac, coups de couteaux, meurtre, je ne vois pas pourquoi notre papi aurait du mettre sa vie en péril en prenant des pincettes avec deux petite voleuses.

"73 ans, je conteste que ce soit aujourd'hui un âge de pépé"

Faut voir ce qu'on appelle un pépé. A cet âge là l'état de santé d'une personne à l'autre et très variable, donc "?".
Je ne suis pas certain, d'ailleurs que l'âge soit vraiment un facteur à prendre en compte, ou du moins pas dans le sens "âgé élevé = circonstance atténuante". Je crois que je serais plus serein à l'idée de me faire planter à 73 ans sachant qu'il m'en reste 5 à vivre, qu'à 25 ans.
Je pourrais même cyniquement constater que ce papi est de cette génération qui nous livre une France dans un état disons... piteux.

Écrit par : Bernard | mercredi, 11 août 2010

Dommage que tu te poses la question. Je croise les doidts pour que tu sois cambriolé à plusieurs reprises... histoire de voir ta réaction. Surtout dommage que tu penses davantage aux délinquantes et non à ce papy et à sa famille. Mais ça, bien sûr, dans ta tête de bobo de gauche, ça fait masse!!!!!

Écrit par : Champ | mercredi, 11 août 2010

@L' hérétique,
Il faut avouer que les "faits divers et titres" faisant la une des journaux ne peut que favoriser, ce style de mésaventures^^^L'état paraissant incapable d'assurer la sécurité, "on" ne peut donc que compter sur soi-meme...!!! Après, xxx cambriolages et le ramdam médiatique, peut-etre cet homme là, a-t-il sur l'instant perdu toute mesure...
Y a-t-il similitude de faits avec: l'apparition de "milices" pendant italien ?? Je me souviens de conversations avec certains jeunes trèèès tentés d'en créer chez nous entre 2005/2007.

Écrit par : Martine | mercredi, 11 août 2010

Je pense que cet homme a eu peur tout simplement ! Qui que ce soit qui aurait le ou les cambrioleurs, il aurait tiré de toute façon : gamin, jeune fille ou délinquant multirécidiviste dangereux( C'est à la mode en ce moment le délinquant multirécidiviste) . La trouille ça empêche de réfléchir.

C'est dommage car du coup, il n'y a plus que des victimes.

Ce qui m'inquiète le plus, ce sont les réactions à ce" fait divers " à lire, à écouter
J'ai la convictions que certains ( de plus en plus nombreux à se lacher) espérent que ce pauv vieux prenne le maximum afin de justifier je ne sais quelle idéologie ( ou principe de vie pour certains ).

Tout en faisant comme si ils étaient de son coté.

Tordu, non ?

Écrit par : Teo Toriatte | mercredi, 11 août 2010

Assez d'accord Teo,
Je crois que cet homme là a eu peur, en effet, à cet age, "on" a une conscience accrue d'une certaine échéance^^^Et "le départ offert à ses yeux" ne devait pas correspondre à son souhait.

Écrit par : Martine | mercredi, 11 août 2010

@Polluxe, vous ai lu ici et chez Nico, bof^^^

Écrit par : Martine | mercredi, 11 août 2010

@ Bernard : nous sommes au mois d'août et je suis très paresseuse, donc, je me suis contentée de vous citer pour info la jurisprudence, et la façon dont s'est couramment apprécié dans les tribunaux. point barre. Aucun parti pris ici, ni commentaire perso.

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 11 août 2010

Bah, Mira tu devrais te relire^^^Chai pas clair, c'ke tu espiques...

Écrit par : Martine | mercredi, 11 août 2010

C'est surtout bourré de fautes ... bref ...
comment ça c'est pas clair ??? qu'est-ce que tu n'as pas pigé ?

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 11 août 2010

Bah, disons que j'ai mentalement corrigé les foootes.^^^
Bonne soirée Mira! :o))

Écrit par : Martine | mercredi, 11 août 2010

Oups Mira,
J'ai passé l'age des tests à la "c" ^^^

Écrit par : Martine | mercredi, 11 août 2010

@L'hérétique,
C'est bete rien à "f" de votre Oréade!!!

Écrit par : Martine | mercredi, 11 août 2010

Moi, je suis pas vieille à ce point, mais quand j'ai peur, je pense d'abord à me débarrasser de la menace pour moi, je pense au confort de la menace que bien plus tard, genre 2 ou 3h plus tard, voire 2 ou 3 jours.

Quand on t'agresse, si tu commence par être gentil c'est déjà fini. tu as pas le temps de discerner. Tu es pas dans un combat réglo de judo où il y a des règles: là, il n'y a aucune règle, tu le sais, les gens d'en face le savent, et tu penses à ta vie, surtout quand tu est fragilisé par l'âge ou parce que tu es une femme, ou si tu as quelqu'un à protéger, genre une femme, des enfants, ou simplement un chien.

Quand on est agressé, on ne sait jamais jusqu'où va aller l'agresseur. Et on a pas à subir ce qu'il a décidé de nous faire, puis réfléchir ensuite: moi, je crains plus que tout le viol, je pourrais tuer par peur d'un violeur, et un juge me dirait, "mais c'était pas grave, un viol, par rapport à un homicide": eh bien si, pour moi c'est pire, et qu'est-ce que je peux faire?

Parfois, je trouve qu'on aurait intérêt à se suicider plutôt que de vivre certaines choses que des gens ont à vivre.
D'ailleurs, il y a de plus en plus de gens qui se suicident, parce que cette vie, dans ces conditions, c'est vraiment pas possible: la police ne fait rien, mais en plus, elle nous interdit de nous défendre. C'est complètement pervers.

C'était mon quart d'heure où je hurle ce qui me fait peur. (et encore, j'habite même pas à Paris.)

Écrit par : do | mercredi, 11 août 2010

Bah, pas escortée par TP cette fois...^^^
J'adooore les perroquets, sauf qu'il conviendrait mieux qu'ils s'épanchent ailleurs sur la toile, quand l'essentiel a déjà été dit ici^^^ :pppp

Écrit par : Martine | jeudi, 12 août 2010

Un peu tard mon com... mais le poste quand même.
Ai une amie de 82 ans qui a eu la visite de jeunes voleurs à Rochefort. elle n'a pas sorti un fusil, mais ajouté une clé à sa porte.

La vie vaudrait-elle d'être continuée si on tue quelqu'un ? Allons-nous avoir une arme chez soi comme aux Stats et faut-il suivre l'idée de Sarko qui dit à Obama que les américains doivent se sentir chez eux en France... pour tout ? Que de questions ...

Au fait pourquoi la police n'a-t-elle pas mieux entendu ce monsieur ? autre question... maintenant elle doit l'entendre mais en garde à vue.

Dans le temps un monsieur de cet âge aurait mis du gros sel dans son fusil. :))))

Écrit par : Dany de Fanal Safran | jeudi, 19 août 2010

Les commentaires sont fermés.