Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les Sénateurs centristes repoussent le mode de scrutin pour l'élection des conseillers territoriaux | Page d'accueil | Mais pourquoi le Kung-fu n'est pas une discipline olympique ? »

lundi, 12 juillet 2010

Le comble de la rupture

Savez-vous ce qu'est le comble de la rupture (au moins à droite, en tout cas) ? C'est Villepin faisant campagne contre Sarkozy sur ce thème. Je me demande si la droite pourra refaire ce coup-là une fois encore, sachant que Sarko avait fait campagne contre Chirac et Villepin de cette manière.

Bien sûr, Villepin est loin de Sarkozy dans les sondages : il tourne à 7-10% et Sarkozy à 25-35% au premier tour. Mais bon, qui sait...

En tout cas, j'ai fait quelques comptes avec le dernier sondage IFOP :

Sarkozy : 26%

Villepin : 10%

=> droite à 36%

Marine Le pen : 11%

=> extrême-droite à 11%

Bayrou : 9%

=> centre à 9%

Total : 55%

Donc, il ne reste que 45% pour la gauche...La gauche n'est pas majoritaire dans ce pays. En admettant de compter Mélenchon dans les candidatures de gauche, et pas d'extrême-gauche, on obtient :

Aubry 26 + Duflot 4 + Mélenchon 5 = 35%

Avec Besancenot à 7%, l'extrême-gauche est aux alentours de 8-9% puisque je suppose qu'il doit y avoir une candidature LO.

Aubry gagne peut-être contre Sarkozy, mais ce n'est pas gagné pour la gauche qui demeure, à l'heure actuelle, et en dépit d'une cure d'opposition de bientôt 8 ans, toujours minoritaire...

Bref, s'il y a rupture, elle pourrait se faire à nouveau à droite ou...au centre, qui sait...

08:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : sondage, gauche, droite |  Facebook | | |

Commentaires

si tu additionne forcément la droite avec le centre, ce n'est plus le centre mais le centre-droit.Pas sur d'ailleurs que les électeurs du modem soient tous disposés a voter Sarkozy..,

Écrit par : romain blachier | lundi, 12 juillet 2010

Il faudrait additionner les 1 % de Besancenot à Sarko... c'est son pote!
T'es pas facteur à Neuilly par hasard !

Écrit par : Vous êtez les rois du Bobard | lundi, 12 juillet 2010

si la politique se résumait à une question d'arithmétique, nous ne serions pas là (las) à en parler...

pour mémoire, nous sommes passés en Sarkozie sur une base de 31% des votes exprimés au 1er tour, "ensemble, tout devient possible" - mais pour combien de temps?

aucun appareil à lui seul ne devrait être en mesure d'imposer son diktat à la population entière qu'il ne représente pas fidèlement. Pour autant, le rassemblement tant prôné et à droite, et à gauche, et au centre avance-t-il? non.

Une des raisons que je déplore à l'empêtrement dans ce cercle vicieux est que les appareils, pour servir l'ambition de leur champion(ne), cherchent le clivage afin de réduire l'étiage des autres, y compris alliés potentiels. Ainsi, le seul ersatz de rassemblement qui semble pouvoir s’opérer dans un régime de partis est par l’asservissement de vassaux par un parti dominant, et non par une construction consensuelle et respectueuse des aspirations de chacun.

Écrit par : Nicolas Mauduit | lundi, 12 juillet 2010

Comment ça se fait que Le Pen fille soit aussi haut dans les sondages ?

Écrit par : ValLeNain | lundi, 12 juillet 2010

Ce sondage, comme beaucoup d'autres, est biaisé.
Nous savons tous qu'il n'y aura pas aussi peu de candidats au premier tour, ni qui ils seront précisément.

@Nicolas Mauduit
Tout à fait d'accord sur les stratégies de paroisses.

@ ValLeNain
Parce que les dirigeants se trouvent être médiocres et que le peuple se rabat sur l'extrême droite, et une bonne partie de l'électorat de NS en a fait partie.
C'est également valable pour Besancenot que l'on disait fini.
Enfin, le FN, des électeurs votent pour lui, mais ils ne l'avouent pas, ce qui me fait dire en finale qu'il représente bien plus, 2002 à l'appui.

Écrit par : W.L. | lundi, 12 juillet 2010

Ah non !!
Electrice de Bayrou oui !!
Mais de la droite, sûrement pas !!

Écrit par : anne | lundi, 12 juillet 2010

Comment se fait-il que Marine Le Pen soit située aussi bas dans ce sondage ?

Voilà la vraie question...

Quant à Villepin, il va exploser en vol, c'est quasiment certain.

Écrit par : Didier Goux | lundi, 12 juillet 2010

@Didier,
Yep...

Écrit par : Martine | lundi, 12 juillet 2010

attention à ne pas exclure d'emblée les worst case scenario type le Pen vs Aubry au second tour.

Écrit par : Le Parisien Liberal | mardi, 13 juillet 2010

@Romain
Non, je ne les additionne pas. Simplement, aucune force n'est majoritaire à en croire ce sondage.
@Vous êtes les rois du Bobard
Comment l'avez-vous deviné ?
@ValLeNain et W.L
Elle est bien plus astucieuse que son père et l'antisémitisme ne l'intéresse pas (elle s'en fout des juifs, contrairement à son père). Elle est sur un créneau populiste, bien plus porteur que le seul créneau d'extrême-droite habituel.
Elle est plus sur un profil Ligue du Nord en Italie que FN. Cela peut faire des dégâts parce qu'elle peut râtisser large. A mon avis, elle va monter encore.
D'un côté elle est moins nocive que son père parce qu'elle n'est pas exactement d'extrême-droite sur l'échiquier politique, et de l'autre elle l'est davantage parce qu'elle bien plus susceptible de participer à une coalition des droites qui donnerait un sacré coup de barre sur sa droite (et exclurait évidemment les centristes).
@Parisien Libéral
Je n'y crois pas. Sarkozy a un socle électoral trop fort pour rater un second tour. En revanche, en 2017, il faudra faire gaffe...
@Didier Goux
se rallier, plutôt. Je n'ai pas confiance en lui.
@anne
:-) je sais que Bayrou a aussi des électeurs et électrices à gauche.
@Nicolas
Mais les clivages sont nécessaires au moins jusqu'à un certain degré, sinon tout le monde fait la même politique...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 15 juillet 2010

Sarko a besoin de réserves de voix... celles de l'extrême droite lui échappant en partie dans l'abstention, il a réalisé qu'il avait besoin de regonfler son centre pour pouvoir gagner en 2012. Donc, il fallait cesser de casser le modem... C'est dingue comme tout à coup les attaques de la droite contre bayrou ont cessé ! Bah. On verra si ça marche à nouveau...

NB : On n'a jamais vu des sondages deux ans avant la présidentielle qui avaient vu juste... On a toujours une surprise ! (bonne ou mauvaise, la surprise, mais comme on n'a eu que des mauvaises depuis des siècles, on est en droit d'en attendre une bonne en 2012 !)

Écrit par : Malaberg | samedi, 17 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.