Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Woerth est calomnié ? Qu'il porte plainte...! | Page d'accueil | Ah ! Woerth et la justice suivent mes bons conseils... »

mercredi, 07 juillet 2010

Enfants humiliés, cuisinier humilié ?

Elle en fait couler de l'encre, l'affaire des enfants de Venansault "humiliés" par un personnel de la cantine de la commune. Beaucoup d'encre, mais toujours dans le même sens : l'indignation générale envers ce cuisinier auquel des parents menacent de faire un procès et dont ils réclament la démission.

Sauf qu'entre les lignes, on comprend d'autres choses : ici et là, on évoque un permis à points mis en place pendant l'année, des élèves de plus en plus "turbulents"..."turbulents" ? Au point même que le personnel de restauration se soit senti humilié tout au long de l'année.

Il faudrait pouvoir les claquer ces parents qui veulent coller un procès à ce cuisinier mais qui ont béni de leurs remontrances sans doute affectueuses (et encore : si remontrances il y a eu !)  l'attitude infecte de leurs chéris.

Quand tout le monde braie dans le même sens, mon sentiment naturel est de penser qu'il y a anguille sous roche. Je pressens que l'année scolaire n'a pas été de tout repos pour ce cuisinier. Bien sûr, sa réaction est sans doute excessive, mais...combien d'humiliations répétées a-t-il subi pour en arriver là, avec l'imprimatur des familles de ces élèves ?

Et puis on comprend aussi, toujours entre les lignes, que les faits tels qu'ils ont été rapportés ont été grossis. Les journaux se sont empressés de titrer sur l'humiliation des enfants, laissant entendre qu'ils devaient ramper , et cetera. Bref, à les entendre, on aurait cru à un bizutage dans l'armée de conscription d'il y a 40 ans. Excessif aussi, sans doute, cette manière toute orientée de répliquer jusqu'à l'écœurement une histoire dont on n'a pas contrôlé la véracité...

Bon, heureusement, on peut avoir une idée de la vérité grâce au témoignage d'une mère d'un des enfants scolarisés dans cette école et fréquentant cette cantine, Florence Bonnamy. Elle l'a publié en commentaire chez le Figaro, je la copie ici :

On ne parle pas du personnel qui durant toute l'année scolaire a subi des humiliations par certains élèves qui malgré des exclusions, des avertissements n'ont pratiquement pas changé de comportement. La punition n'est peut-être pas appropriée mais le personnel est à bout et tout çà ne serait pas arrivé si les parents prenaient leurs responsabilités et apprenaient à leurs enfants ce que veut dire le mot RESPECT. Mes enfants sont dans cette cantine et s'ils avaient fait subir le quart de ce qu'à subi le personnel cette année, j'aurais honte de porter plainte contre le personnel qui rappelons-le, est là pour gérer une cantine et non pas pour éduquer des enfants. Chacun son rôle. Nous avons une cantine géniale avec des repas que beaucoup nous envient et tout çà va porter préjudice aux autres enfants. Merci à tout le personnel de vous occuper de nos enfants chaque jour afin de leur apporter une alimentation saine et équilibrée.

Merci à elle et chapeau pour son courage, celui d'avoir brisé la loi du silence, de la bonne conscience et du bêlement général !

08:04 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : venansault, école, cantine | |  Facebook | | | |

Commentaires

Beau billet. Ras le bol de ces parents indignes...

Écrit par : falconhill | mercredi, 07 juillet 2010

Vous avez raison de publier le commentaire de cette maman qui remet les choses à leur place .

Écrit par : cath37 | mercredi, 07 juillet 2010

Dans l'école de mon fils, un professeur agressé a eu aussi contre lui le déchaînement de la presse...
Et cela venait aussi de la mauvaise éducation de l'enfant.
Notre société est en pleine déchéance, et les plus jeunes de ses représentants, à cause du manque d'éducation, en sont le 1er exemple.
Si à la base cela ne va pas, l'avenir est foutu...

Écrit par : luciolebrune | mercredi, 07 juillet 2010

Complétement d'accord avec toi.

On sait effectivement comment peuvent être les enfants.

Quand j'entends le fils de mes voisins traité en deux phrases sa soeur de connasse et salope alors qu'il a dix ans (et elle 6) cela me choque un peu "l'oreille". Mais bon je suis peut-être vieux jeu..

Écrit par : christophehumbert | mercredi, 07 juillet 2010

si c etait mon gosse JE LE TUE et je suis serieux !!

Écrit par : zizifridolin | mercredi, 07 juillet 2010

C'est n'importe quoi cette histoire, je ne vois même pas ou est l'humiliation.

Les gamins, ça a du es faire marrer plus qu'autre chose.

J'ai vu des truc similaire dans ma scolarité, notamment un prof qui faisait faire le tour de la classe à 4 pattes au retardataire. Hé ben ça les faisait marrer (même s'ils n'y prenait pas gout, fatiguant surement)

D'ailleurs s'ils avaient eu le choix entre ça et des lignes, je ne doute pas de ce qu'ils auraient choisi...

J'ai aussi vu un cas où un prof avait dépassé les bornes, mais là évidement, un seul élève était visé et n'a pas parlé. (C'était moi).
Hé bien je peux vous dire que cette situation là était carrément différente et bien identifiable.

Donc je plussoie mille fois ton article.

Écrit par : Florian | vendredi, 09 juillet 2010

Écrire un commentaire