Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Équipe de France de football sur facebook | Page d'accueil | L'étrange profil d'un des accusés de Villiers le Bel »

mardi, 22 juin 2010

Belleville entre les lignes...

Tout de même ! Il a fallu que je surfe sur le blogue d'un anarchiste local pour enfin savoir ce qu'il se passe vraiment à Belleville. Oh, ce n'est pas compliqué. A vrai dire, j'avais comme un doute en lisant les journaux.

Tiens, par exemple, ils ont tous titré que les manifestants étaient des «Chinois» (en fait des Sud-Asiatiques : Indochinois et Chinois). Mais pas un seul n'a précisé que le petit groupe de «contre-manifestants» venus attaquer les manifestants étaient des Maghrébins. Beaucoup trop peur qu'on les taxât de vilains racistes, fassîsstes et tutti quanti... Faut interpréter le billet de l'anar : jeunes = racaille pas majeure d'origine nord-africaine.

En fait, c'est simple : il y a une cité juste à côté de Belleville. Dans cette cité se trouvent concentrés des Maghrébins et des Africains. Cette cité est constituée de gens avec peu ou pas de revenus. La délinquance y est forte. Une minorité agissante vient foutre le bordel à Belleville. Comme la minorité est symptomatique de la cité, évidemment, elle est constituée à 90% de Maghrébins et d'Africains. D'où la colère des Asiatiques du quartier qui se font agresser sans réactions des forces de police. Pire, pendant le manifestation, une racaille pas majeure a volé un sac à une femme : les manifestants ont voulu le remettre à la police, et ces abrutis trouillards de flics locaux l'ont remis tout aussi sec  en liberté.

Faut pas s'étonner que les habitants aient la haine ensuite. Pire, ce sont même eux qui se sont fait embarquer ensuite. Faut voir comment le libertaire local essaie de botter en touche sur son blogue. Quand c'est maghrébin ou africain, ça doit forcément être gentil.

Qu'est-ce que ce politiquement correct peut m'exaspérer. Les Maghrébins et les Africains tranquilles seront les premiers à faire les frais de ces tentatives d'étouffer la vérité.

Il faut dire que la vermine locale s'attaque aux femmes enceintes, aux femmes avec poussettes, volant et agressant sans vergogne. On trouve des témoignages très édifiants dans les commentaires de l'article du Figaro.

Quand ce sont des Asiatiques qui sont victimes d'agressions, comme le dit très justement Anh Dao Traxel (tiens, pour une fois, Libération fait son boulot, du journalisme), la fille adoptive de Chirac, il n'y a pas un mot de protestation de la gauche (mais de la droite aussi) bien-pensante.

Eût-il été question de l'agression d'un Maghrébin ou d'un Africain qu'on eût entendu le ban et l'arrière-ban de toute l'extrême-gauche, des syndicats, des Verts et des dégoûlinants de toute sorte.

Cela dit, j'ai lu sur le blogue que je cite une réaction édifiante, celle d'Arabesque :

J’habite le quartier depuis plus de 20 ans et je confirme que, depuis quelques mois, nous vivons un enfer.
Les femmes chinoises sont effectivement les victimes désignées des vols à l’arraché. Les jeunes qui commettent ces agressions misent sur le fait qu’elles peuvent être en situation irrégulière et qu’elles ne porteront pas plainte.
Mais elles ne sont pas les seules cibles et les actes de délinquance se multiplient d’une façon inquiétante à l’échelle d’un seul groupe d’immeubles : agressions sur les personnes (depuis janvier, un jeune a perdu un oeil, un autre a été arrosé d’essence et brûlé vif, un troisième a été tabassé et ils lui ont pris son vélo, une voisine a été agressée sur son palier), cambriolages, dégradation des locaux, trafics divers, tapage nocturne permanent, attaque de magasins etc.
Les gens ont peur des représailles et ne bougent pas.
A noter : nos courriers au Maire de Paris, au Préfet, à la Maire et au commissaire du 20ème restent sans réponse !
Et lorsque nous appelons la police, elle se déplace de plus en plus rarement
.

On peut comprendre, à mon avis, l'exaspération des locaux : la police est championne pour débarquer à l'improviste et embarquer quelques Africains ou Chinois sans papiers, mais quand il s'agit d'assurer sa mission essentielle, la protection des citoyens et résidents, plus personne.

Bref, il s'agit de sanctionner définitivement la racaille : si jamais certains des agresseurs n'ont pas encore la nationalité française, il faut la leur interdire définitivement. Pour les autres, la prison et des amendes, et la suppression des aides sociales pour leurs familles quand ils sont mineurs. Bon sang, si on la mettait en place, cette nationalité à points, comme on pourrait se prémunir durablement pour l'avenir.

Un dernier point, toutefois, pour éviter de verser dans de la simplification à outrance :  Maghrébins et Africains se trouvaient à Belleville bien avant que les Asiatiques ne s'y installent. Je ne cherche pas à minimiser les phénomènes de violence, qui sont clairement l'expression d'un racisme maghrébin et africain local, mais, on doit aussi comprendre que, fût-ce par une voie délinquante, les communautés maghrébine et africaine cherchent sans doute à lutter aussi contre un recul de leur territoire originel. Elles n'en ont pas moins une responsabilité écrasante. A elles de faire le ménage en son sein si elles veulent être crédibles.

Ce qu'on peut déplorer, in fine, c'est que se soient développées des logiques communautaristes sur notre sol. La concentration des populations en un même endroit, une immigration excessive en sont les premières causes. Il faudra du temps, des politiques volontaristes d'un côté, et très fermes de l'autre, pour résorber le mal.

Commentaires

C'était très clairement une manif/émeute réactionnaire, et le fait qu'elle ait été le fait d'une majorité d'asiatique ne change strictement rien.

Écrit par : Front de Gauche 2012 | mardi, 22 juin 2010

Politiques volontaristes : c'est un oxymore
En ce moment l'animal politique vit comme Front de gauche avec des oeillères, refusant de voir que le monde a changé depuis quelques dizaines d'années.

Écrit par : Vlad | mardi, 22 juin 2010

je suisdaccord avecvous sur les gestes des polciers ils narrive jamais a temps dans ces endroits meme si laction passe devant ces yeux ils nevoit pas, ils n interveinnent quequand la situation complique'pas pour arreter les voleurs[souvent Maghrébins et Africains] mais plutot pourles aider a senfuit.
doit t on croitque LES PROTECTEURS DE CIVILE ENCOURAGE cesVOLEURS,DELINQUENTS de RECOMENCER
pas difficile a croit que les victimes [souvent asistiques] les accuse detre rasiste.

Écrit par : XXXXXXX | mardi, 22 juin 2010

"vit comme Front de gauche avec des œillères"

Il s'agit pourtant bien d'une manifestation qui aurait pu dégénérés en le lynchage de quelques personnes. C'est cela que vous voulez ?

Écrit par : Front de Gauche 2012 | mardi, 22 juin 2010

@Front de gauche
La manifestation est la conséquence directe d'un état n'assurant plus la protection de ses citoyens. Que préconisez-vous ? Continuer ainsi de plus belle ? Niez-vous donc les nombreuses violences relatées depuis des années dans ce quartier ? Votre idéologie vous rend-elle aveugle au point de penser que 8000 manifestants sont dans l'erreur absolue ? Je ne comprend pas ce déni manifeste.

Écrit par : Vlad | mardi, 22 juin 2010

"La manifestation est la conséquence directe d'un état n'assurant plus la protection de ses citoyens."


Je suis enfin content que des néolibéraux admettent le recul de l'état jusqu'à sa quasi disparition dans certain endroit.


"que préconisez-vous "

Je l'ai déjà expliquer ailleurs, plus de solidarité et d'humanité. La violence se développe avec la misère, misère crée par l'on sait qui. Malheureusement, éléctoralement la droite à tout intérêt à voir ce genre de chose se produire. Il suffit de voir que tout les sites d'extrême droite ont relayés ce genre de truc, voir participer à la manif.

Écrit par : Front de Gauche 2012 | mardi, 22 juin 2010

J'ai écrit un article hier soir (paru ce matin)sur le même sujet : je te linke donc, ton article apportant d'intéressantes informations :)

Merci.

(cf http://wp.me/pEiuL-Tn )

Écrit par : h16 | mardi, 22 juin 2010

@Front de gauche
Je suis libéral moi ? Heureux de l'apprendre.
Quelle blague, ça rime à rien ces étiquettes : encore du communautarisme !
Ainsi donc l'homme serait bon par nature...J'ai travaillé 5 ans dans le 93 au smic, 3h30 de métro/RER/Bus par jour en transport A/R. En 5 ans j'ai vu pleins de racailles foutre la merde impunément dans le centre commercial, quotidiennement, je pourrais écrire un roman Mr l'idéaliste. Lorsqu'un vigile (au smic) pétait un plomb en lui éclatant le talkie-walkie sur le crâne il était viré et avait droit à un procès. En attendant tous les vendeurs de cette zone commerciale (au smic) se faisaient insulter, parfois tabassé et jusque dans les putains de RER qu'il fallait prendre pour rentrer le soir après une journée d'honnête labeur.
Ces racailles n'étaient pas au smic, elles avaient des fringues de luxe, des montres de luxe, et vivaient chez papa-maman.
Répondez-moi maintenant pourquoi tout ce beau monde au smic ne basculait pas dans la délinquance ? Autre chose, pourquoi ces racailles prenaient un malin plaisir à dézinguer plutôt le petit blanc, le petit jaune que les autres "refrê" ??
Me la faite pas avec votre théorie de la pauvreté=misère=délinquance.
Vos idéologies sont assassines : elles nient la réelle misère des gens, que vous méprisez en réalité, enfermés que vous êtes dans vos certitudes d'un autre âge.
Sur ce, je ne vous répondrais plus, je ne parle qu'accessoirement aux trolls

Écrit par : Vlad | mardi, 22 juin 2010

Ah oui, j'oubliais : c'était il y a 16 ans exactement. Rien n'a changé, c'est encore pire.

Écrit par : Vlad | mardi, 22 juin 2010

"Ainsi donc l'homme serait bon par nature..."

Le système capitaliste pervertit énormément les gens en instaurant la guerre de tous contre tous pour profiter à certains.


" Lorsqu'un vigile (au smic) pétait un plomb en lui éclatant le talkie-walkie sur le crâne il était viré et avait droit à un procès."

Ce vigile a donc agressé une personne. Il doit donc être puni.


Par contre bizarrement vous accepter la maigre pitance que les capitalistes vous laissent. Aucune réaction là.


"Ces racailles n'étaient pas au smic, elles avaient des fringues de luxe, des montres de luxe, et vivaient chez papa-maman."

L'absence de politique sociale, d'insertion et de boulot favorise donc la délinquance comme je le disais. Par contre il est évident qu'une fois que ce système plus juste sera installer, les délinquants devront être punis.


"Autre chose, pourquoi ces racailles prenaient un malin plaisir à dézinguer plutôt le petit blanc, le petit jaune que les autres "refrê" ??"

C'est un préjugé raciste que vous avez là.


"Me la faite pas avec votre théorie de la pauvreté=misère=délinquance."

C'est pourtant le cas. Il suffit de voir ce que l'on appelle la banlieue.

Écrit par : Front de Gauche 2012 | mardi, 22 juin 2010

@heretique : tu feras attention, je crois qu'un petit troll caricatural laisse des cacas partout.

Écrit par : h16 | mardi, 22 juin 2010

"Le système capitaliste pervertit énormément les gens en instaurant la guerre de tous contre tous pour profiter à certains."

Ah bon? Les khmers rouges étaient capitalistes? Mao aussi? Lénine aussi? Hitler aussi? Robespierre aussi?
Ah ces salauds de libéraux, ils se cachent vraiment partout!

Le "Mal" ne divise pas l'humanité en deux, mais chaque homme.

Un peu moins de mauvaise foi.

"Par contre bizarrement vous accepter la maigre pitance que les capitalistes vous laissent. Aucune réaction là."
Rien ne t'empêche d'en devenir un, c'est toute la "beauté" du capitalisme...

"L'absence de politique sociale, d'insertion et de boulot favorise donc la délinquance comme je le disais."

Ah bon... Donc les riches ne truandent jamais? Ils ne tuent jamais leurs femmes ou leurs maris? ...Le Mal serait lié à la pauvreté? mais alors pourquoi les riches capitalistes seraient-ils méchants et fauteurs de guerre? Cela manque de cohérence avec votre première phrase, non?

"Par contre il est évident qu'une fois que ce système plus juste sera installer, les délinquants devront être punis."

Où est-il ce système juste? sur quoi est-il construit? Parce que moi aussi je n'aime ni la guerre, ni la famine, ni le choléra, ni le SIDA etc... Mais comment fait-on?

"C'est un préjugé raciste que vous avez là."

C'est raciste de désigner un sous-ensemble de personnes non par leur être mais par leurs faits, à savoir agresser des gens, choisis par eux sous critère de couleur? Ce ne sont pas eux les racistes?

"C'est pourtant le cas. Il suffit de voir ce que l'on appelle la banlieue."
En pleine crise footballistique, faut pas manquer d'air pour la sortir.

Rappel : une corrélation n'est pas une cause
A recopier 1000 fois sur votre cahier...

Écrit par : Marc | mardi, 22 juin 2010

En tout cas, c'est sûr que si les policiers ne font plus leur boulot, c'est des milices qui le feront, et là, les règles, la justice, les procès avec avocats, ça ne sera plus la norme.

donc si, sous prétexte de défendre un catégorie de personnes, on les incite à agresser et voler parce qu'on n'ose plus les punir quand ils le font, on ne leur rend pas service, car on attise la haine contre eux. Personne ne supporte l'injustice : les gens se révolteront et ce sera des violences bien plus graves.

Je ne comprends pas que des gens défendent un système injuste sur la simple base d'une idéologie qui a traversé la tête d'un intello plein aux as, qui n'avait jamais seulement été confronté à ces situations!

C'est bien gentil, vos théories sur ce que devrait être la société idéale, mais quand des femmes se font violer ou agresser, elles ne pèsent plus rien: il faut absolument protéger les personnes. Et ceux qui disent qu'on le fera plus tard, quand tout sera idéal, j'aimerais que ce soit plutôt eux qui se fassent violer à la place de ces femmes: ils verraient si leur rêve de société a toujours le même goût après!

Écrit par : une femme | mardi, 22 juin 2010

@ une femme
Bien parlé. Merci pour votre témoignage. Rassurez-vous, les intellectuels fumeux du genre du frontdegauche2012 ne sont plus qu'une toute petite minorité. Les Français partagent votre point de vue, croyez-moi.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 22 juin 2010

---
Un tit bonjour en passant l'Hérétique.

Fais gaffe, tu es en train de perdre tes lecteurs de "gauche" (enfin, ceux qui savent lire... ah ah...)

Sinon, j'aime toujours ces notes qui bousculent les "bien-pensants" non-violents, non-racistes et couilles-molles...

Je savais pas que les Chinois de Belleville étaient d'extrème-droite et racistes.
Encore des méchants bouddhistes intolérants et islamophobes.

La police doit interdire les "Apéros saké-soja" à la Goutte d'Or !!
---

Écrit par : Chriz | mercredi, 23 juin 2010

---
Un tit bonjour en passant l'Hérétique.

Fais gaffe, tu es en train de perdre tes lecteurs de "gauche" (enfin, ceux qui savent lire... ah ah...)

Sinon, j'aime toujours ces notes qui bousculent les "bien-pensants" non-violents, non-racistes et couilles-molles...

Je savais pas que les Chinois de Belleville étaient d'extrème-droite et racistes.
Encore des méchants bouddhistes intolérants et islamophobes.

La police doit interdire les "Apéros saké-soja" à la Goutte d'Or !!
---

Écrit par : Chriz | mercredi, 23 juin 2010

Salut Chriz

Franchement, je pense que les lecteurs de gauche en ont ras le bol aussi de l'insécurité. L'extrême-gauche et la gauche de la gauche sont toujours aussi démagogues sur le sujet, pas mal de verts libertaires ou non, les intellectuels et les journaleux de gauche également, mais en ce qui concerne la gauche raisonnable (socialistes) je pense qu'il y a eu une évolution, au moins pour une part d'entre eux.
Avec des Valls ou des Collomb, par exemple, je ne crois pas avoir de divergences de vue de fond.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 23 juin 2010

A L'Héré : excellent billet. Les chinois n'ont jms fait chier personne, comme quoi ce n'est pas une question de couleur de peau.

Écrit par : LCDM | mercredi, 23 juin 2010

@LCDM
c'est évident. Toutefois, une petite remarque : socialement, les chinois émigrés et les maghrébins émigrés ne sont pas identiques.
Les premiers étaient éduqués, les seconds venaient de milieux miséreux dans leur pays d'origine. Ils n'évoluent d'ailleurs pas du tout dans la même sphère professionnelle. La preuve : examine bien les professions des Asiatiques que tu connais, même celles de la première génération, et celles des Maghrébins ou Africains, et tu verras tout de suite que ce que je dis est vrai.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 23 juin 2010

je ne dis pas que tu dis que c'est une couleur de peau mais je voulais insister sur le fait que les asiatiques ne font chier personne... question de respect pour le pays d'accueil

Écrit par : LCDM | mercredi, 23 juin 2010

@LCDM
Nom de Zeus, quelle tête de bois ! :-) Certes, mais considère l'origine sociale des immigrés de chaque zone, et tu comprendras alors que ce n'est pas le pays d'origine mais plutôt la classe sociale qui fait le problème de comportement ensuite...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 23 juin 2010

@LCDM
Sinon, mis à part ça, qu'est-ce qu'on est bien entre droitiers :-)

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 23 juin 2010

Je lis mais alors, vraiment du n'importe n'awak dernièrement ici^^^

Écrit par : Martine | mercredi, 23 juin 2010

A l'Héré : je ne suis pas si sûr du fait que les chinois sont des émigrés au départ aisés mais si tu le dis... A prouver.

Écrit par : LCDM | mercredi, 23 juin 2010

@LCDM
eh oh, j'ai pas dit aisé. Mais pas non plus des ouvriers agricoles comme l'étaient les premiers immigrés du Maghreb.
Plutôt des commerçants, je pense, ou, en tout cas, des urbains et dans cette sphère-là. Les paysans chinois ne sont jamais allés plus loin que les grandes villes chinoises.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 23 juin 2010

Je suis d'origine chinoise, première génération née en France. Et pour tout dire, mes parents n'ont jamais mis les pieds au lycée et ont commencé à travailler dans les champs à l'âge de 14-15 ans. Maintenant, après 25ans passés en France à trimer, j'ai de quoi être plutôt admiratif de tout ce qu'ils ont pu accomplir.

Écrit par : WK | jeudi, 24 juin 2010

Pareil de mon coté. Mes parents sont arrivé en France il y a près de 30 ans maintenant, je suis né en France, ai grandi à Paris dans le quartier du 3/4/11eme arrd, et effectué 99% de mes études en France. Mes parents n'étaient pas du tout aisé en terme de classe sociale avant d'arriver en France (A l'époque, dans les villages principalement, seul certaines personne étaient _autorisés_ à aller à l'école...), la plupart des familles des gens de leurs générations ont sacrifié toutes leurs économies pour "envoyer" un de leurs enfant en France, dans l'espoir qu'il y trouve un travail, pour sortir la famille de cette misère. Aujourd'hui, mes parents sont commerçants, ne perçoivent pas d'aide de l'état, paient leurs impôts, et m'ont aidé à payer mes études, chose qu'ils n'ont pas pu faire eux même. En arrivant en France en revanche, mes parents ont bénéficié des aides de l'état (chose que je trouve formidable en France).

@l'hérétique:
"Les paysans chinois ne sont jamais allés plus loin que les grandes villes chinoises." Faux. Ma mère est issue d'un tout petit village de paysans. Le 3/4 de mes amis d'origine chinoise sont également issus des campagnes... La raison pour laquelle ces personnes ont quitté la Chine: pas de travail, volonté de sortir de leur misère (La plupart des gens des classes sociales plus élevés en Chine n'avaient aucun intérêt à s'aventurer à l'étranger...). En terme d'éducation, je doute qu'ils aient eut plus d'éducation que les premiers immigrés du Maghreb. D'autant plus que, un Chinois qui arrive en France ne parle souvent pas Français. Je ne crois donc pas que l'éducation et la classe sociale soient la raison pour laquelle les immigrés d'origine asiatique s'intégreraient mieux en France que les immigrés d'origine nord Africaine.

Écrit par : Pascal | vendredi, 25 juin 2010

@Pascal
et vous pensez vraiment que c'est le cas de la plupart des immigrés chinois ? C'est étrange, il me semblait avoir lu une étude spécifiant que c'étaient des Chinois des villes et non des campagnes qui étaient venus en France.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 25 juin 2010

@l'hérétique
Je le pense, oui. Peut être que je ne suis pas dans le vrai, mais mes propos sont basés sur mon expérience dans cette communauté dans laquelle j'ai un pied depuis 25 ans.

Écrit par : Pascal | samedi, 26 juin 2010

@ frontdegauche:" misère crée par l'on sait qui". Par "Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom" ? vous lisez trop H. Potter.

" Malheureusement, éléctoralement la droite à tout intérêt à voir ce genre de chose se produire." La gauche aussi, comment affaiblir la droite ...en renforçant le FN.
Les racailles et certains de gauches sont les idiots utiles du FN. Mais à force de jouer avec le feu, elle s'est fait dépasser par Lepen en 2002.


" Il suffit de voir que tout les sites d'extrême droite ont relayés ce genre de truc, voir participer à la manif". Moi ce qui me pose problème c'est que les gens de gauche sont muets sur cette question. Rien ne vous empêchait de manifester à leur côté et de prêcher la bonne parole "les agresseurs sont en fait les vrais victimes (de la misère), c'est à la société de s'excuser envers ces enfants de 18 ans qui ne font que chapardés en bande (les coquins) les sacs des femmes seules etc etc".

Les propos racistes, c'est comme la misère, c'est ce qui est le mieux partagé. Le Front de gauche n'est donc pas épargné.

Écrit par : Erine | dimanche, 27 juin 2010

La racaille est l'allié naturel du flic : sa raison d'être, ce qui permet au grand organisateur de l'oppression capitaliste, l'état, de justifier caméras et flics à plein seaux (t'as déjà vu une crise économique dans la sécurité, toi ?). Il est naturel que Police et Justice tolèrent les petits voleurs : sans eux, justifier leurs petits emplois de gardiens du système serait plus difficile.

Écrit par : Pezz | mercredi, 30 juin 2010

Les commentaires sont fermés.