Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Matraque et gnouf pour les violeurs et leurs complices ! | Page d'accueil | Voies sur berges, Delanoë déterminé à congestionner Paris ! »

jeudi, 15 avril 2010

Les petits branleurs, les jeunes nanas et la pilule

Olympe me demande ce que je pense des vidéos du Ministère de la Santé pour sensibiliser les garçons aux risques d'une grossesse non désirée. Eh bien elles m'ont bien fait rigoler. A vrai dire, j'ai une vision assez peu optimiste du sens de la responsabilité des jeunes mecs. Ce sont pour la plupart des branleurs incapables une fois sur deux d'enfiler une capote. Non seulement ce sont des branleurs parce qu'ils ne se prennent pas en main et comptent sur les jeunes nanas, mais en plus, quand la grossesse se produit, ce sont des faux-jetons qui se barrent en laissant les minettes se dépatouiller toutes seules. En fait, la meilleure chance que puisse avoir un garçon, dans ce cas-là, c'est d'avoir un père qui lui colle une tarte dans la gueule, non pour le punir des effets de son imprudence, mais pour l'inciter à ne pas être lâche en abandonnant mère et enfant et à se conduire ainsi en homme. Et un vrai. Parce que pour moi, l'homme véritable, ce n'est pas celui qui pisse le plus loin, mais c'est celui qui assume, et notamment son enfant quand il en a un. Malheureusement, de tout ce que je vois et j'entends, je constate que les petits cons (et aussi les grands, d'ailleurs) se cassent lâchement dans 95% des cas.

Olympe écrit : Je trouve ces nouvelles vidéos plutôt dures pour les garçons (ceux de la vraie vie qui ne tombent pas enceints). L'image renvoyée est celle de jeunes peu responsables qui partent en courant à l'annonce de la grossesse ou reportent toute la responsabillité sur la fille qui a oublié de prendre la pilule ou " qui ne pensent qu à ça , au cul.

Ben oui, Olympe : c'est exactement ça, et je trouve que les concepteurs de la vidéo ont tapé dans le mille en inversant les rôles. Tiens, je me rappelle de Maria Montessori entamant son oeuvre magistrale sur le pouvoir absorbant dans son livre l'Enfant : elle y considère que les bébés sont des êtres extraordinaires et qu'il est un honneur pour les adultes de pouvoir s'en occuper. C'est aussi mon avis, mais ces petits cons n'ont pas l'air de s'en rendre compte. Rien de tel qu'une bonne branlée pour élargir le champ de leur conscience. J'ai confiance en mes fistons, mais je peux assurer que si jamais, plus grands, cela devait leur arriver, je ferai en sorte qu'ils assument leur statut de père, quel que soit leur âge.

Ceci dit, j'ai cru comprendre que c'était une chaîne. Je vais donc demander l'avis de quelques potes blogueurs, et comme je sais que dans le tas, il y des jeunots, ils vont s'y coller, n'est-ce pas, David et Vincent ? Je ne veux pas rater l'avis de Didier Goux s'il accepte de s'y coller, de même que celui de Vlad et de Chriz, avec ses bondieuseries (rien de tel qu'un bon ramassis de blogueurs aussi droitiers que moi pour répondre à une question de ce genre).

22:34 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : grossesse, contraception |  Facebook | | |

Commentaires

Là tu sombre dans les clichés...
"les jeunes mecs"... "les jeunes nanas"
Faudrait arrêter les généralités...
Je te trouve de plus en plus aigri...

Écrit par : KaG | jeudi, 15 avril 2010

Salut KaG
Il n'y a plus de frein à ma droitisation :-) Sérieusement, ce ne sont pas des clichés. Quand des garçons trop jeunes deviennent pères, ils se comportent en lâches à presque tous les coups et laissent les jeunes filles se démerder toutes seules.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 15 avril 2010

@l'hérétique
Je n'ai pas vu les vidéos, donc je n'en pense rien a priori.
Cependant, une de tes phrases m'a surpris :
"...Non seulement ce sont des branleurs parce qu'ils ne se prennent pas en main.."
Quel mode opératoire alors ?...

Écrit par : Lorenzo | jeudi, 15 avril 2010

@KaG
et au fait, le cliché, c'est plutôt "c'est de la faute de la fille, elle n'avait qu'à faire gaffe".

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 15 avril 2010

"ce sont des branleurs parce qu'ils ne se prennent pas en main" :-))

Écrit par : polluxe | jeudi, 15 avril 2010

@Lorenzo
C'est une histoire d'éducation et d'exemple familial : s'ils ont eu un père qui a assuré, ils ne se déroberont pas.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 15 avril 2010

@polluxe
ça, quand je l'ai écrit, je me suis dit : t'as du pot s'il n'y en a pas un ou une qui ne relève pas...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 15 avril 2010

C'est même pas de la droitisation... C'est la limite de la connerie.
Après entre un jeune père incapable de gérer un môme et pas de père du tout. La 2nde option n'est peut être pas la pire.
J'ajoute qu'il y en a BEAUCOUP plus que 5% qui assument ce genre de choses, en tout cas dans tous les exemples que j'ai pu côtoyés.
Et pour finir, je donnerais juste comme conseil aux mecs de penser aux capotes. Ça leur évitera de se faire piéger (car ça aussi ça arrive...beaucoup plus souvent qu'on ne le pense d'ailleurs).

Écrit par : KaG | vendredi, 16 avril 2010

Je crois que je devrais peut-etre offrir casques et autres rembourages à vos fils ? :)
Le mieux est d'en parler régulièrement avec eux, et puis il n'y a pas que les BB, il y a aussi les maladies.
Bon je sors fissa, au cas ou... :D

Écrit par : Martine | vendredi, 16 avril 2010

Pour ma part autant le jeune que la jeune sont responsables, il existe tellement de moyens de contraception qu'un bébé non prévu ne devrait plus exister dans notre pays. Moi même pour les filles et si j'avais eut des garcons les deux sexes recevrait une telle torglolle qu'ils s'en souviendraient toute leur vie, c'es tau garcon d'avoir une capote et à la fille de dire NONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN quand il en a pas, sinon elle prend la pillule.

Écrit par : Hermes | vendredi, 16 avril 2010

@KaG
Quand ce sont des ados, les garçons sont systématiquement aux abonnés absents. Je vais te trouver les statistiques, tu vas faire un bond en les découvrant.
Si la première option est un père maltraitant, en effet, mieux vaut la deuxième, mais en dehors de ce cas, mieux vaut avoir un père même défaillant que pas de père du tout.
@Martine
Oui, vous avez raison, mais pour l'instant, ils sont encore très jeunes.
@Hermès
La vache, vous n'y allez pas par quatre chemins :-) Personnellement, je m'en voudrais d'accueillir un bébé par une torgnole au père ou à la mère. En revanche, il va de soi qu'ils doivent assumer leur enfant. Ça, en revanche, on peut les y aider.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 16 avril 2010

Polluxe : vous m'énervez à m'avoir piqué l'astuce vaseuse que je comptais faire !

Bon, sinon, je crois que je vais sortir le joker, pour la chaîne. dans la mesure où, n'ayant pas d'enfant d'aucun âge, et étant d'une nature profondément égoïste et déplaisante, je me contre-pignole de ce que les ados peuvent faire de leurs bites z'et foufounes réunies.

Je pense néanmoins que la contraception qui était un problème exclusivement féminin au départ, et à juste titre (c'était ELLES qui tombaient enceintes), devrait concerner de plus en plus les garçons, dans la mesure où n'importe quel test ADN peut les piéger comme des rats.

La sodomie me semble une solution palliative tout à fait envisageable.

Écrit par : Didier Goux | vendredi, 16 avril 2010

@Didier Goux
:-D Toujours une solution aux problèmes de société, à ce que je vois :-)

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 16 avril 2010

Une fois n'est pas coutume, je trouve ces video un peu faciles, et je vais t'expliquer pourquoi, dans le cas général bien entendu:
1. une femme enceinte c'est la responsabilité des deux. Cela dit, enceinte ne veut pas dire accoucher. Accoucher veut dire que la femme a décidé de rester enceinte et d'accoucher. Or c'est là que le bas blesse: qui décide de rester enceinte et mettre un enfant au monde? L'homme, la femme ou les deux?
2. Plutôt qu'un long discours je te soumettrais ce que donnerait 3 spots inverses:
SPOT1: Un homme qui demanderait à une femme enceinte: "tu sais qui est la mère?"
SPOT2: Deux hommes entre eux:
Le premier: "Je vais être papa!"
Réponse du second: "Génial! Tu l'as dit à ta petite amie?"
SPOT3: Deux hommes entre eux:
Le premier: "J'ai décidé d'avoir un enfant"
Le second: "Ah bon? Tu as une nouvelle copine?"
Le premier: "Non, je vais en trouver une qui soit bien, tu vois, qui ait un bon QI et tout, je couche avec elle jusqu'à être enceinte, je la largue et bingo!"
A toi d'imaginer les slogans.
Conclusion: se méfier des raccourcis astucieux mais totalement frauduleux de la communication affective. Elle pousse à la réactivité, mais pas à la réflexion, et oriente l'éventuel débat sur des pistes qu'elle aura balisé à l'avance. Ce n'est pas de l'information, ce n'est pas le fruit d'une réflexion, c'est de la manipulation. Rien d'autre.
Comme nous sommes humains, il n'est pas rare que les meilleurs esprits se fassent avoir.
Dernier point. Ce qui ne veut pas dire que le sujet soit en soit mauvais ou inutile ou même futile. Non.

Écrit par : simple citoyen | vendredi, 16 avril 2010

mon idée n'était pas de lancer une chaine mais d'avoir l'avis de blogueurs (que j'ai choisit plutot jeunes pour ce que j'en sais) mais pourquoi pas .
j'ai des filles et des garçons qui ont l'age des clips (à peu près) et je trouve que la situation de parents de garçons n'est pas plus confortable.

Écrit par : olympe | vendredi, 16 avril 2010

Ma première impression à la vue des vidéos avait été mitigée, mais bon je ne peux m'empêcher d'être bourrin devant des vidéos moralisatrices. Reçu 5 sur 5 pour la chaîne, je tacherai d'approfondir ma réflexion. Pour ce qui est des géniteurs super lâches qui disparaissent dans la nature je ne suis pas le mieux placé pour en parler, j'en ai eu un qui a eu cette riche idée. En donnant mon avis, je risque de les démonter.

Écrit par : Vlad | samedi, 17 avril 2010

@Vlad
Justement, cela donne d'autant plus de poids à ton témoignage !

Écrit par : l'hérétique | samedi, 17 avril 2010

@simple citoyen
Je ne vous suis pas : vous prêtez tout de même beaucoup d'intentions et de calculs aux jeunes filles et aux femmes...
Je ne suis pas sûr que cela soit de la manipulation mais plutôt une invitation à réfléchir aux comportements masculins, justement.
@Olympe
chhht, tu vas griller ma couverture de vieux débris bedonnant !
Pourquoi tu trouves que la situation des parents de garçons n'est pas confortable ?

Écrit par : l'hérétique | samedi, 17 avril 2010

IL faudrait en parler à Jean-Luc Lahaye !

Écrit par : Tietie007 | jeudi, 30 juin 2011

Les commentaires sont fermés.