Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 15 avril 2010

Les petits branleurs, les jeunes nanas et la pilule

Olympe me demande ce que je pense des vidéos du Ministère de la Santé pour sensibiliser les garçons aux risques d'une grossesse non désirée. Eh bien elles m'ont bien fait rigoler. A vrai dire, j'ai une vision assez peu optimiste du sens de la responsabilité des jeunes mecs. Ce sont pour la plupart des branleurs incapables une fois sur deux d'enfiler une capote. Non seulement ce sont des branleurs parce qu'ils ne se prennent pas en main et comptent sur les jeunes nanas, mais en plus, quand la grossesse se produit, ce sont des faux-jetons qui se barrent en laissant les minettes se dépatouiller toutes seules. En fait, la meilleure chance que puisse avoir un garçon, dans ce cas-là, c'est d'avoir un père qui lui colle une tarte dans la gueule, non pour le punir des effets de son imprudence, mais pour l'inciter à ne pas être lâche en abandonnant mère et enfant et à se conduire ainsi en homme. Et un vrai. Parce que pour moi, l'homme véritable, ce n'est pas celui qui pisse le plus loin, mais c'est celui qui assume, et notamment son enfant quand il en a un. Malheureusement, de tout ce que je vois et j'entends, je constate que les petits cons (et aussi les grands, d'ailleurs) se cassent lâchement dans 95% des cas.

Olympe écrit : Je trouve ces nouvelles vidéos plutôt dures pour les garçons (ceux de la vraie vie qui ne tombent pas enceints). L'image renvoyée est celle de jeunes peu responsables qui partent en courant à l'annonce de la grossesse ou reportent toute la responsabillité sur la fille qui a oublié de prendre la pilule ou " qui ne pensent qu à ça , au cul.

Ben oui, Olympe : c'est exactement ça, et je trouve que les concepteurs de la vidéo ont tapé dans le mille en inversant les rôles. Tiens, je me rappelle de Maria Montessori entamant son oeuvre magistrale sur le pouvoir absorbant dans son livre l'Enfant : elle y considère que les bébés sont des êtres extraordinaires et qu'il est un honneur pour les adultes de pouvoir s'en occuper. C'est aussi mon avis, mais ces petits cons n'ont pas l'air de s'en rendre compte. Rien de tel qu'une bonne branlée pour élargir le champ de leur conscience. J'ai confiance en mes fistons, mais je peux assurer que si jamais, plus grands, cela devait leur arriver, je ferai en sorte qu'ils assument leur statut de père, quel que soit leur âge.

Ceci dit, j'ai cru comprendre que c'était une chaîne. Je vais donc demander l'avis de quelques potes blogueurs, et comme je sais que dans le tas, il y des jeunots, ils vont s'y coller, n'est-ce pas, David et Vincent ? Je ne veux pas rater l'avis de Didier Goux s'il accepte de s'y coller, de même que celui de Vlad et de Chriz, avec ses bondieuseries (rien de tel qu'un bon ramassis de blogueurs aussi droitiers que moi pour répondre à une question de ce genre).

22:34 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : grossesse, contraception |  Facebook | | |