Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'Église catholique survivra-t-elle ? | Page d'accueil | Record battu ! »

samedi, 03 avril 2010

Un axe Bayrou-Villepin est-il possible ?

Je crois que ce n'est pas la première fois que j'évoque le sujet ici. J'en avais parlé en novembre dernier, me semble-t-il. Bien sûr, il faudrait s'accorder sur un programme, ce qui ne serait pas chose aisée, même si à côté de la catastrophe Sarkozy, le bilan de Villepin est mille fois préférable. J'ai le souvenir que c'est le seul à être parvenu (au prix d'un tour de passe-passe, il est vrai) à faire reculer un peu le déficit budgétaire. Dans tous les cas, il apparaîtrait nécessaire d'élargir une telle majorité, et il faudrait aussi que les militants et l'électorat de l'un et de l'autre acceptent de voter pour l'un des deux hommes, logiquement le mieux placé, sachant qu'ils sont à égalité à l'heure actuelle.

Pour ma part, sous réserve d'un contrat clair, d'un groupe conséquent à l'Assemblée Nationale, et d'un rassemblement élargi, je pourrais admettre de voter pour Villepin si Bayrou s'avérait moins bien positionné en 2012. Mais le chemin est bien long, et la situation pour les villepinistes, pas clairement dans l'opposition à Sarkozy pourrait être difficile d'ici là, d'autant que Sarkozy va tout faire pour assécher les forces de Dominique de Villepin.

Idéalement, il faudrait au moins qu'une partie du Nouveau Centre accepte de rejoindre une alliance élargie et, mais cela apparaît difficile étant donné l'imbrication du Nouveau Centre et de l'UMP, désormais...

00:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : bayrou, villepin |  Facebook | | |

Commentaires

C'est du gloubiboulga centriste ça!^^ En tout cas ce sera la seule solution pour cette droite républicaine d'exister face au sarkozysme. Je rajouterai aussi NDA.

Le gros inconvénient c'est que pour nous ce sera clairement estampillé droite, et dès lors ce sera niet pour une future alliance...

Écrit par : Asse42 | samedi, 03 avril 2010

Un axe Bayrou/Villepin/Lepage aurait eu un sens car il était plutôt équilibré autour du centre et aurait pu constituer une force autonome de rassemblement capable de percer le mur du scrutin majoritaire. Là le centre suite au divorce conflictuel avec Lepage (FB aurait du proposer une rupture à l'amiable qui n'insultait pas l'avenir. Maintenant...) pencherait à droite et perdrait tout son intérêt.
Pour moi, en effet le centre c'est prendre les bonnes idées d'où qu'elles viennent pour gouverner pour l'ensemble des français et pas pour une moitié contre l'autre. Le centre doit être "le parti de l'intérêt général" et doit donc être indépendant ou au coeur d'une alliance qui dépasse la gauche et la droite ou alors autant rejoindre le NC ou le PRG.
De plus Villepin verra revenir opportunément en 2012 le CPE, Clearstream et la privatisation des autoroutes qui rebuteront sur la gauche et ne semble pas prêt à rompre vraiment avec l'UMP. Mais il va disloquer un peu la droite et peut être ouvrir des perspectives à FB sur ce coté. Si les écolos se diluent dans les primaires ou présentent un candidat classiquement pastèque alors peut être que l'espace se réouvrira aussi de l'autre coté...

Écrit par : zapataz | samedi, 03 avril 2010

Non pas du tout. Villepin est un gaulliste à tendance bonapartiste qui intègre jusqu'à la droite de la droite europhobe de Dupont-Aignan tandis que Bayrou est un centriste social-démocrate ouvert à la société civile.

Sur la sécurité, l'immigration et l'économie, il n'y a pas de grande différence entre Villepin et Sarkozy. Le premier est le sous-marin du deuxième.

Bayrou a des propositions de réformes nécessaires et pourrait aussi remettre en cause les vraies-fausses bonnes réformes du gouvernement comme le RSA, l'augmentation de l'AAH et le bouclier fiscal. Sur l'immigration je pense qu'il ferait une régularisation plus juste des sans-papiers contrairement à ce que fait actuellement le gouvernement. Villepin continuerait ferait la même politique ou presque que Sarkozy je pense.

Écrit par : Aurel | samedi, 03 avril 2010

Ce serait une bonne et belle idée...

Écrit par : falconhill | samedi, 03 avril 2010

Villepinte est le problème de l'UMP d'abord.
Nous n'aurions qu'une différence de style.
Maintenant il pourrait surement amener plus facilement les électeurs du centre autour de lui ...
Pour FB ce n'est pas une bonne nouvelle

Écrit par : Orange Verte | samedi, 03 avril 2010

Villepin utilise la même stratégie d'autonomie vis-à-vis de l'UMP que Bayrou ce qui explique le lien qui pourrait nous unir. Il y a encore beaucoup de chemin pour aller dans ce sens.

Nous aurions même pu imaginer un grand rassemblement allant de Villepin, Morin, Arthuis, Lepage, Bayrou, Peillon, Royal, EE avec une primaire pour designer lequel aurait été le candidat à la présidentielle. Le soucis, c'est que la guerre des égos empéchera ce type de rassemblement.

Écrit par : David Guillerm | samedi, 03 avril 2010

Et les électeurs dans tout ça ? Tout est joli sur papier mais il faut des voix ...

Crédible ? Pertinent ? Capable de créer une dynamique ?

Je reste sceptique. Ouvert, mais sceptique.

Écrit par : Claudio Pirrone | samedi, 03 avril 2010

mieux vaudrait parler de l'axe Juppé-Bayrou

Écrit par : Orange Sanguine | samedi, 03 avril 2010

Est-ce possible ? Non seulement c'est possible, mais c'est même hautement souhaitable !

Assurément la plus sûre façon qu'ils explosent en vol l'un et l'autre dans les délais les plus brefs !

Écrit par : Chevalier Blanc | samedi, 03 avril 2010

Beurk, les bb de...Me donne la nausée!
Et pas de jaloux, à gauche tout pareil!
Bouh, ca tangue...!! Vais courir croquer un morceau de pomme pelée, bien sur, trop de pesticides en surface :o) Et puis la pulpe qui aide contre les nausées! :o)))

Écrit par : Martine | samedi, 03 avril 2010

Je n'aime pas beaucoup votre article, qui parle de politique dans le mauvais sens du terme. La politique politicienne n'est pas ma tasse de thé.

L'hypothèse Dominique de Villepin annihile encore plus s'il en est besoin celle Bayrou, voilà tout ce que l'on peut dire sur la relation entre les deux hommes.

Il est bien évident que Dominique de Villepin aurait plus intérêt de s'approprier le discours de Nicolas Dupont-Aignan que celui de François Bayrou.

Sinon, il est totalement faux de dire que Nicolas Dupont-Aignan est un europhobe et d'extrême droite: au contraire, c'est un gaulliste social!

Écrit par : Tythan | mardi, 06 avril 2010

Bayrou a été bien décribilisé par Yann Barthes et son petit journal, un peu de second degré et de recul aurait permit au president du modem de capter un peu de sympathie de la part du grand public.

Au lieu de ca c est maintenant du mépris et/ou de la pitié... en bref il est cuit !

Écrit par : Caipirinha | mardi, 22 février 2011

Les commentaires sont fermés.