Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Où est passée la grippe saisonnière ???? | Page d'accueil | Moi aussi je vote pour Élisabeth Badinter ! »

samedi, 06 mars 2010

Du bon usage des Régionales

J'attendais avec impatience la publication du premier article du blogue collectif Politicia : Céline Alléaume, déléguée nationale du MoDem l'a écrit. L'idée de Politicia, c'est de proposer à plusieurs femmes venues de différents horizons politiques et associatifs d'apporter un regard différent, plus apaisé, sans doute, sur l'actualité politique. J'ai vu que mon affreux libéral favori, Hashtable, inspire jusqu'aux plus hautes sphères du MoDem, puisque Céline le cite. A bon escient au demeurant, puisqu'elle évoque le fardeau effarant de la dette. Soyons justes et...centristes : elle cite aussi un blogueur de gauche, Abadinte, sur le cas Frêche. Moi, ce qui m'a intéressé, c'est la mise en perspective de l'affrontement qui se dessine pour ces élections régionales : d'un côté, une droite revancharde, invitée à valider les choix de Nicolas Sarkozy, y compris quand elle les désapprouve, de l'autre, une gauche plan-plan dont le fait de gloire principal est de promouvoir le bilan de son exercice.

D'autres aspirations que cette double-validation quelque peu insipide sont possibles : ce sont celles que le Mouvement Démocrate propose et dont je donnerai un aperçu, tout au long de la semaine, au moins pour l'île de France. Il ne s'agit pas pour le MoDem d'opposer État et Régions, car ils se mènent une guerre sans merci depuis près de 10 années, désormais, mais d'élaborer une stratégie concertée entre le premier et les secondes autour de priorités très fortes : François Bayrou l'a dit à plusieurs reprises, Jean Peyrelevade l'avait plus que largement esquissé dans son ouvrage, c'est la relocalisation industrielle avec tous les emplois qu'elle peut susciter à la clef, qui en sera la pierre angulaire. Si le mieux-vivre est le leitmotiv des autres courants politiques, il semble que le MoDem ait choisi de faire d' autres axes, transports, logements, apprentissage, les tenons des relocalisations qu'il promeut.

Comme le dit très justement Céline, pour prétendre faire du développement économique durable, les futurs exécutifs régionaux doivent disposer d'une compréhension fine de l'évolution des filières d'activités qu'ils hébergent en leurs territoires. Ils doivent aussi être comptables de la qualité des emplois offerts aux français, tout comme de l'impact environnemental de ceux-ci. C'est le sens des engagements des candidates et candidats démocrates aux élections régionales, consultables sur http://regionsdemocrates.fr/ .

On ne saurait mieux  dire...Chapeau bas, camarade...

Commentaires

Excellent : puis-je me permettre de vous faire juste remarquer qu'il s'agit de Céline Alléaume et qu'elle est "déléguée nationale" d'après le site de Charente Maritime, son fief,

Écrit par : Interaction | samedi, 06 mars 2010

et donc du Poitou-Charentes !!!

Écrit par : Orange Sanguine | dimanche, 07 mars 2010

Qui est le photographe???!!!

Écrit par : Martine | dimanche, 07 mars 2010

Dans une semaine, dimanche 14 mars, ce sera le premier tour de ces fameuses régionales ! Elections qui ne motivent pas, dit-on, et dont l'abstention serait le grand vainqueur. Cette abstension sera d'ailleurs plus dommageable pour la droite que pour la gauche. Sarkozy l'a bien compris, comme le titre page 8, le JDD :"Hier au salon de l'agriculture, mardi dans le Doubs... Nicolas Sarkozy tente de reprendre la main. Un objectif, faire baisser l'abstention." Pour se faire une idée des tendances actuelles, le site Opinion Way propose un panel de sondages, d'observations, de comparaisons, d'analyses, région par région. Cliquez ici : « Baromètre OpinionWay – Fiducial pour Le Figaro / LCI »

On y trouve ainsi la population, le taux de chômage au 3ème trimestre 2009, l'évolution du chômage entre le 3ème trimestre 2008 et le 3ème trimestre 2009, le taux de pauvreté, la part des ouvriers, la part des cadres, le revenu brut disponible par habitant.

Les résultats du second tour de 2004 est proposé et un sondage en cours dans chaque région, comparé à la tendance nationale, par parti politique déclaré au scrutin permet une approche très fine.

Ce travail est construit à partir d'enquêtes détaillant la méthodologie adoptée. Il tient compte des évènements marquants, de ce qui préoccupe les Français, des enjeux régionaux face aux nationaux. On y trouve également des interviews de spécialistes, tels que Pascal Perrineau, directeur du Cevipof.

Certes, ce ne sont que sondages et tendances. Cela a l'immense mérite d'informer, ce qui est l'essence même de la démocratie.

D'autres sites proposent, chacun à leur manière, une approche régionale ou nationale, technique ou politique. En voilà quelques-uns : caméra diagonale, Laure Leforestier, voix militante, Sarkofrance, Arnaud Mouillard et bien d'autres...

Écrit par : philippe méoule | dimanche, 07 mars 2010

Les commentaires sont fermés.