Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« SOS Alibi, trop fort ! | Page d'accueil | Haine des profs chez les Verts... »

samedi, 09 janvier 2010

Super idée de magouille budgétaire : mon cadeau à l'État

Je viens d'avoir une idée brillante. Mais je ne suis peut-être pas le seul à l'avoir eu. Voilà, j'écoutais hier France Info, et j'ai entendu que les Français possédaient encore quatre milliards de francs (soit 600 millions d'euros, environ, à écouler) d'ici février 2012. A mon avis, il y a là typiquement de l'argent oublié ou, du moins, conservé pour des raisons sentimentales.

Je tiens le pari que d'ici février 2012, la somme sera grosso modo la même. Or, cette somme, elle a bien correspondu à une production de valeur. Donc, si personne n'en profite, en février 2012, cette valeur se sera évaporée dans la nature.

Voilà ce que pourrait faire l'État : au 1er mars 2012, il peut laisser le matériau (fer, étain, papier-monnaie) aux Français, et récupérer la valeur via un impôt fictif de 100% sur les francs restant.

Une fois ce petit tour de passe-passe accompli, voilà notre État doté d'une ressource supplémentaire de 600 millions d'euros environ. Astucieux, non ? Je dépose un copyright sur mon idée, et j'aurais trouvé sympa, en 2012, de toucher un minuscule petit 1% sur ma bonne idée, je ne suis pas gourmand...

12:11 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : budget, franc, euro |  Facebook | | |

Commentaires

Bonne idée... mais je crains qu'elle ne soit pas neuve. Il y a très longtemps en visitant les chèques postaux rue des Favorites, on expliquait aux jeunes stagiaires que tous les ans on vidait les comptes qui n'avaient pas bougé depuis trente ans et que ça faisait une jolie somme.

Écrit par : hb45 | samedi, 09 janvier 2010

@l' hérétique,
Auriez-vous abusé de galettes Epiphanie aidant?

Écrit par : Martine | samedi, 09 janvier 2010

Ca sent le fagot. Spoliation ... accaparement ... expropriation ... et ça se prétend libéral ?

Écrit par : Roulleaux Dugage | samedi, 09 janvier 2010

Et tu crois que les gens accepteront de payer un impôt sur de l'argent qu'ils ont "gagné" au noir ?

Écrit par : Danièle Douet | samedi, 09 janvier 2010

Mouais... force est de reconnaître qu'il y a du fin et du bon dans cette idée.
Mais le calcul, on le fait en francs constants ou en francs courants, au 1er mars 2012?

Écrit par : GuillaumeD | dimanche, 10 janvier 2010

Ah aussi: ton "1 pour cent", tu peux te le mettre où je pense ;-)
(...sinon, je crée un groupe Facebook "contre le 1% pour l'hérétique"! )

Ceci étant dit, ils ne pourront pas le donner à quelqu'un qui ne veut pas qu'on sache qui il est!!!!
ah ah ah!
Je jubile.

Écrit par : GuillaumeD | dimanche, 10 janvier 2010

Pourquoi pas mais j'ai un doute sur les 1% ^^

Écrit par : David Guillerm | dimanche, 10 janvier 2010

@Roulleaux
tsss, tsss, tsss : je ne suis pas un idéologue, moi ; pragmatique d'abord, libéral ensuite. Pas de spoliation ni d'expropriation, c'est juste du recyclage.
@Danièle
Mais non, en réalité, ce ne sera pas un impôt mais une fausse création de monnaie.
@Guillaume
Bonne question, je n'y avais pas pensé. En réactualisant à la valeur de 2002, c'est vrai que ça fait plus...Le 1%, c'était juste comme ça. Je ferai un coming out si c'est nécessaire :-)
@David
Oui, moi aussi, hélas...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 11 janvier 2010

Ta super idée, ça s'appelle la planche à billets :-))

Écrit par : KPM | vendredi, 15 janvier 2010

@KPM
ah non, pas du tout : ici, la monnaie n'est pas créée ex nihilo. Du moins, pas véritablement.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 15 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.