Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Arabie Saoudite, la honte de l'Islam | Page d'accueil | Mais quel ... (censuré), Lefebvre ! »

mercredi, 16 décembre 2009

Je suis d'accord en tout point avec Nadine Morano

Tout comme l'ami hashtable, les citations tirées de leur contexte ont le don d'attiser ma défiance. Je suis allé visionner chez lui la vidéo complète du débat sur l'identité nationale dans lequel intervient Nadine Morano. Il n'y a rien à redire, elle a raison sur tous les plans. Il me semble qu'elle exprime clairement son respect de toutes les religions dès lors qu'elles s'intègrent dans nos traditions et respectent la laïcité à la française. Cela me paraît tout naturel. Au moment où elle évoque (à raison) la casquette à l'envers et le nécessaire amour de la France, elle vient juste de préciser qu'il ne s'agit pas de distinguer un jeune musulman des autres religions. C'est à dire tout l'inverse de ce que la Toile débridée s'est empressée de lui reprocher.

Internet m'énerve de plus en plus : on y voit toujours plus souvent blogueurs et journalistes se jeter sur la dernière information du cru sans aucun recul ni vérification. Cela devient inquiétant, parce que ce n'est pas la première fois que j'assiste à ce phénomène.

Nadine Morano est une tête de turc commode (mon dieu mon dieu mon dieu ; j'ai dit Turc : je suis raciste ?). On la conspue facilement parce qu'elle est une cible facile. Ce qui serait intéressant, en revanche, c'est de relever les erreurs auxquelles Nadine Morano fait allusion au début de la vidéo. En effet, la France a fait des erreurs, en matière d'immigration, en accueillant à tort et à travers des populations alors que les précédentes n'étaient pas intégrées, et en les ghettoïsant de surcroît. Mais je vois aussi que les mêmes causes produisent les mêmes effets : de nombreux immigrés sont venus en France dans les années 70 parce qu'une large part du patronat de l'époque y trouvait alors une main d'oeuvre à bon marché (c'est ce que disaient les Communistes à l'époque, et ils étaient loin d'avoir tort...le dumping social, déjà...). Aujourd'hui, il est question de régulariser un nombre conséquent d'immigrés en France. Nicolas Sarkozy ne s'en vante pas, bien sûr. Pourquoi cette régularisation ? Parce qu'ils exercent des métiers que les Français ne veulent pas/plus exercer, mais également parce qu'ils acceptent des conditions de travail dégradées.

Cela ne serait peut-être pas un mal d'aborder ces questions autrement plus dérangeantes que les histoires d'identité nationale, non ?

10:40 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : immigration, travail, morano |  Facebook | | |

Commentaires

ce matin, en écoutant Morano sur Europe 1, j'ai regretté de ne plus avoir de blog et de ne pas pouvoir réagir à cette polémique. J'aurais écrit la même chose que vous.

Écrit par : centriste en vad' | mercredi, 16 décembre 2009

Comme il est marrant de voir les Sarkozystes vouloir défendre l'identité nationale et sa conception, alors que se sont les premiers fossoyeurs de celle-ci.

Écrit par : Jerem | mercredi, 16 décembre 2009

---
Le Web devient le champ d'expression de nombreux petits révolutionnaires qui, le cul bien au chaud devant leur PC, passent leur temps à la nouvelle chasse aux sorcières : les méchants racistes et méchants islamophobes liberticides...

Sinon, on peut ajouter que de nombreux immigrés des années 70 vivent (sans se plaindre) dans des chambres pourries de 2 m², dans des foyers de travailleurs où la plupart des Français ne voudraient pas vivre (ou survivre).
---

Écrit par : Chriz | mercredi, 16 décembre 2009

Bof, l'Hérétique

Rien n'est gratuit même en politique. Un journaliste disait hier que Sarko était content de tous ces buz car ça ressoude son électorat derrière lui....

ben oui, on sort une petite dans un certain contexte (petite phrase sciemment préméditée) sachant qu'elle pourra être reprise, parce que l'on ne reprend que les petites phrases....

un buz se crée, et la défense logique est de dire que le propos est sorti de son contexte. c'est une technique de plus en plus utilisée. les débats locaux ne font pas recette, mais il faut en parler d'une manière ou d'une autre. De vrais dérapages incontrôlés, il y en a peu en fin de compte...

Tout le monde est gagnant....

Écrit par : europium | mercredi, 16 décembre 2009

@ europium,
dans ce cas précis, je n'y crois pas.

Écrit par : centriste en vad' | mercredi, 16 décembre 2009

En fait, elle s'attaque au symbole d'une casquette devenu obsolète, je crois, et non pas à une communauté plutot qu'une autre.

Écrit par : Martine | mercredi, 16 décembre 2009

La casquette... doit-elle être interdite portée à l'envers si elle menace tant que cela la France ?

Écrit par : AsTeR | mercredi, 16 décembre 2009

Bonjour à tous, apparemment vous ne semblez pas comprendre ce qui a froissé l’opinion publique. Je suis diplômée d’université, en plus de parler un français correct, je parle en plus trois autres langues couramment, je ne porte pas de casquette du tout et devinez quoi ? Je suis musulmane. Ce que je veux dire c’est que Morano n’a pas du étudier la communication et le mot qu’elle cherchait était surement ‘beur’ et encore ! De quel droit vous permettez-vous de défendre ses propos quand vous savez très bien que le problème n’est pas là ? En ce qui concerne le travail, je peux vous assurer que malgré mes diplômes et mes bonnes manières je n’ai pas réussi à trouver du travail en France et j’ai du émigrer au Royaume-Uni…ou je compte bien rester !

Écrit par : leila | mercredi, 16 décembre 2009

@ leila
écoutez Leila : svp, écoutez complètement la vidéo au lieu de vous en tenir à ce que rapporte le web. Nadine Morano ne tient pas les propos qu'on lui prête. Au contraire, elle prend la précaution de rejeter la stigmatisation.
Les immigrés que Sarkozy veut régulariser, ce ne sont pas des bac+5 (il n'y a jamais eu de difficultés de régularisation avec les bac+5 et de plus, cela représente une infime minorité. Votre cas est donc tout sauf représentatif de ce que j'écris.)
Et actuellement, il est difficile pour les jeunes diplômés de trouver un travail en France. C'est un autre problème, ne confondons pas tout, svp.
@ Martine
Je pense qu'elle s'attaque à un symbole reconnu pendant longtemps dans les cités, même s'il est dépassé.
@ europium
rien n'est gratuit, mais le buzz ne vient pas des Sarkozystes, sur ce coup-là.
@ Chriz
euh, 2m2, tu pousses tout de même, là...
@ AsTer
Le problème, ce n'est pas la casquette mais ce à quoi elle est associée...
@ Jerem
et puis c'est un débat à la c... de surcroît.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 16 décembre 2009

Le fait qu'il y ait discrimination en France n'exonère pas les beurs de respecter les valeurs républicaines françaises, parmi lesquelles la laïcité.

Écrit par : Patrick | mercredi, 16 décembre 2009

"""et puis c'est un débat à la c... de surcroît.""""


Nicolas Dupont Aignan avait raison, l'identité nationale est aussi bien menacé par les sarkozystes que les bobos comme Cohn Bendit. En tant que néolibéral, vous êtes d'ailleurs un mélange des deux.

Écrit par : Jerem | mercredi, 16 décembre 2009

'Les immigrés que Sarkozy veut régulariser, ce ne sont pas des bac+5 (il n'y a jamais eu de difficultés de régularisation avec les bac+5 et de plus, cela représente une infime minorité. Votre cas est donc tout sauf représentatif de ce que j'écris.)'

Vous confondez emigres et beurs... je pense que vous avez besoin de vous renseigner sur le sujet.
De plus des musulmans francais ayant BAC+5, ce n'est pas une minorite, descendez a l'universite de provence, vous serez surpris de voir tous les etudiants de master 'beurs' ou le nombre de doctorantes en burqa!

Écrit par : leila | mercredi, 16 décembre 2009

@Patrick,
certes cela ne les exonèrent pas, et j'espère que tu es conscient de l'amalgame facile que tu fais là, mais qu'est ce qui exonère la république de faire ce qu'il faut à la fois pour mieux intégrer économiquement les ghettos, pénaliser les discrimination et, je suis d'accords avec L'hérétique, fermer les portes de ce pays à l'immigration économique.
Je suppose que le patronat, avide d'une main d'œuvre sous payée et sous protégée forcément appelée à ne jamais disparaitre, ne se laissera pas faire. on verra ce que sarko et morano (indéfendable sur l'ensemble de ces œuvres politiciennes) vont nous mijoter, mais à mon avis ils feront comme d'hab, c'est à dire rien.

@chriz,
La chambre de base d'un foyer sonacotra fait 9m2, et contrairement à ce que tu semble croire, beaucoup de français de souche et naturalisés y vivent.

Écrit par : Tarik | mercredi, 16 décembre 2009

"""""Je suppose que le patronat, avide d'une main d'œuvre sous payée et sous protégée forcément appelée à ne jamais disparaitre, ne se laissera pas faire.""""""

Bien sur, et s'est là que le patronnant et les extrême gauchiste se rejoignent. Ce sont des alliés objectifs, alliés contre les travailleurs et sabordant la nation.

Écrit par : Jerem | mercredi, 16 décembre 2009

@ leila
en burqa ? En France ? On parie ? Moins de 50 sur toute la France, et encore, je surestime leur nombre.
Pour une bac+5 vous avez du mal à comprendre...
en proportion, bien évidemment, ils ne sont pas représentatifs, c'est évident.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 16 décembre 2009

Je suis d'accord en tous points (ou en tout point?) avec ce que tu écris ici.

Écrit par : vincent15 | mercredi, 16 décembre 2009

Nadine Morano parle d'un jeune Musulman.

"On ne fait pas le procès d'un jeune musulman. Sa situation, moi je la respecte. Ce que je veux, c'est qu'il se sente Français lorsqu'il est Français. Ce que je veux, c'est qu'il aime la France quand il vit dans ce pays. C'est qu'il trouve un travail. C'est qu'il ne parle pas le verlan. C'est qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers. C'est qu'il essaie de trouver un boulot. C'est qu'on l'accompagne dans sa formation".

Une version finalement assez proche des propos retranscrits par l'AFP...

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-defense-en-ligne-de-nadine-morano_836472.html

Que va faire Nadine Morano maintenant ?

Elle va faire un projet de loi pour interdire aux jeunes Musulmans de parler le verlan ?

Elle va faire un projet de loi pour interdire aux jeunes Musulmans de porter la casquette à l'envers ?

Écrit par : BA | mercredi, 16 décembre 2009

@ Vincent
les deux sont corrects : en tout point = en chaque point.
@BA
En tout cas, ce n'est pas moi qui prendrai la défense des casquettes à l'envers.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 16 décembre 2009

Bah, il y a toujours la casquette de Gavroche en clin d'oeil à Victor Hugo.
Oups! Ok, ok, je sors.

Écrit par : Martine | mercredi, 16 décembre 2009

"La France a fait des erreurs, en matière d'immigration, en accueillant à tort et à travers des populations alors que les précédentes n'étaient pas intégrées, et en les ghettoïsant de surcroît"

Juste une question : j'entends souvent cette phrase; pourrais-je savoir quelle proportion d'immigré (et d'enfants d'immigrés) ne sont pas intégrés? 10%? 90%? 50%?
A force de répéter cette phrase, personne ne s'interroge sur ce qu'elle veut dire au fond et ne vérifie si elle est encore vraie.

Et au fait : être intégré ça veut dire quoi? Idem, personne n'est capable de définir ce mot.

Écrit par : Chitah | mercredi, 16 décembre 2009

1- Bon alors maintenant, qu'est-ce qu'on fait des jeunes Musulmans qui parlent le verlan ?

2- Qu'est-ce qu'on fait des jeunes Musulmans qui portent la casquette à l'envers ?

On les laisse faire ?

Ou alors on leur interdit ?

Écrit par : BA | mercredi, 16 décembre 2009

@Chitah
Dès que l'équipe de France affronte une équipe du Maghreb en football, par exemple, on saisit mieux l'ampleur du phénomène, ou encore quand on arpente quelques cités chaudes de la banlieue de Lyon ou Paris.
@BA
pas grand chose. En revanche, on peut au moins éviter de refaire les erreurs du passé. Et puis la question n'est pas d'être musulman : ça m'étonnerait au demeurant que les musulmans vraiment pratiquants s'amusent à porter une casquette, de travers ou non...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 16 décembre 2009

Euh, c'est arrivé pour le dernier match contre la Tunisie, et le dernier match contre l'Algérie il y a un peu plus longtemps.
Et je me souviens aussi d'une finale de la coupe de France, impliquant Bastia, où la Marseillaise a été sifflée d'ailleurs (les corses sont-ils intégrés?).
Et c'est arrivé pour les matchs de l'Algérie contre l'Egypte.

Ca fait léger comme série statistique quand même...

Écrit par : Chitah | mercredi, 16 décembre 2009

L'Hérétique:
Comment pouvez-vous écrire un tel titre???

Voici ce que disait - entre autres - N. Morano:

"Moi, ce que je veux du jeune musulman, quand il est Français, c'est qu'il aime son pays, c'est qu'il trouve un travail, c'est qu'il ne parle pas le verlan, qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers"

C'est tout simplement dit, et c'est tout simplement une profonde ineptie.

Pourquoi vient-elle mêler la religion au fait d'être au chômage, de parler verlan et de porter une casquette à l'envers???

J'ai eu des étudiants qui portaient la casquette à l'envers, ils n'étaient ni au chômage ni MUSULMANS.

Je ne comprends pas pourquoi vous acceptez cet amalgame. C'est inacceptable dans une démocratie. Nous allons tout droit vers un rejet comme celui des juifs dans les années 30. Aussi lié à la religion.

I N A C C E P T A B L E... sauf pour le FN.

Écrit par : Danièle Douet | mercredi, 16 décembre 2009

@ Danièle
vous avez écouté la vidéo ? Ce n'est pas ce qu'elle dit. Vous voulez comme beaucoup donner une leçon de morale à NM et vous n'êtes pas foutue d'écouter la vidéo.
«Moi, ce que je veux *du jeune musulman*»
ce qui est entre les étoiles N'EST PAS DANS LA VIDEO, m....! Si je cite cette vidéo, c'est, vous vous en doutez tout de même, que je l'ai visionnée de long et en large !!!

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 16 décembre 2009

Ce qu'elle veut dire par "musulman", c'est "arabe ou noir", la religion n'a rien à voir là-dedans.
C'est parce que le trou du cul islamophobe chômeur parasite, à l'origine de la question à Morano, a parlé de musulmans qu'elle reprend ces termes (le débile a parlé de Charles Martel, etc.)

On dirait que "arabe" ou "noir" est un gros mot, c'est fou quand même.

Écrit par : Chitah | mercredi, 16 décembre 2009

Cette stigmatisation des jeunes à casquette est vraiment intolérable. C'est un style vestimentaire et un code culturel qui n'est pas pire qu'un autre.

Écrit par : Bob | mercredi, 16 décembre 2009

Ce débat part en vrille car "tout le monde mélange tout" et comme ce débat a été voulu pour "nationaliser" les régionales, plus personne ne maitrise rien!

même Besson semble touché
http://www.lexpress.fr/actualite/indiscret/besson-au-bord-de-la-rupture_836423.html

alors je pense qu'il serais sage de reprendre ce débat s'il y a lieu après les régionales...

Écrit par : europium | mercredi, 16 décembre 2009

@Leila
> En ce qui concerne le travail, je peux vous assurer que malgré mes diplômes et mes bonnes manières je n’ai pas réussi à trouver du travail en France et j’ai du émigrer au Royaume-Uni

Malheureusement, il n'est pas nécessaire d'avoir un nom à consonance arabe et/ou être musulman pour être confronté à ce problème.

Écrit par : Bob | mercredi, 16 décembre 2009

"On ne fait pas le procès d'un jeune musulman. Sa situation, moi je la respecte. Ce que je veux, c'est qu'il se sente Français lorsqu'il est Français. Ce que je veux, c'est qu'il aime la France quand il vit dans ce pays. C'est qu'il trouve un travail. C'est qu'il ne parle pas le verlan. C'est qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers. C'est qu'il essaie de trouver un boulot. c'est qu'on l'accompagne dans sa formation".

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-defense-en-ligne-de-nadine-morano_836472.html

1- Est-ce que Nadine Morano est contre le fait qu'un jeune Musulman parle le verlan ?

2- Ou alors est-ce que Nadine Morano est contre le fait que n'importe quel jeune parle le verlan ?

3- Est-ce que Nadine Morano est contre le fait qu'un jeune Musulman mette sa casquette à l'envers ?

4- Ou alors est-ce que Nadine Morano est contre le fait que n'importe quel jeune mette sa casquette à l'envers ?

Écrit par : BA | mercredi, 16 décembre 2009

Madame MORANO, BRAVO.

Écrit par : BURKHART | mercredi, 16 décembre 2009

On est citoyen, qu'on ressemble ou non au trou du cul qui presente le 20h, qu'on respecte ou non les lois de la république, qu'on convienne ou non à une bande de connards qui considerent que cette terre est a eux, on est citoyen d'ou qu'on vienne et on vous emmerde les franchouillards bien pensant!

Écrit par : bernard | mercredi, 16 décembre 2009

Débat ? Toujours les mêmes fondamentaux !


Le plus extraordinaire c’est que l'équipe en place arrive en permanence à relancer la polémique sur des thématiques dont elle a pourtant déjà tout dit depuis longtemps. A chaque fois en exploitant tel ou tel évènement, mais toujours avec les mêmes fondamentaux, ceux qui lui ont permis en 2007 de siphonner l’électorat du FN.

Sur le thème des ‘Valeurs’, fondateur de la stratégie de N Sarkozy, je recommande vivement de visionner - surtout d’écouter - une excellente anthologie des mots et des idées qui construisent sa prise du pouvoir et ses deux premières années à l’Elysée: http://www.youtube.com/watch?v=Fm-TdlB8QNI

Quatre autres vidéos de la même série sont aussi sur YouTube, mots clés: Sarkozy Midterm

Pour la version ‘intégrale’ de la série (la compression de l’image est de moindre qualité que sur YouTube mais, ici, les 5 volets sont réunis en une seule video, dans leur ordre chronologique), c’est sur MySpace : http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&VideoID=101067879

Un petit bijou pédagogique, si l’on a 30 minutes devant soi et deux cachets d’aspirine de secours: non-pas qu'il soit mauvais orateur, mais dans ce tourbillon ...

Écrit par : OrangeOrange | mercredi, 16 décembre 2009

Monsieur le Président,
Petite anecdote qui m'oblige à réagir. Je pars travailler et je croise un individu d'une vingtaine d'années qui est en train d'être contrôlé dans les transports en commun stéphanois. Cet individu est en règle mais ne supporte pas d'être contrôlé. Il s'ensuit une vive altercation entre cet individu et les 7 contrôleurs pour aboutir à diverses insultes à leur endroit. Ce qui me fait réagir et c'est lorsque j'entends " espèce de sales français". Les contrôleurs copieusesement insultés ne bougent pas et j'interviens devant l'individu auprès des contôleurs pour leur demander pourquoi ils n'interviennent pas lorsqu'ils viennent de se faire insulter comme cela. " Mon brave monsieur, c'est toute la journée comme cela et l'on ne peut rien faire" me répondent-ils.
Monsieur le Président, je vous en conjure faites quelque chose. Il faut que ces situations s'arrêtent. Les personnes aux alentours étaient toutes choquées et exaspérées d'entendre de tels propos mais n'osaient pas réagir. Je ne sais pas si cet individu était français, en tous cas, il était d'origine nord africaine. Manifestement il y a un problème d'intégration car s'il est français, il s'insulte lui même.
Par ailleurs, nous ne devons plus voir sur notre territoire national de signes ostentatoires religieux (le simple voile, la burka, les chapelets dans les voitures ou autour du coup etc...) et des signes d'autres nationalites (drapeaux étrangers). Nous ne devons plus entendre siffler la marseillaise sous peine d'être sanctionné. Nous sommes une république laïque. La religion doit rester dans l'intimité de la personne humaine (loi 1905) et ne soit pas d'afficher. Je le répète, pas de voile, pas de minaret, pas de drapeau algérien ou autres dans les mairies et dans les rues etc....
Je compte sur vous et sur l'équipe du gouvernement, voire des députés de la majorité ou autres, pour prendre rapidement les dispositions qui s'imposent pour que nous puissions vivre enfin dans la sérennité et en toute sécurité car sinon j'ai bien peur que le vieux démons du front national resurgissent.
Merci Monsieur le Président de m'avoir accordé quelques minutes en lisant ces quelque lignes. Un citoyen français qui s'adresse à vous au nom des personnes qui veulent être respectées sur leur territoire. De telles insultes ("sales français, sales blancs, sales juifs etc...) doivent être sévèrement condamnées.
Je vous prie d'agréer Monsieur le Président l'expression de mes salutations distinguées

PS / Quelqu'un qui a cru en vous lors des dernières élections présidentielles mais qui commence sérieusement à douter, comme beaux de nos concitoyens

Écrit par : fifi | jeudi, 17 décembre 2009

@fifi

ça sent le trolage...

Écrit par : europium | jeudi, 17 décembre 2009

@fifi Pas de chapelets dans les voitures :s et pour les gens qui portent des croix? C'est un signe religieux ostentatoire ça?

je suis tout de même heureuse de savoir que des fascistes comme vous, les gens encore attachés à l'époque coloniale tel un chien à un os, ne sont qu'une poignée en France!

Écrit par : leila | jeudi, 17 décembre 2009

Vous pensez avoir compris le problème alors qu'en réalité vous n'avez pas compris. Le problème est l'amalgame que fait Nadine Morano. Sa définition du jeune musulman est indigne. Elle veut que le jeune musulman aime la france, qu'il ne parle pas le verlan, qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers et qu'il cherche du travail. Le pire c'est que vous osez écrire "(à raison)". Vous avez plaqué l'image donnée par les médias des jeunes de banlieues aux jeunes musulmans. Si je vous suis, un jeune musulman, n'aime pas la france, il parle le verlan, il met sa casquette à l'envers et ne cherche pas de travail. C'est gravissime de penser ainsi, mais malheureusement il me semble que vous n'avez pas eu l'occasion de rencontrer des jeunes musulmans, car ils sont tout le contraire! Et de grace, pensez par vous même, ne reprenez les pauvres tournures de phrases de Nadine Morano, faite vous votre propre avis, et condamnez les propos de Nadine Morano car ils sont tout simplement inadmissible. Je suis d'accord que vous puissiez être d'accord avec Nadine Morano sur bons nombre de points mais sur celui-ci cela me parrait grave. Et arrêter aussi la réthorique à 2 sous (tête de turc? ah je suis raciste)!

Écrit par : Castro | jeudi, 17 décembre 2009

@ castro
écoutez la vidéo : c'est très clair, elle ne vise pas spécifiquement le jeune musulman. Au contraire, elle exprime clairement l'intention de ne pas stigmatiser le jeune musulman.
ça m'énerve tous ces commentateurs qui veulent à tout prix me faire la morale et qui n'écoutent même pas la vidéo.

Écrit par : L'hérétique | jeudi, 17 décembre 2009

@l'hérétique

même si elle ne vise pas un musulman en particulier, depuis quand le gouvernement dicte t-il aux gens leur façon de parler ou de s'habiller? (le verlan n'étant plus vraiment parlé dans les quartiers allez dire "truc de ouf" vous allez voir comment ces jeunes vous regarderont)

Écrit par : leila | vendredi, 18 décembre 2009

@L' hérétique,
C'est étrange mais le vocabulaire utilisé par une certaine commentatrice, me rappelle étrangement une autre...
Croyez-vous que ce soit la grippe?

Écrit par : Martine | vendredi, 18 décembre 2009

L'hérétique, je ne souhaite pas vous une leçon de morale, j'ai écouté le discours de N. Morano, en entier, je comprends ce que vous dites et je l'ai entendu. Ce que je vous dis, c'est que sur le coup, et je parle bien de la citation sur le jeune musulman, elle s'y prend très mal, et ce qu'elle a fait est alors contre productif, car tirée ou non du contexte, la citation est grave, étant donné qu'elle transmet à travers cette citation une image du jeune musulman, une image qui plus est insultante. Ici, le souci ne concerne pas la stigmatisation, mais la représentation du jeune musulman qu'a N.Morano et du coup qu'elle transmet. Donc, soit vous ne voulez pas admettre le problème car N. Morano est votre "maître à penser", chose que je peux comprendre, soit vous optez pour l'objectivité et dans ce cas vous comprendrez que le discours de N. Morano, sur le jeune musulman est un discours dangereux!

Écrit par : Castro | vendredi, 18 décembre 2009

Comment ne pas voir là, dans cette comédie de mœurs médiatisée, que ce responsable politique fait partie intégrante de l'œuvre même, consistant à stigmatiser ici, dans ce bas et populiste commentaire, le jeune qui veut seulement ressembler à l'image de nos sociétés décadentes et qu'on lui inculque volontairement ?

On veut en tout point nous faire adopter le mode de vie, avec lui "le pouvoir d'achat" du "grand frère américain" et on s'étonne ensuite des dérives inhérentes à cette société précisément du paraître, de la surconsommation, de l'immédiateté et de l'argent facile !

Pour ma part, ce n'est pas, loin s'en faut, ce jeune homme en construction le fautif, mais bien celui qui lui fait croire qu'il ne peut vivre autrement...
L'homme n'est qu'un animal qui veut se survivre à lui même !

L'image la plus criante de cette réflexion peut être argumentée selon la causalité suivante : ce n'est pas celui qui se drogue mais bien celui qui laisse faire le plus dangereux !

Le remède ne se trouvera pas en excluant de notre société, et en oubliant dans nos prisons inhumaines nos concitoyens fautifs, mais bien en leurs permettant de ne pas y entrer !

L'identité quelle qu'elle soit, mais d'une civilisation se disant vertueuse, ne se proclame pas...elle ne se gagne pas non plus par des paroles et des lois...elle se démontre, jour après jour, faits après faits, actes après actes, de l'avancée du progrès sur la fraternité, l'égalité et la liberté. Si le Droit est pour les derniers, l'exemplarité est le devoir des meilleurs.

Écrit par : Amexour | vendredi, 18 décembre 2009

Voir l'excellent article de Marianne page 8 sur N.Morano et sa xénophobie rampante.

Écrit par : Géraldine | samedi, 19 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.