Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Opération vérité du mois d'octobre | Page d'accueil | Mes trois premiers billets politiques »

vendredi, 06 novembre 2009

DSK n'est pas dans l'arène

Selon un récent sondage, DSK serait le seul à pouvoir battre Nicolas Sarkozy au second tour de l'élection présidentielle, en 2012, à 51% contre 49%. Bayrou perdrait à 49%. J'ai juste une petite remarque à faire : DSK n'est pas dans l'arène, et je pense qu'il a des casseroles qui pourraient lui retomber dessus s'il se présentait. A titre personnel, autant je voterais sans hésitation pour Martine Aubry lors d'un second tour, autant je pourrais envisager de voter pour Nicolas Sarkozy face à DSK auquel je n'accorde plus aucun crédit. Il fait partie de cette gauche "moderniste", à l'instar d'un Pascal Lamy, qui représente pour la France le pire de ce qu'elle peut avoir. Ces gens-là se moquent de la langue française, de la culture et de l'éducation et leur vision économique est exclusivement mondialisée : ils méprisent la France et ne défendront pas ses intérêts.

Bayrou est tout au contraire dans le creux de la vague : il doit absolument remonter afin d'être en mesure de l'emporter sur Nicolas Sarkozy en 2012 parce qu'il est le dernier espoir de la France.

J'ajoute qu'il faut fortement s'inquiéter du niveau prévisible de l'abstention.

Commentaires

"Bayrou est tout au contraire dans le creux de la vague"

En fait, pas tant que ça ! Hors campagne présidentielle, en 2002, il tournait autour de 5% dans les sondages. En 2007, autour de 8%. Et aujourd'hui il est déjà à 14% dans le dernier sondage IFOP.

Écrit par : MaxF | vendredi, 06 novembre 2009

Assez d'accord avec vous, cher Borgia

Écrit par : Claudio Pirrone | vendredi, 06 novembre 2009

Bien que socialo, je suis complètement en accord avec vous, et je ne suis plus du tout sûre de voter PS en 2012, quel que soit le candidat : FMI + OMC, ça commence à faire beaucoup !!!
Tiens, je préfèrerais encore Bayrou (dont je n'ai jamais pensé qu'il était cuit à cause d'Européennes ratées). Ou encore le vote nul, pour la 1ère fois de ma vie !!!

Écrit par : estelle92 | vendredi, 06 novembre 2009

Aubry ? vous êtes tombé sur la tête ! Sarkozy est un ange et un bon gestionnaire à côté d'elle. Sans parler de ces mesures controversés et populiste à la tête de sa mairie.

Écrit par : Carole | vendredi, 06 novembre 2009

F. Bayrou et le MoDem ont été profondément choqués lors des européennes. Depuis F. Bayrou refait surface et se replace dans à peu près tous les sondages. Les 14% du dernier sondage sur 2012 sont très encourageants, c'est 6% de plus qu'il n'avait en 2005!
Un sondage qui donne du 49% contre 51% en 2012, autant dire qu'avec le degré de précision qui l'accompagne, ce peut être exactement le contraire, d'autant plus que Sarko est crédité de 28% au premier tour et que je ne vois vraiment pas ou il a une réserve de voix pour arriver à 50% au second.
Quant au MoDem, il touche le fond et n'arrive pas à décoller. La concurrence d'europe écologie n'explique pas tout. Comment F. Bayrou peut-il être crédité de 21% d'intention de vote en IDF et le MoDem de moins de 10%?
Il reste aussi a expliquer pourquoi, alors que nous sommes très appréciés chez les jeunes de moins de 35 ans avec 23%, les vieux de plus de 65 ans avec 7%, nous boudent complètement au profit d'un Sarko qu'ils plébiscitent avec 44%. Ce n'est certainement pas parce que Sarko les favorise, car il leur massacre les retraites et fait chuter lamentablement leur pouvoir d'achat. Il est vrai que ces vieux là sont des inconditionels de TF1 et que les promesses rendent les séniles heureux!!

Écrit par : andre777 | vendredi, 06 novembre 2009

@ estelle
DSK est rédhibitoire à plus d'un point de vue : d'une part je n'aime pas du tout les frasques de l'homme avec les femmes, mais surtout, il fait partie d'une frange de la gauche avec laquelle je peux m'entendre dans le domaine économique mais qui est aussi prête à sacrifier sans état d'âmes une partie de ce qui nous constitue.
@ Carole
Carole, objectivement, regardez où on en est avec Sarkozy...par ailleurs, voter Aubry, cela ne signifie pas voter PS ensuite...
@ André
il est à 27% chez les jeunes. On ne peut pas se désintéresser des retraités. Nous avons un sérieux problème de lisibilité sur le sujet.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 06 novembre 2009

Totalement d'accord avec toi. J'aurais vraiment un problème de conscience à voter DSK. En fait j'ai avec DSK le même problème que Bayrou avec Sarko en 2007 : ce n'est pas une différence de programme, c'est une divergence de valeurs. Or, les valeurs, c'est, pour moi comme pour Bayrou, plus important que le programme.

Écrit par : KPM | vendredi, 06 novembre 2009

comment un observateur aussi avisé que vous a pu oublier de relever que ce sondage est donné avec + ou - 3 pt d'erreur et que surtout une abstention de 40 %...attention vous commencer à tourner comme Ginisty !

Écrit par : Orange Sangine | vendredi, 06 novembre 2009

Pour que Bayrou ait ses chances, il faut une armée de militants qui, palier par palier, immeuble par immeuble, fassent campagne.
Il faudra aller enlever le morceau charnellement, de manière incarnée. La télévision et internet ne suffiront pas.
En plus, il faudra y aller avec un programme clair sur la question du capitalisme, la restauration de la république équilibrée (séparation des pouvoirs) ne suffira pas.

Écrit par : julie | vendredi, 06 novembre 2009

Bayrou a commencé la dernière campagne présidentielle avec 7% pour atteindre à la fin plus de 18%. Mais en 2012, du fait de l'épaisseur prise par l'homme politique et donc, de la "crainte" qu'il inspire à ses adversaires, l'effet de surprise sera nul et de nombreuses tentatives de destablisation sont à prévoir. Bayrou part de plus haut mais aura à mon avis, une marge de progression moindre qu'en 2007.
Pour arriver à faire la différence et imposer le Modem, il devra progresser dans sa stratégie de communication qui pour l'instant ne semble pas jouer à plein, et ainsi déjouer la stratégie de Sarkozy qui cherche à conserver un système bipartique afin d'évincer Bayrou du jeu politique.

Écrit par : Mire | vendredi, 06 novembre 2009

@ julie: Mille fois raison ! Il faut que les adhérents et les militants aillent au-delà des péripéties internes.
Qu'ils ne se demandent pas ce que le MoDem peut faire pour eux mais ceux qu'ils peuvent faire pour le MoDem et pour François Bayrou. De l'autonomie et moins de hiérarchie !

Écrit par : Orange Sangine | samedi, 07 novembre 2009

@ orange sanguine et julie
100% d'accord. On a du boulot...
@ Mire
oui, cela sera plus difficile.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 07 novembre 2009

aïe aïe aïe

Il est vraiment temps que naissent une nouvelle génération de leader en France.

Il n’est pas possible que DSK soit même candidat à la présidentiel de notre pays! Souvenez vous il y a quelques jours : DSK se disait “inquiète” après après la promulgation par le président ukrainien, Viktor Iouchtchenko, d’une loi augmentant le salaire minimum de 11 % au 1er novembre. Alors que le pays est entrain de traverser une grave crise sanitaire, il ne s’est pas inquièté un moment du financement des dispositifs pour faire face à la maladie.

Nous ne pouvons pas admettre un telle mépris de la population!

David C.
david.cabas.over-blog.fr

Écrit par : David C. | samedi, 07 novembre 2009

@David C,
:)) Candidat a une petite "piquouse" ? :D

Écrit par : Martine | samedi, 07 novembre 2009

@ Martine

Y a surement quelque chose que je ne comprend pas là!

David C.
david.cabas.over-blog.fr

Écrit par : David C. | samedi, 07 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.