Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Quelle tête de liste et quel programme pour le MoDem en île de France | Page d'accueil | Mieux que Némo : taxons les impôts ! »

mardi, 08 septembre 2009

Le Parlement de Bayrou me plaît bien

Il ressemble furieusement à un shadow cabinet, le parlement de Bayrou. J'en aime en tout cas bien l'idée. Le concept est simple : il s'agit pour les leaders de l'opposition d'organiser une fois par semaine une sorte de mini-parlement où chacun expose ses solutions et ses préconisations sur les thèmes d'actualités. Ainsi, les Français, en prenant connaissance de ces débats sauront ce que chaque mouvement politique appliquera si ses candidats sont élus et ils trancheront au premier tour. J'aime bien cet état d'esprit car je crois profondément au débat d'idées. Et puis ça nous changera de l'actuel parlement-croupion, au passage.

Toutes les mouvances de la gauche, mais aussi de la droite qui se sentent dans l'opposition à l'actuel pouvoir devraient participer à ce parlement. Il devrait être possible d'y inviter des UMP critiques comme Mariton, Goulard ou encore Juppé, pour en citer quelques uns, ainsi que Nicolas Dupont Saint-Aignan qui essaie de préserver vivante la flamme du gaullisme comme une vestale le feu sacré de Vesta.

Je trouve que cette manière de procéder est franche et directe. Pas d'alignement, pas de ralliement, mais du débat et la volonté, pour les conjurés, de mettre fin aux dérives de l'actuel pouvoir, quand bien même ils ont des idées différentes sur les choses.

Il me semble que nous devrions commencer au plus tôt ces séances parlementaires, certains que nous trouverons des esprits ouverts, comme Vincent Peillon, Manuel Valls, François Rebmasen, Ségolène Royal ou encore Dany Cohn-Bendit pour venir débattre et s'expliquer devant les Français.

J'apprécie enfin bien l'idée de ne pas inviter seulement des politiques à ces débats, mais de proposer aux associations et aux syndicats d'amener leurs idées et leur vision.

Comme il le dit si bien, la politique, en parlant du fond, pourrait être alors autre chose que des rivalités. C'est très juste, et c'est ainsi que j'entends la politique au sens noble du terme. Il y a là une nouvelle manière de penser la chose politique, unique et en même temps commune... Elle n'a d'ailleurs pas laissé insensible les blogueurs qui sont à la croisée du centre et de la gauche...

14:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (42) | Tags : bayrou, parlement |  Facebook | | |

Commentaires

j'aime bien l'idée aussi...
Surtout qu'une multitude de travaux ont déjà été effectués à l'intérieur du MoDem par les militants (par ex ds les commissions) et par nos dirigeants, qui pourront aisément fournir de la matière à nos représentants lors de ces shadow parlements!

Écrit par : Nelly | mardi, 08 septembre 2009

j'en conviens,

je crains juste l'effet discussions sans fin sur l'opinion vs "pseudo" efficacité de l'action dans le camps adverse.

Pourquoi pas un shadow parlement des blogs ? Cela serait marrant à organiser ?

Amitiés

Disp

Écrit par : disparitus | mardi, 08 septembre 2009

Salut Disp

J'avais pensé à quelque chose de ce genre il y a deux ans, mais c'est un très gros boulot, et cela suppose une compétence dans pas mal de domaines...

@ Nelly
ah, oui, shadow parlement, belle expression.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 08 septembre 2009

Oui bonne idée, là oui, qui veut discute et propose de tous bords, par définition on y est ami de qui on veut et quand on veut.

Et donc que par contre dans le jeu politique "officiel" les quelques règles simples et compréhensibles par tous des prises de positions des mouvements soit très bien observées !!

Écrit par : CK | mardi, 08 septembre 2009

@ L'hérétique

oui, c'est sûr, mais on leur mettrait la pression à nos chers Elus et Eminents membres..

Cela serait assez efficace..

Écrit par : disparitus | mardi, 08 septembre 2009

Tu écris:

"Il ressemble furieusement à un shadow cabinet, le parlement de Bayrou. "

Justement pas. Un shadow cabinet est fait de personnalités qui ont déjà une fonction en cas de victoire.

Ici, il s'agirait de débats.

Et j'espère bien que les responsables des commissions thématiques où ont bossés des milliers d'adhérents seront représentées pour chaque sujet.

Car elles représentent le substrat des débats depuis août 2008. Et les propositions qui y sont formulées sont souvent très pertinentes.

Ce serait dommage de ne pas ajouter ce plus aux syndicats (politisés) et associations - outre les politiques...

Écrit par : Danièle Douet | mardi, 08 septembre 2009

@ Danièle
eh bien on attend leurs propositions CONCRÈTES...
J'ai vu des discussions, mais j'attends la production de documents avec un état des lieux et des propositions issues de ces états des lieux.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 08 septembre 2009

DCD disait quelque chose d'intéressant ce matin. Plutôt que d’entamer des échanges entre membres des appareils politiques il serait assez logique que les militants discutent entre eux. D’après lui il ne peut rien ressortir de discussions entre chefs de chaque état major car ils ont toujours une idée derrière la tête et ne sont que dans le calcul politique.

Écrit par : europium | mardi, 08 septembre 2009

@ europium
les discussions entre militants ont déjà lieu. Ce qu'il faut, c'est que des têtes connues proposent des choses claires, désormais.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 08 septembre 2009

@l'hérétique
De quelles discussions parles-tu? En ce qui me concerne je n'ai jamais discuté avec des militants PS, VERTS OU ump?

Écrit par : europium | mardi, 08 septembre 2009

@ europium
Ben moi, si, dans des cadres informels, évidemment, mais cela m'est arrivé assez souvent.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 08 septembre 2009

L’idée est séduisante effectivement pour les raisons que vous évoquez. C’est ce qu’on attend des Politiques, de débattre, de dialoguer pour imaginer les meilleures solutions pour le pays.
De plus, c’est tout à fait cohérent avec le message initial de Bayrou visant à abattre la muraille de Chine qui sépare artificiellement la Droite et la Gauche et qui sclérose notre démocratie.
En proposant de construire une offre d’alternance sans alignement, c'est-à-dire qui échappe, (en partie du moins) à la dichotomie Droite-Gauche, Bayrou fait admettre à tous que la frontière n’a plus nécessairement une grande signification. C’est une manière de faire bouger les lignes puisque, si ça marche, cela pourrait aboutir à une sorte de plateforme commune autour de laquelle se réuniraient tous les socio-démocrates de France et de Navarre...sous la houlette naturelle de son initiateur, j'ai nommé François Bayrou !
Dans ces conditions, c’est le PS qui risque d’y laisser des plumes s’il y a d’un coté ceux qui adhèrent (Peillon, valls…) et les autres (Hamon, Aubry…), les sectaires (c’est Bayrou qui le dit): « … tous ceux qui diront : je n’accepterai de parler avec vous que le jour où vous m’aurez rallié, où vous vous serez renié » …d’ailleurs Moscovici a bien compris ce « risque », puisqu’il dit : « Il faut saisir la main tendue mais commencer par renforcer le PS avec des alliances à gauche » (entretien sur Direct matin de ce jour) !

Écrit par : Nicolas007bis | mardi, 08 septembre 2009

@ L'Hérétique
Hum Hum !
"Nicolas Dupont Saint-Aignan"... tu le sors d'où celui-ci ?
Si un Hérétique se met à canoniser les politiques, où va-t-on ?
Au passage, en vérifiant son nom, je viens de lire sur Wikipédia que Nicolas Dupont-Aignan fut chef de cabinet de Bayrou quand ce dernier était ministre.

Écrit par : Thierry P. | mardi, 08 septembre 2009

@ Thierry
Oups...c'est une déformation locale :-)

Écrit par : l'hérétique | mardi, 08 septembre 2009

Je suis d'accord avec vous .Ce parlement de l'alternance est une excellente idée.Mais je me demande si les partis ciblés vont y adhérer .Je crains que non .Ségolène Royal par contre est disposée à parler à Bayrou et je pense que cette suggestion retient son attention .
Je lis comme d' habitude vos articles avec plaisir .Mais puis-je vous faire une petite observation sur la forme . Les commentaires sont difficiles à lire et contribuent à un manque certain de clarté .Ne pouvez-vous pas les reproduire avec le nom de son auteur en tête de texte ,ainsi que cela se fait sur la plupart des forums . Je suis obligé à m'y prendre à plusieurs reprises pour savoir qui a écrit le commentaire . C'est mon avis et vous pouvez ne pas le partager bien entendu .A part cela, la présentation de votre site est excellente et je vous reconnais un réel talent . Merci pour la qualité et le contenu de vos articles .C'est un plaisir de vous lire .

Écrit par : Virgile | mardi, 08 septembre 2009

ben... pas moi.

Écrit par : gauchedecombat | mardi, 08 septembre 2009

L'idée était déjà dans l'air mais strictement confinée au PS, puisqu'en 2007, il a en été question
http://www.rue89.com/2007/06/28/le-ps-installe-son-shadow-cabinet-a-lassemblee
mais on n'en a pas trop entendu parler depuis !
L'originalité de François Bayrou est de l'ouvrir à toute l'opposition
maintenant, pour que cela fonctionne, il faudra un consensus de toute l'opposition, beaucoup de respect et une dose de ... devinez ??? ... d'ORGANISATION ! :)))))

Écrit par : Mirabelle | mardi, 08 septembre 2009

Bonjour Virgile
Quand vous dites les commentaires, vous voulez dire à la suite de l'article ?
Là, très franchement, je n'ai pas les compétences techniques pour le faire : je pense qu'il faut rentrer dans les feuilles css de l'habillage du site, et je n'ai jamais rien compris au langage CSS. Je me contente de ce que donne par défaut hautetfort.
@ gauchedecombat
Le contraire m'eût étonné ;-) J'ai lu votre billet. Notez qu'en aucun cas Bayrou ne prétend être de gauche, et très peu au MoDem font de telles déclarations, même parmi les militants. Tout récemment, Marielle de Sarnez a bien insisté sur le fait que nous étions au centre.
Je sais bien que nous n'avons pas les mêmes idées, mais cela ne nous empêche pas de discuter et puis très franchement, souhaitez-vous que l'on se retrouve dans la même situation en 2012 qu'en 2007 ?

Écrit par : L'hérétique | mardi, 08 septembre 2009

Moi je prétends que beaucoup de sympathisants du Modem sont plutôt de sensibilité de Gauche et j'ai bien l'impression que c'est la majorité (sauf évidemment si le Modem se réduit comme peau de chagrin où ne restent alors qu'en majorité des gens du centre et quelques phénomènes à droite).


Mais je trouve que ces considérations trop peu précises, sans compter que c'est sur des notions dont chacun ne donnent pas le même sens et qui varient avec le temps.

Et donc il y a de la malhonnêteté à les lever trop en bannière (comme l'a fait le PS côté Martine Aubry et comme on ne manque pas de le faire aussi du côté Sarkosy, ce qui rend suspect le mot Droite qui sonne maintenant mal).

En réalité pour le présent il y a un pouvoir très typé avec des tendances vraiment très fortes (je crois que l'on peut dire objectivement dérives) avec ses satellites profiteurs.

Et les différentes Oppositions maintenant bien séparées du Pouvoir.

En y regardant d'un peu plus prés dans les faits réels et les demandes précises, il n' y a que la Gauche de la Gauche qui peut trouver des références vraies pour se prétendre de Gauche.

Écrit par : CK | mardi, 08 septembre 2009

Je voudrais être plus précis

"Les différentes oppositions bien séparées du pouvoir"

En fait Les différentes oppositions qui revendiquent d'être bien séparées du Pouvoir.

Et dans le fond c'est assez simple
Verts,Modem, PS Valls Ségo Peillon, PS Aubry, et Gauche de la Gauche.

Le PS Aubry est spécial car il revendique
avec éclat une indépendance fictive par le mot "Gauche" (comme les enfants disent "1 2 3 Soleil") tout en étant très "attaché" au pouvoir par de ses membres et son exposition.

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

"... ainsi que Nicolas Dupont Saint-Aignan qui essaie de préserver vivante la flamme du gaullisme comme une vestale le feu sacré de Vesta."

O MY GOD!

Écrit par : pastel | mercredi, 09 septembre 2009

En aucun cas que voudrais qu'on m'associe de près ou de loin à ce souverainiste eurosceptique cultivant une mythologie ubuesque.

Écrit par : pastel | mercredi, 09 septembre 2009

@ Pastel
:-D !!! Oui, il est eurosceptique et souverainiste, mais bon, c'est tout de même un républicain, il ne faut pas non plus exagérer.
@ CK
à gauche, cela ressemble en effet à ça...

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 09 septembre 2009

@Lhérétique

Oui, gauche et un peu soif d'idéal ...

Auto lancé dans mes réflexions, je me disais qu'un facteur (Pour de bons messages, trés fin...) y manque.

Et ce facteur c'est l'Acceptation de la Tricherie. (Tricherie dans le sens de passer par dessus les règles minima de détermination politique).

or l'ACCEPTATION DE LA TRICHERIE,

elle est TOTALE Chez le POUVOIR (et ses satellites profiteurs) et IRREVERSIBLE
puiqu'elle fait partie de leurs corpus idéologique.

Elle est TOTALE Chez le PS Côté AUBRY
et IRREVERSIBLE comme maintenant une habitude, totalement enracinée, devenue une seconde nature.

Elle est malheureusement encore TRES FORTE au MODEM,

Je ne suis pas hors sujet, des assemblées où l'on discute officieusement
ont,elles, plein droit au copinage,

Mais évidemment on a LE MAGNIFIQUE EXEMPLE
comme acceptation de la TRICHERIE au Modem,
- qui n'est pas le seul - de nos SENATEURS MODEM au Sénat, dans un groupement (Alliance centriste) totalement à revers de la logique Modem.

A ce propos Mr F. Bayrou, quand il se pare dans sa vertu et fait peu de cas des protestations de petits adhérents qui pourtant ne le lâchent pas,

a-t-il inclus dans sa longue et profonde réflexion des vacances,

que ceux-ci (les petits sympathisants) réclament bien plus de Démocratie directe au Modem,

notamment pour que l'on prenne en compte leurs revendications sur un minimum d'honnêteté et de clarté du Modem dans les Hautes sphères Sénatoriales notamment !!

Et si finalement un des liens pour unir les oppositions réelles, était la non acceptation de tricheries manifestes.

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

@ CK
Sérieux, vous êtes gonflant : les statuts du MoDem prévoient explicitement la liberté de vote des élus. Les sénateurs sont donc libres de voter comme ils l'entendent et non en troupeau comme dans les autres partis.
Vous êtes de plus en plus obsessionnel...

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 09 septembre 2009

"...des esprits ouverts comme.....Vincent Peillon...": à ça pour être ouvert, il est ouvert: à toute opportunité aidant sa carrière, moyennant moult retournements de sa veste. Quand je pense que c'est un minable comme lui qui a évincé un des meilleurs députés européens de la France, Gilles Savary: lui, oui, il est proche des idées du MoDem. Peillon n'est qu'une crapule d'opportuniste.

Écrit par : pastel | mercredi, 09 septembre 2009

à l'hérérique (re): "@ Pastel
:-D !!! Oui, il est eurosceptique et souverainiste, mais bon, c'est tout de même un républicain, il ne faut pas non plus exagérer."

C'est du grand n'importe quoi! Primo je n'ai jamais dit qu'il n'était pas "républicain".
Secundo, outre que ce terme de "républicain" ne signifie pas grand chose pour moi, il ne peut pas être question de forger une alliance sur la base de ce concept vaseux. L'attitude férocement eurosceptique de M. Dupont d'Aignan exclu pour que le Modem puisse faire alliance avec lui. Hier certains se scandalisaient de ce que Sarkozy et de Villiers fassent cause commune (je n'ai toujours trouvé aucune confirmation de cela) et aujourd'hui on prône un rapprochement avec Dupont.

Sauf à considérer que Sarkozy constitue une menace pour la République. Je suis désolé mais je n'entrerai pas dans ce jeu là. Si les choses devaient s'envenimer à ce point et mener à un soi-disant "Front républicain" englobant toutes les forces d'opposition du Front de gauche à souverainistes, ça sera sans moi. Je déteste la polarisation à outrance et le manichéisme, d'où qu'ils viennent. Elle me fait craindre le pire.

Mais on en est pas encore là. Bayrou jusqu'ici manoeuvre assez bien. Mais il ne faut pas trop se rapprocher de la gauche car elle n'attend qu'une chose: le mettre hors d'état de nuire.

Écrit par : pastel | mercredi, 09 septembre 2009

@L'Hérétique

Vous faites semblant de ne rien comprendre.

Les Sénateurs Modem n'ont pas à être dans l'alliance centriste c'est évident.
Tout le monde en est d'accord sauf vous.

Les sénateurs centristes mangent à 2 rateliers,

ça degoûte pas mal de gens dans le modem et hors modem, pas vous ?

c'est donc votre mentalité ?

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

Je veux dire les Sénateur Modem mangent à 2 rateliers.

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

@ CK
Oui, j'adore manger à tous les râteliers, et d'ailleurs, ce qu'il y a dans l'assiette de mon voisin est toujours meilleur que ce qu'il y a dans la mienne.

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 09 septembre 2009

@Pastel

Bon vous pouvez vous déchainer sur untel ou untel (ici Peillon) , mais je vois bien que Espoir de Gauche, Valls Sego Peillon etc ...cela se tient, Alors que PS Aubry ce n'est vraiment plus que du vide derrière les apparences.

Il faut savoir ce que l'on veut est-ce pousser des cris à chaque mesure jugée médiocre du pouvoir ou même inquiétante
et finalement s'en accomoder ou s'accorder
avec les vraies autres oppositions de manière un peu cohérente et même temps
commencer une alternance ?

Encore faut-il que ce soit des vraies oppositions

(Et c'est pour cela que pour moi,
j'avais une condition sine qua non que
Les Sénateurs Modem se retirent de l'alliance centriste pour rester au Modem,
Mes conditions étaient peu nombreuse, mais il reste celle là, et si c'est pas fait, Chao F. Bayrou et Chao L'Hérétique, je ne le gonflerai plus)
(C'est pour cela aussi que je pense qu'il faudra éviter M. Aubry ds les accords avec le PS elle n'est qu'une fausse opposante).

Et encore faut-il ne pas non plus trouver des pous à tout le monde des vrais opposants qui restent. ce serait une manière de ne rien faire finalement.

En Fait Je suis Parfaitement F. Bayrou,
Modem, Vert, PS par le côté Valls Ségo
Peillon et oui Hue. Chacun faisant des efforts pour s'accorder en gardant sa personnalité.

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

@L'Hérétique

Seulement, vous ne donnez jamais absolument d'argument valable à cette acceptation de privilèges "d'escroquerie politiqie" pour vos sénateurs Modem.


Vous vous indignez, avec quel éclat !!
pour les petits délinquants des quartiers (en prison même s'il ne font que suivre).

Et vous vous faites le défenseur de comportement bien plus nocifs finalement
de haut élus, à qui on ne demande que d'être réglos, et qui sont là en contre-exemple par malhonnêteté parce qu'ils sont hauts et donnent une rancoeur justifiée et finissent par décourager nombre d'enthousiastes.

Vous avez fait un article magnifique il y a peu sur le nouveau centre et bien Sachez qu'ils sont nombreux au Modem et encore plus hors du Modem à reprendre texto pour
Les Sénateurs Modem, la Magistrale conclusion que vous aviez eu pour les gens du nouveau centre.

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

@ CK

et vous, vous parlez constamment de ce que vous ne connaissez pas, à propos des sénateurs. Les sénateurs MoDem, il y en a 6. Les autres sont rattachés au MoDem uniquement pour le financement des partis, et c'est tout. Nulle part ils ne se revendiquent du MoDem. Est-ce que c'est compliqué à comprendre ?
En revanche, certains, tout en acceptant de participer à la majorité présidentielle, soutiendront Bayrou en 2012 parce qu'ils préfèrent un candidat centriste. Est-ce que c'est compliqué à comprendre aussi, ça ?
ça n'est tout de même pas sorcier, et vous en faites tout un foin, et au bout d'un moment, ça lasse, c'est tout...

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 09 septembre 2009

@ L'Hérétique
Tu devrais publier des billets politiques !
"En revanche, certains, tout en acceptant de participer à la majorité présidentielle, soutiendront Bayrou en 2012 parce qu'ils préfèrent un candidat centriste"
Si ce n'est pas de la xylogloss (langue de bois) ça !
Bon trève de taquinerie.
CK a raison dans le fond du problème du vote de ces sénateurs.
Ils font ce qu'ils veulent mais quand c'est pour voter quasi systématiquement avec la majorité présidentielle ou au mieux s'abstenir, ce n'est pas bien clair.
Ils ne s'en expliquent guère ou bien alors les lambris du Sénat sont bien insonorisés.
L'échéance de 2011 doit les tarauder. Ces 6 seront tous je crois tous concernés par le renouvellement de cette série. Et le sort de leur ancien collègue Dutraigne peut les inciter à ne pas trop se calquer sur les votes des 3 députés Modem.
J'avais dit ailleurs à CK, que leur présence au sein de l'UDC n'était que logistique.

Tu avances le nombre de 6 sénateurs, l'Hérétique, je n'en compte que 5 :
Mme Gouraut, MM About, Badré, Jégou, Vanlerenbergh. Qui ai-je oublié ?

Écrit par : Thierry P. | mercredi, 09 septembre 2009

@L'Hérétique

Oui, je parlais des 6 (donc 5 peut-être)
sénateurs Modem de l'Union Centristes des Sénateurs.

Ils sont en situation totalement illogique
dans ce groupe (et c'est cela qui est répréhensible) et donc en arrivent à faire voter des lois trés Sarkozistes, totalement contraire à ce que le Modem préconise.

J'ai parfaitement raison d'en faire du foin, car cela est déjà connu depuis longtemps et a une influence trés forte sur l'attirance ou la répulsion (ici c'est la répulsion) pour le Modem.

D'autre part cette situation, le moins que l'on puisse dire est qu'elle est floue, est en contradiction complète avec la Posture d'Homme, avec un minimum d'honnêteté qu' a (ou veut se donner) F. Bayrou.

Alors je dis qu'il est indispensable qu'une solution claire et honnête soit rapidement trouvée à ce problème précis
puis bien claironnée plutôt que de prendre les gens pour des niais et toujours éluder ce problème.

Sinon Vous même et F. Bayrou resteront dans l'esprit des gens, ceux qui se parent de vertu et font leurs coups par derrière.

Et ils ne faudra pas s'étonner, malgré les efforts par ailleurs, que le Vote Modem
soit très volatil, et que le Modem inspire peu confiance, ce serait totalement justifié.

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

@ Thierry
tu as raison : il y avait Mercier, mais il n'est plus là.
Pour les autres, mis à part About, il faut arrêter de dire n'importe quoi. 90% ils s'abstiennent ou votent contre les projets du gouvernement !!!
ça m'énerve de lire CK déchargeant sa haine du sénateur MoDem alors que les malheureux en prennent déjà plein la poire et ont courageusement pris le risque (et il est gros, tu le soulignes justement !) de perdre leur siège...

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 09 septembre 2009

@Thierry P.

Hé bien "Logistique" je ne comprends pas.

Que F. Bayrou, aprés tout nous explique bien tout cela, bien clairement et que tout le monde l'entende.

C'est vrai quoi, nous les adhérents ou même les électeurs on est trop bêtes pour comprendre ou quoi ?

En réalité je ne vois aucune raison pour que toutes ces tactiques ne soient pas exposées clairement.

Ah moins que l'on soit dans le camp de la Bidouille à la Sarko ou à la Aubry ?

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

@L'Hérétique

Je n'ai aucune haine évidemment.
(Décidément argument à la Sarkosy qui parle de la haine de Bayrou, drôle de méthode).

Seulement voilà, quand et c'est très souvent, des adversaires politiques nous critiquent sur ce point, on a rien de cohérent à répondre.

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

@ CK
Parce-que vous le valez bien :-)
Je vous indique la définition du "groupe" donné par le site du Sénat qui, soit dit en pensant, est remarquablement bien construit.
http://www.senat.fr/role/orga.html
"Les groupes politiques sont librement constitués par les sénateurs qu'unissent les mêmes affinités politiques et, le plus souvent, l'appartenance à un même parti dont ils forment, en quelque sorte, la fraction parlementaire. Ils constituent des rouages essentiels dans la vie du Sénat. Les groupes, qui doivent chacun réunir au moins 15 sénateurs, se constituent ou se reconstituent après chaque renouvellement triennal.
Chaque groupe dresse la liste de ses membres et rédige une déclaration politique résumant les idées autour desquelles il se rassemble. Il élit également un Bureau et un président.
Les groupes acquièrent ainsi une existence officielle et sont dotés de moyens matériels, notamment de locaux (salles de réunions et bureaux pour le président et les membres du secrétariat administratif). Une subvention leur est accordée, qui sert à payer les collaborateurs qui les assistent dans leur tâche. Les présidents de chaque groupe ont un rôle important. Ils siègent notamment à la Conférence des présidents, chargée de régler l'ordre du jour des séances publiques."

Ainsi par "logistique", je pensais aux moyens matériels qui sont mis à la disposition des groupes.
Pour la petite histoire, le goupe UC (actuellement composé de 29 membres) a fait bénéficier le Modem du temps de parole dont il disposait pendant la campagne officielle des Elections européennes. D'aucuns ont avancé que c'était en quelque sorte le cadeau d'adieux de Michel Mercier à son ami François Bayrou avant d'entrer au Gouvernement.

Écrit par : Thierry P. | mercredi, 09 septembre 2009

@Thierry

Merci de vos explications.

@L'Hérétique

1) Je pense que la direction du Modem
devrait jouer carrément franc jeu pour ce qui concerne les sénateurs.

Je préfèrerais qu'elle dise cela me plait, cela ne me plait et que l'on s'y retrouve plutôt que rien.

2)J'estime que les Sénateurs Modem doivent défendre les couleurs du Modem comme tout le monde. Si oui bisous. Sinon aucune raison qu'ils soient ménagés parce qu'ils seraient sénateurs.

D'ailleurs à l'UR ou autre réunions Modem, pourquoi ne font-ils pas de discours ?

Ils devraient y être obligés.

Ils n'ont pas à avoir une vie particulière.

Écrit par : CK | mercredi, 09 septembre 2009

Votre débat sur les sénateurs centristes est stérile. les sénateurs centristes Modem, NC et autres viennent tous de l'UDF et ont été élu avant la création du Modem.

Ils sont donc dans une situation complexe. devaient-ils tous devenir Modem? non évidemment car c'est leur libre arbitre et on verra ce qu'ils feront aux prochains renouvellements.

Ce que font les sénateurs centristes au sénat ne me dérange pas objectivement car le sénat ne fonctionne pas comme l'AN, les débats y sont moins agressifs et plus arrangeants.

Je signale a ceux qui critiquent les sénateurs que certains ont dirigé certaines commissions du projet Europe du MODEM et que d'autres ont des responsabilités comme la gestion des finances, la gestion des candidatures a certaines élections, etc...

De plus les sénateurs centristes sont dans une logique d'apaisement des tensions qui existent au sein des familles centristes et en ce sens ils s'arrangent pour que le modem ait un temps de parole dans les médias et se se répartissent aussi pour que les diverses familles centristes aient un financement publique.Ils n'étaient pas obligés de le faire!

Écrit par : europium | jeudi, 10 septembre 2009

@Europium

Certainement avez vous raison pour beaucoup, les Sénateurs doivent bien avoir aussi quelques mérites,
mais vous n'êtes pas nombreux à bien saisir les arcanes de la vie Sénatoriale.

et je pense que pour tous les autres Pékins
qui ne sont pas dans ce cas, peut-être
ne serait-il pas anormal que chacun revendique son camp.

Même si la vie politique nécessite des accords de chambre utiles, ces accords n'ont pas à être en contradiction avec leur camp politique.

D'autre part quand de manière nette des personnages agissent par intérêt personnel il n' y a pas lieu d'avoir de l'indulgence.

About n'est qu'un minable politiquement.

Depuis Les municipales à Lyon Mercier est
une vraie catastrophe ambulante (et cela les "Pékins" d'accord à 85 % l'avait bien mieux vu que les "Spécialistes", et il aurait été bien mieux qu'il soit arrêté avant ses accord Perben et reste bien plus en marge du Modem).

Pour tout vous dire je pense que pareillement les Lang, Kouchner etc... et même les DSK et Rocard sont aussi des catastrophes pour le PS Aubry et ont bien oeuvré au fait que va valeur diminue à la vitesse V.

Dans le fond nous avons la chance que F. Bayrou ait écrit "Abus de Pouvoir" et nous sommes donc dans l'opposition sans aucun doute et le pourquoi est expliqué plutôt précisément avec aussi des axes constructifs.

Nous n'avons pas la moindre concession à faire au pouvoir (et à moyen terme nous n'y avons aucun intérêt, c'est plutôt le contraire).

Comment dire, DCB a donné peut-être encore
une bonne leçon. Il est joyeux, il va voir Sarko et rigole avec lui et pourtant personne n'a aucun doute qu'il soit dans l'opposition.

Nous c'est le contraire, on nous accuse d'aigritude envers le Pouvoir (en fait c'est en grande partie de la grosse tactique style Tapie d'accuser toujours les autres de hargne devant ses pratiques - du pouvoir - que l'on juge répréhensibles),
et malheureusement pour intérêt personnel quelque fois on n'est pas trés net sur nos relations avec le Pouvoir.

Si on veut dégommer Sarko, condition absolument nécessaire pour une belle alternance, il y a intérêt à avoir un minimum les idées et les "faits" clairs ,

ce qui n'empêche pas par ailleurs d'avoir
l'esprit ouvert et d'aimer la convivialité.

Écrit par : CK | jeudi, 10 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.