Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le Nouveau Centre, centriste ? Moooouuuuâââââaârrfff ! | Page d'accueil | Wanted : Justice mise à prix »

lundi, 31 août 2009

Audience et influence de l'hérétique

Bon, je n'ai presque rien compris au billet de Nicolas, mais ce n'est pas grave, j'ai quand même fait le graphique (j'ai eu du mal, parce que j'utilise Calc, moi, pas Excel, programme de ces salauds de droitiers capitalistes et exploiteurs du petit peuple de Microsoft).

graphiqueheretic.jpgJoli, non ? ce sont les visites chez moi depuis juin 2008 selon google analytics, représentées par une jolie courbe bleue (rouge, ç'aurait fait trop gauchiste).

On peut donc comparer ce graphique à celui de Nicolas à partir de juin 2008. En ce moment, c'est vrai qu'il en a une plus grosse que moi, mais en moyenne, c'est bien moi qui ai la plus grosse depuis juin 2008. Et puis je vais me reprendre au mois de septembre.

Bon, ça, c'est vrai pour l'audience. Pour l'influence, en revanche, évaluée par wikio, y'a pas photo, j'en ai une petite à côté de lui. Cela ne fait que quelques mois que je suis dans le top 20, et, à mon avis, je n'irai jamais au-delà de 12ème blog politique.

L'hérétique est une référence de google actualités depuis septembre 2007 si j'ai bon souvenir. Mais ce qui a boosté la fréquentation de mon blog, c'est de passer d'un page rank de 4 à 5, parce que, dans un tel cas, si l'on est en même temps référence google news, alors une recherche google vous fait apparaître parmi les premiers sur un mot-clef donné dans la catégorie actualités (pas actualités le moteur de recherche, mais actualités dans le moteur ordinaire ; vous avez compris ou rien capté ? Je vous livre un secret de blogueur, là...). Bon, il faut dire qu'avec plus de 1800 notes publiées et une régularité d'horloge (j'ai publié presque tous les jours), l'hérétique n'a pas démérité de google actualités...

En dehors de cela, Nicolas a raison : le nombre de billets joue évidemment un grand rôle. Ce qui impacte fortement les venues, ce sont aussi les heures auxquelles on publie et les titres que l'on donne.

Voilà, c'était la minute de l'hérétique... Je ne tague personne, mais j'espère bien que tout le monde va saisir la balle au bond, et puis de toutes façons, mon appel dans mon billet précédent demeure valable...Ce n'est pas pour faire du chiffre au classement mais vraiment pour tenter une étude sérieuse sur la corrélation entre audience et influence...

Ce moi-si, je me suis ramassé : en google analytics, je ne suis qu'à un petit peu plus de 9 000 visites ; mais bon, je n'étais pas là les trois premières semaines. J'étais à 14533 au mois de juillet et à 21144 au mois de juin.
J'ai la preuve que google analytics se plante, car j'ai un autre compteur qui analyse les visites et les visiteurs en me précisant pour chacun l'adresse IP, l'origine géographique et le réseau. Chaque visite est justifiée. Et le compte est clairement supérieur à celui de google analytics. Mais ce compteur-là laisse aussi échapper quelques visites puisqu'il n'en voit pas certaines comptabilisées par google analytics ! Donc, vraisemblablement, en aditionnant les manquant de part et d'autre, on arrive à peu près aux chiffres de hautetfort que je publie généralement comme faisant foi.

23:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : audience, influence, blog |  Facebook | | |

Commentaires

Good job...

Ce que je disais à propos de Google A c'est que c'est un standard, ça permet de comparer les mêmes choses.

Écrit par : Nicolas J | mardi, 01 septembre 2009

Ne pas utiliser exel afin de faire de beaux graphiques c'est éthique, cher Hérétique, mais il y toujours possibilité d'utiliser son frère quasi-jumeaux de la suite open-org, non?

Et puis en quoi est-ce important de faire des statistiques aussi détaillées. A part les blogueurs, qui ça intéresse?

Écrit par : europium | mercredi, 02 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.