Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Europe, ce qui attend la présidence suédoise | Page d'accueil | Corinne Lepage en première ligne au Parlement européen »

jeudi, 16 juillet 2009

Nathalie Griesbeck, euro-députée MoDem, défendra les libertés en Europe

A l'issue de la première session plénière qui s'est réunie cette semaine à Strasbourg, le Parlement européen nouvellement élu a renouvelé Nathalie Griesbeck dans ses fonctions au sein de la Commission des Transports (TRAN) et l'a désignée pour siéger au sein de la prestigieuse Commission des Libertés civiles, de la Justice et des Affaires intérieures (LIBE).

Nathalie Griesbeck s'est déclarée très satisfaite de ses responsabilités au sein de deux très importantes Commissions parlementaires, dont les prérogatives issues de la procédure de codécision ont un impact direct considérable sur la vie des citoyens européens.

"Je suis très heureuse de poursuivre l'important travail déjà entrepris ces dernières années pour coordonner nos politiques de transport routier, ferroviaire et aérien et doter l'Europe d'infrastructures de transport adaptées aux besoins du 21ème siècle", explique Nathalie Griesbeck.

"Mon entrée au sein de la Commission LIBE me permettra également de poursuivre les travaux conduits ces derniers mois au sein des groupes de réflexion du Mouvement Démocrate ; Il s'agit notamment pour l'Europe de répondre aux problématiques de libertés publiques à l'heure d'une métamorphose de nos conditions de vie liée à la généralisation des échanges de données électroniques, de s'organiser contre les réseaux de criminalité, d'opter pour la mise en œuvre d'une approche humaniste de la question des flux migratoires, et de promouvoir les politiques luttant contre les discriminations de quelque nature qu'elles soient", a conclu Nathalie Griesbeck.

14:33 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : griesbeck, europe, liberté |  Facebook | | |

Commentaires

À l'heure d'Internet et de la croissance soutenable, les libertés publiques et les transports sont assurément au cœur du projet européen. Bravo à Nathalie pour ses choix de commissions.

J'ai eu la chance de la rencontrer hier soir, à Strasbourg à l'Europe'café, en compagnie de Marielle, Corinne et Robert (Rochefort). Marielle et Nathalie en "routardes" européennes, familières des rouages et des arcanes... Corinne et Robert très humbles et trés ouverts aux militants, tout près de leur nouveau cartable :-)

[ Corinne n'a plus qu'à se manier... Copenhague c'est dans 155 jours ]

Ils étaient très touchants, tous les 4.

Et puis pour ceux qui ont manqué Sylvie, j'en ai fait un billet qui permet l'écoute des Matins de France Culture, hier :
http://exigencedemocratique.blogspot.com/2009/07/sylvie-goulard-invitee-des-matins-de.html

Écrit par : pierre | jeudi, 16 juillet 2009

Strasbourg, le 16 juillet 2009.

Corinne Lepage a été élue, jeudi 16 juillet à Strasbourg, première vice-présidente de la « commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire (ENVI) » qui est l’une des plus importantes et des plus actives du Parlement européen. Elle est également membre suppléante de la commission ITRE (Industrie, Recherche et Energie)

A l’issue de cette nomination Corinne Lepage s’est déclarée « honorée et enthousiaste » et a précisé qu’ « à quelques mois du sommet de Copenhague, le rôle de cette commission apparaissait d’une importance considérable sur l’élaboration de la politique de l’UE en matière de lutte contre le réchauffement climatique». Elle « mettra tout en œuvre pour contribuer à ce que l’économie verte soit le moteur de la construction d’une Europe soutenable ».



Corinne Lepage s’est, par ailleurs « réjouie de travailler avec le Président Jo Leinen » qu’elle a connu dans d’autres temps alors qu’il était Ministre de l’environnement de la Sarre. Elle avait alors défendu la Sarre devant la Cour de Justice des Communautés Européennes. Elle s’est déclarée également « heureuse d’y retrouver Chris Davis qui sera le coordonnateur ADLE pour cette commission ».

Écrit par : pierre | jeudi, 16 juillet 2009

Tout le monde se félicite et est "content" de son travail. Formidable...

Sauf que pour N. Griesbeck, le cumul des mandats ne semble lui poser aucun problème: présidente du MoDem départemental, conseiller municipal de Metz, conseiller général de Moselle, députée européenne...

La France est le seul pays d'Europe à avoir 85% de cumul des mandats, une grave anomalie en Europe. Il serait temps que le MoDem donne l'exemple de ce qui se fait hors de France, comme le montre l'excellent tableau du Monde:
http://www.lemonde.fr/societe/infographie/2007/02/21/le-cumul-des-mandats-en-france_870233_3224.html

et cet extrait qui en dit long:
http://images0.hiboox.com/images/1109/diapoe7aba6a76185ef1df99a6242aa0ba918.jpg?20

Dommage...

J'apprécie Nathalie en tant que personne mais n'apprécie pas le cumul des mandats.

Il serait temps d'y mettre fin au sein du MoDem, c'est une grave atteinte à la démocratie, unique dans l'Europe démocratique comme le démontre l'article du Monde cité ci-dessus.

Écrit par : Danièle Douet | jeudi, 16 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.