Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Loose change, l'escroquerie facho | Page d'accueil | Ne chantons pas victoire, au MoDem »

dimanche, 17 mai 2009

Scrutin à un tour, Bayrou dénonce l'arnaque

La plus belle arnaque politique de la décennie, c'est la proposition de Raffarin qui cherche à priver les électeurs futurs de leur choix.

Lors d’un déplacement à Belfort, François Bayrou s’est indigné des derniers propos tenus par Jean Pierre Raffarin. L’ex premier Ministre a évoqué l’intention de l’UMP de changer tous les modes de scrutin, y compris présidentiel. Raffarin aurait évoqué la possibilité d’un scrutin à un tour. « Un scrutin à un tour pour la présidentielle serait une atteinte sans précédent pour les institutions » a déclaré Mr Bayrou. "D'habitude, on prend au moins la peine d'expliquer qu'il y a des raisons d'intérêt général. Là, la seule et unique raison avancée est l'intérêt de l'UMP". "Ils disent nous serons coincés au second tour car nous n'avons pas de réserves de voix, supprimons donc le second tour. On voit jusqu'où on tombe dans l'abus du pouvoir", a protesté le député des Pyrénées-Atlantiques.

Tu m'étonnes, François : là, ce n'est même plus de l'abus de pouvoir, c'est du déni de démocratie. Si l'UMP tente cela, j'estimerai que la ligne rouge a été franchie. J'espère qu'on n'en arrivera pas là, mais ça en dit long sur les convictions démocratiques du baudet du Poitou...

Commentaires

Je ne sais pas ce qu'à raconté Raffarin, probalement pas grand chose d'intéressant, mais, dans l'absolu, un scrutin à un tour ne serait pas forcément mauvais : tout dépend des modalités...

Il y a un scrutin à un tour qui serait vraiment une très grande avancée pour nos institutions : le jugement majoritaire.

Écrit par : Oaz | dimanche, 17 mai 2009

Un scrutin présidentiel a un tour, c'est impossible a moins de changer pas mal de chose et de ne qualifier( comment ?)que 2 personnes pour le scrutin.

L'UMP a un problème pour les régionales et les cantonales, le mode de scrutin favorise la gauche a cause des réserves de voix.

L'ump veut effectivement un scrutin a un tour avec une prime a celui qui arrive en tête pour qu'il y ait une majorité stable( du moins selon eux) et la elle a une chance.

A mon avis ils sont un peu tard pour faire des modifications car la tradition républicaine impose qu'il n' y ait pas de changement de scrutin moins d'un an avant une échéance électorale. donc pour les régionales c'est râpé.... a moins de les repousser!!!

Écrit par : europium | dimanche, 17 mai 2009

http://www.ump-senat.fr/Raffarin-veut-une-reflexion-sur-le.html

Écrit par : europium | dimanche, 17 mai 2009

@ oaz
Le scrutin uninominal à un tour est l'un des moins représentatifs d'une démocratie. Il aboutit à ce qu'un pays puisse être dirigé par un individu qui n'a récolté que 25% des voix.

Écrit par : L'hérétique | dimanche, 17 mai 2009

déjà que le scrutin uninominal à deux tours consiste à construire des majorités ne représentant que 35% à 45% des voix à cause des triangulaires....

Écrit par : europium | dimanche, 17 mai 2009

@l'hérétique,
Là tu parles d'un scrutin où chaque personne met un seul nom dans une enveloppe et où celui qui a le plus de votes gagne. Je suis bien d'accord avec toi : il n'y a pas pire en démocratie.

Mais, dans mon commentaire, je te parlais du jugement majoritaire, un système de vote inventé et expérimenté par 2 chercheurs français : http://ceco.polytechnique.fr/jugement-majoritaire.html

L'été dernier, j'avais même écrit une fiche explicative sur le sujet : http://barrejadis.azeau.com/public/barrejadis/jugement-majoritaire/Le_jugement_majoritaire.pdf

Écrit par : Oaz | dimanche, 17 mai 2009

@ Oaz

Oui, ça, en revanche, je connais. C'est assez intéressant, mais pas forcément très juste pour ceux qu'une grande majorité ne veut voir exercer aucune fonction, car ils seront systématiquement mis à l'écart.

Écrit par : L'hérétique | dimanche, 17 mai 2009

Dans le cadre d'un changement du mode de scrutin pour les présidentielles, cela nécessiterait une nouvelle révision de la Constitution (l'article 7), laquelle révision devrait alors recevoir l'approbation des deux chambres qui doivent voter la réforme en termes identiques, puis sa soumission au Congrès ou solution plus démocratique au référendum ... une telle proposition n'est donc pas gagnée ! encore une raffarinade ... histoire de parler pour dire quelque chose !!! et en l'occurrence n'importe quoi !

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 17 mai 2009

"pas forcément très juste pour ceux qu'une grande majorité ne veut voir exercer aucune fonction, car ils seront systématiquement mis à l'écart."

Tu connais beaucoup de démocraties où ceux dont presque personne ne veut exercent le pouvoir ?

Écrit par : Oaz | dimanche, 17 mai 2009

L'UMP c'est un peu le communisme de droite...

Écrit par : Yannick | lundi, 18 mai 2009

@ Oaz
Oui, clairement, pas beaucoup :-)
@ Yannick
Faut pas pousser non plus ;-)
@ Mirabelle
Ce n'est donc pas demain la veille...

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 18 mai 2009

Comme vous parlez de changement de mode électoral... C'est un sujet qui m'intéresse au plus haut point.
A mon avis c'est l'élection d'une seule personne qui est mauvaise voire désastreuse quelquefois !
Imaginons que nous élisions une équipe, dont la complémentarité permettrait d'écarter le risque de dictature sur une seule personnalité ?! (Cela a déjà existé évidemment les consuls entre autre. Il y a aussi des risques de rivalité néfaste en interne.)
Je suis cependant certaine que savoir à l'avance qui seraient le président ET les vices-présidents ou les postes clefs du futur gouvernement rendrait l'élection beaucoup plus transparente.
Personnellment c'est l'idée de François Bayrou de faire une présidence multicéphale au MoDem qui m'avait le plus enthousiasmée; Malheureusement il semblerait que ce ne soit pas suffisamment exploité. Dans les différentes communications des fédérations seuls les présidents restent en avant. Dommage.
Quant au vote à un seul tour il ne serait bon que si justement... les alliances se faisaient en avance dans une équipe gouvernementale à l'image d'une équipe municipale. Parce que là il n'y aurait nul besoin de vote utile !

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 18 mai 2009

Les commentaires sont fermés.