Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Fou et un permis de tuer... | Page d'accueil | Scoop : des Talibans en Amérique du Sud ! »

mardi, 10 mars 2009

Stationnement, nouveau coup de matraque de Delanoë et..coût de Paris-plage...

Tiens, Saint-Bertrand de la Miraculeuse Fiscalité a repris sa matraque : la coût du stationnement augmente de 20%, oui oui, tu as bien lu, cher lecteur, 20% dans toute la capitale. Le plus fort de l'histoire, c'est que la Municipalité se targue de ne pas l'avoir augmenté depuis huit ans. Alors s'il y a bien un mensonge éhonté, c'est bien celui-là : parce que l mairie oublie de dire qu'elle a supprimé TOUTES les places gratuites et que par ailleurs, la diminution de places de stationnement drastique opérée depuis 8 ans a fait exploser exponentiellement les mises en fourrière. En réalité, le coût du stationnement a crû dans les proportions affolantes sous la premièrte mandature Delanoë, et cela ne fait que commencer...

Maintenant, si la Mairie de Paris a des problèmes d'argent, elle n'a qu'à faire comme tout le monde, réduire ses coûts de fonctionnement : Paris-Plage, la patinoire et le budget com, nc'est bien gentil, mais on a peut-être d'autres choses à financer, par les temps qui courent, et y'en a ras-le-bol que les Parisiens financent les joujoux d'une toute petite minorité : pendant ce temps, ils bossent, eux ! Alors, par exemple, puisqu'apparemment des opérateurs privés ont mis la main au porte-monnaie, pour Paris-plage, il serait bon de leur proposer de financer la chose, désormais, moyennant le droit d'installer quelques panneaux publicitaires.

Les Parisiens ont payé un million d'euros de leur proche en 2007 : combien en 2008 ? J'ai ouï-dire qu'on en serait à 1.37 millions d'euros. Ce qui m'agace particulièrement, c'est le slogan, libertaire et soixante-huitard à souhait : sous les pavés, la plage. Gros clin d'oeil bobo aux maos reconvertis au social-libéralisme libertaire delanoïste.

Parce que s'il s'agit de faire partir ceux qui n'ont pas les moyens de se payer des vacances à la plage, avec 1.37 millions d'euros, on pourrait cibler un certain nombre de familles, de préférence méritantes, parce que l'assistannat automatique et sans contre-partie, j'en ai ras le bol aussi.

J'ajoute que moi, je suis du côté des sales c... d'automobilistes pollueurs qui doivent emprunter leur véhiculte pour partir au travail et sont emm... au possible par la fête en version delanoïsée.

Je termine enfin que l'on pourrait très bien aménager les bords de Seine et les rendre très agréables sans faire pour autant tout un cirque.

 

Commentaires

Tu ne comprends pas que c'est pour ton bien ? La voiture, c'est mal. Et puis pour subventionner nos constructeurs en voie de disparition, il faut bien lever de nouveaux impôts quelque part. Autant faire payer aux cons d'automobilistes cette mesure protectionniste qui vient s'ajouter à la taxe verte. Tu ne roules pas en 4X4, au moins ?

Écrit par : Aurelien | mardi, 10 mars 2009

Y'a bien une côte par chez moi, mais j'ai pas poussé le vice jusqu'à acheter un 4X4 pour la monter :-)

Écrit par : L'hérétique | mardi, 10 mars 2009

bon, il faut être HONNETE et transparent jusqu'au bout: dès fin 2001, Delanoë a fait baisser de -80% le tarif du stationnement résidentiel, celui, donc, des habitants. Et, depuis, en + de 8 ans, il n'a pas bougé. Donc, passer fin 2009 de 0,50 euro/jour à 0,65 euro/jour ne va TUER personne surtout les super pollueurs :-) qui roulent dans des grosses cylindrées et 4x4 qui paient bien + cher essence, péages (hausse record depuis que l'UMP a privatisé les autoroutes), assurances et garagistes. Cela permettra de financer divers projets, comme le tramway, les aides pour l'achat de scooters électriques (100% propres et silencieux), Auto-Lib, la modernisation des parcmètres (paiement par carte bleue...)... etc etc...

Écrit par : TractoPelle | mardi, 10 mars 2009

Bonjour Tractopelle (j'aime bien votre pseudo :-D )
Drôle de manière de calculer : faire disparaître le stationnement gratuit, ce serait, selon vous, en diminuer le prix de 80% ? On ne doit pas avoir le même porte-monnaie : mes frais de stationnement ont crû exponentiellement avec l'arrivée de Saint-Bertrand au pouvoir à Paris.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 10 mars 2009

En effet, la démagogie n'a parfois pas de limites...
Quand la ville consacre 10 millions par an pour juste entretenir et rénover les églises, temples et synagogues qui lui appartiennent, certains réacs tapent encore sur Paris-plages -manifestation conviviale et gratuite, très tournée vers les enfants et copiée dans des tas de villes en France et ailleurs- que même la droite parisienne ne remet pas en cause. La moitié du coût revient aux sponsors, c'est déjà bien non?
Les élus Modem de Paris, les a-t-on entendu haut et fort sur ce point?
Si vous parliez des hausses de salaires des ministres de droite, des frais de réceptions de Mme Dati au minstère de la Justice et du budget de l'Elysée qui ont, eux, vraiment explosé?

Vous évoquez la fin des places ratuites, mais dites combien il en restait, et où? Juste dans quelques rares rues dans les seuls quartiers épriphériques. Pourquoi de rares habitants du 16è, 13è, 17è ou du 20è auraient-ils pu avoir ce PRIVILEGE que tous les autres ne pouvaient avoir? Toutes les villes font de même, elles rendent toute place dans leur ville payante, y compris des villes UMP (Boulogne, Issy...) ou Modem (il y en a peu, il est vrai): pour tous, en effet, il faut moins de voiture, et le principe de pollueur-payeur est constitutionnel, je vous le rappelle. Vous criez "ras le parcmètre", je vous réponds, comme jeune maman, forte baisse de la pollution de l'air (qui nuit beaucoup aux enfants et aux gens fragiles) mesurée par les scientifiques et capteurs de Airparif, chiffres validés par l'Etat.

Soyons clairs: combien de grandes villes, en France, ont été gérées sans hausse des taux d'impôts locaux pendant 7 ans, tout en construisant et cérant beaucoup de choses? Aucune autre que Paris. Donc, critiquer pour critiquer, par pure HAINE POLITIQUE et même personelle, c'est stérile et idiot. Delanoë et la gauche parisienne ont gagné il y a 1 an, haut la main, les élections face à 3 ministres UMP importantes (Dati, Lagarde et Albanel) et une ex-star télé venue du Modem (Cavada), donc leur bilan global a été jugé très bon, même si persone n'est parfait.
Donnez donc des sources plus fiables et neutres, des données brutes.
Conseil gratuit: Faites-vous donc élire, ou faites élire vos préférés, au lieu de grogner en boucle, de manière obsessionnelle, comme un vieux ronchon sur une tonalité "café du commerce" seulement à charge toujours axé sur le "verre à moitié vide"...

Chloé,
jeune maman de jumeaux, ravie des jardins, crèches, animations et lieux culturels créés à Paris

Écrit par : Chloë T | mardi, 10 mars 2009

@ Chloé
Félicitations à l'heureuse et jeune maman pour les deux jumeaux.
Pour le reste que des contre-vérités : dans le 15ème, vous n'imaginez pas le nombre de places gratuites supprimées. Vous l'avez oublié, cet arrondissement. Bien sûr les places gratuites ne se limitent pas aux arrondissements que vous avez cités.
La moindre pollution ? c'est surtout les améliorations techniques apportées aux véhicules (pots catalytiques, moteurs HDI) et non la politique de la circulation de Saint-Bertrand.
Ensuite, la mairie a disposé d'une manne financière sans équivalent : les droits de mutation. Il était évident qu'elle ne serait pas éternelle. Elle a fait croître ses frais de fonctionnement au lieu de les mobiliser sur des investissements.
Cavada s'est présenté sur une liste UMP : mettez vos logiciels à jour, svp et n'est plus au MoDem depuis longtemps.
Je me contre-f... de ce que font les autres mairies ailleurs, et de leur couleur politique, je parle de Paris, en la circonstance.

Enfin, cela se voit que vous n'avez que deux enfants, parce qu'avec trois et plus, et pour peu qu'on soit entre un plancher et un plafond, l'ère Delanoë a engendré des coûts bien supérieurs encore.

Je suppose que vous êtes aussi heureuse de payer 10% de taxe d'habitation en plus, et, le cas échant, 51% de taxe foncière, si du moins, vous êtes propriétaire(auquel cas je ne vous souhaite pas d'avoir du emprunter lourdement...)
Quant aux animations and co, elles reviennent plus cher aux foyers moyens de Paris que les activités proposées par les associations privées. Super.

Quant aux élus MoDem, ils disent ce qu'ils veulent, et moi je dis ce que je veux : c'est mon blog, ici, pas celui du MoDem.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 10 mars 2009

automobiliste et vieux parisien, je confirme ce que disait Chloé:

avec Tiberi, les RPR et UDF, le stationnement des habitants parisiens coûtait précisément 15 francs au quotidien en 2001, donc 2,30 euros /jour. Delanoé l'a mis à 0,50 euro/j, donc une baisse de 79% en effet, c'est mathématiquement incontestable.

augmenter de 15 centimes par jour ouvrable, après une telle baisse, une seule fois depuis 2001, ça semble raisonnable.
en comparaison, les radars racketeurs pour les seles caisses de Sarko-roi, les énormes taxes de l'état sur les carburants et les bénéfices records de Total (faits sur notre dos) sont autrement scandaleux...

Écrit par : rené15è | mardi, 10 mars 2009

@ René15ème

Et en tant qu'ancien habitant du 15ème, je confirme aussi ce que je dis moi-même. Avant je me garais gratuitement dans une série de rues. Avec la venue de Delanoë, non seulement le stationnement gratuit est devenu payant, mais en plus des places ont sauté partout. Avant Delanoë, jamais mon automobile n'avait été emmenée à la fourrière. Grâce à sa politique de circulation, j'ai payé plusieurs fois plus de 150 euros.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 10 mars 2009

Les commentaires sont fermés.