Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Journalistes, laissez en paix la mère de Kévani Wansale | Page d'accueil | Vie de Néron et de Berlusconi »

mercredi, 21 janvier 2009

UNRWA et Hamas

Je me méfie souvent des envolées grandiloquentes contre Israël, et notamment, j'ai beaucoup de mal à croire que Tsahal ait frappé un bâtiment de l'ONU sans motifs sérieux. Israël avait déclaré avoir frappé une école gérée par l'UNRWA parce que des combattants du Hamas y étaient et que des tirs avaient visé ses unités à partir de cette école.

Or, je viens de trouver cette très intéressante information sur le blog de LOmiG qui tend à confirmer mes propres soupçons : Interviewé par une chaîne de télévision canadienne, Peter Hansen, le chef de l’UNRWA, l’agence onusienne d’aide aux réfugiés palestiniens, a déclaré : « Je suis sûr qu’il y a des membres du Hamas parmi les salariés de l’UNRWA, et je ne considère pas cela comme un crime ».

Le problème, c'est qu'en lisant l'article qui date de 2004, comme l'observe LOmiG, les décisions d'Israël s'éclaient d'un jour nouveau. Voilà ce que l'on y trouvait entre autres :

Le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan va enquêter sur les accusations israéliennes concernant l'utilisation par les Palestiniens d'ambulances de l'UNRWA pour transporter des missiles al Qassam. Peter Hansen, le directeur général de l'UNRWA, a pour sa part nié ces accusations, et un responsable des Nations unies a déclaré qu'il n'y avait pas de raison qu'Annan doute de leur sincérité.

Hansen a affirmé : « Je suis persuadé que des membres du Hamas travaillent à l'UNRWA, et je ne considère pas cela comme mauvais ». Hansen a fait ces déclarations à l'occasion d'une rencontre avec la chaîne de télévision britannique CBC, ajoutant que « le Hamas est également un mouvement politique, et que tous ses activistes n'étaient pas des terroristes ».

Quelques jours plus tôt, l'armée israélienne avait photographié une ambulance appartenant manifestement à l'UNRWA et transportant quelque chose que l'armée a prétendu être un missile al Qassam. Israël a demandé aux Nations unies de limoger Hansen à la suite de ses déclarations.

Il a par ailleurs réfuté les allégations de l'armée, affirmant qu'une simple investigation suffirait à prouver que ce qui avait mis dans l'ambulance n'était autre qu'une civière. Selon lui, les accusations de l'armée sont de nature provocatrice. « Peut-être les soldats qui croiront ce que dit l'armée israélienne éprouveront-ils dorénavant de la peur à chaque passage aux barrages d'une ambulance de l'UNRWA, et l'on ne peut prévoir l'étendue du péril auquel sera exposée la vie de nos équipes médicales ».

Le gouvernement canadien, qui contribue à l'UNRWA à hauteur de 10 millions de dollars, a pour sa part annoncé à la suite de la rencontre télévisée avec Hansen, qu'il demanderait des éclaircissements à ce dernier et aux Nations unies. Le ministre canadien des Affaires étrangères a fait savoir que son gouvernement était extrêmement inquiet du fait des déclarations de Hansen.

Tiens donc. J'attends la suite avec intérêt...

Commentaires

Le mercredi, 07 janvier , vous lanciez une discussion : « Gaza, école bombardée, exemple de désinformation. »

Pour info :
Haaretz le 9 janvier
"Les officiers israéliens admettent qu’il n’y a pas eu de tirs depuis l’école qui a été bombardée."

Écrit par : Géraldine | mercredi, 21 janvier 2009

Merci Géraldine, comme ils admettent sous couvert de l'anonymat avoir bombardé des zones civils à vec des bombes au phosphore.

Resortir une histoire pareil pour justifier votre soutien à la propagande israélienne vous décrédibilise totalement.

Vos amis sont des criminels de guerre, point barre, et vous faites l'apologie de crime de guerre en les défendant, assumez le !

Écrit par : Farid L | mercredi, 21 janvier 2009

J'attends les résultats EXACTS de l'enquête. On verra alors ce qu'il en ressortira.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 21 janvier 2009

En 2004 l'enquête avait conduit à la démission de Peter Hansen (31 mai 2005).

BIen entendu que les israëliens ne bombardent pas sans raison, et sans distinction. Contrairement au Hamas, ils respectent la vie humaine.

Écrit par : LOmiG | mercredi, 21 janvier 2009

Depuis 1987, année du début de la première Intifada, jusqu'au dernier massacre auquel on vient d'assister, rien que le nombre d’enfants palestiniens tués par l’armée israélienne est de 1446.

Il doit bien avoir une raison pour assassiner des enfants, mais j'avoue que là, je cale, je ne vois pas bien, on est en dehors de mon référentiel.

LOmiG a peut être une explication a nous donner, non ?

Écrit par : Farid L | mercredi, 21 janvier 2009

on pourrait évoquer la légitime défense face aux attaques répétées à longueur d'année par le Hamas (lequel vise clairement à détruire Israël, comme beaucoup d'intégristes musulmans).

ALors parler d'assassinat d'enfants, ça fait un peu propagande : le Hamas et certains palestiniens entrainent leurs enfants dès le plus jeune âge à détester les juifs, à tenir des fusils, et à vivre dans l'idée que mourir en martyr c'est bien. Désolé, mais c'est un peu facile de pleurer ensuite ces mêmes enfants (que je plains du plus profond de mon âme).

à bientôt !

Écrit par : LOmiG | mercredi, 21 janvier 2009

C'est vrai que sous les bombes au phosphore le sentiment naturel que devraient avoir tous ces enfants pour leurs bourreaux, c'est de l'amour !

On vient de se rendre compte qu'israel éduque ses enfant dans le culte de l'amour de son prochain, c'est une évidence.

Par contre tes arguments sentent le réchauffé de chez likoud, des gens qui doivent aussi avoir une âme, mais comme celles des 90 % d'israéliens qui ont approuvés ce massacre, elle doit être damnée.

Le monde vient d'avoir la démonstration de ce que subisse les Palestiniens depuis 60 ans de la part des barbares qui les colonisent et les assassinent.

Si les courbettes des guignols comme sarko & cie te rassure, ils ne représentent qu'eux même et les intérêts d'une poignée sur ce coup là.

En tous les cas la cause Palestinienne comme à chaque massacre, trouvent de nouveaux soutien, et la justice, comme toujours, finira par balayer tous ces minables fachos.

le judéonazisme tel que l'a défini Yeshayahou Leibowitz ne sera pas éternel.

http://www.dailymotion.com/abduelwahid/video/x7w3up_leibowitz-le-sionisme-et-le-judeona_news

Qui est Yeshayahou Leibowitz

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yeshayahou_Leibowitz

Écrit par : Farid L | mercredi, 21 janvier 2009

@ Farid L
C'est impressionnant votre propension à citer tout et n'importe quoi. Leibowitz, en dépit de ses outrances est philosophiquement très intéressant. Qu'il ait condamné les agissements d'Israël au Liban en 1982 est une chose (qui se comprend, d'ailleurs, tant les massacres de Sabrah et Chatilah sont inadmissibles) . Mais de là à en faire un thurérifaire du Hamas...

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 22 janvier 2009

"...en faire un thurérifaire du Hamas..."

C'est votre interprétation, je ne vois nulle part quelque chose que j'ai pu écrire et qui affirmerait que Yeshayahou Leibowitz fait la louange du Hamas.

Je soulignais juste que ceux qu'il avait, trés justement d'ailleurs, defini comme judéo-nazi ont encore fait la démonstration de leur barbarie, la seule différence avec les années 80, c'est que la société israélienne est totalement infecté par cette idéologie, à l'exception d'une infime minorité qui résiste malgré tout. Et Leibowitz ne faisait pas uniquement allusion au massacre de Sabrah et Chatilah mais à l'entreprise coloniale d'israel et la dérive vers une doctrine fashiste à l'encontre des palestiniens. De toute façon, a énumérer les massacres et destructions perpétrés par les forces d'occupation israélienne, depuis les années 80, on ne peut qu'observer que les faits n'ont pas démenti ce que tu qualifies d'outrance mais que je qualifie (et je ne suis pas seul dans ce cas) d'analyse objective d'un fin connaisseur d'israel, ce que toi tu n'es pas.

Écrit par : Farid L | jeudi, 22 janvier 2009

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2527

bonne lecture

Écrit par : Farid L | dimanche, 25 janvier 2009

@ Farid L
Point de vue intéressant, mais affirmer que le Hamas s'est tenu à carreaux pendant la trêve,c 'est un mensonge pur et simple.

Écrit par : L'hérétique | dimanche, 25 janvier 2009

Ce n'est pas un mensonge , d'ailleurs Henry Siegeman n'est pas le seul à avoir donné cette information : "Le Hamas devait cesser ses tirs de roquettes et empêcher les tirs des autres groupes comme le Djihad Islamique (même les agences de Renseignement d’Israël ont reconnu que ceci avait été exécuté avec une efficacité étonnante"

Écrit par : Géraldine | dimanche, 25 janvier 2009

"...c 'est un mensonge pur et simple..."

Il n'y a aps que le Hamas qui dispose de roquettes dans la bande de Gaza, cela aussi peu de gens le stipule et en tiennent compte.

Il y a d'autres factions comme le djihad islamique qui regroupe plusieurs factions palestiniennes.

Je rappelle aussi que quand israel avait des troupes stationné dans la bande de gaza, il n'a jamais réussi a faire cesser les tirs de roquettes malgré son suréquipement.

Écrit par : Farid L | dimanche, 25 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.