Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bayrou ou le calvaire d'un député non-inscrit | Page d'accueil | Noël approche, je ne sais pas si j'achèterai des jouets chinois... »

lundi, 08 décembre 2008

Relance : Bayrou propose des euro-obligations

C'est marrant, ça : Bayrou a fait une proposition qui me paraît très intelligente pour sortir de la crise et pas un seul mot dans les médias, pas même sur Internet...Heureusement que j'ai pu visionner sa conférence de presse sur le site du Mouvement Démocrate, sinon, je n'en aurais jamais eu vent ! De manière générale, aucune reprise ou presque des remarques les plus fortes contre le projet de relance de Sarkozy.

Bayrou réagissait au plan de relance de Nicolas Sarkozy, et voici ce qu'il proposait (12mn45s sur la vidéo) : il note que le plan ne permettra pas de changer la face de la crise. La réalité comptable du plan est falsifiée puisqu'il faut enlever des sommes annoncées celles qui sont déjà prévues. La question n'est pas d'investir plus mais de déjà sauvegarder les investissements qui ont déjà été faits. 4 milliards, c'est 0.25% du PIB du pays, c'est à dire insignifiant. On ne peut arrêter la crise ainsi. La France n'a plus de marges de manoeuvre d'où la faiblesse de ce plan. L'endettement et les déficits de la France sont tels qu'on ne peut plus intervenir. Aucune mesure contracyclique à l'échelle nationale n'est envisageable à cause de cette faiblesse.

Bayrou propose un grand emprunt européen mutualisé de 3% du PIB, mutualisé du point de vue des taux envisagés pour ces taux, et dans lequel chaque état aurait été libre de puiser pour conduire cette politique de relance. Mutualisation du risque, réflexion en commun sur les meilleures méthodes pour relancer l'activité et une démarche européenne, voilà ce que l'on aurait pu attendre d'une telle initiative. Les opinions ont actuellement le sentiment que c'est du "chacun pour soi" actuellement. Bayrou déplore donc cette absence de solidarité. Rappelons, d'ailleurs, que la solidarité est au coeur du projet du MoDem et du PDE.

Pour revenir sur le plan, les mesures choisies ne peuvent pas être efficientes : par exemple, 1000 euros de prime à la casse, cela ne fera pas repartir  l'industrie automobile. Cela aurait été au contraire le moment d'accélérer le passage à des motorisations propres, par exemple les véhicules électriques puisqu'il semble qu'on soit très proche de les mettre en circulation. Quelle occasion ratée !

Au passage, concernant l'exonération de charges, Bayrou avait proposé une toute autre idée que Sarkozy. Bayrou avait proposé tout type d'emploi, pas seulement SMIC (car la mesurer actuelle va surtout virer à la trappe à salaire), pour tout type d'entreprise et pour 5 ans.

Ce qui est bien avec les impasses médiatiques, c'est que nous, adhérents et militants du MoDem, rien que pour rétablir la vérité, nous avons du boulot...

12:25 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : bayrou, relance, europe |  Facebook | | |

Commentaires

Nous nous permettons d'interrompre ce blog pour vous sensibiliser à une question autrement plus cruciale:

http://www.mesopinions.com/Pour-le-non-depart-d-Herve-Torche-petition-petitions-c9248887831c8ffadce76873d21421e9.html

Écrit par : comité pour le non-départ d'Hervé Torchet | lundi, 08 décembre 2008

Du point de vue du chef d'entreprise que je suis, la franchise de deux employés "free of charge" est la solution actuellement la plus efficace. Il faut bien comprendre que la plupart des entreprises n'ont plus la possibilité aujourd'hui :
1/ De baisser les autres charges, car elles s'y sont déjà employées depuis quelques années.
2/ D'augmenter leurs tarifs
Par conséquent, la seule variable d'ajustement qu'il reste est la masse salariale...

Pour ce qui est de lancer des euro-obligations, cette idée est particulièrement séduisante. En tout cas originale ! Je pense que face à la crise, il faut se monter innovant. Et le plan Sarkozy est tout sauf innovant !

Écrit par : Pierre | lundi, 08 décembre 2008

@ au comité
J'ai signé. Mais la solution est simple : faites signer Quitterie Delmas. Succès assuré.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 08 décembre 2008

Dans une époque comme la notre, lancer un plan de relance, sensé nous sortir de la crise, qui ne contient pas le mot "environnement" ni "écologie" ce n'est plus un manque de vision, c'est un manque de conscience.

Écrit par : Aurélien | lundi, 08 décembre 2008

@comité pour le non-départ d'Hervé Torchet

(Je ne veux jamais rien signer, ni m'inscrire nul part) mais

Faut pas qu'il parte !! Dites lui de ma part direct !! (ou rajoutez au Stylo sur le listing - c'est pas comme ClearStream, c'est pour une bonne cause -)

Écrit par : Chui Kalm | lundi, 08 décembre 2008

Ah, pas trop tôt, Le Monde a relayé la proposition de Bayrou sur les euro-obligations !
http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/12/08/francois-bayrou-refuse-de-cautionner-un-plan-de-relance-dont-il-conteste-l-ampleur_1128273_823448.html

Écrit par : L'hérétique | mardi, 09 décembre 2008

ouiche ! mais comme on est gouverné par des autistes, ça aura pété avant... alors on reconstruira avec les idées de bayrou !

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 10 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.