Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Au secours ! Delanoë se prend pour Cheops ! | Page d'accueil | La google Dance implémente l'Hérétique »

vendredi, 26 septembre 2008

Eloge de Marielle

Ce n'est pas moi qui l'ai écrit, c'est Quitterie sur son propre blog.

(extrait)

« Nous avons besoin de Marielle de Sarnez parce qu'elle a des qualités qu'aucun d'entre nous n'a encore aujourd'hui. (Il ne tient qu’à nous de grandir !). Une connaissance parfaite de la vie politique, une résistance à toute épreuve, une fidélité irréprochable et exemplaire. Une grande notoriété. Et que vous le vouliez ou non, François Bayrou ne serait pas ce qu'il est sans elle.

Nous avons besoin de Marielle pour faire émerger notre génération, nous nous appuyons sur elle, comme elle s’appuie sur nous. Peu à peu, nous serons capables de reprendre ce flambeau de résistance politique. Elle doit nous transmettre son savoir. Nous devons lui apporter notre vision, nos idées sur l’Alternative politique.

Les difficultés que j'ai rencontrées avec Marielle de Sarnez et les difficultés qu'elle a rencontrées avec moi, n'en déplaise à ceux qui les ont induites, nous ont rapprochées.

Marielle a des défauts, moi aussi. Et chacun de vous. Nous avons décidé de mettre des gardes fous, des règles empêchant nos travers humains. Je l'ai dit en public et je le répète, j'aurai été à sa place j'aurais été comme elle. Ce n'est pas les personnes qu'il faut changer, surtout quand elles sont indispensables...
»

Je suis d'autant plus satisfait de cette mise au point (apparemment, certains proches  de Quitterie - ou moins proches - la lui ont demandé) qu'elle correspond globalement à ce que j'ai toujours pensé de Marielle.

 

Commentaires

Si tu lisais mon blog plus souvent tu saurais... Mais en fait, moi je sais que tu le lis assez souvent pour être au fait ;-)

Écrit par : Hervé Torchet | samedi, 27 septembre 2008

contente que tu sois content de cette mise au point ! à demain ou plutôt tout à l'heure !

Écrit par : MIP | samedi, 27 septembre 2008

Message adersse a Quitterie - mais pourquoi ne pas en faire profiter les autres...

je fais partie de ceux qui pensent - sans le souhaiter - que si votre liste venait a remporter ces elections, vous serez decus par ceux qui vous ont promis le changement.

Je pense que vos allies vous ont tendu la main par opportunisme ou pour obeir au vieil adage qui veut qu'"on garde ses amis pres de soi, ses ennemis plus pres encore".

J'ai beaucoup admire le courage et la franchise de Quittrie, j'ai ete indignee par la mise a l'ecart d'un element de qualite comme elle - mais je pense que la vraie solution a notre facon de (dys)fonctionner est mieux garantie par l'autre liste, que j'ai rejointe.

Vous estimez que nos nouveaux statuts representent une avancee enorme - nous estimons qu'ils sont encore plus que perfectibles et qu'ils ne garantissent en aucun cas l'equite de traitement des acteurs qui veulent (et sont aptes a) s'engager au sein du Mouvement.

Je fais partie de ces (plus si) jeunes professionnels qui se sont engages en politique en 2007 et pas avant, parce qu'aucun parti ne nous semblait auparavant a meme de reconnaitre les reels enjeux de notre epoque.

Notre temps est precieux et quand nous le donnons, nous entendons qu'il ne soit pas dilapide par la desinvolture, les methodes amateuristes ou les crispations d'instances departementales un peu poussiereuses. Nous avons tous ete atteres par le gachis qu'ont represente les municipales de Mars 2008.

J'ai plus ete convaincue par les qualites de Christelle de Cremiers et du programme que notre liste defend a remedier a cette situation. Et nombreux sont ceux, meme dans vos rangs, qui pensent comme nous.

J'espere pour notre Mouvement, et ce quelle que soit l'issue de ces elections internes, que j'ai tort de douter que votre beau rassemblement oecumenique tiendra la route - mais honnetement, votre approche me laisse tres sceptique.

Écrit par : Constance Audren | samedi, 27 septembre 2008

Quitterie, votre mise au point me plait, franche directe et très 'humaine', sans langue de bois. :-))

Écrit par : Champomy | samedi, 27 septembre 2008

Que d'âmes sensibles !!
Après tout ce n'est pas un défaut.
Je suis sûr qu'elles ne seront pas mesquines
et rancunières !!

Écrit par : Luc | dimanche, 28 septembre 2008

Enfin je l'espère !!

Écrit par : Luc | dimanche, 28 septembre 2008

@Luc,
Mesquines et rancunières...Quelle pensée étrange, ces sentiments sont tournés vers le passé et totalement inconstructifs, or il s'agit de construire. Je suis presque certaine que sans pour autant oublier elles sauront tourner la page, pour aller de l'avant.
La sensibilité n'est pas un défaut mais une force lorsque l'on sait vivre avec!

Écrit par : Champomy | dimanche, 28 septembre 2008

@Champomy
Oui!! casque bleu et ... Psy !!

Écrit par : Luc | dimanche, 28 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.