Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Une fois de plus, la presse occulte le MoDem | Page d'accueil | L'Europe face à la question démographique »

mercredi, 11 juin 2008

Sauvadet ou le syndrome de Lando Calrissian

Tout le monde (ou presque) connaît l'épopée fameuse de la Guerre des Etoiles. Dans l'épisode 5, l'Empire contre-attaque, un ami de Han Solo, Lando Calrissian le trahit et le livre à Dark Vador. Mal lui en prend, car ce dernier change les termes du contrat en cours de route, au grand damn de Lando. C'est ce qui provoque d'ailleurs, finalement sa révolte.

Quand Han Solo réalise qu'il a été trahi par celui qu'il croyait son ami, il en conçoit une rancune tenace. Calrissian tente alors de lui expliquer qu'il n'avait pas le choix, et que la survie de sa cité ne peut que passer par une collaboration avec l'Empire.

On peut dire, d'une certaine manière, que le Nouveau Centre a fait à peu près le même calcul avec l'UMPire : peser en son sein, plutôt que de l'affronter de l'extérieur. Et pour la trahison....

Or, je lisais la dernière note du Fond du bocal, un centriste parisien, à propos de Sauvadet, intitulée Sauvadet s'énerve.

Sauvadet est très marri, parce que le Nouveau Centre n'a pas été convié au voyage au Liban, contrairement au MoDem, et que finalement, Sarkozy et l'UMP considèrent le Nouveau Centre non comme un partenaire mais comme un supplétif.

Sauvadet réclame le respect des accords passés. Mais l'UMP n'a pas plus l'intention de respecter ces accords que Darko Vador n'escomptait le faire avec Lando Calrissian.

En réalité, hors du MoDem, il n'est point de salut pour les centristes. Les sénateurs centristes qui n'ont pas pris position se tiennent d'ailleurs à une distance prudente. L'avenir montrera sans doute que l'UMP tentera de négocier avec le MoDem plutôt qu'avec le Nouveau Centre. Les efforts de Sauvadet et consorts sont donc voués à l'échec, et, à ce sujet, Thierry Benoît ferait une grave erreur en adhérant au Nouveau Centre, d'autant que ses électeurs ne l'ont certainement pas élu pour ce choix-là, qu'il s'en rappelle !

Bref, Dark Sarkor compte bien revoir les termes du contrat passé au nom de l'UMPire avec Dansledos Sauvaldinguéssian à son intérêt exclusif. Et que les néo-centristes s'estiment heureux que Dark Sarkor les laisse en liberté surveillée.

 

Commentaires

Intéressant et bien vu.
Mais le parallèle s'arrête là, je vois mal Jean Sarkozy en Luke ;-)

Écrit par : KAMMERER Pascal | mercredi, 11 juin 2008

Qui sont les Ewoks ? :)
Ca me rappelle quand j'utilisais l'univers Star Wars pour manager mon équipe il y a quelques années.
Cet univers s'adapte à de nombreuses situations.

Bref, c'était une évidence que le NC serait frustré et son existence ne peut, de toutes façons, passer que par des coups de gueule et, qui sait, à terme dire "ouais, ben on s'est trompé".

Écrit par : KaG | mercredi, 11 juin 2008

Sauvadet oublie juste un détail. Ce sont les chefs de partis - enfin, certains chefs de partis pour être exact - qui ont été du voyage au Liban. Et le patron du NC y était, même si c'était coiffé de sa casquette ministérielle.
Sauvadet, président du groupe NC à l'assemblée, n'y était pas. Pas plus qu'Ayrault ou Sandrier.

Pour le reste, c'est plutôt marrant de voir la "saine colère" de Sauvadet.

Écrit par : Bertrand | mercredi, 11 juin 2008

Si Sarko n'est que Darth Vador... qui est l'Empereur?

Avec cette analogie, si je ne me trompe pas... Bayrou est Han Solo.

Du coup je propose le casting suivant:

Modem: Millenium Falcon
Ségolène Royal: Léïa
Jean Lassalle: Chewbacca
Manuel Valls: Luke Skywalker
Montebourg: C3PO
Martine Aubry: R2D2

:)

Écrit par : Aurélien | mercredi, 11 juin 2008

euh...Ségolène en Leïa, t'es sûr ? Et Valls (horresco referens !) en Skywalker ? faut pas pousser non plus...
@ Pascal
ben moi non plus, faut le reconnaître...

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 11 juin 2008

@L'Hérétique:

Ségolène en Léïa pour plusieurs raisons: notamment la présentation dans son bouquin et dans la presse de son rapprochement avec Bayrou comme un flirt, et aussi son bikini dans la presse people :)

Pour Valls en Skywalker: c'est le premier auquel j'ai pensé qui colle au rôle du frère de Léïa/Ségo qui s'ignore, qui aspire à de hautes responsabilités dans son camp tout en étant tenté par le côté obscur de la force....

Et cette voix sage dans ma tête: Te prendre la tête pour des niaiseries tu cesseras.

Écrit par : Aurélien | mercredi, 11 juin 2008

Les commentaires sont fermés.