Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Paquet fiscal : les contre-vérités de Thomas Spiketty | Page d'accueil | Ras le bol de l'anti-sarkozysme »

mercredi, 26 mars 2008

Sénateurs UDF-MoDem : ouf, ils ne nous quittent pas !

Bonne nouvelle : je viens de lire cela dans Le Monde :

A la veille de ce bureau exécutif, les sénateurs du groupe Union centriste-UDF se sont pour leur part retrouvés à déjeuner, mardi, au Sénat. Si le bilan a été critique, il n'a cependant pas revêtu l'allure de l'"offensive anti-Bayrou" que certains redoutaient. Seul Jean Arthuis, réélu président du conseil général de la Mayenne, a plaidé pour "revenir à l'UDF". Cependant, la plupart des intervenants ont souhaité que des contacts plus étroits avec les centristes de la majorité permettent l'émergence d'un "centre fort et lisible". Pour le président du groupe, Michel Mercier, "il faut travailler à réunir tous les centristes, et cela peut être le travail du groupe sénatorial".

A titre personnel, je suis favorable à des contacts étroits entre centristes, à condition que l'on ne se crache pas dessus de part et d'autre. Or, on ne peut pas dire que le Nouveau Centre soit très aimable avec le MoDem.

S'il y a volonté de dialogue, que chacun fasse un effort, svp. 

Commentaires

Bien d'accord, les liens doivent étroits entre les cousins fachés de la famille centriste ;-)
Mais les amabilités fusent des 2 côtés. J'ai comme l'impression que la rancoeur reste tenace.
A quand une grande fête de réconciliation ? ;-)

Écrit par : MIP | mercredi, 26 mars 2008

Moi je crois que les rancœurs passeront sous le pont rapidement. Nous partageons les mêmes idées. Il va nous falloir éviter les querelles de personnes.

Pour ça, ce sera aux militants de leur dire dans quel sens aller.

Écrit par : Antonin | mercredi, 26 mars 2008

@ MIP
Oui, pour l'instant, disons qu'il y a des étincelles...
La fête de réconciliation attendra quelques temps...
Pour moi, ce qui coince, c'est qu'ils balancent des vacheries à qui mieux qui peut contre Bayrou et le MoDem. Quand il y aura un effort de ce côté, ce sera un peu plus facile...
@ Antonin
Les militants, ils se fritent déjà au sein du MoDem...alors cela ne va pas être facile. Tu vois ma position actuelle : imagine ce que cela donnera avec des vrais centre-droits...

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 26 mars 2008

Si le Nouveau Centre a pour seule ligne politique "François Bayrou bouh bouh bouh", ce n'est pas par méchanceté ni même par rancune, c'est qu'ils n'en ont pas d'autre.

Mais les sénateurs sont des gens qui ont vu beaucoup d'eau couler sous les ponts. Sans doute plusieurs se souviennent-ils du CDP, "Nouveau Centre" de l'époque, composé des élus qui avaient plaqué le Centre Démocrate pour rejoindre la majorité de droite de Georges Pompidou…

… et de la refusion CDP-CD quelques années plus tard dans la majorité, annoncée "libérale avancée", de Valéry Giscard d'Estaing.

Écrit par : FrédéricLN | mercredi, 26 mars 2008

@Antonin
tu me fais peur...
car "centre", c'est aujourd'hui avant tout un club d’élus locaux, députés, sénateurs - de petits barons, sans idéologie précise. Le centre, c'est pour eux un vague concept mais permet de revendiquer +/- 5 % de l’électorat, monnayable auprès des parties conservateurs en contrepartie de quelques sièges. Se rassembler ne les intéressent pas, ils seraient en surnombre, ce qui nuirait au rendement en sièges.

Écrit par : Werner | mercredi, 26 mars 2008

Seuls les intérêts personnels éteindrons les rancoeurs, mais le coup porté fut rude quand même...

On peut y croire, mais est-ce nécessaire ?

Écrit par : Ilium | mercredi, 26 mars 2008

Comme le souligne l'extrait de ton article, le Sénat pourrait être une chambre de réconciliation.

Rappelons que la composition des groupes y est là bas trés particulière avec notamment un groupe rassemblant les radicaux dits de droite et de gauche.

Si chacun faisait un effort nous serions plus forts, c'est certain. Les militants qui ont décidé de nous quitter sont amers, espérons que ça leur passe...

Écrit par : Pierre B | mercredi, 26 mars 2008

Dites, Werner,

Cela fait un moment que je lis votre blog. Généralement, c'est tout de même plus mesuré. Mais, ces derniers temps, vous êtes à la limite du sectarisme dans vos commentaires. Il faut arrêter avec les discours ultra-populistes et démago qui fleurent bon l'antiparlementarisme.
Est-ce que vous lisez les rapports des sénateurs, ainsi que leurs débats ?
Le club d'élus, il a plutôt bien résisté, jusqu'ici, alors qu'il aurait pu se barrer au Nouveau Centre.
Je ne dis pas que ce sont de frais militants émoulus, mais je commence à en avoir ma claque de voir un certain nombre de "nouveaux" leur cracher dessus, au nom d'une rancoeur mal assumée contre l'UDF, au passage. L'UDF a généré le MoDem, il ne faut pas l'oublier.
Cette opposition est stérile, ridicule, et elle sent le populisme à plein nez.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 26 mars 2008

à Ilium,

Je ne sais pas, mais en tout cas, ils restent. C'est l'essentiel.
@ Pierre
Ben ça peut commencer par le Sénat, parce qu'on dédramatise, généralement, là-bas.
On n'est pas dans une guerre. Si le Nouveau centre n'était pas aussi souvent déplaisant, je serais partant pour des discussions.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 26 mars 2008

@ L'Hérétique : Quand ils s'apercevront qu'il n'y a pas d'espace politique entre le MoDem et l'UMP, ils s'apaiseront et nous pourrons alors reprendre des discussions productives. Le problème est de savoir s'ils s'en apercevront avant que Sarko les dégoute. J'étais à l'UDF et j'en connais beaucoup qui s'interrogent là bas, comme chez nous... ça fait déjà un point commun :-)

Écrit par : Pierre B | mercredi, 26 mars 2008

@ Pierre

On verra. Cela prendra du temps, et il faut qu'on ait une alternative à offrir d'ici là...

Tiens, je vous ai mis en lien, au fait :-)

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 26 mars 2008

Rassembler le centre , de quel centre on parle, je voix X centres et à force de tirer la couverture ver soi, elle finit par craquer. Déjà qu"au nouveau centre c'est la guerre entre Morin et le duo Lagarde et Létard alors je ne vois pas comment on pourra rassembler tout ce beau monde.
quant à toi Mr l'hérétique, vous oubliez que beaucoup de militants ne sont pas forcément d'accord avec ce recentrage au centre. Et personnellement, j'aurai été plus heureux de voir les sénateurs rejoindre leurs amis de l'UMP, ce qu'ils ne manqueront pas de faire le moment venu. Les vagues de départ ont souvent lieu qu'au moment des échéances , celle du vote des sénateurs ne va pas tarder. Plus vite, ils feront leurs baggages, plus vite le MoDem pourra voler de ses propres ailes démocrates débarassé du cordon ombylical centriste.
le papillon MoDem ne veut pas rester une chenille udf à vie, c'est contraire aux principes de la nature 'lol'
quant à Werner, j'aime bien ce qu'il est écrit et ça n'a rien de populiste.
A bientôt l'Hérétique
ps: ciboulette et hypos organisent un week end détente, venez on pourra prolonger la discussion et peut être pourrai je vous convaincre de devenir modémiste et plus udéfiste.

Écrit par : houhou | mercredi, 26 mars 2008

C'est vrai que sans ce cordon ombilical, le modem pourra enfin parler à son nombril !

Écrit par : Pierre B | mercredi, 26 mars 2008

@L'hérétique

Je suis plein d'optimisme. J'ai discuté avec un membre du nouveau centre très ouvert.

J'ai eu beaucoup de plaisir à converser avec lui.

Il faut simplement se réunir sur la base des idées et laisser le débat des hommes de coté. Plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens. Néanmoins j'y crois.

Écrit par : Antonin | mercredi, 26 mars 2008

Espérons que l'unité se poursuive au niveau des sénateurs...

@ Tahar
Je lis votre post après être allé faire un tour sur e-soutiens. c'est quand même fou cette propension de certains à vouloir en permanence liquider les restes de l'UDF, et en particulier les sénateurs, sous pretexte qu'ils ne sont pas toujours sur la même ligne que Saint François Bayrou !
On n'aurait pas le droit d'avoir des points de vue différents, au MoDem ?

Écrit par : lefonddubocal | mercredi, 26 mars 2008

@Houhou,
On ne peut pas rassembler et en même temps écarter.

Si nous n'arrivons même pas à nous entendre entre nous, nous n'avons aucune chance d'arriver au pouvoir. Ca me fait penser aux communistes qui ont milles fois discuter pour parvenir à se mettre d'accord sur un programme commun et une tête commune en 2007, et qui ont échoué milles fois faute d'avoir su trouver un compromis. Ne regardons pas nos pieds ou notre petit courant de pensé, ayons l'audace de voir plus grand.

Le pire, c'est que nous ne sommes pas différent sur le plan des idées... C'est pour cette raison qu'il est urgent de nous construire idéologiquement.

Nous avons deux atouts importants:

*Nous sommes un parti avec des têtes, des universaires, des gens qui savent construire une pensée.

*Nous sommes un parti qui maîtrise la technologie de l'information: Capacité à diffuser ces idées...


En ces deux points, nous faisons plus que jeu égale avec le PS et l'UMP.

Allons y !!!

Écrit par : Antonin | mercredi, 26 mars 2008

Jean Arthuis n'a aucune chance de fédérer quoi que ce soit au niveau national. D'abord, personne ne peut supporter sa fatuité et son esprit corporatiste au sein du Sénat, y compris à l'UMP ; deuxièmement ses idées sont ahurissantes, notamment celle de la TVA sociale grimpée à 25 % et soi disante "économiquement indolore" qui est une ineptie sans nom, digne d'un expert-comptable de grand groupe qui n'a pas encore compris l'impact socialement inégalitaire, commercialement pénalisante d'une TVA excessive, ni son impact sur l'inflation. Jean Arthuis a beau ramener sa fraise tant qu'il peut dans les médias, il n'aura plus aucun crédit politique tant qu'il persistera dans ses errements, bien confortablement assis dans son gros fauteuil de son gros cabinet d'expertise comptable du mayennais.

Écrit par : rouldug | mercredi, 26 mars 2008

Pour les sénateurs "centristes" je ne vois pas bien ce que tout ça veut dire. Il y a déjà des Modem et des Nc dans le groupe. A qui veulent ils s'élargir? S'il s'agit que ponctuellement les grands électeurs modem et nc joignent leurs voix pour faire élire des "ex UDF" pourquoi pas? Grand bien leur fasse mais je doute que ce soit efficace ou opportun. Par contre s'ils s'agit de faire des groupes élargis ailleurs qu'au sénat alors là...c'est la fin du Modem.

Contrairement à Houhou je n'ai pas envie que les sénateurs s'en aillent. faire un Front Démocratique bof bof. le but du modem c'était de rapprocher au centre ceux qui s'étaient reconnus dans FB et d'être libres. Il y aura des modem élus seuls ou avec la droite ou avec la gauche. Là où il y avait des élus avec la droite du temps de l'udf pourquoi les braquer? il y a de la place pour tout le monde. Il s'agit simplement que chacun accepte le fait qu'on peut s'allier avec la droite ou la gauche. et il s'agit que bientôt les militants décident de ces alliances et que les candidats acceptent de se soumettre aux militants et que les militants... acceptent le choix majoritaire. et c'est pas gagné pour ces deux questions. Et il s'agit bien sur d'avoir un socle commun d'idées et de projets pour justifier des choix!

Sinon je ne suis pas tout à fait d'accord avec roulleaux.
l'intérêt éventuel de la TVA sociale dépend des cotisations qui sont concernées par le transfert vers la TVA.
Si ce sont les cotisations employeur ça veut dire "cadeau" aux employeurs en les priant de répercuter ça sur leurs prix mais pas plus hein et avec pour but d'embaucher hein...il faut être trés politique de l'offre pour envisager ça. les produits étrangers seraient alors surtaxés par rapport à la situation de départ et contribueraient au financement de la protection sociale française.Difficile de croire que les européens approuveraient.
par contre une baisse des cotisations salariales peut donner un pouvoir d'achat équivalent aux consommateurs pour faire face à la hausse des prix. Là ça change aussi la donne surtout entre salariés et non salariés, c'est à dire chomeurs et retraités et même fonctionnaires si ce sont par exemple les cotisations assedic qui sont transférées.Mais politiquement c'est donc... risqué au niveau de la cohésion sociale. Il faut y aller doucement dans la hausse et synchroniser la hausse de la TVA avec la baisse des cots.
Bref le débat n'est pas aussi simple que ça à mon avis puisque tout ça peut être "mixé". L'intérêt de la TVA sociale en général est à mon avis surtout psychologique. Car en taxant le travail dés avant que l'investissement "humain" ait rapporté on place une barrière à l'embauche en rehaussant le seuil de rentabilité. En taxant les fruits du travail on limite le risque pris par l'investisseur.
voilà comme je comprends les choses en tout cas.

Écrit par : zapataz | mercredi, 26 mars 2008

j'attends avec impatience la grande partouze du centre. cher hérétique, je dois dire que dans l'intimité j'ai tendance à vous appeler le grand inquisiteur. je vous sens heureux ce soir, vos sénateurs adorés, pionniers de votre parti croupion l'UDF tiennent la barre. Réjouissez vous, vous allez bientôt vous retrouver entre démocrates chrétiens bien pensants, débarrassés de tous ces abominables gauchistes qui étaient venus pourrir votre eden centriste. jouissez sans entraves... oups mais je viens de proférer un slogan de mai 68 ! serai je excommunié ? trop tard, c'est déjà fait et je ne brûle pas encore dans les flammes de l'enfer... y a t'il une justice immanente en ce monde bi polaire ?

Écrit par : raoul torta | jeudi, 27 mars 2008

Citoyen Raoul Torta,
Vous brûlerez comme tous les autres, dans les flammes de l'Enfer pour votre apostasie.
Cela dit, heureusement, les individus venus de la gauche ne sont pas tous des gauchistes, et j'en sais quelque chose, j'en viens.
Tiens, en parlant de bûcher, je crois qu'il y a une héroïne fameuse, à Rouen, qui a fini dessus. Vous ne vous prendriez pas pour cette dernière, des fois...à moins que vous n'ayez entendu des voix (gauchistes) vous aussi...

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 27 mars 2008

@ houhou

l'opposition udf/modem est totalement artificielle. Je pense que vous faites une fixation là-dessus. Je pense qu'Antonin vous a très bien répondu. Nous n'avons pas vocation à être un mouvement qui écarte les individus, mais au contraire qui doit les rassembler.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 27 mars 2008

@L'Hérétique
Je m'aperçois tout d'un coup que je ne suis pas du tout
d'accord avec toi et je pense que tu noie le poisson.

1) Alors que les élections n'ont pas été mirifiques mais
comportent beaucoup de points encourageants, je découvre avec stupeur des dires quasiment insultants envers Bayrou et sa ligne politique. Ces propos repris partout font évidemment de dégâts terribles.
Les 3 ou 4 personnes qui les ont tenus sont des Huiles ex Udf qui ne sont que trés moyennement représentatives
de la direction Modem (qoiqu'on en dise) et surout, pas
du tout des sympathisants et adhérents.
Ces gens là devraient recevoir un blâme trés sévère et
être exclues en cas de récidive tout simplement.

2) Eh! bien non rien du tout !! Des gens extrêmement minoritaires veulent faire la loi au Modem, Comme
Mercier à Lyon.
D'une part c'est malsain et injuste.
D'autre part se croyant plus malin que tout le monde
(tout en conservant leurs fauteuils il est vrai) Ils mènent
Francois Barou et le Modem à sa perte (comme Mercier
à Lyon - Pensons quand même à ces "modestes" Eric
Lafond et son équipe qui ont sauvé des meubles)

3) C'est F. Bayrou et la majorité des adhérents et
même sympathisant qui comptent. Les autres ne doivent
pas JAMAIS BAVER.Sinon qu'ils s'EN AILLENT et vite !!

Écrit par : Luc | jeudi, 27 mars 2008

@l'hérétique
Tout à fait ! Il faut rassembler les individus et leur laisser la liberté au sein du mouvement. C'est ce qu'il va falloir que tout le monde accepte. Un courant ne doit pas avoir la volonté d'asservir l'autre mais de travailler ensemble à la recherche d'un compromis lors de chaque échéance électorale.

Écrit par : Antonin | jeudi, 27 mars 2008

@ Luc,

Je ne noie rien du tout. Je n'approuve pas les propos de Cornillet ou d'Arthuis, et je ne suis pas d'accord avec eux.
MAIS :
1.On n'est pas obligé d'avoir tous le même avis, au MoDem, et, dès lors que les municipales sont passées, cela ne me gêne pas que certaines divergences soient publiques.
2.IL ne faut pas mettre tous les sénateurs dans le même sac
3.Vu les tombereaux d'aigreur qui ont été déversés sur la blogosphère MoDem sur Bayrou et le MoDem, je veux bien qu'on fasse le ménage, mais, dans ce cas, on le fait partout...

@ Antonin
On est d'accord.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 27 mars 2008

sans tomber dans le bisounours land d'antonin, les propos d'houhou sont profonds comme un cendrier...

Je rejoins MIP et ton billet.

Écrit par : Le Petit Grognard | vendredi, 28 mars 2008

@ zapataz, tu sors d'où que 'le but du modem c'était de rapprocher au centre ceux qui s'étaient reconnus dans FB et d'être libres '. J'ai du rater un épisode.
@ petit grognard , Ciboulette organise un week end 'cruche', tu devrais t'inscrire on pourrait ainsi pronlonger la discussion sans polluer un article à cent lieux de tes propos incongrusaussi vides de sens que tes arguments pour voter MoDem. Je n'oublierai jamais cet argument que tu avais avancé : ' votez MoDem parce que le MoDem est au centre'. J'ai envie de rajouter : il est où le centre

Écrit par : houhou | samedi, 29 mars 2008

Dingue! C'est dingue! Il y en a vraiment qui n'entendent que ce qu'ils avaient déjà préalableent envie d'entendre!...

houhou, Luc, raoul torta, rouldug, il serait temps de ne pas élanger les serviettes et les torchons!

- Comment peut-on amalgamer le comportement d'un Morin avec celui d'un Arthuis?

Il y a encore de vieilles habitudes chez les anciens élus UDF du MoDem dont quelques sénateurs certes mais de là à les affubler de nos d'oiseaux, il faut vraiment se calmer.

Comme le dit l'hérétique (qui vient de la gauche comme pas mal des Alcibiade ), il ne faut pas mettre tous les sénateurs dans le même sac.

- Peut-être certains n'ont pas totalement encore perçu l'élan et la force des adhérents du MoDem, mais ils n'y sont pas hostiles a priori parce que cela les dérange, ils n'ont simplement pas eu par le passé cette culture et cette méthode de prise en compte de la base partisane. Ils ne sont pas anti-démocrates. Sinon, il y a belles lurettes qu'ils auraient rejoint ceux qui tripatouillent avec un mouvement outremarin pour se financer et créent un pseudo parti avec leurs chauffeurs et leurs assistants...

Ce que nous détestons ensemble n'est-ce pas cette propension à la faiblesse, à la facilité qu'un Morin au centre, qu'un Besson à gauche, qu'une Dati à droite ont parfaitement incarné?

Et bien, dans la démarche, en effet a posteriori (et c'est louable lorsqu'on voit tous les quolibets qui ont fusé en interne PENDANT la campagne), de remise en question de la stratégie il n'y a pas de faiblesse ni de facilité! Même si nous pensons tous que le retour à l'UDF est impossible et contreproductif, pourquoi n'aurait-il pas le droit de poser la question après tout. Préférons cela au rendez-vous en catimini de comploteurs sous l'égide d'un Lefebvre qu'ont adopté certains lâches dès le 23 avril alors que Bayrou ne s'était pas encore exprimé!

Quant à la TVA dite "sociale", vous voyez là un discours de facilité? Non, comme l'écrit zapataz, les choses sont moins simplistes qu'on voudrait nous le faire croire.

- D'une part, l'Allemagne l'a expérimenté sans aller jusqu'à 5 points de plus, et les premiers résultats seblaient positifs au moins pour la compétitivité du commerce extérieur allemand.

- Entre les mains du gouverneent actuel c'est sûr, avec leur habitude de tout entreprendre à la hussarde, ce serait un cataclysme.

- Mais en s'y penchant un peu et en préparant les mesures de contrôle nécessaires pour répercuter la baisse induite pour les coûts totaux des salaires sur les prix d'une part et en ajustant une TVA reboursable pour les plus faibles revenus on pourrait alors obtenir des résultats surprenants.

- Pour info, le Canada et l'Allemagne ont pris le temps de mettre en place le contrôle nécessaire sur les prix des produits et services en rapport avec cette baisse sur les charges (salariales c'est clair) et la Suisse a un système permettant aux plus faibles revenus de se faire rembourser une partie de la TVA déboursée! Nous avons également lu il y a peu que Warren Buffet (qu'on ne peut pas taxer de collectiviste forcené) avait émis une hypothèse voisine.

Sachons raison garder et surtout garder nos foudres pour ceux qui réellement méritent qu'on dénonce leur supercherie électorale de l'an dernier basée sur la facilité, la médiocrité et le populisme de bas étage!

Écrit par : Alcibiade | samedi, 29 mars 2008

Alcibiade s'est très bien expliqué.

Les Démocrates qui veulent confisquer le débat et exclure à tour de bras n'ont de démocrates que le nom.

à houhou

pour le week-end cruche, désolé, je suis à Paris, pas à Lyon !

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 29 mars 2008

Les commentaires sont fermés.