Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le Paris de Delanoë et l'UMP | Page d'accueil | Paris : le 14ème de Marielle »

vendredi, 14 mars 2008

Tours à Paris, le conseil de Marielle de Sarnez à Bertrand Delanoë et Nicolas Sarkozy

Je reviens sur les tours de Delanoë que j'évoquais dans une note récente. En fait, plus que les tours de Delanoë, ce sont les tours de Bertrand Delanoë et de Nicolas Sarkozy, puisqu'ils sont en accord pour en construire dans Paris. L'argument le plus percutant, pour les dissuader de sa lancer dans la construction de ces horreurs, je l'ai trouvé dans Féminin au singulier, le journal autobiographique de Marielle de Sarnez.

Elle écrit ainsi ceci, dans son billet du 24 novembre 2007 :

« Cette semaine, à Paris, des tours ont surgi de partout. Bertrand Delanoë les pose le long du périphérique, et Nicolas Sarkozy propose, si elles sont belles, de les mettre dans les centres-ville. Je suggère à l'un comme à l'autre d'aller habiter quelques jours dans les tours qui existent à Paris, par exemple Porte de Bagnolet, ou dans le quartier des Olympiades, dans le 13ème arrondissement. De se promener sur la dalle, de sentir le vent froid qui s'y engouffre, de regarder les locaux des gardiens, barricadés derrière leurs barreaux, de constater l'absence de verdure, d'arbres, d'espaces verts, de chercher où se situe la première boulangerie. Trêve de plaisanterie. La ville n'est pas un jouet à la disposition des puissants. »

S'ils pouvaient lire et comprendre, ces deux-là, ne serait-ce que ce court paragraphe. Mais quand on ne vit que dans les beaux quartiers, on ne peut pas comprendre ce que c'est, l'existence sur une dalle coincée entre des blocs de béton. 

07:00 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tours, delanoë, sarnez, sarkozy, modem |  Facebook | | |

Commentaires

1/ Si vous voulez que Paris conserve ses classes populaires, où les loger dans 105 km2 ?

2/ Depuis 6 mois, j'ai fait dix fois le tour des friches industrielles autour de Paris. Croyez vous que sur la Porte des Lilas ou à Masséna l'habitat soit très joyeux ? Allez y, ça vous fera tout drôle, ça ressemble davantage à Beyrouth qu'à une grande métropole européenne.

3/ Pensez vous vraiment qu'il soit impossible d'avoir un projet urbanistique beau, motivant, harmonieux, convival avec les architectes d'aujourd'hui ? Je ne le crois pas. Il y a de grands architectes qui sont prêts à travailler pour Paris. Il faudra choisir les projets avec discernement et en parfaite concertation avec les habitants.

Écrit par : Maxime | samedi, 15 mars 2008

bon, ben ça se voit que vous ne savez pas ce que c'est une tour. Je vous retrouver le blabla des architectes qui ont construit les tours précédentes dans les années 70 et tenaient le même discours que vous...on a déjà donné, non merci.

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 15 mars 2008

Les commentaires sont fermés.