Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les tours de grande hauteur de Bertrand Delanoë : position du MoDem | Page d'accueil | Adieu Katoucha »

mercredi, 12 mars 2008

Le marché de dupes de Bertrand Delanoë

Il y a des jours, j'vous jure....Bertrand Delanoë a trompé uen première fois les électeurs modérés, notamment les sociaux-démocrates qui se reconnaissent dans la démarche du MoDem mais s'imaginaient qu'ils pouvaient indifféremment voter pour les le PS ou le MoDem à Paris.

Mais l'homme, ayant compris l'intérêt de la manoeuvre, récidive ! il parle à nouveau de partenariat...APRES le second tour ! Or, après le second tour, nous risquons de ne plus avoir d"élus, ou alors un seul.

Il n'y aura donc pas de partenariat, mais en faisant croire cela, Bertrand Delanoë espère siphonner l'électorat du MoDem. Cela sera sans moi, et cette manière machiavélique de faire de la politique devrait être sanctionnée. La meilleure réponse à apporter à cette vile manoeuvre politicienne, c'est de voter pour le MoDem afin de montrer que l'on ne tombe pas dans le piège. Bertrand Delanoë s'apprête donc à tromper une seconde fois l'électorat modéré.

A Paris, une seule solution : VOTER MODEM. Désolé, je j'aime pas crier sur mon blog, mais je suis tellement scandalisé par la méthode de l'homme, que je n'ai vraiment plus aucune sympathie pour lui. 

14:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : modem, ps, delanoë, municipales |  Facebook | | |

Commentaires

Peut être aussi que Marielle a été un peu naïve, pensant qu'elle serait de toutes façons incoutournable le 9/3 au soir, et que Delanoë viendrait forcément la chercher... alors qu'objectivement il n'avait pas d'intéret à prendre le risque politique de s'allier avec le MoDem.

Écrit par : Le Fond Du Bocal | mercredi, 12 mars 2008

Je pense en effet qu'elle a fait preuve d'une certaine naïveté vis-à-vis de Delanoë, parce qu'elle l'a cru de bonne volonté et progressiste.

Ma seule consolation, à titre personnel, c'est que j'ai toujours pensé la même chose de cet homme. Je ne le crois absolument pas ouvert, parce qu'il est du clan jospinien, celui-là même dont l'arrogance était devenue par trop insupportable de 1997 à 2002.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 12 mars 2008

Finalement, ce qui est dommageable, au Modem, c'est que les cadres manquent parfois de sens politique : parfois il faut être réaliste et tenir compte de la réalité du mode de scrutin, plutot que d'attendre que celui ci change en restant de simples observateurs de la vie politique...
On me dira, les européennes et les régionales approchent, mais nous savons bien que le parlement européen n'a pas de vrai pouvoir ni de vraie visibilité en France, et si les régions ont beaucoup de pouvoir, pour le coup, pour le moment pas grand monde n'est au courant...

L'echec aux législatives, c'est se priver de représentation et de visibilité nationales, l'échec au Municipales, c'est se priver de lien et de visibilité locaux.

En gros, avant 5 ans, le MoDem ne pourra pas exister efficacement.

Écrit par : le fond du bocal | mercredi, 12 mars 2008

Voter blanc ou voter Modem au second tour, càd nul (j'ai gardé qques listes du premier tour, que je peux fournir à d'autres MoDem du 15ème) ?

Écrit par : Fotini | mercredi, 12 mars 2008

à Fond du bocal : ce n'est pas un échec, même si on aurait pu faire mieux. Bon, à Pairs, on s'est fait avoir, mais on aura des conseillers municipaux, à défaut...

@ fotini, oui, c'est une bonne idée, ça.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 12 mars 2008

Avant toute précision, j'habite Malakoff où je remercie Jean Emmanuel Paillon d'avoir fait une très bonne campagne, même si on s'est ramassé grave.

Vu à l'extérieur, la situation de Paris devrait à mon sens faire réfléchir ceux qui pense que le centre version Bayrou est un changement d'alliance au sein du MODEM. Et dieux sait qu'il semble y en avoir, y compris dans notre équipe.

Au contraire, la démarche de Bayrou est d'avoir une stratégie d'alliance avec les gens modéré, et de s'allier selon les personnes et non un clan.

Bayrou l'explique très bien ici:
http://www.youtube.com/watch?v=OgjGSf_FFa4

Vu de l'extérieur, j'ai l'impression que Marielle n'a discuté qu'avec un bord et pas les deux.
Dans un système où la gauche et la droite (statistiquement parlant) se radicalise, il faut négliger personne.

Quand à Delanoé, je me suis souvent demandé quel était son honêteté. Aujourd'hui, j'ai la réponse. C'est une personne, qui comme Hollande, est carriériste, homme d'appareil et vit sur le mythe de la gauche plurielle.
Cet homme est dangereux pour nous, et pour le PS qui doit se rénover.
C'est un homme qui profite des failles d'un système pour avoir plus de pouvoir, et qui permettra aux vert, ayant fait moins de voix que le MODEM, d'avoir plus d'élu. Bref, c'est pas un démocrate.

Je pense que lui donner un avertissement serait utile. C'est pour ça que je pense que je voterai pour Panafieux au second tour si j'habitais Paris. C'est pas un vote pour Panafieux, c'est avant tout un vote contre Delanoé.
evidement, ça ne s'appliquerait pas dans les arrondissement où le MODEM peut se maintenir.

PS: Merci pour ce blog très pertinent.

Écrit par : Phil | mercredi, 12 mars 2008

Pas de pouvoir le Parlement européen ?! Faut-il vous rappeler que 80% des lois nationales sont de simples transpositions de lois ou lois-cadres européennes ?

Écrit par : KPM | vendredi, 14 mars 2008

Si le Modem avait fait un score à deux chiffres sur Paris, c'est à dire avait été partout capable de se maintenir au second tour, le discours de Delanoë vis à vis du Modem aurait été bien différent.

Ici, il montre un visage d'homme binaire "c'est blanc ou noir, gauche ou droite", mais c'est qu'il n'a pas besoin du modem. Et que cela l'arrange d'aider Sarkozy à "tuer" le Modem.
Cela consiste à avoir une attitude refusant systématiquement tout partenariat avec le Modem, pour crier "à la droite" dès que ceux qu'il a rejeté se tournent vers l'UMP. Là, même en cas de listes UMP-Modem sur Paris, il n'était pas inquiété.
Serait-il un adepte de "art de la guerre" de Sun Tzu?

En tout cas, je ne donnerai pas ma voix à cet homme-là.

Écrit par : Miaou | samedi, 15 mars 2008

Les commentaires sont fermés.