Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le Kosovo et les Serbes | Page d'accueil | Les larmes de Mauritanie »

dimanche, 20 janvier 2008

Paris 16ème : quel gâchis !

46f0aaa87fa9498339165905318ecbc2.jpgJe le sais depuis quelques jours mais les premiers tracts sont distribués ce matin : Valérie Sachs présente une liste autonome, Avenir du 16ème, tournée vers la société civile dans le 16ème arrondissement. Bien évidemment, à cette nouvelle, je ne peux qu'évoquer mes regrets. Car enfin, ce qui sépare la liste de Valérie et notre liste UDF-MoDem est sur le fond infime. Mais voilà, il y a les choses telles que l'on voudrait qu'elles soient, et puis il y a les choses telles qu'elles sont.

 

747db0e9d392f8cf53030d327b80481e.jpgMon objectif n'est pas ici de polémiquer : la candidature de Jean Peyrelevade est une formidable candidature, et c'est un homme intelligent et talentueux.Ainsi, ma raison me pousse naturellement à soutenir, il va de soi, la liste UDF-MoDem dans le 16ème arrondissement. mais mon affection va à Valérie, un être honorable et droit, pour lequel j'ai la plus grande estime.

Alors, sportivement, je lui souhaite bonne chance dans cette course aux municipales, et, je me prends parfois à rêver : imaginons, qui sait,  que les deux listes créent la surprise, l'une à 15-20% et l'autre à 20-25% : quels beaux espoirs de fusion nous pourrions alors espérer dans un tel cas.

Oui, quand j'y pense, quel magnifique binôme nous aurions alors eu, si on avait pu parvenir à les réunir tous les deux sur la même liste.

Commentaires

Tu connais son argumentation pour ne pas rester MoDem? (c'est plutôt génant quand il s'agit de quelqu'un qui a fortement contribué au programme municipal...)

Écrit par : ArnaudH | dimanche, 20 janvier 2008

Quand je dis que les méthodes de désignation de Marielle de Sarnez me laissent parfois rêveur... Elle n'a peut etre pas toute la responsabilité dans cette histoire, mais tout de même, quand on sait qu'elle a aussi failli virer Bariani...

Écrit par : le fond du bocal | dimanche, 20 janvier 2008

@ Arnaud

Les choses sont plus compliquées que tu ne le crois Arnaud. Valérie serait restée volontiers MoDem, mais, comme je déteste exposer en place publique nos problèmes internes, envoie-moi un mail et je t'expliquerai le pourquoi du comment. Parfois, il y a aussi également des hasards malchanceux et des des lourdeurs dues à une réelle inefficience dans l'organisation interne qui aggravent les choses.
Valérie n'était pas opposée à l'idée de demeurer MoDem, mais elle voulait simplement faire une liste ouverte société civile dans le 16ème. et tactiquement elle avait raison, à mon avis

Écrit par : L'Hérétique | dimanche, 20 janvier 2008

à fond du bocal

Il ne faut pas non plus tout mettre sur le dos de Marielle de Sarnez. Le problème est plus compliqué qu'il n'y paraît. ce qui est vrai en revanche, et ça, c'est une tendance qui m'inquiète, c'est que le MoDem devient de plus en plus incapable de gérer les individus un peu free-lance. or, c'est justement ce que j'aimais bien entre autres à l'UDF...

Faudrait pas qu'on commence à ressembler au PS ou à l'UMP pour l'appareil, et aux Verts pour le reste...

Écrit par : L'Hérétique | dimanche, 20 janvier 2008

@ L'Hérétique

Je suis aussi preneur du mail d'explications.
Et je suis complètement d'accord sur cette dérive d'appareil au MoDem. Attention à ne pas démotiver les énergies...

Écrit par : le fond du bocal | dimanche, 20 janvier 2008

@ l'hérétique
et je reconnais que Marielle de Sarnez n'est pas la personnalité que je préfère au MoDem, mais j'ai déjà eu l'occasion d'en parler !

Écrit par : le fond du bocal | dimanche, 20 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.