Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Paris 16ème : quel gâchis ! | Page d'accueil | Bentolila et l'école maternelle »

dimanche, 20 janvier 2008

Les larmes de Mauritanie

Je lisais avec tristesse l'interview donné par le père d'un des assassins des quatre français de Mauritanie, en page 13 du Parisien du samedi 19 janvier. Sidi Ould Chabarnou exprime sa désolation, qualifiant son fils d'imbécile et de criminel. Pour lui, jihadiste ou salafiste, ce n'est pas l'Islma qui est enseigné en terre de Mauritanie. L'acte de son fils l'a profondément humilié alors que l'Islam est à ses yeux une religion de tolérance.

J'ai trouvé édifiant l'une de ses remarques : «Il est allé comme tout jeune mauritanien dans une école coranique. Il aurait dû en sortir comme un homme modèle. Au lieu de cela, il est devenu un imbécile et un criminel. Il existe de mauvais prêcheurs. Il a trahi notre éducation.» 

Je pense que c'est effectivement là où le bât blesse. Je pense que c'est dur, pour cet homme, qui a pensé avoir fait pour le mieux et se retrouve avec un fils qu'il ne peut que renier, désormais. Le drame, il est aussi là. Et ces mauvais prêcheurs, ils sont doublement coupables : pour les crimes commis, mais aussi pour ce qu'ils font à ces familles tranquilles qui n'aspiraient qu'à vivre en paix. 

 Ce qui m'a frappé, c'est que le sentiment qui prédomine, parmi les proches de l'islamiste, c'est la honte. Ainsi, le père de son épouse a honte, honte que l'homme à qui ila donné sa fille soit un assassin. Ce vieil homme, dans sa région, est très respecté, et un imam très croyant. Les Salafistes et les Jihadistes, c'est aussi cela qu'ils souillent et détruisent, en plus d'ôter la vie à des victimes innocentes.

Voilà, j'ai trouvé ces témoignages touchants et émouvants, et je trouve appréciable que le Parisien ait publié ces entretiens et ces reportages, parce que cela donne aussi un autre éclairage sur ce tragique événement. 

Commentaires

L'islam prêcher en Mauritanie est un des moins "souillés" par la haine religieuse... il se veut au dessus de cela et réussit généralement à donner une autre vision de lui même... les actions de l'AQMI perturbent ainsi une région religieusement calme, malgré son positionnement à la frontière du monde arabe et du monde subsaharien...

Merci pour ce beau billet ;)

Écrit par : ArnaudH | dimanche, 20 janvier 2008

Je vais régulièrement en Mauritanie car j'avais jumelé mon lycée avec un lycée mauritanien.
Cette triste affaire ne reflète absolument pas la Mauritanie.
C'est un pays pacifique, l'Islam est serein et tolérant.
Les mauritaniens sont ouverts, curieux et accueillants.
Je suis surprise par l'affirmation du vieil homme :
"Il est allé comme tout jeune mauritanien dans une école coranique".
Car les jeunes mauritaniens que je connais ne vont pas à l'école coranique mais dans des lycées calqués sur nos lycées français.
Il doir être dans une des rares villes religieuses comme Boutelemit, qui n'est pas loin d'Aleg, proche du massacre.

Écrit par : Rosa | dimanche, 20 janvier 2008

Bonjour
Je connais bien la Mauritanie depuis 10 ans j'y résidais jusqu'en septembre dernier, et ce qui arrivé est certes regrétable pour tous. Maintenant si la Mauritanie reste par ses intentions majoritairement un pays accueillant, c'est aussi un pays qui n'est malheureusement pas en mesure de maîtriser sérieusement les choses sur le terrain. donc certainement pas contre le terrorisme ambiant actuel. Simplement sur le terrain, Nouakchott est une ville qui est surnommée aussi depuis un certain temps "la ville aux mille mosquée", ces dernières ont poussé aux quatre coins des rues depuis ces dernières années, la question est par qui et comment ont-elles été financées ? Point par les aides étrangères.... De nombreux étrangers d'autres pays Musulmans se faisant bien voir comme des "barbus" circulent aussi depuis des années et sont de plus en plus nombreux.... Le ou les derniers gouvernements en place, arrivés de manière ou non démocratique sont trop occupés à se maintenir en place face aux organisations internationales et faces aux bailleurs de fonds pour pouvoir prendre en charge ce genre de problème important et ce qui sera à faire pour la suite de la sécurité de tous. La Mauritanie est le pays le plus soutenu financièrement au monde par le PNUD et les grosses ONG comme par les divers pays donc la France et l'Europe, qui maintenant se maintiendront (ces pays) plus fermement en Mauritanie, les Usa ne désiraient-ils pas une base au Sahara......ils l'auront certainement en Mauritanie mais pas au Maroc ou en Algèrie pays autrements développés...
Attendons la suite en souhaitant plus de sagesse, non pas seulement aux extrèmistes mais aussi à tous les intervenants et aux dirigeants qui plannent sur la RIM.
Bien à tous.
Philippus

Écrit par : Philippus | lundi, 21 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.