Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Corps intermédiaires, de Montesquieu à Marielle de Sarnez | Page d'accueil | Capitalisme, Socialisme et Démocratie (10) : performance publique »

jeudi, 10 janvier 2008

Têtes de liste MoDem à Paris

1er arrondissement: Paule Champetier de Ribes
Cette ancienne infirmière habite le 1er depuis 1981. Après la naissance de ses enfants (17 et 23 ans), elle se consacre au studio d'enregistrement de son compagnon. Elle est aujourd'hui responsable logistique dans l'immobilier.
Présidente d'association, membre du conseil d'établissement du Conservatoire du Centre, déléguée départementale de l'Education nationale, elle est l'une des représentantes du conseil de quartier Saint-Germain-l'Auxerrois et membre du comité de concertation des Halles.

2e arrondissement: François Guliana
François Guliana est né à Paris en août 1981. Après le lycée Saint-Louis, il intègre HEC, où il fera un premier échange en Norvège et un second en Autriche. Son diplôme en poche, il s'investit comme bénévole dans une association dont il devient président, et où il mène des actions pédagogiques sur les thèmes de la citoyenneté et de l'Europe. Convaincu que Paris a besoin d'une majorité renouvelée, incluant davantage d'acteurs de la société civile, il s'engage auprès de Marielle de Sarnez.

3e arrondissement: Raphaële Bidault-Waddington
Née en 1971, Raphaële Bidault-Waddington est diplômée de finance et de gestion du patrimoine des organisations. Elle a travaillé pendant plus de cinq ans sur les marchés financiers avant de se consacrer à son travail artistique qu'elle expose régulièrement depuis 2000. Parallèlement, elle intervient comme artiste-conseil pour imaginer des visions stratégiques innovantes pour des entreprises et des villes en Europe.

4e arrondissement: Fadila Mehal
Titulaire d'un DEA du CELSA, Fadila Mehal est présidente-fondatrice de l'association les "Marianne de la diversité", et milite activement depuis de nombreuses années pour la parité et la représentation de la diversité de la France.
Directrice de la culture et de l'information dans un établissement public national, elle a été par deux fois membre de la section des affaires sociales du Conseil économique et social. Ancienne conseillère ministérielle, elle co-anime le réseau européen pour le dialogue judéo-musulman. Elle est mère de trois enfants.

5e arrondissement: Philippe Meyer
Docteur en sociologie, Philippe Meyer aborde aux débuts de sa vie professionnelle les sciences sociales appliquées avant d'enseigner la sociologie et les sciences humaines dans différentes universités, puis l'histoire contemporaine à l'Institut d'études politiques de Paris.
Editorialiste, puis rédacteur en chef à L'Express, il présente sur France Inter un magazine satirique de 1982 à 1989, puis une chronique matinale de 1989 à 2000. Chaque dimanche matin, il anime l'émission La prochaine fois, je vous le chanterai.
Tour à tour journaliste, animateur, producteur, réalisateur, à l'occasion interprète, il est aussi l'auteur de nombreux ouvrages.

6e arrondissement: Anne-Sophie Godfroy-Genin
Anne-Sophie Godfroy-Genin a 37 ans. Elle s'est installée dans le 6e
arrondissement il y a vingt ans pour y faire ses études et y habite toujours. Elle participe activement à la vie politique et associative de l'arrondissement. Ancienne élève de l'école Normale Supérieure, agrégée de philosophie, elle est maître de conférences à l'Université Paris-XII. Elle est aussi mère de deux enfants, scolarisés dans le 6e.

7e arrondissement: Véronique Delvolvé-Rosset
Véronique Delvolvé-Rosset est diplômée de Sciences Po Paris et docteur en droit. Elle travaille actuellement pour un laboratoire pharmaceutique.
Elle est adjointe divers-droite au Maire du 7e arrondissement depuis 2001, chargée des affaires scolaires.

8e arrondissement: Monique Luanghy Baruti
Septième d'une famille de huit enfants, Monique Luanghy Baruti a fait ses études universitaires à Paris. Elle est titulaire du CAPA, d'un DESS, d'un DEA et d'une maîtrise de droit.
Durant son année à l'Ecole de formation du barreau (EFB) de Paris en 2001, elle a été présidente de l'Association des élèves avocats de Paris (AEA).
Mariée, mère de deux enfants, elle exerce aujourd'hui la profession d'avocate. Elle est également est membre de l'association Innocence en danger à Paris.
Elle s'est engagée en politique lors de la dernière élection présidentielle.

9e arrondissement: Grégory Perrin
Grégory Perrin, 35 ans, est "trader et tétraplégique", comme il se définit lui-même. A 17 ans, il est victime d'un accident de moto. Plutôt que de se laisser abattre, il réalise l'impossible et décide d'aller au bout de son rêve : réussir dans la finance. Depuis, il travaille dans la salle des marchés d'une grande banque située à la Défense. Auteur du livre Debout !, il se bat pour la défense des handicapés.

10e arrondissement: Géraldine Martiano
Géraldine Martiano a grandi entre Ménilmontant et les Grands Boulevards au rythme des déménagements de la famille...
Adhérente de l'UDF depuis 1980, du MoDem depuis sa création, elle a été élue au Conseil de Paris en 2001, où elle est en charge des questions relatives au développement durable et à la petite enfance.

11e arrondissement: Olivier Pagès
Photographe, Olivier Pagès est conseiller de Paris, élu du 11e. Il est fortement impliqué dans la vie locale de son arrondissement.
Il a quitté les Verts pour rejoindre le MoDem, après l'élection présidentielle, à l'instar d'autres élus écologistes, comme François Florès, Violette Barandra ou Danièle Auffray.

12e arrondissement: Corinne Lepage
Corinne Lepage est mariée et mère de deux enfants.
Avocate depuis 1975, elle mène de front une vie professionnelle, une vie universitaire -elle enseigne notamment à Sciences Po-, une vie associative -elle est membre de la CRII-GEN et de Transparency international- et une vie politique très active.
Elle a été ministre de l'Environnement d'Alain Juppé entre 1995 et 1997 et candidate à l'élection présidentielle de 2002. Elle a rallié François Bayrou en 2007. Elle préside CAP 21 depuis 1996.

13e arrondissement: Eric Azière
Habitant à Paris depuis plus de quarante ans, marié à une infirmière et père de trois enfants de 14, 13 et 11 ans. Engagé dans la vie associative très jeune, il est élu à la fac de Paris-II, devient le président des "Jeunes démocrates sociaux" (Jeunes centristes) de Paris, puis national. Parallèlement, il devient un animateur régulier des premières radios privées parisiennes dans les années 80.
Élu Conseiller de Paris en 2001 (UDF), il est membre du groupe MoDem en charge du dossier du logement. Il est également conseiller régional d'Ile-de-France depuis 2004.

14e arrondissement: Marielle de Sarnez
Marielle de Sarnez est l'une des fondatrices du Mouvement Démocrate. Figure de l'UDF, bras droit de François Bayrou au ministère de l'Education nationale, elle est élue députée européenne en 1999. Elle est l'auteur de deux rapports au Parlement européen, la création d'Erasmus Mundus pour les échanges d'étudiants entre l'Europe et le reste du monde, et le rapport sur la protection de l'enfance sur Internet.
Parisienne depuis sa naissance, elle vit dans le 14e arrondissement et est mère de deux enfants.
Elue au Conseil de Paris (UDF) depuis les dernières élections, elle est la candidate du MoDem à la mairie de Paris.

15e arrondissement: Elisabeth de Fresquet
Elisabeth de Fresquet est mère de deux enfants. Elle est attachée de direction. Ancienne élève de l'Ecole du Louvre et de l'Académie Julian, elle a suivi des études de dessin et de peinture.
Sportive de haut niveau, ancienne championne de France de rallyes, elle a participé à de nombreuses compétitions automobiles européennes et mondiales.
Elle a été élue conseillère de Paris (UDF) en 2001 dans le 15ème arrondissement, intervenant pour le groupe sur les dossiers culturels, et conseillère régionale d'Ile-de-France en 2004.

16e arrondissement: Jean Peyrelevade
Jean Peyrelevade est ancien élève de l'Ecole Polytechnique (X 58) et diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris (1963).
Il a été directeur-adjoint du cabinet de Pierre Mauroy, alors Premier ministre (1981-1983). Il a ensuite présidé certaines des plus grandes institutions financières de France (Suez, UAP, Crédit Lyonnais).
Longtemps professeur d'économie à l'Ecole Polytechnique, il a écrit plusieurs ouvrages sur l'évolution du capitalisme contemporain, dont Pour un capitalisme intelligent (1993), Changer l'Etat (2001) et La République Silencieuse (2002).

17e arrondissement: Pierre-Emmanuel Portheret
Pierre-Emmanuel Portheret a 37 ans, il est marié et a 3 enfants de 10, 8 et 4 ans.
Collaborateur de François Bayrou depuis 1997, il l'a suivi au parti comme à l'Assemblée nationale. Il a participé à toutes les campagnes depuis 1999, européennes, législatives, présidentielle.
Depuis 2001, il est adjoint d'arrondissement (16e), chargé de la vie scolaire.

18e arrondissement: Syrine Catahier
Née à Alep (Syrie) en 1972, d'un père syrano-libanais et d'une mère française, elle a grandi à Livry-Gargan (93). Diplômée d'un Master 2 en Droit privé (Paris I, 1997) et d'un mastère en management urbain à l'Essec (2006), elle est conseillère juridique dans un cabinet d'avocats spécialisé en immobilier. Militante des Verts (1999), elle a été élue en 2001 dans le 18e arrondissement, maire-adjointe en charge de l'accès au droit et de la médiation. Elle a rejoint le MoDem en 2007.

19e arrondissement: Violette Baranda
Agée de 56 ans, mère de deux enfants, elle habite le 19e depuis 50 ans.
Elue dans cet arrondissement (ex-Verte), elle est chargée de l'égalité homme et femme et de l'innovation sociale. Ecologiste depuis 30 ans, militante dans de nombreuses associations locales. Au Conseil de Paris depuis 2001, elle siège à la commission des affaires sociales.

20e arrondissement: Didier Bariani
Didier Bariani est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et licencié ès-Lettres. Après avoir assumé les fonctions de chef de cabinet de différents membres du gouvernement, il est nommé secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères de 1986 à 1988. Il fut également Vice-Président de l'Assemblée Nationale et juge à la haute cour de justice de 1995 à 1997.
Didier Bariani a été maire du 20e arrondissement en 1983 et réélu en 1989.
Il est actuellement président du groupe MoDem au Conseil de Paris et membre de la commission permanente du Conseil régional d'Ile de France. Il est en outre administrateur du Syndicat des Transports d'Ile de France (Stif).

 

Commentaires

Merci pour cette info.
je lisais avec grande déception (non feinte au vu de mes commentaires sur ce blog) dans libé ce matin que Bariani avait été écarté par notre grande prétresse !!! Dieu merci, elle a laissé ce lieutenant fidèle (mais un peu encombrant peut etre) à la place qu'il mérite et c'est très bien.

Écrit par : le fond du bocal | jeudi, 10 janvier 2008

4 bonnes nouvelles dans cette liste : Bariani, qui confirme ainsi son ancrage MoDem ; Peyrelevade qui a une capacité rare d'analyse et de pédagogie des grands enjeux économiques ; Lepage ; et Meyer...parce que c'est Meyer !

De Philippe Meyer, il faut lire "Paris la grande" qu'il a publié il y a 10 ans. C'est extrêmement bien écrit, mais en plus très amusant.
Etant Versaillais d'origine, il y fait à un moment une comparaison entre Paris et le petit milieu versaillais qui est à mourir de rire car tellement vraie. Une anecdote entre autre : quand il était ado, un de ses copains se rend dans la pharmacie la plus éloignée possible de chez lui pour acheter une boite de préservatifs (c'était pas vraiment l'époque des distributeurs dans les lycées !). Il rentre chez lui, rassuré que tout ce soit bien passé... et là se fait incendier par son père, qui de façon mystérieuse avait déjà été mis au courant des emplettes du fiston. Ayant eu le même parcours versaillais que lui (on a été, à des époques différentes quand même, élèves du même établissement scolaire), c'est là un parfait résumé du microcosme versaillais... et de l'envie qu'a tout jeune versaillais de rejoindre Paris au plus vite !

Au delà c'est un grand journaliste, et, je crois, un prof assez exceptionnel. Le débat face à Tiberi risque d'être intéressant.

Écrit par : Bertrand | jeudi, 10 janvier 2008

Lepage est vraiment une bonne tête de liste dans le XIIe.

Écrit par : Hervé Torchet | jeudi, 10 janvier 2008

et Pagès une excellente tête de liste dans le XIe

Écrit par : le fond du bocal | jeudi, 10 janvier 2008

Ce sont effectivement d'excellentes têtes de liste?

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 10 janvier 2008

Disons qu'il y a dans la liste les habituels parachutages sarnéziens (fadila mehal que j'ai connue dans le 19e) et des inconnus au bataillon qui auront probablement du mal à décoller en 3 mois de campagne.
Mais les arrondissements stratégiques sont plutot bien lotis.

Écrit par : le fond du bocal | jeudi, 10 janvier 2008

Contrairement à ce que vous pensez, ce ne sont pas des parachutages. Il se trouve que j'étais l'un des membres de la commission d'investiture parisienne, et que les têtes de liste ont fait l'objet de longs débats.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 10 janvier 2008

Excellentes têtes de listes ... sauf Bariani : n'a-t-il pas des casseroles ou je confonds avec quelqu'un d'autre ?

Écrit par : Rosa | jeudi, 10 janvier 2008

@ Rosa,

Tu confonds. Il n'y a pas plus honnête que lui.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 11 janvier 2008

Oui, je pense que j'ai confondu avec Balkany : honte à moi.

Écrit par : Rosa | vendredi, 11 janvier 2008

@ Rosa,

tout de même :-(

Pauvre Bariani. Un type adorable humainement, en plus.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 11 janvier 2008

Je ne demande pas mieux que de le connaître : il peut venir à Lyon !

Écrit par : Rosa | vendredi, 11 janvier 2008

Le 12e est stratégique et le ps commence à être implanté après 7 ans de prrésence à la Mairie.
A droite, cavada jouit de son nom mais ce n'est pas m'extase auprès des habitants. Bizarrement Mme Lagarde jouit d'un très bonne côte auprès des seniors assez nombreux et des familles : "elle est classe", "elle a de la prestance" entend on.
Corinne Lepage s'est bananée aux législatives dans une partie de 12eme et sans doute doit elle mettre en avant son image CAP 21 davantage que Modem, à voir
Pernin serait tenté par une liste dissidente.
Et le Nouveau Centre est prêt à présenter sa liste, si cavada le souhaite pour rassembler au 2eme tour. A moins qu'un message d'union soit adressé aux electeurs qui l'attendent.
Bref, le 12E et la Ville risquent de rester à gauche

Écrit par : Bernard | samedi, 12 janvier 2008

@ Bernard

Bon, l'union du centre n'est toujours pas pour demain...Je ne connais pas assez l'atmosphère du 12ème pour donner vraiment un avis.

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 12 janvier 2008

Pour suivre l'actualité de campagne du Mouvement Démocrate de François Bayrou dans le 3è arrondissement de Paris : http://www.modemparis3.blogspot.com

Etant donné que c'est un aspect important de notre programme, nous organiserons prochainement une rencontre avec les acteurs privés de la création contemporaine qui excellent dans l'arrondissement...

Bien à vous tous,
Raphaële Bidault-Waddington

Écrit par : Christian | mardi, 19 février 2008

Pour suivre l'actualité de campagne du Mouvement Démocrate de François Bayrou dans le 3è arrondissement de Paris : http://www.modemparis3.blogspot.com

Etant donné que c'est un aspect important de notre programme, nous organiserons prochainement une rencontre avec les acteurs privés de la création contemporaine qui excellent dans l'arrondissement...

Bien à vous tous,
Raphaële Bidault-Waddington

Écrit par : Christian | mardi, 19 février 2008

ah, tiens, ça tombe bien, j'ai justement prévu un portrait de Raphaëlle d'ici peu sur mon blog.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 19 février 2008

Les commentaires sont fermés.