Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Capitalisme, Socialisme et Démocratie (8) : entrepreneur, espèce menacée... | Page d'accueil | Jean-Claude Trichet à l'honneur au Financial Times »

lundi, 24 décembre 2007

L'origine de Noël

9a27ada99ad898825c91e6340956dce2.jpgLe saviez-vous ? Noël que l'on assimime généralement à la naissance de Jésus de Nazareth n'a en fait absolument aucun rapport avec cet évènement. En réalité, Noël vient du breton, no'il ; no'il signifie le nouveau soleil en breton. J'ai longtemps cru que le mot venait directement du grec ancien car on y trouve les deux mots néo (νέος), contracté souvent en no et helios (ἥλιος) dans lesquels on reconnaît bien no et el.

En fait, le breton et le grec ancien étant deux langues indo-européennes, leur source est commune, d'où une parenté si apparente. 

J'imagine bien la terreur des primitifs quand il constatait que petit à petit, le soleil se faisait de moins en moins présent : peut-être s'imaginaient-ils que le soleil allait disparaître à jamais, alors ils se carraient tous au coin d'un feu, bien serrés les uns contre les autres, rêvant de jours meilleurs. Et puis, un jour, paf, ils s'apercevaient que le soleil les avait accompagnés plus longuement, et un espoir renaissait. C'était un nouveau soleil qui ressuscitait de ses cendres encore incandescentes.  Alors ils faisaient la fête, parce qu'avec le temps, ils cesseraient de crever de froid, et les plantes se remettraient à pousser, même si cela allait prendre du temps. Et voilà. On fête ça encore de nos jours...

Magnifique, ce soleil incandescent, non ? Sa belle couleur orange ne vous rappelle-t-elle pas quelque chose, à ce sujet :-) Allez, je vous donne un indice : il y a un rapport avec la politique...

Commentaires

Il ne faudrait pas prendre les primitifs pour des idiots: vu l'espérance de vie de la race humaine et du temps qu'il faut pour devenir adulte, chaque enfant avant de devenir adulte a vécu un cycle annuel et observé que cela n'inquiétait pas ses parents qui avaient déjà pu constater le retour de l'été

Écrit par : gerard | lundi, 24 décembre 2007

@ gérard

à partir d'un moment donné dans l'évolution, oui, mais on peut supposer que les choses se sont passées comme cela dans l'émergence d'une conscience plus distincte de l'environnement des primitifs.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 26 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.