Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Et si un candidat MoDem remplaçait DSK ? | Page d'accueil | Capitalisme, Socialisme et Démocratie (3) : le capitalisme, fondement de la sociale-économie »

mercredi, 28 novembre 2007

Val d'Oise, la vérité sur les émeutes à Villiers le Bel

La vérité, elle est très simple : c'est qu'il est insupportable que des hordes de voyous terrorisent un quartier et décrètent qu'ils feront la loi à la place de la police.

La vérité, c'est qu'il y a une mini-moto qui a coupé la route d'une voiture de police, qui n'allait pourtant pas vite, en lui grillant la priorité.

La vérité, c'est que les familles feraient bien de s'interroger sur les fameuses mini-bikes et le danger qu'elles représentent pour leurs enfants, d'autant plus qu'elles ne sont pas homologuées pour rouler dans une rue.

La vérité, c'est que cela commence à bien faire, la suspicion dont la police est systématiquement l'objet dans les quartiers sensibles, avec la complicité d'une partie de la classe politique, gauche en tête, et de plusieurs médias.

La vérité, c'est que Michèle Alliot-Marie et François Fillon ont raison d'appeler un chat un chat quand ils parlent de "criminels" à propos de ceux qui tirent sur les policiers

La vérité, c'est que les habitants sont exaspérés par ces voyous, comme l'atteste l'interview d'une mère de famille du quartier, Solange, sur France Info. 

La vérité, c'est que c'est pour les commerçants ruinés et les victimes des émeutiers qu'il faut avant tout compatir, et cesser de "comprendre" les "jeunes en colère". Je ne vois pas pour ma part de "jeunes en colère". Je vois des voyous. 

 Alors il n'y a pas à prendre de gants avec les fauteurs  de trouble.

MAIS :

La vérité, c'est aussi qu'il y a beaucoup de frustrations dans ces quartiers sensibles, parce qu'il n'y a pas d'emploi, et que depuis 2005, la situation n'a pas changé.

La vérité, c'est aussi que la police doit rétablir un lien social avec les quartiers, si elle veut espérer y être entendue, et qu'il est grand temps de rétablir la police de proximité en cessant de faire de l'idéologie : ce n'est parce que Jospin l'a mise en place que c'est une mauvaise chose. Il faut au contraire reprendre cette idée et l'améliorer

La vérité, c'est qu'il y a aussi des jeunes qui en veulent là-bas, mais ceux-là, ils sont inaudibles, et c'est aux émeutiers que l'on accorde de l'attention.

La vérité, c'est que l'un de deux jeunes qui ont péri était un gars sympathique et dur à la tâche, pâtissier de son état, qui se levait à 4 heures du matin pour aller bosser

La vérité, c'est que Nicolas Sarkozy n'a rien prévu pour améliorer la situation des banlieues si ce n'est des drones et des tasers. Or, il ne peut y avoir de répression efficace sans alternative crédible à la délinquance. Plus que tout, ce dont notre société a besoin aujourd'hui, c'est d'équité, or, en dans nombre de ces banlieues difficiles, nous sommes très loin du compte.

Je me contenterai de citer François Bayrou :

«  Les banlieues, c’est l’immense échec français. Comment peut-on laisser se "durcir" des zones de non-droit et de désespérance ?

Alors que l’État est omniprésent là où tout va bien (dans le centre de Paris, quelle profusion d’uniformes et de gyrophares !), il a complètement disparu des endroits où cela va mal : dans les banlieues sensibles comme dans les zones rurales en difficulté.

Alors l'Etat semble y arriver de l'extérieur, en position d'intrusion ou de contrôle. Et il y intervient pour réprimer, la situation tourne à l'affrontement. »

 

Commentaires

Mais tu grognes ! :-)

Écrit par : Le Petit Grognard | mercredi, 28 novembre 2007

@ Grognard

rrrrrhhhhhhhRRR (grognement de lion adulte à qui on n'a donné que du yaourt depuis 2 semaines)

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 28 novembre 2007

Merci pour ce discours équilibré.

Écrit par : Antonin Moulart | mercredi, 28 novembre 2007

Merci d'avoir pris le recul nécessaire

Écrit par : ArnaudH | mercredi, 28 novembre 2007

Comme toujours, rien n'est tout blanc et ni tout noir. Le gris existe aussi.
Je partage donc votre analyse de la situation. Il est parfois bon, comme le dit ArnaudH, de prendre du recul...

Et pour rebondir sur l'analogie des couleurs ci-dessus, c'est sur le gris qu'il faut faire porter nos efforts, pour l'éclaicir au maximum !

Écrit par : Cinephil | mercredi, 28 novembre 2007

@ tous

Merci pour votre adhésion.

@ cinephil

Mort de rire à propos de ton billet sur le PS. Je l'ai repris pour demain, en citant bien sûr la source.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 28 novembre 2007

je reste un grognard juriste, je grogne que quand j'ai le dossier sous les yeux... Je me méfie de tout. Donc no comment sur Villiers le Bel.

En tout cas, que je sois d'accord avec toi ou pas, tu as un panache certain et un courage, voire une inconscience (?) d'aller poser une opinion diverse ici et là.

Je vais te faire une confidence: la blogo modem m'ennuie un peu à partir du moment où elle ne prend pas la peine de réfléchir: pour, contre, oui, non peu importe au fond. Moi je recherche du débat, de l'argumentation ! Et je dois dire que j'en vois plus sur les blogs PSLE.

Tu fais exception quand t'es engagé et continue (même si ta promo du latin et de l'allemand est archaïque, rappelle-toi... Pourquoi pas de l'araméen et des calculs de robinets qui fuient :-))

Écrit par : Le Petit Grognard | mercredi, 28 novembre 2007

et mon pseud est désormais "le petit grognard" ;-)

Écrit par : Le Petit Grognard | mercredi, 28 novembre 2007

@ Grognard

Merci pour ton jugement. Oui, en effet, ça a tendance à bêler d'un même bêlement, ces derniers temps dans la blogosphère MoDem.
Normal qu'on débatte sur les blogs PSLE , on n'est tout de même pas d'accord avec eux sur pas mal de points.
Il y a un blog que je trouve pas mal du tout, c'est social-démocrate, mais malheureusement, on ne peut pas y laisser de commentaires :-(

Sinon, il y a technologies du langage, ça, c'est du solide. Après, faut voir, c'est au coup par coup. Par exemple, le blog MoDem de la Nièvre m'a l'air sympa comme tout (cinéphil). Pour demain, j'ai repris une de ses notes qui est hilarante.
Faut chercher, on trouve. Mais, c'est vrai que ça manque de centre-droit au MoDem, en ce moment...

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 28 novembre 2007

c pas le pb centre droit ou pas, même si ton opinion m'intéresserait... Je serai à Villepinte j'espère t'y voir.

Écrit par : Le Petit Grognard | mercredi, 28 novembre 2007

@ Grognard

Ben ça m'a l'air mal parti pour que j'y aille :-(
Je vais essayer de trouver quelqu'un à qui refiler une procuration

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 28 novembre 2007

J'applaudis à ce billet. J'ai laissé mon commentaire sur le site de Quitterie. Elle s'est trompée de cérémonie selon moi et c'est malheureusement symptomatique du sentiment de culpabilité du centre gauche qui occulte trop souvent toute lucidité.

Écrit par : rémy | dimanche, 02 décembre 2007

Bonjour Rémy,

Même s'il ne faut pas occulter qu'il y a en effet de réels problèmes en banlieue, et que l'équité n'y est pas respectée, en effet, je ne me retrouve pas non plus dans les conclusions de Quitterie.

Toutefois, je ne vous suis pas sur votre raisonnement : la mort d'Anne-Loraine est atroce, mais elle n'est pas comparable à celle des deux adolescents : non par l'horreur , car sur ce point, elle l'emporte sans conteste, mais par son retentissement et la signification de ce retentissement.

Or, vous adressez sur ce point à Quitterie une critique que je ne partage pas.

Cela dit, les opinions sont diverses au MoDem : Quitterie est représentative d'une partie de la mouvance démocrate, mais d'une partie seulement, et je pense que d'autres pensent plutôt comme moi.

Au final, nous partageons suffisamment de choses pour parvenir à nous retrouver.

Écrit par : L'Hérétique | dimanche, 02 décembre 2007

@L'Hérétique : D'accord avec votre note, et votre dernier commentaire.

Écrit par : Thomas Deslypper | lundi, 03 décembre 2007

Nicolas Sarkozy a qualifié les responsables des émeutes de Villiers-le-Bel de « voyoucratie » mais cette affirmation me semble demander un supplément d’analyse…

Il est évident qu’une partie des émeutiers étaient constituée de délinquants multirécidivistes violents, et dangereux, mais ils ne constituaient pas la majorité de ces jeunes qui, pour nombre d’entre eux, n’avaient pas de casier judiciaire.

En effet, à une véritable « voyoucratie » se sont mêlés des jeunes qui se sont révoltés contre une situation générale d’échec scolaire, de chômage, de désoeuvrement…

Et la violence de ces émeutes, qui ont été caractérisées par l’utilisation d’armes à feu contre les forces de l’ordre, demande de définir des moyens de neutraliser temporairement, ou définitivement, lors d’une inévitable prochaine émeute, des éléments qui risquent de tirer à la grenaille, ou à balle.

Nous devons nous préparer au pire.

La situation est très grave, l’avenir inquiétant, et il est surtout nécessaire de se poser cette question : « Comment en sommes-nous arrivés là ?... »

Pour ma part, il me semble évident que cette situation a été créée, tout simplement, par des décisions inadaptées aux problèmes des banlieues et qui ont été prises, depuis trois décennies, par des dirigeants incompétents et qui risquent de rester dans l’histoire de France surtout pour leurs « affaires » financières…

C’est ce que j’ai développé dans un texte disponible sur Agoravox et intitulé « Voyoucratie des banlieues et voyoucratie d’État » et qui est disponible à l’adresse suivante :

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=32745

Bonne lecture

Écrit par : Jean-Charles Duboc | lundi, 10 décembre 2007

Pourquoi tous ces policiers blessés? une volonté poilitique de ne pas trop remuer la merde de peur d'une bavure!
Pour ma part je ferais intervenir la legion etrangère!

Écrit par : capitaine d'anjou | lundi, 10 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.