Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 mai 2009

L'Éducation ratée de Nadine de Rothschild

C'est marrant, mais je me dis que quelqu'un qui est censé représenter les "bonnes manières" devrait avoir comme objectif, quand il est invité, de ne pas remporter la palme de la plus grosse cuistrerie.

En réactionnaire accomplie, la brave Nadine de Rothschild a estimé que la tenue vestimentaire des filles aujourd'hui explique la multiplication des viols.

J'aime bien l'émission de Ruquier, parce que l'individu me fait souvent rire, mais l'inconvénient, c'est qu'il invite n'importe qui chez lui. Là, à tous les coups,  il s'est dit, avec la Nadine, ce serait bien un sacré manque de pot si elle ne balance pas au moins une grosse connerie dans la soirée. Et paf, ça n'a pas raté.

Faut dire que les faux aristocrates sont des caricatures pour l'aristocratie au même titre que le sont les nouveaux riches pour la bourgeoisie. Comme ils n'ont ni culture ni éducation, il leur faut absolument se montrer et s'inventer des titres pour être plus royaliste que le roi. Ben oui, Nadine Lhopitalier n'est absolument pas née baronne. Elle a juste épousé un beau parti, voyez-vous...

Est-ce un sentiment de honte qui la poursuit parce qu'elle vient d'un milieu très populaire de Saint-Quentin dans l'Aisne ? Y'a pas de mal, Nadine, simplement, t'as pas compris ce que c'est "la classe". L'élégance, cela ne s'invente pas sur le fond. Quelque part, comme d'Aristote dans son éthique à Nicomaque (c'est décidément un ouvrage de référence pour moi) je tends à penser que c'est une disposition naturelle. Chez certains, elle est moindre, chez d'autres elle est supérieure. Et...chez encore d'autres, elle est absente... Alors évidemment, on peut essayer de soigner les apparences, se donner une allure, tenter, comme le suggère Aristote d'exercer la disposition, mais, quand ça n'y est pas, rien à faire. Tout reste en superficie, rien ne se modèle dans le tempérament. Il en va ainsi de la brave dame Lhopitalier. Sic transiit injuria mundi.

Je passe évidemment sur tous les violeurs qui écoutent l'émission de Ruquier et qui ont du soupirer d'aise en écoutant les propos de notre pseudo-baronne. La Nadine, elle a été actrice dans sa jeunesse, mais, aujourd'hui, elle est un tantinet décatie. Alors, évidemment, elle en veut aux p'tites jeunes qui montrent plus qu'à leur tour leurs attraits. Hein, Nadine, fallait pas faire la danseuse nue dans la boîte de nuit, Quai de Grenelle ? Ça peut donner des mauvaises idées aux salauds Nadine... Faut faire attention aussi quand t'es dans ta baignoire, Nadine, tu sais bien que les hommes ne pensent qu'à ça...Ça te gêne, si ce soir les jupons volent ? T'étais jalouse, Nadine, quand l'Daniel, il t'a largué ? C'est sûr, il ne risquait pas de penser à toi en effeuillant la Marguerite...

Bref, jolies et charmantes jeunes filles, continuez, charmants minois, à porter vos beaux atours. Moi, j'aime bien les jupes, courtes de préférence :-) J'me demande ce qu'elle aurait pensé à Sparte, la Nadine, avec tous ces Lacédémoniens nus dans les stades...Bons à sodomiser forcément, alors ?

Hein, Nadine ? paille, poutre, et tout ça et tout ça, quoi...Elle en a cumulé des âneries, la Nadine. T'as pas d'enfants ? t'es forcément stérile. Ta famille est recomposée ? t'es un enfant d'occasion. Une caricature, je vous dis...Mais, pour rigoler, objectivement, les parvenus, y'a qu'ça de vrai :-) Et puis, Nadine, au fait, occupe-toi plutôt d l'éducation de ton fiston, au lieu de te mêler des histoires des gamines. Y fait rien qu'des bêtises avec la maréchaussée.