Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 mars 2012

Bravo, le RAID !

Je suis vraiment furieux des polémiques minables qui agitent certains responsables politiques à l'heure actuelle. On sait que le député Urvoas est le monsieur sécurité du PS, mais critiquer l'opération du RAID alors qu'elle est encore dans son déroulement, c'est tout simplement inacceptable.

Urvoas a précisé plus tard sur son blogue que dans ce genre de circonstances, c'est le GIGN qu'il aurait envoyé, pas le RAID. C'est une opinion qui peut se discuter, mais pas en cours d'opération et pas de la manière dont il l'a fait.

Mais il y a encore plus minable avec le donneur de leçon, la bonne âme Jérôme Guedj, conseiller régional socialiste de son état qui appelle à la démission de Guéant. Prétexte ? On aurait pu prévenir les meurtres.

Yakafôkon. 

Pour ma part, j'ai trouvé les services de police extraordinairement rapides et efficaces. Le RAID a tout fait pour interpeler vivant un individu qui n'avait comme objectif que de faire le maximum de morts possibles au sein de cette unité. Le RAID a agi avec professionnalisme, courage et beaucoup de sang-froid. La polémique de Guedj est minable. 

Comme l'a observé justement François Bayrou dans ces tragiques circonstances, nous ne sommes pas au courant de tout et il fallait laisser agir le RAID.

Le seul argument qui me paraîtrait recevable, dans les critiques, c'est celui d'Éva Joly qui fait observer que ce n'est pas au Ministre de l'Intérieur de guider les opérations mais à un juge.

Mais à cette exception, je suis scié par le manque absolu de décence des deux Socialistes qui se sont exprimés. On peut demander la démission de Guéant pour plein de choses, passées pour la plupart, mais certainement pas pour son rôle dans cette affaire.

17:01 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : guéant, raid |  Facebook | | |