Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 mars 2008

Cavada et la gauche

Lu sur le blog it express de l'excellent Démocratie sans frontières :

Jean-Marie Cavada, 25 novembre 2007 : "Je suis un homme de centre gauche, un enfant du Delors des années Chaban et du Rocard période Matignon".
Jean-Marie Cavada, 5 mars 2008 : "Qu'on le dise clairement: le Modem c'est la gauche"
.

 Et Cavada, c'est quoi maintenant ? Une impasse de gauche ou une impasse de droite ? 

 

dimanche, 17 février 2008

Paris 12ème : Cavada et le vote juif...

Bon, je copie partiellement la dépêche de l'AFP, mais c'est un tantinet tiré par les cheveux, cette histoire-là. Cavada a bien des défauts, mais  je ne le crois pas antisémite : enfin, je l'espère ! En revanche, il aurait du réagir.

Quant à ce Yvanovitch qui essaie de se dédouaner de ses propos douteux en invoquant la mémoire de son père, prétendûment déporté à Dachau (qu'en sait-on ?) je me méfie. Des types qui tentent de diviser les communautés à des fins politiques, je me méfie. Son discours pue à plein nez. En tout cas, ce n'est pas sur son bouquin que je 'appuierai pour critiquer Delanoë. S'il collabore au Canard, le Canard ferait bien de revoir avec qui il travaille.

Quant à la vidéo, elle est d'ores et déjà partiellement inaccessible. 

Jean-Marie Cavada, candidat aux municipales dans le XIIe arrondissement de Paris, soutenu par l'UMP, a assisté mercredi à une réunion pendant laquelle l'auteur d'un livre a longuement dénoncé les subventions municipales à des associations juives pour s'attirer le "vote juif", selon une video diffusée sur internet. [...] Dans cette video visible sur le site Daily Motion, M. Cavada assiste à une rencontre publique dans une librairie du XIIe avec le journaliste Yvan Stefanovitch, auteur du livre "Bertrand le magnifique, enquête au coeur du système Delanoë", consacré au maire socialiste sortant de la capitale. "J'ai découvert que les associations qui reçoivent le plus de subventions (de la mairie de Paris, ndlr), curieusement, ce sont les associations à coloration juive, elles sont numéro un", déclare notamment M. Stefanovitch. Il relève ensuite "l'explosion des subventions pour les homosexuels qui ont atteint 600.000 euros, c'est énorme!". Il revient sur le "vote juif (qui) est un vote très important, ça fait une bonne partie du vote", citant notamment les Xe, XVIIe, XIX et XXe arrondissements, tenus par la gauche. "Donc pour se mettre bien on va, avec la complicité de la droite bien souvent, c'est-à-dire que là les frontières politiques se gomment, et on va voter ces subventions", déclare M. Stefanovitch. Selon lui, les écoles recevant des suventions municipales devraient "recevoir aussi bien des enfants de confession israélite, juifs, protestants, de toutes les confessions. Et en plus ils nous font des embouteillages fantastiques, ils bloquent la circulation parce que les voitures viennent du 93, du 94 avec les petits enfants, avec des gros 4x4, ils bloquent tout, il polluent et là je trouve qu'on arrive à un truc de fou et ces subventions pour moi ne sont pas justifiées", déclare M. Stefanovitch à la fin de l'extrait d'un peu plus de 6 minutes et demie mis en ligne. Pendant toute la video, M. Cavada reste présent sans réagir, assis à environ trois ou quatre mètres de l'orateur, qui s'exprime avec un micro. "La blogosphère va s'acharner, qu'elle s'acharne, on regardera ça avec détachament", 

 

00:40 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Cavada, Yvanovitch, paris 12ème |  Facebook | | |