Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 28 mai 2007

Franchises médicales

Des franchises médicales devraient voir le jour dans quatre secteurs, à partir du 1er janvier 2008

- médicaments

- hospitalisation

- examens

- visites médicales

Elles devraient se monter à 10 euros par foyer et par an.

Actuellement, il existe une franchise de 1 euro par consultation médicale, et une franchise de 18 euros par acte médical lourd.

Les déficits de la sécurité sociale sont de plus en plus importants, et il faut en effet les financer, mais, quatre franchises de 10 euros, cela fait potentiellement 40 euros.

Attention, il ne faut pas dissuader non plus les citoyens d'aller se soigner.

Par ailleurs, ne pas rembourser les 10 premiers euros est très maladroit : il faut plutôt envisager une franchise bien plus petite, mais par acte, et distinguer également des catégories de médicaments franchisés.

Enfin, dans cette histoire, quid des enfants.

Ici, sur ce blog, il n'y aura pas de démagogie : les déficits de la "Sécu" sont trop importants pour que l'on joue avec, et des franchises sont de toutes façons nécessaires.

Nous attendons d'en savoir plus. 

12:45 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : franchise médicale |  Facebook | | |

jeudi, 24 mai 2007

Hirsch et la franchise médicale : le premier couac !

Cela n'a pas traîné. Ce pauvre Martin Hirsch s'imaginait pouvoir l'ouvrir en faisant valoir que la franchise médicale qu'avait imaginé Sarko & co n'était pas une bonne mesure. Mais heureusement, on lui a bien fait vite comprendre qu'il allait devoir fermer sa gueule, hein, maintenant.

Pour ma part, je ne suis pas contre le principe d'une franchise, mais pas du tout comme le prévoit gouvernement. Pour ma part, ce que je propose, c'est de payer un  à deux euros pour chaque consultation.

Or, ce que veut faire le gouvernement, c'est de ne pas rembourser les 75 à 100 premiers euros de dépenses médicales. Alkors ça bravo : on a calculé qu'ainsi 1/4 des Français ne percevraient plus rien de la Sécurité sociale. Bien joué...

 Et hypocritement le discours que l'on entend à l'UMP, c'est qu'il suffira de créer des assurances (privées bien sûr) pour implémenter les remboursements.

Responsabiliser, moi, je dis oui. Mais faire n'importe quoi et assomer les plus pauvres, je dis non

A lire, la note de Christian Lehmann le 07 mars 2007 sur le double discours de Nicolas Sarkozy à propos de la franchise médicale, et également les commentaires sur l'ouverture et la franchise médicale d'Olivier Bonnet.

Je ne suis pas d'accord avec tout, mais les données chiffrées et de nombreuses observations éclairent la question. 

Je ne suis manifestement pas le seul à m'en inquiéter : Pierre Albertini , le maire de Rouen, sur son blog Capidees a fait de fort pertinentes observations sur la question.