Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 mars 2008

essence volée et justice en berne

J'écoutais ce matin même France-Info qui titrait sur un phénomène nouveau : le vol d'essence à la pompe. De plus en plus, des clients indélicats viennent se servir et repartent sans payer. Parfois, les pompistes parviennent bien à relever une plaque, mais comme les sommes sont, au regard de la justice, "dérisoires", c'est à dire de 50 à 100 euros, aucune poursuite n'est engagée  ou elles n'aboutissent pas dans 80% des cas. Et vu le coût d'un avocat ou d'un huissier, les pompistes ne prennent pas le risque d'aller plus loin. Seulement, certains perdent jusqu'à 4 000 euros par an, de cette manière, une somme considérable pour le commun des Français.

Une fois encore, dans notre pays, justice n'est pas rendue et c'est au délinquant et au mahonnête que l'on donne raison. C'est ce genre de choses qui me met, pour ma part, hors de moi. Et je suis sûr que je ne suis pas le seul. J'en ai assez de cette justice qui légitime le délinquant, épargne les plus gros et écrase les plus petits.

J'ajoute que une justice inefficace ou absente dissout le lien social dans un pays. Elles sont de plus en plus nombreuses, les victimes qui subissent les injustices de notre prétendue Justice...

09:46 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : justice, essence |  Facebook | | |