Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 octobre 2012

Ben oui, Jean-Marie, les détails, ça compte...

Jean-Marie s'excite parce que la droite ne veut pas s'allier avec le FN. Comme on lui fait observer que ses propos sur les chambres à gaz, le fameux "détail" de l'histoire, comme il dit, ont un tantinet enfoncé la stratégie d'alliance de son parti, il réplique qu'il ne comprend pas que les chambres à gaz aient une importance fondatrice dans la politique française.

Ben mon vieux facho, c'est bien ça le problème : t'as toujours pas compris qu'en effet les chambres à gaz ont une importance fondatrice dans la politique nationale française. En fait, mon gros facho, tu n'as, je crois, toujours pas percuté que cela a même une importance fondamentale dans l'histoire de l'humanité.

Mais bon, j'imagine que c'est le genre de "détails" qui t'échappe...

dimanche, 27 avril 2008

Le Pen ne sait plus quoi faire pour exister...

Jean-Marie Le Pen s'est fait remarquer, une fois encore, par ses propos outranciers et indignes sur l'histoire de la seconde guerre mondiale et le sort fait aux déportés, dont il nie la souffrance.

La réalité, je crois, surtout, c'est que le Front National s'est effondré aux dernières élections, et que le mouvement continue. Alors Jean-Marie Le Pen essaie de créer un "évènement", espérant désespérément braquer les projecteurs sur lui.

Si l'instrumentalisation d'un sujet grave n'était pas odieuse, en cette circonstance, on pourrait se demander ce qui l'emporte, entre le misérable et le ridicule, dans cette tentative avortée.

Jean-Marie Le Pen pourrait passer quelques temps en prison, mais en réalité, personne ne s'en émeuvra. Et demain, les médias l'auront à nouveau oublié...