Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 avril 2011

Contrôle judiciaire ou foutage de g... ?

Le grand truc des juges, c'est le contrôle judiciaire. Le contrôle judiciaire, en somme, cela revient à remettre en liberté un prévenu, en assortissant cette liberté d'un certain nombre d'obligations.

Maintenant, je pose une question évidente : mettriez-vous en contrôle judiciaire un psychopathe qui a attaqué un  étudiant au hachoir ? Ben non, au gnouf ou à l'hôpital, cela va de soi. Cela va de soi ? Pas pour tout le monde apparemment. Il y a eu un juge pour estimer cette décision pertinente.

Les juges font souvent valoir qu'ils manquent de moyens pour exercer leur métier. C'est vrai. Mais il n'y a pas que cela. Certains font aussi d'authentiques boulettes, sauf qu'ils ne le reconnaissent jamais et se retranchent derrière la souveraineté de leurs décisions.

Et donc, pendant que des raclures armées de hachoir se trimballent en liberté, le mauvais payeur d'une amende peut se retrouver en prison. Typiquement le genre de choses qui m'énervent prodigieusement.

Juge ou assistante sociale, faut choisir, mais il faut pas faire l'un à la place de l'autre.