Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 juin 2010

Apéro géant de la Goutte d'Or, mais pourquoi emm... les Musulmans ?

Le fameux apéro saucisson-pinard de la Goutte d'or fait des bulles, et pourtant, ce n'est pas du champagne qu'on va y boire. Ces abrutis du NPA et la kyrielle d'associations gauchistes à deux balles qui gravitent autour, sans compter la gauche caviar-boboïsée y voient du racisme. Ridicule. Comment peut-on être raciste contre une religion ? Et quel rapport entre religion et race ? Et si c'était des prières à Jésus en pleine rue d'Africains Chrétiens, ils diraient quoi ces demeurés ?

Passé ce préambule, j'aimerais savoir pourquoi 4000 zigs se sentent obligés d'aller faire chier de paisibles musulmans qui ne demandaient rien à personne et font leur prière hebdomadaire. C'est vraiment histoire d'emmerder son peuple, parce que franchement, on ne voit pas très bien sinon l'objet de cette réunion.

Il y a eu une réaction intelligente, dans cette histoire, c'est celle de la Mosquée de Paris qui a essayé de calmer le jeu et invité les musulmans du quartier à venir ce jour-là à la Mosquée de Paris. Intelligente proposition que je relaie.

Cela dit, Riposte laïque va finir par perdre tout crédit si cette organisation persiste à manifester avec n'importe qui : bloc identitaire, ça ne fleure pas vraiment bon la senteur démocratique et sans tomber dans le bla-bla dégoulinant sur la tolérance, objectivement, ceux-là, ils ont plus de parenté avec le paganisme néo-nazi qu'avec la laïcité républicaine.

Bref, une bonne vieille maxime latine recommande de rendre à César ce qui est à César. Je suis d'accord pour m'associer aux combats livrés contre l'islam intégriste et/ou réactionnaire et ultra-conservateur, mais pas du tout pour venir emmerder et stigmatiser de pauvres gars qui n'ont rien demandé à personne et font leur prière dans leur coin.

Après, si c'est un problème de circulation, il suffit que la Mairie de Paris fasse son boulot (n'est-ce pas, mister Delanoë ?), entre en contact avec l'imam de la mosquée locale et fasse dégager les voies éventuellement barrées ou trouve une solution acceptable et pour les usagers de la voirie, et pour les fidèles.

Connaissant la majorité municipale, je ne serais pas étonné qu'elle ait laissé pourrir la situation de longue date jusqu'à exaspération des résidents.

16:56 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : apéro, islam |  Facebook | | |