Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 22 juin 2010

L'étrange profil d'un des accusés de Villiers le Bel

Je suis avec attention le procès des émeutiers de Villiers le Bel, très précisément, de deux qui sont accusés d'avoir tiré sur les forces de police.

J'avoue que j'ai toutes les peines du monde à me faire une idée sur la culpabilité ou non des accusés. Le portrait de l'un d'entre eux sur le Bondy Blog a en tout cas attiré mon attention. En fait, il a attiré d'autant plus mon attention qu'il existe un autre son de cloche, celui-là, d'une journaliste du Nouvel Obs.

Bizarre, un gars à deux visages, candidat sur la liste UMP de Sylvie Noachovitch d'un côté, et délinquant et meneur des émeutes de l'autre ? Tiens, cela me rappelle quelque chose, foul is fair and fair is foul, disaient les trois sorcières de Macbeth. J'ai songé assez vite au Dudus de la Jamaïque, bienfaiteur de son quartier et malheur de tous ceux qui sont tombés sous les balles de ses sbires...

Je m'avance peut-être en disant cela. Adama Kamara a aussi été reçu en son temps par Michèle Alliot-Marie pour intervenir afin de rétablir le calme. Cela serait étonnant (et très inquiétant !) qu'une Ministre de l'Intérieur s'appuie sur un caïd pour propager l'apaisement.

Il y a beaucoup de zones d'ombres dans ce dossier. Ainsi cette épouse d'un des suspects (mais lequel ?) venue vêtue d'une burqa et refusant de dévoiler le haut pour que son identité puisse être vérifiée.

Mais il y a aussi ces promesses de récompense pour les témoignages. Témoignages à charge, seulement ? Il y a comme un vice dans la procédure qui me dérange, dans cette histoire. Qu'on témoigne anonymement, soit, mais que l'on reçoive une récompense pour témoigner toujours anonymement, cela me pose un problème.

Le Crapaud a écrit qu'il y avait un camp de la peur. Il y a certainement une part de vérité dans ce qu'il dit, mais, pour ma part, j'aimerais disposer vraiment des tenants et des aboutissants de l'affaire.