Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2018-01 | Page d'accueil | 2018-03 »

jeudi, 22 février 2018

Quelle erreur que de laisser les Kurdes à leur sort !

Les Kurdes de Syrie ont été des alliés fiables et sûrs face aux djihadistes et à Daech. Il n'en est rien de la Turquie d'Erdogan qui au contraire n'a cessé d'alimenter par ses troubles alliances l'emprise criminelle de ces islamistes fous.

Nous n'avons rien à attendre d'Erdogan alors que les YPG promeuvent et installent partout où ils sont des valeurs que nous partageons avec eux.

Nous devons commencer par retirer de la liste des organisations terroristes de l'Union européenne les YPG. J'ai appris avec stupeur qu'ils y figuraient.

Nous devons leur donner les moyens de se défendre et les alimenter en armes lourdes. Erdogan, sous prétexte de lutter contre l'irrédentisme kurde, en profite pour envahir la Syrie.

Si l'Europe, la France, les USA, ont la bêtise de faire preuve de faiblesse, les Kurdes vont se tourner vers Asssad et ses protecteurs. On sait d'Assad et de son parti que ce sont des monstres qui exécutent des crimes affreux et atroces. 

Au demeurant, Erdogan négocie aussi directement avec Poutine. 

N'ayons pas peur de contrarier la Turquie, elle n'a cessé de s'associer aux islamistes de tout poil : quand ce n'était pas Daech, c'était Al-Nosra, c'est à dire Al-Qaeda. L'ASL est un mirage, nous ne l'avons compris que bien trop tard en Europe.

Il faut donc soutenir les Kurdes et les aider à tenir le secteur d'Afrine. De toutes façons, comme Erdogan n'a pas de limites, cette histoire va mal finir : il y a des conseillers militaires américains à proximité immédiate et ils vonjt finir par prendre des obus cas dans lequel j'espère bien que les USA réagiront (il ne faut pas compter sur l'Europe, comme d'habitude forte en palabres mais ridicule pour agir...).

11:08 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kurde, ypg, turquie, syrie |  Facebook | | |

mardi, 20 février 2018

Tant d'honneurs pour Michel Déon ?

J'ai suivi la polémique qui touche l'académicien Michel Déon. Je ne partage pas la position de plusieurs de mes amis centristes au sujet de cet individu. Si apparemment, il n'est pas suspect d'antisémitisme, il n'en reste pas moins un admirateur fier de l'être de Charles Maurras, idéologue par excellence de l'extrême-droite, et sympathisant actif de l'Action française aux colloques de laquelle il continuait de venir.

Je ne vois pas pourquoi on ferait une exception aux règles pour Michel Déon. Je ne sais pas qui a émis le souhait qu'il dispose d'un emplacement pour être inhumé à Paris. La droite brandit désormais cette demande en étendard.

Je ne m'y associe vraiment pas. Je suis profondément allergique à certaines pensées et ne désire leur rendre hommage sous aucune forme, a fortiori public.

12:41 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : déon |  Facebook | | |